Jump to content

Leaderboard

  1. tropézien

    tropézien

    B@rbarians


    • Points

      40

    • Content Count

      20,336


  2. Neophyte

    Neophyte

    @rvernes


    • Points

      39

    • Content Count

      7,449


  3. gronounours

    gronounours

    C@pitouls


    • Points

      36

    • Content Count

      14,569


  4. Bertrand d'Aubais

    Bertrand d'Aubais

    Ecl@irs


    • Points

      29

    • Content Count

      9,600



Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/14/2019 in all areas

  1. 7 points
    Le retour d'Iturria pourrait aussi être mis en corrélation avec celui de Lambey. Au lieu finalement d'avoir un pur 4 et un 6 coureur plus léger, on a 2 "hybrides" 4/6 qui auront une plus grosse couverture de terrain que la configuration précédente, tout en mettant pas mal d'impact physique. Sinon, je trouve un poil dur pour Cros de ne pas être sur le banc, mais il faut bien voir Camara et s'assurer que Pica a bien compris qu'il n'est plus intouchable. Voire qu'il pourrait bien rentrer au MHR plus tôt que prévu. Pour les 3/4, Raka est quand même un sacré phénomène potentiel. J'aime bien Huget, qui s'est toujours envoyé plein pot, mais à choisir, autant partir avec des joueurs qui peuvent tout péter s'ils sont mis dans de bonnes conditions plutôt que des valeurs semi-sûres, qui ne sont pas ceux qui nous feront passer les Sud-Afs' ou les rosbeefs. On voit bien que Penaud est 100 fois moins sûr en défense (ou qu'il peut péter une goupille) qu'un bon vieux Médard sur son aile, mais quand il a décidé, il apporte vraiment un danger contre n'importe qui. AMHA, Raka est dans la droite ligne, et va monter en puissance tout au long de la compétition. Si on y rajoute trois zestes de Toto, 2 pattes de Fofana et une infusion de Ramos, on secoue un peu et il y a de fortes chances que la soupe soit bonne! Après, c'est sûr que si Moustache veut revenir à une bonne vieille association Le-Roux en 4, Tao en 5,, Camara, Pica, Lauret en 3è pompe, c'est plus la peine de rêver. Autant ressortir les panzers derrière...
  2. 7 points
    En fait ça dépend : - si le stade Toulousain joue et gagne, c'est la plus belle des compétitions. La plus relevée. - si le stade Toulousain joue et fait un parcours honorable. C'est une belle compétition mais ça ne vaut pas la Hcup d'antant. - si le stade Toulousain joue et se foire lamentablement en poule, c'est une compétition inutile, qui s'ajoute a un calendrier deja surchargé. - si le stade Toulousain ne la joue pas, c'est qu'il a jugé inutile de se qualifier pour cette compétition de merde !! voilà en gros l'évaluation OBJECTIVE que l'on peut faire de l'Ercc.
  3. 7 points
    Je sais pas si vous avez vu Médard qui après son deuxième essai, étire les jambes de Hogg pour faire passer les crampes, après l'aide à se relever et les deux joueurs font une accolade. Franchement la classe ce joueur, je crois qu'il profite à fond de son retour, et c'est notre meilleur solution en 15 par l'expérience qu'il a. Car certes il avance moins vite mais hier il a été partout. Ramos encore un peu tendre mais si c'est l'avenir.
  4. 7 points
    Cros et Ollivon, ça change de Pica et Lauret. Quels joueurs !
  5. 7 points
    Cette 3ème ligne me régale : techniquement, c’est très propre !
  6. 6 points
    des nouvelles fraîches concernant les talons https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/rugby-top-14-japonais-takeshi-hino-s-engage-joker-coupe-du-monde-stade-toulousain-1712353.html?fbclid=IwAR3L-A908W90IzkWWkWFTKjItcdmKpaVGxLVAySwf3y8Q_HGGkzsWU3zBU4 on aura bien les 2 jokers
  7. 6 points
    C'est confirmé pour Hino: https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/rugby-top-14-japonais-takeshi-hino-s-engage-joker-coupe-du-monde-stade-toulousain-1712353.html Dans le même article on apprend que pour "Jacobus Visagie (1,88 m, 105 kg) "Tout est ficelé" mais le joueur est toujours "dans l'attente de son visa", a confirmé Jérôme Cazalbou" Enfin à noter que pour G. Marchand c'est moins grave que prévue:
  8. 6 points
    Tu devrais le faire jeûner un peu, ça lui permettrait de travailler ses lancers en touche !
  9. 6 points
    Ça fait des années que je me demande pourquoi Cazalbou n'est pas le consultant number one. Avec lui aux commentaires, tu ressors d'un match un peu moins con.
  10. 6 points
    Galthié est un très bon technicien, génération doré ou pas, il aurait mieux installé son jeu et ses joueurs que Brunel ne le fera jamais.
  11. 6 points
    Ya eu du très bon ce soir, mais perso j'ai été bluffé par Vahaamahina, le mec a dominé tous les rucks et a fait 0 faute. Incroyable la débauche d'énergie.
  12. 6 points
    La coupe mulet de Setiano. C'est pas interdit ça ?
  13. 5 points
    C'est franchement dégueulasse cette disparité des jugements. Gabrillagues va rater la cdm a cause de ca !! Vous imaginez pour un sportif de haut niveau ? Cette injustice..... put*in je suis dégouté pour lui.
  14. 5 points
    Comparé aux 3 semaines de barret, c'est honteux. L'impression qu'on a plus jugé les conséquences que l'intention.
  15. 5 points
    Je vois après la victoire en match amical que tout le monde se gargarise sur Galthié, y compris Chome sur ce forum. Comme prévu malheureusement, ça gagne c'est galthié, je peux prédire a la prochaine défaite, "Brunel a fait son temps". C'est pathétique. Mais je vois bien pire, Galthié a réussi durant ces années entre 2 licenciements pour comportement humain inacceptable a se mettre les media dans la poche. Tres déçu de L'EQUIPE sur ce coup-la. Le rugby marche sur la tête en faisant une CDM en même temps qu'un championnat national, et c'est tellement rentré dans les moeurs que plus personne ne s'insurge. Révoltant.
  16. 5 points
    Je n ai vu que des extraits.. Le point super positif ce sont les commentaires de Cazalbou.. Clair, conçis, objectif, connaissant le jeu et ses règles..
  17. 5 points
    D'ailleurs, Brunel est-il sûr d'aller au Japon lui même !?
  18. 5 points
    Carbonel autant le laisser à Toulon prendre ses marques et jouer que de visiter les tribunes des stades japonais... Cela lui sera bien plus bénéfique
  19. 5 points
  20. 5 points
    Didier Lacroix, le président du Stade Tousain (à gauche), et Ugo Mola, l'entraîneur, mardi, en conférence de presse. (N. Luttiau/L'Equipe) Rugby Top 14 : la Coupe du monde inquiète le Stade Toulousain Les champions de France s'apprêtent à défendre leur titre sans toutes leurs forces vives. Cela inquiète logiquement le président toulousain, Didier Lacroix, et son entraîneur, Ugo Mola. Philippe Pailhories, à Toulousemis à jour le 13 août 2019 à 20h28 Ils ne s'étaient pas encore exprimés depuis la reprise, le 8 juillet, au milieu d'une bande de gosses. Alors, ils sont loquaces, dans ce salon d'Ernest-Wallon, et chacun de leurs propos raconte ce mélange de fierté et de crainte. La fierté d'avoir décroché un vingtième bouclier au terme d'une saison aboutie et les craintes liées à celle qui s'annonce, dans un contexte autrement délicat. « On est fiers, c'est vrai, concède le président Didier Lacroix, mais il faut tourner la page et se plonger dans le grand bain avec détermination et lucidité. » Fiers du jeu produit, de l'image renvoyée, de cette hausse de 20 % des abonnements et de toutes les tapes dans le dos. « Égoïstement, confie l'entraîneur toulousain, Ugo Mola, on a l'impression d'avoir redonné le sourire aux gens et généré de l'émotion en montrant un rugby pas ennuyeux et enthousiaste. » En fournissant treize joueurs aux équipes nationales en préparation pour la Coupe du monde, en révélant aussi de nombreux jeunes, le Stade Toulousain, comme le claironne le président, « a contribué au panache du rugby français », mais ne se leurre pas pour autant sur son avenir. « Si l'on ne gagne pas un titre tous les deux ou trois ans, on sera montrés du doigt, assure Didier Lacroix. Tout ça n'aura de sens que si ça dure. Nous sommes tous très lucides par rapport à ça, même si l'on garde la même philosophie, le même enthousiasme. » lire aussi Richie Arnold reste au Stade Toulousain en tant que joker Coupe du monde Ugo Mola le premier. Il n'a pas mis très longtemps à éplucher les chiffres. Treize internationaux plus deux blessés (Julien Marchand et Dorian Aldegheri) ; trois matches à l'extérieur sur les quatre premiers ; au moins sept rencontres sans les internationaux. « Je n'ai pas tendance à être pétochard, soupire-t-il, mais il y a des raisons d'être inquiet, avec une présaison plus courte, un effectif handicapé par de nombreuses absences, mais aussi les changements dans le staff. » Le départ de William Servat laisse notamment un grand vide. « Au-delà de ses qualités, c'est affectivement qu'il va nous manquer », précise Mola. Virgile Lacombe va lui succéder, et Clément Poitrenaud (arrières) et Alan-Basson Zondagh (assistant arrières) intégreront l'organigramme. « "AB" a une vue différente de celles des entraîneurs classiques, assure Mola, avec des habiletés techniques qu'il déclinera jusqu'à l'école de rugby. » Les jeunes auront un coup à jouer Cette école dont Lacroix et Mola ne cessent de vanter les mérites. « La génération 2000-2001 va peut-être nous permettre de passer entre les gouttes, espère Mola. On va, en tout cas, devoir l'exposer assez vite. » En attendant la probable arrivée du Sud-Africain Jaco Visagie, le talonneur, mardi à Béziers, s'appelait Guillaume Cramont, ne comptait qu'une poignée de matches de Fédérale 1 avec Dax, et n'avait pas même dix-neuf ans... « Tant qu'elle n'a pas joué, on trouve notre jeune génération géniale, ironise Mola. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle va avoir sa chance. » lire aussi Stade Toulousain : la rentrée du champion Le Stade est-il à ce point en danger ? « Nous sommes à flux tendu au niveau de la première ligne, répond l'entraîneur des Rouge et Noir. Derrière, on n'a pas non plus trop de choix. Si les Français vont très loin en Coupe du monde, on jouera la première journée de Coupe d'Europe (15, 16 et 17 novembre) sans les internationaux et on doit encore des vacances à (Rynhardt) Elstadt et (Cheslin) Kolbe. » Voilà pourquoi le boss toulousain redoute tant l'entame, ces premières joutes. « On sait tous que le début sera capital, affirme-t-il. Nos adversaires annoncent d'ailleurs que le Stade Toulousain sera bon à prendre en début de saison. Il va falloir démontrer le contraire. » Démontrer qu'au-delà de l'euphorie, la saison passée a marqué un tournant. « On a beaucoup travaillé, reconnaît Mola, mais on a certainement eu de la chance. Les absences ont généré de la nouveauté et des éclosions. Je le répète, mais le plus dur arrive. »
  21. 4 points
    Un bon déblayage, dans les règles... de l'époque...
  22. 4 points
    Le staff semble avoir trouvé sa composition. Le temps presse, il faut des automatismes.
  23. 4 points
    On a l'impression que les joueurs qui ont joué le premier match sont revu dans des conditions plus difficiles, peut etre pour valider leur prestation pas débile non plus. Si ils font un bon résultat en Ecosse, ils seront du groupe, sinon les autres joueront contre l'Italie et le choix se fera après.
  24. 4 points
    Et si il est cité, c'est pratique, il sera Hino cent.
  25. 4 points
    On parle du guitou edf évidemment. Je retrouve ses intentions, d'une part dans des compositions avec des 3e lignes pouvant tous jouer 8, un pack plutôt axé sur la tonicité, et des lignes arrières équilibrées. Après, je troll à moitié..c'est juste du bon sens et cela souligne les stupidités précédentes de Brunel notamment dans son obsession du kilo et de la lenteur.
  26. 4 points
    Il a aussi intérêt à faire gaffe sous la douche, s'il ne veut pas devenir un Hino piné.
  27. 4 points
    Ce Top14 avec les clubs amputés de leurs meilleurs éléments ressemble plus a rien...je ne sais pas si je suis le seul mais je n'ai même pas hate de voir commencer cette saison...
  28. 4 points
    Ils ont le même combat que Chat, ça va être dur de détrôner les sénateurs. Pourtant ça semble si évident...
  29. 4 points
    Tiens... France 2 a embauché un moustachu pour commenter le match de l’équipe de Galthié à la mi-temps...
  30. 4 points
    Elle marque des points, ça change de Lauret Pica Leroux...
  31. 4 points
    Tu préfères pas un chinois ? Ca travaille plus.
  32. 4 points
    Ahhhhh ... je savais bien que j’avais raison de ne pas avoir rangé le somalien !!!
  33. 4 points
    Lauret, je ne sais pas ... mais Le Roux doit aller super bien puisque V&P nous a dit qu’il faisait plein d’en-avants : il tient probablement la forme de sa vie !
  34. 4 points
    Il se dit pourtant qu'on apprend beaucoup en tribune, surtout lorsqu'on est un jeune toulonnais.
  35. 4 points
    C'est Van Dyck qui a joué à Béziers. Neti a effectué les lancers, sans déchet d'ailleurs. Faut dire qu'avec Verhaegue, Arnold, Gray ou Miquel, ça aide... Et aussi Cramond qui a semblé intéressant. Présent dans le jeu courant, et propre sur ses lancers.
  36. 4 points
    Le vieux si il s'en fout du match, qu'il n'empêche pas les autres de regarder, merde, on a payé quoi! (A la fin, sur le essai de Pagès)
  37. 4 points
    Stade Toulousain : qui est AB Zondagh, nouveau membre du staff rouge et noir ? AB Zondagh, entraîneur sud-africain de 33 ans, a rejoint le staff toulousain cet été. Ugo Mola nous fait les présentations à dix jours maintenant de la reprise du Top 14. Le staff du Stade Toulousain a vu arriver deux étrangers à l'intersaison : l'Irlandais Allan Ryan (ex-Bath) comme préparateur physique et Alan-Basson (AB) Zondagh qui aura des prérogatives plus larges à l'échelle du club. Présentation de ce dernier, qui entraînait les Natal Sharks, par Ugo Mola. Un accident de surf l'a privé de rugby très tôt Son parcours atypique. "AB Zondagh, c'est un vrai parcours de coach. Souvent, ce sont des métiers de circonstance pour beaucoup, qui après l'arrêt de leur carrière se demandent comment ils vont pouvoir gagner un peu d'argent. Ce n'est pas le cas de AB. Il s'est préparé, formé, très jeune. Il a développé une forme d'entraînement assez particulière sur le développement des habilités techniques. C'est quelqu'un qui m'avait interpellé il y a quelques temps, je connaissais bien son papa. On va l'intégrer dans l'ensemble du club, pas seulement l'équipe première, pour qu'il puisse prendre la mesure et surtout nous développer cette prise de décision à pleine vitesse." L'accident. "Il a eu un accident de surf très jeune, l'empêchant de pouvoir continuer à jouer au rugby. Je trouve géniale la possibilité de pouvoir entraîner sans avoir été joueur de très haut niveau. Ce serait trop simple. Ce qui est important, ce sont les parcours de vie. La manière dont on se forme, dont on est en quête permanente de ce qui peut se faire de novateur. AB a cette démarche là. Le Stade Toulousain a toujours eu cette volonté d'échanger sur les sujets malgré parfois la consanguinité qu'on nous reproche." Son papa, le Pierre Villepreux d'Afrique du Sud Ugo Mola et la famille Zondagh. "J'ai rencontré son papa (Alan Zondagh, directeur du rugby chez les Bulls en Afrique du Sud) quand j'ai commencé à entraîner. Toute proportion gardée, c'est un peu le Pierre Villepreux de l'Afrique du Sud, avec des notions de rugby de mouvement. Avec une philosophie vraiment ancrée autour de ce rugby de prise de décision. Ensuite, Clément Poitrenaud et Frédéric Michalak ont eu l'occasion d'être entraînés par AB aux Sharks. Les échos étant positifs, il a passé un mois avec nous l'an dernier. Nous on devait renouveler notre staff, les planètes étaient alignées. Poitrenaud et Thuéry ont pris du galon De manière plus globale, "l'idée c'était de "dépersonnifier" le mode de fonctionnement", précise Ugo Mola. "Le boulot qu'ont effectué Clément Poitrenaud et Laurent Thuéry, un peu plus dans l'ombre, a été remarquable. Ils montent donc en grade. Avec toujours des prérogatives sur l'équipe Espoirs. Virgile Lacombe va gérer la partie conquête et notamment la mêlée, avec aussi une gestion des Espoirs."
  38. 4 points
    Miquel s'est montré à son avantage. Propre sur ses passes, efficace en défense et très bon en touche, avec notamment un contre. Fouyssac a été transparent, il va devoir être patient pour revenir. Concernant la réussite aux buts de Tedder, je ne sais pas ce qu'il faisait a l'aviron mais hier, il y avait un vent assez fort, c'était très compliqué de buter. Ce 1/3 ne veut rien dire et je trouve que le mec de la dépêche est limite malhonnête sur ce coup.
  39. 4 points
    Pas mal de points positifs, quoiqu'une incertitude sur l'état de G. Marchand. Belles promesses de Tedder (JIFF en plus) ça promet un peu de concurrence à Holmes et NTK. À noter aussi Verhaeghe toujours un poison en touche (deux ballons récupérés sur lancer adverse). https://www.ladepeche.fr/2019/08/14/le-stade-assure-et-se-rassure,8360428.php Pour l'ultime match de préparation face à Béziers, Ugo Mola a décidé d'aligner deux équipes, quasiment différentes en tous points l'une de l'autre, par mi-temps. La première donne certainement l'ébauche du XV qui démarrera en Gironde pour l'ouverture du Top 14. Par leurs relances lointaines et leur vivacité, les Rouge et Noir ont rapidement mis dans le rouge les Méditerranéens. Et celui à s'être le plus mis en lumière n'est pas une des têtes les plus connues dans la Ville rose. Revenu cet été de son prêt à l'Aviron Bayonnais, Tristan Tedder a éclaboussé la partie de son talent. S'il créait le décalage sur le premier essai, l'ouvreur sud-africain est encore à l'origine du deuxième, en embarquant deux Biterrois sur une feinte de passe (23). L'alternance de ses choix a régulièrement ouvert des brèches. Seule ombre au tableau, la défaillance de son but (1/3). Toulouse a eu chaud Collectivement, le Stade a répondu présent. Une défense solide poussant Béziers à du jeu au pied inopportun (7), et un alignement redoutable (deux touches volées par Verhaeghe en première période), qui a distribué de belles cartouches aux Haut-Garonnais (16). Des occasions cependant manquées, la faute à des maladresses, comme cet en-avant de passe de Pita Ahki pour Lebel, parti planté un triplé avant que l'arbitre ne siffle (29). L'ASBH, revenu au score grâce à une chevauchée de 50 mètres de Williams (17), n'a pas su tirer profit de l'indiscipline toulousaine, notamment dans les rucks, ne bonifiant pas ses pénaltouches (7 au total). Le Stade, pourtant probant dans le jeu, a senti quelques gouttes froides couler dans son dos. Particulièrement après la pause. Avec une équipe remaniée, les hommes d'Ugo Mola se sont montrés presque attentistes, jusqu'à s'exposer directement au come-back de Béziers dans les dernières minutes (69, 74). Sans les manques de soutiens biterrois, le Stade aurait même pu se retrouver derrière (67, 72). De quoi réveiller les ardeurs toulousaines. Après plusieurs phases de jeu, Riguet sert Pages à l'intérieur pour conclure un beau travail collectif (80). Une interrogation demeure néanmoins sur Guillaume Marchand, sorti prématurément du match. Une blessure tomberait mal, la pénurie au talon étant déjà suffisamment inquiétante.
  40. 3 points
    Médard, sans doute le mec qui avait le plus de potentiel pour devenir le meilleur à son poste. Il aime bien nous le rappeler de temps en temps.
  41. 3 points
    Je me gargarise pas sur Galthié suite à sa victoire. J'ai toujours aimé Galthié, joueur ou entraineur technicien. J'ai même suivi le SF a son époque, Et j'ai aimé son passage au MHR. Je pense qu'il aurait dû être appelé en EDF à la place de Novès, et Novès à la place de PSA. On a toujours un train de retard...
  42. 3 points
    Hier, on a eu la compo de Galthié (donc orienté 2023). Mais la semaine prochaine, on risque d'avoir la compo de Brunel (donc orienté 2015). Ça risque de ne pas être la même prestation. Quant à Galthié, il doit jubiler. Il a confirmation qu'il a une génération dorée entre les mains (et il y en a encore pleins à la maison) et qu'il va passer pour un génie en 2023. C'était vraiment le meilleur timing pour prendre l'EdF.
  43. 3 points
    Individuellement, les 3 grosses satisfactions de ce match sont : Lauret, Le Roux et Doumayrou ...
  44. 3 points
    On sent la patte Galthié qui commence à s'incruster ? Très bien pour Vakatawa, enfin de la logique.
  45. 3 points
    Les stats du match https://www.espn.com/rugby/playerstats?gameId=294128&league=289234
  46. 3 points
  47. 3 points
    Un Fidjien remplace un NéoZélandais...c' est bon.
  48. 3 points
    Chat il a pris deux fois le role du 9, et bien encore Guirado a du souci a se faire
  49. 3 points
    C'est pourtant ce qu'on fait à chaque coupe du monde depuis 2007 !
  50. 3 points
    oui, heureusement qu'on était sur Visagie ET le japonais : il faut prendre les 2 et compter en plus sur le jeune. Triste pour Guillaume.
×
×
  • Create New...