Jump to content

André Boniface : « On N'est Pas Mirobolant »


Guest Invité_Xv-31_*

Recommended Posts

Guest Invité_Xv-31_*

Pour André Boniface, David Marty et les Français ne sont pas convaincants lors de cette Coupe du monde.

Ce joueur exceptionnel des lignes arrière a fait rêver des générations d'attaquants, aux côtés de son frère Guy. Fort de 48 sélections et 11 essais entre 1954 et 1966, André Boniface a un oeil très critique.

La France en quarts de finale, ce sera face aux All Blacks à Cardiff ou contre l'Ecosse ou l'Italie au Stade de France ?

« Il ne faut pas redonner aux Français un espoir énorme comme avant le premier match, où on croyait qu'on allait être champions du monde. Tout le monde voyait une finale France-All Blacks qui n'aura pas lieu, j'en suis sûr. La France ne peut pas finir première de son groupe. Les Argentins n'ont pas encaissé un essai. Ils vont prendre un point de bonus défensif, car les Irlandais ne sont pas très bien. Il vaut mieux se faire à l'idée de rencontrer les All Blacks en quarts. Mais le drame, c'est de devoir aller à Cardiff.

Il y a eu un mieux chez les Bleus lors du match de vendredi contre l'Irlande ?

On a repris un espoir formidable alors qu'on a joué tout un match au pied. On a marqué deux essais au pied et on a marqué 15 points de pénalité. Cela me dérange un peu. La suite sera délicate. En dehors d'être Français et pas trop cocardier, il faut voir les choses comme elles sont : on n'a pas une équipe mirobolante.

Elle manque d'ambition ou de talent ?

L'ambition, ils l'ont. Après la victoire contre l'Irlande, c'est reparti, tout le monde dit : « On n'a plus qu'un but, être champions du monde ». Mais il ne faut pas trop le dire quand même. La France manque de super-talents. L'équipe est bien préparée physiquement, mais elle a un jeu monocorde. Elle n'est pas tirée vers le haut par les trois ou quatre joueurs de talent qu'une grande équipe doit avoir.

Seulement trois centres dans le groupe, cela vous étonne ?

Il n'y a plus de grande spécificité dans les postes. On dit que Skrela peut jouer au centre et Michalak à la mêlée. Traille joue comme un troisième ligne détaché. On ne prend qu'un arrière, c'est encore plus bizarre. Pour les erreurs, on fera les comptes après les matches. Mais je pense à Benoît Fritz, cela n'aurait pas été bizarre qu'il y soit. Ils ont choisi Marty. C'est Fritz en un peu moins bon. Il aurait de la complicité avec les autres Toulousains. Honnêtement, je cherche dans ma tête, mais contre l'Irlande, je n'ai pas vu Marty avec le ballon en mains. Contre la Namibie, je l'avais vu manquer quatre ballons à la suite. Là, on n'a pas attaqué. Je voudrais que, face à la Géorgie, on fasse un jeu total. Les mots ont changé : on ne dit plus qu'un attaquant a fait un cadrage-débordement, on dit que le défenseur a raté un plaquage !

Jauzion doit entrer en jeu ?

Il n'est pas très bien. Il a eu des problèmes personnels (NDLR : la mort accidentelle de son beau-frère), il est très discret et pudique. Il aurait pu être le grand leader des trois-quarts, mais à Toulouse il ne joue plus aussi bien qu'avant. C'est dommage, c'est quelqu'un d'intelligent, mais il est trop gentil. Il n'est pas assez hargneux. Ce n'est pas le type qui va engueuler les gens. Pourtant, on n'est pas dans un sport d'opérette.

Et le capitaine Ibanez ?

Il est un peu prisonnier du rôle qui lui a été donné. Il a été dépassé avant le premier match. Je l'aime beaucoup car il est intelligent. C'est très bien ce qu'il dit dans les interviews, mais il n'a pas été le leader qu'on attendait.

Vous êtes pessimiste ?

Si on avait perdu ce match contre l'Irlande, on aurait dit que c'était le match du siècle, et cela aurait été dramatique pour le rugby. Il va falloir arrêter de manger du jambon. Les joueurs ne se rendent pas compte que Laporte touche dix fois plus d'argent qu'eux, à travers eux. Il y a des choses un peu choquantes. Il a quand même le culot de faire un maillot avec son nom pour le vendre. Mais il ne l'a jamais porté, ce maillot. C'est comme si je vendais un maillot jaune du Tour de France à mon nom. Après, il retombe sur ses pieds, il dit que c'est pour une oeuvre caritative. Il y a des choses qui dépassent un peu le rugby. Franchement, il ne faut pas faire cela.

Recueillis par Pierre FORNEROD

Ouest-france.fr

:rolleyes:

logo_ouestfrancefr.png

Link to post
Share on other sites

Voila un bon interview sans langue de bois.

Je suis d'accord avec ce qu'il dit sur Jauzion.

"Ce n'est pas le type qui va engueuler les gens. Pourtant, on n'est pas dans un sport d'opérette."

Jauzion est un extraordinaire joueur mais il n'a pas l'âme d'un leader.

Qd à ce qu'il dit sur Laporte. Excellent !!!

Link to post
Share on other sites

Excellent cet interview, il flingue les centres français puis le mieux c'est "Ils ont choisi Marty. C'est Fritz en un peu moins bon..."

celle la j'ai adoré et je suis d'accord avec lui a 200%

Link to post
Share on other sites

moi qui ai 61 ans ,je vous assure que les idoles de ma jeunesse ma jeunesse n'etaient pas des "couilles molles"

il y a longtemps qu'ils aurait pris le pouvoir en equipe de france,ils ne seraient pas rester 3 mois le petit doigt sur la couture du pantalon a reciter un jeux retreci

avec les Mias, Boni,Crauste ,Herrero,dauga ,Walter etc etc "je ne vous parle même pas des Quaglio ou Roque la france du rugby rêvait

a cette epoque c'est le joueur qui etait en avant et non pas une personne de l'encadrement(je ne dis pas entraineur il n' y en avait pas avant Jean Prat)

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...