Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 24/03/2018 dans toutes les zones

  1. 19 points
    On peut parler de quelque chose de bien ici ? FRITZ sur la Dépêche papier aujourd'hui. Florian Fritz au Panthéon du Stade S’il devait tourner dans une série, on imagine qu’elle serait policière. Pour avoir évolué 14 ans au Stade Toulousain entouré de générations exceptionnelles, ce pourrait être « Le bureau des Légendes ». Pour ses côtés casse-cou et bad boy, éventuellement « Braquo ». Mais on trouve qu’il a un petit côté Gilou dans la série « Engrenages ». Vous voyez ? Le flic généreux, sensible, qui ne compte pas ses heures. Mais parfois « borderline ». Un joueur de club De Florian Fritz, les journalistes retiendront tout d’abord qu’il n’a jamais été un gros parleur avec la presse, taiseux de nature puis méfiant au fil des années. Sa devise ? « Moins on parle de moi mieux je me porte ». Heureusement que sur le terrain, il a davantage fait parler de lui qu’il n’a parlé dans la presse. De lui, on a souvent dit qu’il était un joueur de club. Et pas pour faire un jeu de mots avec une de ses passions, le golf. Plus sûrement parce qu’avec l’équipe de France, l’histoire s’est souvent écrite en pointillé avec deux Coupes du monde pour lesquelles il ne fut pas sélectionné. Malgré 34 sélections au compteur, il avait fini par accepter son sort comme il nous le confiait en 2010 : « À chaque fois que je vais en équipe de France, il y a tout un contexte qui fait que ça ne marche pas pour moi. Il y a des joueurs qui sont faits pour être de bons joueurs de club et cela me va très bien. Je suis davantage un besogneux, je travaille tranquille dans mon coin. » Alors, il fut avant tout soldat du Stade. Toujours avec le casque à pointe comme le reconnaît son ancien capitaine qui a partagé son vestiaire pendant onze ans, un certain Thierry Dusautoir : « Quand il était dans l’équipe, tu savais que tu avais un partenaire qui ne s’enlevait jamais. C’est important quand tu vas faire un sport de combat de savoir sur qui tu peux compter. » Parce qu’il a particulièrement de l’appétit pour les duels frontaux, ses coéquipiers le chambrent en lui disant qu’il a toujours rêvé de jouer devant. C’est arrivé un jour de Coupe d’Europe à Trevise. Sa carrière fut également marquée par son caractère sulfureux. Du coup, le natif de Sens fut parfois à contresens sur l’autoroute de la vie de rugbyman. Lui qui n’était pas un ascète a dû par exemple avaler les exigences du professionnalisme en matière physique. De même, le taureau furieux paraissait parfois un peu déjanté ; poussant le bouchon trop loin notamment avec l’équipe de France des moins de 21 ans ; ou pouvant sortir en faisant un doigt d’honneur au public des Wasps. Thierry Dusautoir analyse cette facette : « C’est quelqu’un qui se surinvestit. Il donne tout ce qu’il a. Il n’est vraiment pas dans le calcul et parfois, ça se retourne contre lui. Mais quand tu es à ses côtés, tu n’en tires que du bénéfice parce que cela reste quelqu’un d’extrêmement généreux. » Au Stade Toulousain, c’est avec Yannick Jauzion qu’il a formé le plus souvent la paire de centres sur tous les fronts. Au moment des compliments, Florian Fritz a toujours détourné les lauriers pour les adresser à son ami : « Il y a beaucoup de monde qui pourrait se faire remarquer à côté de Yannick Jauzion. L’adversaire se focalise sur lui et cela crée des espaces pour celui qui est à côté. » L’essai face au Stade Français en 2004 Souvent catalogué joueur perforateur, il est aussi un joueur de contournement. Souvenons-nous de son plus bel essai peut-être : contre le Stade Français en 2004 quand il inverse le sens de l’attaque, contourne toute la défense parisienne et résiste soixante mètres plus loin au retour de Christophe Dominici. 14 ans plus tard, il rêve de finir sa carrière au Stade de France. Et a commencé le compte à rebours. Il lui reste de trois à six matches à disputer sous le maillot du Stade Toulousain. Philippe Lauga Guy Novès fut son entraîneur durant plus de dix ans. « Ce qu’il a dans les veines et dans la tête… » . Guy Novès l’a accueilli à Toulouse et en a fait un de ses joueurs de base. Un de ces joueurs dont il cochait le nom en premier au moment de la composition d’équipe. Témoignage. Quels souvenirs gardez-vous de Florian Fritz ? Ce que je peux vous dire c’est que le texto qu’il m’a envoyé en 2015 (N.D.L.R. : lors de sa nomination à la tête du XV de France), je l’ai toujours dans mon portable. Il fait partie des joueurs et des hommes qui ont marqué mon passage à Toulouse. J’ai du mal à admettre qu’il n’y ait quasiment plus de mecs comme lui sur les terrains de rugby à l’heure actuelle. C’est quelqu’un qui avait un état d’esprit très particulier qui correspondait sûrement au mien et qui a fait que j’ai toujours été très attaché à lui, même si je ne lui ai jamais fait de cadeau. On dit que vous aviez de l’affection pour lui… Je pense que s’il a été capitaine quand j’étais au Stade, ce n’est pas pour rien. C’est un garçon qui avait une image porteuse d’un état d’esprit tellement important qui petit à petit s’estompe. Je ne vais pas dire qu’il est le dernier des Mohicans mais quand tu avais une paire de centres Fritz-Jauzion, je pouvais aller dans n’importe quel pays d’Europe et sûrement du monde. C’était le pendant de Yannick Jauzion à tout point de vue. À l’heure actuelle, ce que je vis quand je pense à un mec comme lui, c’est tellement régénérant. C’est le genre de mec qui me fait dire que je n’ai pas perdu mon temps au bord du terrain. Était-il facile à gérer ? Il était comme je pense avoir été à une certaine époque, c’est-à-dire capable de marcher sur n’importe quoi ou n’importe qui à partir du moment où il s’engageait pour l’équipe et pour les coaches. Certains diront qu’il était compliqué à gérer, moi j’ai toujours dit que non. Il fallait rentrer de manière un petit peu plus discrète dans le minimum d’intimité qu’il laissait apparaître pour pouvoir le captiver et pour qu’il puisse exprimer tout son talent. En quoi était-il différent ? Quand il est arrivé de Bourgoin, ce fut la super bonne pioche de Jean-Michel Rancoule. On ne savait pas ce qu’on allait découvrir. Pour le joueur, on savait. Mais l’homme était tellement particulier qu’il en était très attirant. J’ai toujours été aimanté par des mecs qui ne mettaient pas l’uniforme uniquement pour mettre l’uniforme et disparaissaient dans l’uniforme. Sa différence apporte toujours une certaine sécurité à l’ensemble du groupe. Quand on dit il faut s’appuyer sur des joueurs d’expérience, aujourd’hui c’est la stricte vérité. Il a une expérience que les autres n’auront pas car ce qu’il a dans les veines et dans la tête est assez particulier. J’ai passé de grands moments avec ce mec. Parfois vous l’avez remis dans le droit chemin… Cela, je n’ai pas envie d’en parler. J’ai fait mon job. J’ai joué à une époque où un type comme Claude Labatut m’a aussi de temps en temps remis sur le droit chemin. Ou plus tard Pierre Villepreux ou Jean-Claude Skrela. Je sais qu’il a toujours eu du respect pour moi et c’est réciproque. Ce n’est pas un mec identique aux autres. Étant différent, évidemment qu’il avait des moments compliqués. Mais quand tu as connu des Califano, des Tournaire, des Soulette… Le rugby c’est aussi un endroit où tu retrouves des personnalités attachantes et différentes. On vous sent ému… Je suis attaché à Flo au-delà du rugby. Je ne l’appelle quasiment pas mais à chaque fois qu’il y a eu quelque chose d’important dans sa vie, je ne pouvais pas rester indifférent. J’ai toujours été là au moment où il en a eu besoin mais je l’ai fait de manière tellement naturelle avec tellement de plaisir, je regrette d’être partie du club et de laisser ce genre de joueur. Il y a des joueurs comme ça qui ont marqué ma carrière et pourtant Dieu sait si j’en ai connu en tant que joueur et entraîneur. Flo, il arrive de nulle part et il repart comme un monsieur. Et il ne voudra pas l’entendre et il vivra ça avec une immense discrétion. Ce n’est pas un mec qui a besoin de brosse à reluire. Propos recueillis par Ph.L.
  2. 18 points
    Non mais ca devient même pathologique. Autant l'an dernier, c'était normal de râler. Autant cette année, on est 2e, on a perdu 8 matchs en 24 journées, on a un jeu spectaculaire, très agréable à voir, très complet. On tourne à une douzaine de joueurs formés au club à chaque match. Et pourtant, certains continuent à chier chaque WE sur l'équipe (staff ou joueurs) dès qu'on ne prend pas 5 points. C'est incroyable. Faut consulter.
  3. 16 points
    "Akhi, c'est de la bombe, déçu qu'il parte." "C'est une grosse perte pour le Connacht mais on comprend qu'il veuille aller dans le plus grand club d'Europe." "Les supporters du ST ont connu Jauzion donc ils ne devraient pas être dépaysés avc Akhi." "Toulouse, ca ne se refuse pas pour un joueur de rugby qui aime ce sport mais je suis dégouté de son départ." "A 95 kgs il était déjà impressionnant mais à 115 kgs, il est inarrêtable."
  4. 13 points
    Son avenir est plus qu'opaque, Habana.
  5. 12 points
    C'est quand même hallucinant la capacité de certains a voir les événements comme ça les arrange ! Quand c'est les internationaux en Écosse c'est "le scandale", il faut radier les types mais là c'est un complot de Noves ! Tout le monde se fait son petit trip, chacun a sa version. D'apres la grande majorite d'entre vous, les médias c'est de la merde, les journalistes ne font que répéter ce qui est un complot de Fiducial, qui est forcément derrière. D'ailleurs, vous êtes nombreux à dire qu'il est urgent d'attendre avant de juger, c'est plus sage. Le même principe qui est appliqué quand il s'agit des combines de Laporte par exemple.... La vérité, la seule vérité, c'est que toutes ces histoires autour du club, ça pue. Merde, on parle de joueurs professionnels impliqués dans une bagarre en boîte de nuit. Sérieux, vous comparez ça a vos propres vies ? Les mecs, que vous le vouliez ou non, ils représentent l'institution, ils sont d'ailleurs payés grassement pour ça. Pas nous. Moi, si j'ai un souci, je ne traine pas l'image de ma boite derrière moi et ca n'apparait pas dans les journaux. Ça ne salit pas mon employeur, comparons ce qui est comparable. En plus, le purple ! Ils sont pros et ils traînent au purple !!! Non mais le purple quoi ! Ils sont même pas tranquilles dans un pub, ils traînent dans une boîte de gamines tout justes majeures ! Quelle honte ! Franchement, comment on peut défendre ça ? Ils font chier ces types, aussi bons soient ils ! Kolbe ou mienie, même tarif, ils doivent être sanctionnés. Par contre, de là à les virer faut pas deconnner hein ! Bref, j'ai connu ce forum avec davantage de discernement. Et je ne peux m'empêcher de penser que vos messages seraient bien différents s'il s'agissait de mienie et van dyck seulement...
  6. 12 points
    Si les mecs ont lâché c'est parce qu'on avait 40 points d'avance, c'est pas la première fois cette saison. Avant le match on aurait signé des deux mains pour une simple victoire. On empêche le Racing de prendre le BD donc en cas d'égalité on sera devant eux. Avec un BO on aurait eu deux points d'avance sur eux (1 point classement + 1 points conf.directes). Là c'est dommage de le perdre mais dans l'absolu c'est pas un drame non plus. Surtout que le dernier essai n'est pas valable. On est dans les 6 les mecs, DANS LES 6. Ca va faire du bien aux finances, le stade est à guichets fermés, celui contre La Rochelle le sera aussi. On est bien.
  7. 12 points
    Ce qui serait vraiment beau, c'est que Roro fasse une sortie à la Clerc : il change finalement d'avis sur sa retraite et réclame une prolongation bien payée à l'ASM pour atteindre les 100 essais. Devant une offre jugée insuffisante (donc déshonorante pour lui), il se mettrait à chier sur son dorenavant ex-club de coeur puis signe au RCT via le compte twitter de Mourad. Voilà, ça, ça serait du panache ! Ce serait une sortie plus fracassante qu'un simple discours et des fleurs au BibPark quand même !
  8. 11 points
    Moi, un mec qui mesure 1,98 pour 130Kg, capitaine ou pas, je l’écoute... Au delà du respect, on appelle ça l’instinct de survie
  9. 11 points
    On peut en parler, mais attention au révisionnisme. Un match décisif, c'est aussi un quart, une demie... Donc, hormis Dublin, je peux citer Bordeaux contre Toulouse, Sainté contre Toulon, la finale 2010, la finale 2013. Décisif. Hormis le crash du 1/4 à Dublin en 2010, la finale 2008 (anesthésie du Docteur Dusautoir), le reste relève de l'échec collectif. James n'était pas un animal à sang-froid, mais sans, l'ASM n'aurait pas joué le titre aussi souvent. Tout amateur de beau rugby devrait se réjouir d'avoir vu un joueur de ce talent en Top 14. Faillible, mais élégant.
  10. 11 points
    Moi en tout cas j'en veux énormément à Lacroix d'avoir prolongé Mola et le staff, sincèrement ces 2 défaites contre le MHR et le SF on voit vraiment les limites de ce staff et de ces joueurs de 2eme division amateur. On a une troisième ligne de cadet, je parle même pas de la première ligne, sans Dupont on est incapable de gagner... Donc c'est sûr on descend cette année, et l'année prochaine direct en division honneur...
  11. 10 points
    24ème journée. Talès n'a pas encore tapé sa transfo que le tableau de marche est déjà à jour ! Le tableau : Le classement : Le britannique : Le tableau de marche "Europe" : Et enfin le parcours du Stade Toulousain dans le tableau de marche : Vos commentaires sont bienvenus !
  12. 10 points
    De toute façon au Racigne ils ne connaissent ni l'un ni l'autre, ils bouffent des macarons de chez Lhermé le petit doigt en l'air !
  13. 10 points
    Grosse info : les joueurs sont présents à l'entraînement ! euh.. c'est pas juste une obligation ? ....
  14. 10 points
    Et puis Piero et le Lou, je suis pas sûr que ça puisse bien fonctionner.
  15. 9 points
    En plus si c'était juste pour se faire défoncer par 5 mecs, il pouvait aller au Shangai.
  16. 9 points
    J'étais venu faire un tour comme ça ,histoire de voir . Mal m'en a pris , je repars aussitôt ... Certains sont pathétiques et ne méritent pas ce club . J'ai honte pour eux ...
  17. 9 points
    Fritz un grand monsieur. J'adhère totalement à cet article. Profitez des quelques matchs qui restent à jouer cette saison, des joueurs comme lui qui met son coeur et tout le reste sur le terrain pour un maillot, on n'en verra pas beaucoup maintenant à l'heure du professionnalisme exacerbé. Quand Novès dit qu'avec lui tu peux voyager n'importe où décrit très bien le personnage. Un bout de bois pour finir en beauté serait magnifique, rêvons un peu. Chapeau l'arti... euh monsieur le guerrier
  18. 9 points
    Attention, recours, selon Fiducial le chèque de 850 K euros est à comptabiliser en résultat au prorata des quatre ans de contrat de Fickou. Pour le bien du club
  19. 9 points
    Galan en terme de maîtrise du poste de troisième-ligne centre, c'est peut-être ce qui se fait de mieux en France depuis la retraite d'Imanol. Que ce soit sur les renvois, sur la conduite en mêlée et sur les sorties de balles, il n'a que peu d'équivalent et est largement au dessus de Picamoles. Alors oui certes, il a connu du déchet lors de ses 2 derniers matchs. Mais ces matchs-là étaient les premiers depuis 2 mois ce qui pourrait expliquer le manque de repères et de sensations entraînant il est vrai de nombreuses imprécisions. Mais quand tu revois ses deux actions face au MHR, celle où il enchaîne raffuts et franchissements, en tenant son ballon comme il faut et en faisant l'effort de libérer puis celle amenant l'essai de Cros, ben tu as vu plus d'actions positives que celles d'Axtens depuis 2 ans, et j'exagère à peine. Revois le match d'Axtens justement contre le LOU à la maison, le mec enchaîne un en-avant grossier sous une chandelle puis un autre en-avant qui annihile une bonne action collective. Désolé mais pour moi, il n' y a pas photo entre Axtens, qui est plus un 6 qu'un 8 et Galan, rien que techniquement.
  20. 9 points
    Avoir des résultats avec le ST, c'est plus facile que d'avoir des résultats avec La Voulte ou avec Mont de Marsan, le potentiel n'est pas le même. Donc dire qu'on doit à deux ou trois individus la réussite du club, pour moi c'est exagéré, car on est quand même sur un terrain fertile. Moi les idoles, je m'en tape. L'important c'est que les dirigeants adoptent une stratégie gagnante sur le long terme et qu'ils rassemblent. Hors, qu'entends-je et que lis-je en tant que béotien ? - Que Noves a publiquement déterré la hache de guerre il y a trois ans. - Qu'on a eu droit à une campagne saumâtre quand le contrat de Clerc n'a' pas été renouvelé. Mais qu'il fait une pige au RCT (hum), et remontre le bout de son nez maintenant comme par hasard. A comparer à l'attitude de Poitrenaud... - Que Lacroix s'evertue à rassembler et que l'équipe Fiducial s'evertue à diviser. - Que depuis plusieurs années, les croc-en-jambe connus, voire les menaces, sont toujours du même côté Donc nous les petits, les obscurs, les sans-grade, quand on voit ce qu'on veut bien nous montrer, on se dit que certains veulent foutre la merde parce qu'ils voudraient reprendre une place perdue. Pas pour de grandes et belles raisons, mais pour de moches et basses raisons. C'est mon sentiment et je crois que c'est le sentiment de beaucoup d'entre-nous. Pour convaincre les manants du contraire -je sais qu'on compte pour rien et qu'on est des trous du cul- il va falloir se montrer plus convaincants, les petits.
  21. 9 points
    J'ai pas réussi à me connecter depuis 2 jours, j'ai cru que s'en était fini du forum, que Cyril s'était barré avec les clefs de la boutique.
  22. 9 points
    Enfin ... emmener McAlister en Espagne, faut quand même pas avoir l'électricité à tous les étages !
  23. 9 points
    c'est sûr qu'il risquerait moins de se blesser si il faisait comme Tuisova. En parlant de Tuisova, il est en observation psychiatrique en ce moment. En effet, une situation déstabilisante, pour lui, s' est produite en cours de match contre Clermont. En effet pour marquer son essai il n' y avait pas d' adversaire à percuter avant de franchir la ligne. Trop c' est trop.
  24. 9 points
    Non mais c'est normal, il est blessé, forcément il va prendre un peu. On dirait des gonzesses: "t'as vu comment elle a pris gnagnagna".
  25. 9 points
    On y va ! Les chiffres : Le classement "en relief" : Le "britannique" : Le tableau de marche "Europe" : L'évolution du tableau de marche "Europe" pour Toulouse :
  26. 9 points
    oui, le Charly c'est effarant son bide. Aldé est bien meilleur, d'ailleurs c'est lui qui commence les matchs maintenant, et il reste plus longtemps que ses collègues de 1ère ligne. En revanche, vous êtes durs pour Galan et Bezy. la semaine dernière, c'était leur retour, 3 mois d'arrêt pour Galan, plus d'un mois pour Bezy, et encore, il a tellement peu joué cette année que cela fait bien plus. Ils ont besoin de retrouver le rythme, les automatismes. Ils ont été bons la semaine dernière, moins bon pour Bezy aujourd'hui, Galan mauvais. Mais il n'est pas à jeter pour autant : laissons-le enchaîner quelques matchs pour voir s'il tient le rythme et fait moins de fautes qu'aujourd'hui. Certains ont beaucoup craché sur Aldé, il avait le capot ouvert après 10 minutes, il ne faisait rien à part la mêlée ...etc. un peu de patience. Et au final, je retiens la victoire, arrachée difficilement, mais ils ont tenu mentalement, c'est tellement différents de l'an dernier où on perdait à la fin. Triste pour le SF : j'espère qu'ils resteront en Top 14
  27. 9 points
    J'en peux plus de vos commentaires sur l'arbitrage... Franchement le match d'aujourd'hui était un super combat et pour vous quand le stade recule c'est toujours l'arbitre...
  28. 8 points
    D'après le jaune, Artiguste, entraîneur des espoirs du stade, pourrait rejoindre Bru à Bayonne et possibilité de prêter Tedder et Poi (si on trouve un autre centre) à l'aviron. Par ailleurs le stade suivrait pour une arrivée en 2019 Marchois (SUA), Jelonch (CO) et la charnière d'Aurillac Bouyssou-Segonds, même si cette piste serait mise entre parenthèses.
  29. 8 points
    La super nouvelle c'est surtout Bezy qui depuis quelques matchs retrouve son niveau, c'est intéressant pour la suite de la saison
  30. 8 points
    Moi j'applaudirai que si on gagne le Brennus avec le BO.
  31. 8 points
    Clairement second du championnnat avec le 6e budget du jeu, des jeunes, de la formation l’equipe qui a le plus de joueur# formes au club, le plus de francais et la plus jeune du championnat bilan de merde qu’il degage je prefere cotter et son armada sudaf, ou les lolos et leur jeu de panzer avec leurs budgets a 30 millions juste pour le salaire des fois ya de quoi critiquer mais on vient d’atomiser le racing, on est 2e, ya ptet un peu de positif
  32. 8 points
    Moi l’attitude de Fickou par contre elle me dérange énormément. Le mec répète partout qu’il veut se barrer déjà. Même en public. Ça se sait sur Toulouse depuis un moment. Lors de sa dernière prolongation, il répétait partout déjà qu’il voulait 40 000 euros par mois peu importe qui lui proposait. Je pense qu’on s’etait alignes mais Montpellier avait été à 2 doigts de le faire signer. Le mec va se vendre ailleurs alors qu’il est sous contrat. Ça me dérange. Et surtout le pire mais moi ça me choque c’est qu’il soit dans les tribunes d’un match du racing aussi près de notre match contre eux même. Ça me dérange beaucoup surtout aussi près d’un match contre eux. Surtout qu’il y est pas aller pour voir un beau match. Il y est allé pour discuter avec le Racing Apres il traîne très souvent avec Teddy Thomas ça a du le convaincre aussi. Fickou il peut partir, je le retiens pas. Sa mentalité est pas bonne du tout. Surtout si on prend près d’1 million en compensation. Lacroix si il est malin il peut pousser la négociation à 1 million. Le racing a récupéré 1million 4 pour Goosen. 1 million + son salaire bien trop élevé économisé ca me va tres bien
  33. 8 points
    oui enfin tout ça c'est des manoeuvres pour vous empêcher de dire du mal de Lorenzetti !
  34. 8 points
    De mon temps, on disait une blennorragie.
  35. 8 points
    Il va surtout falloir qu'il commence à faire gaffe au salary cap car à ce rythme, il va finir par s'en approcher.
  36. 8 points
    Comment ça se passe chez toi pour la couleur des rideaux ? Chez moi c'est comme à la FFR : on vote, et à la fin c'est ma femme qui choisit.
  37. 8 points
    Il se murmure qu'il irait à Castres. Rejoindre Jacquet.
  38. 8 points
  39. 8 points
    McA vient de faire son meilleur match avec le RCT. Merci à lui.
  40. 8 points
    que de pessimistes sur ce forum .. bien sure la qualif n’est pas jouée mais bon quand ton équipe est 2ème à 4 journées de la fin, meilleure attaque ... heu tu arrêtes de te plaindre ! .. ne serait ce que par respect pour le SF par exemple J’espere qu’ils ne descendront pas tout comme Brives car le top 14 a besoin de ces 2 équipes historiques
  41. 7 points
    Intéressant mais trop long : sois plus concis !!!
  42. 7 points
    On va tout perdre et les joueurs avoir un cancer pendant que lacroix falsifie les bilans c’est chaud
  43. 7 points
    Mola est pas l'entraîneur le plus charismatique du siècle, mais j'ai du mal à voir ce qu'on peut lui reprocher cette saison. À sa nomination, j'étais sceptique sur sa gestion d'une éventuelle crise sportive au stade, lui et son staff ont quand même bien réussi à redresser la barre après une saison pourrie. Donc c'est clair que certains font plus que les fines bouches. À la rigueur on peut lui reprocher le parcours en challenge cup, et encore...
  44. 7 points
    23ème journée Les résultats en chiffres : Le classement en relief : Le britannique : Le tableau de marche "Europe" : Le graphique du tableau de marche toulousain : Bonne semaine à tous !
  45. 7 points
    Je pense qu'il est beaucoup plus familier du Cap que du salary cap.
  46. 7 points
    Ce genre de réponse me fascine. Alors non, la formation ne veut pas forcement dire aligner des Espoirs (car oui, un Espoir vieillit comme tout le monde, devient pro voire trentenaire un jour). Non, la formation ne veut surtout pas dire aligner que des joueurs formés au club. Non, la formation ne veut surtout pas dire ne pas recruter. Non, la formation ne veut pas dire flinguer son club. Non, la formation ne veut pas forcement dire le traumatisme de la saison du RCT il y a une dizaine d'années. Brennus du SF 2015, c'est de l'Utopia ? Le champion en titre aussi avait pas mal de joueurs formés au club en juin 2017, non ? A Toulon, la plupart (le président en 1er) ne parle que recrutement, recrutement, recrutement alors que le volet formation est une excellente solution pour compenser les manques. Même si ca fait beaucoup moins parlé que la nouvelle star étrangère signant en Top14, le ST aligne à chaque match une douzaine de joueurs formés au club ! Et beaucoup de ceux-là sont meilleurs que des recrues achetées à prix d'or. Ils ont permis de bien limiter la casse. Sans eux, je ne sais pas où serait le ST. Le recrutement est, certes, indispensable mais la formation est un très bon complément. Tant pis pour vous si vous vous en foutez. Vous êtes complètement dépendants de vos recrues. Pour le meilleur mais aussi parfois pour le pire.
  47. 7 points
    Pour le décompte "Gabi" : 11 Français au coup d'envoi (dont 7 formés au ST) + 5 sur le banc (tous formés au ST) Soit au total : 16 Français (dont 12 formés au ST !)
  48. 7 points
    Vous pouvez venir sans crainte. C'est l'opération "Portes Ouvertes" à Pierre Fabre depuis quelques matchs....... Maintenant, sachez qu'on va enlever les bouses, ranger les fourches, traire les vaches, remiser les bretelles et vous attendre de sabot ferme. Ca va chier nom di diou
  49. 7 points
    Neti + 3ans C’est bien à Tournefeuille, dans le cadre d’un entraînement délocalisé, mais évidemment en faveur du Stade Toulousain, que le pilier Rodrigue Neti, 22 ans, a signé ce mercredi 28 mars son premier contrat professionnel. Il est désormais lié au club jusqu’au terme de la saison 2020-2021. Arrivé dans la Ville Rose depuis la Nouvelle Calédonie en 2012-2013, Neti a été sacré champion de France Crabos dès sa première saison en rouge et noir. Son baptême du feu chez les professionnels remonte au 6 septembre 2014, lors d’une rencontre de Top 14 disputée à Brive. Aujourd’hui, le natif de Nouméa, international U20, totalise 22 matchs au plus haut niveau, dont 12 pour la saison en cours. « Rodrigue est l’un de nos plus grands espoirs au poste de pilier pour les prochaines années, et le voir signer son premier contrat professionnel avec son club formateur n’est pas seulement une satisfaction et une excellente nouvelle. C’est aussi la preuve de son adhésion à notre projet sportif. Depuis plusieurs mois, il récolte le fruit du travail fourni, et ses récentes performances en Top 14 attestent de son immense potentiel, » a déclaré Didier Lacroix, Président du Directoire du Stade Toulousain.
  50. 7 points
    Gagner contre cardiff à cardiff me derange moins que gagner en alignant une equipe d’etrangers mercenaires, controlés positifs et blanchis sous des pretextes bidons en trichant sur tout ce qui est imaginable ,en ayant un salary cap a 17M, en insultant les arbitres pour etre favorises et en prenant 7M d’euros de subventions a une mairie qui a coté doit fermer des crèches bon on parle pas de cartes vitales et d’ordonnances en blanc
×