Jump to content

Un Bon Coup De Fourchette


Recommended Posts

il y a 24 minutes, Joco a dit :

De manière générale, je trouve que les arbitres n’utilisent plus les « 10m de plus » et les pénalités retournées pour les contestations ou les chambrages en match... et c’est bien dommage. C’était le plus intelligent et ça démarquait vraiment le rugby d’autres sports comme le foot de ce point de vue-là.

 

Ça revient un peu je trouve, ce week-end Kockott en a pris et Pau aussi il me semble. Mais oui en effet c'est trop rare à mon gout.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Le joueur du Stade Français Charlie Rourke est convoqué ce mercredi en audience disciplinaire pour une main baladeuse lors de la défaite face à Trévise en Challenge européen vendredi dernier

9 semaines 1/2 , une sanction mesurée ,il paraît...:rolleyes:

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais
Il y a 21 heures, gege300 a dit :

Le joueur du Stade Français Charlie Rourke est convoqué ce mercredi en audience disciplinaire pour une main baladeuse lors de la défaite face à Trévise en Challenge européen vendredi dernier

9 semaines 1/2 , une sanction mesurée ,il paraît...:rolleyes:

T'ain on a du changer d'avocat !!
il a pris deux semaines !!
Dupuy like this

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Que ça ?

ça va l 'encourager à mettre le pied la prochaine fois :P

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bertrand d'Aubais a dit :

T'ain on a du changer d'avocat !!
il a pris deux semaines !!
Dupuy like this

 

Hiérarchie des races chez les Britons :

15 semaines si tu touches le service 3 pièces d'un Anglais

8 semaines s'il est Gallois ou Ecossais

2 semaines pour un Italien

sur un Fidjien ou un Samoan il faut repartir avec des morceaux dans la main pour être sanctionné

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
estabousi

En ProD2, Maxime Granouillet de Colomiers cité pour morsure, entre autres.

https://www.lerugbynistere.fr/news/pro-d2-maxime-granouillet-colomiers-cite-pour-trois-actions-dont-une-morsure-il-risque-gros-1612201016.php

 

J'ai vu ça en direct pendant le match, tout porte à croire qu'il a mordu le joueur grenoblois. Même si c'est vrai qu'il avait un protège dents, ça mérite une lourde sanction selon moi.

Dommage pour ce joueur qui commençait à prendre une bonne dimension dans l'équipe. Et effectivement, le capitaine grenoblois l'a traité d'abruti à plusieurs reprises et s'est plaint en direct à l'arbitre mais comment prouver la morsure ?

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Saint Thomas ST

leJDD

ENQUETE. Rugby : trop de risques dans le métier?

Philippe Kallenbrunn Il y a 1 heure

Jeu de mouvement, le rugby est aussi un sport de combat potentiellement dangereux. La justice est amenée à jouer les arbitres. 

© Reuters

 

Jeu de mouvement, le rugby est aussi un sport de combat potentiellement dangereux. La justice est amenée à jouer les arbitres. 

 

Mardi, Romain Ntamack, ouvreur de l'équipe de France, a été opéré d'une double fracture de la mâchoire, deux jours après avoir reçu un choc contre Bordeaux-Bègles avec son club de Toulouse. Si les risques sont inhérents à la pratique sportive, le principe du rugby n'est pas de casser des bouches. Et lorsque des os du visage se brisent, la thèse de l'accident se plaide éventuellement, mais pas la banalité de la blessure. "Les régions anatomiques les plus exposées aux lésions graves, susceptibles d'engendrer des séquelles majeures à long terme, sont l'extrémité céphalique [tête et cou] et la colonne cervicale", pointe le neurochirurgien Jean Chazal.

 

Quand les séquelles virent au cauchemar, la justice apparaît de plus en plus comme un recours. Récemment, un ancien talonneur de 29 ans a porté plainte contre son ancien club de Chambéry (Fédérale 1). Outre-Manche, une centaine d'ex-joueurs souffrant d'encéphalopathie traumatique chronique (ETC), dont le symptôme majeur est une démence précoce, mènent une "class action" contre World Rugby et les fédérations anglaise et galloise.

 

Des facteurs de risque cumulés

Durant leur carrière, les joueurs affirment pourtant mesurer les risques qu'ils courent. Et les accepter. Sont-ils bien informés? Pourquoi leur police d'assurance augmente-t-elle? Et, faute d'un règlement qui ne codifie pas assez les gestes et les techniques propices à leur sécurité, ne jouent-ils pas à la roulette russe lors des phases de combat? "World Rugby et la Fédération française [FFR] s'autorisent à cumuler dans le rugby à XV la plupart des facteurs de risque qui font l'objet de réglementations strictes, voire d'interdictions, de la part de fédérations expertes dans la science du combat [MMA, judo, lutte, boxe, karaté…]", s'étonne Lilian Alméras. Cet ancien formateur en techniques d'intervention opérationnelle de l'armée française, spécialiste du corps-à-corps, connaît bien le rugby pour être passé par Marcoussis auprès des sélections de jeunes (2009-2016).

 

A DÉCOUVRIR

Étudiants ? Profitez de jusqu'à 16% de remise sur tous les PC Alienware.Alienware

"

Pour des raisons évidentes de sécurité, aucun sport de combat individuel n'autorise les frappes dans le dos!

 

"

"Au rugby, le porteur du ballon peut recevoir des impacts sur tout le corps, y compris le dos, excepté au-dessus de la ligne des épaules, illustre-t-il. Pour des raisons évidentes de sécurité, aucun sport de combat individuel n'autorise les frappes dans le dos!" La règle 9.11 de World Rugby dispose pourtant que "les joueurs ne doivent rien faire qui soit imprudent ou dangereux pour autrui."

 

Un "rapport de force inégal"

D'autres situations posent question. "Le porteur du ballon ne dispose que d'un bras pour assurer la protection des zones vitales de son corps, relève l'ancien militaire. Cette particularité n'est observable dans aucun sport de combat individuel, hormis lors de rencontres handisports très encadrées. Le rapport de force est inégal car les adversaires peuvent consacrer 100% de leur disponibilité mentale et motrice à l'agression du porteur du ballon." Ou encore : "Les rugbymen utilisent l'énergie cinétique de leur corps lancé à pleine vitesse pour percuter un adversaire." Qui ne dispose pas d'équipement de protection, à la différence du football américain, qui propose des séquences du même type.

 

Lire aussi - Fédération française de rugby : ce qui attend Bernard Laporte

 

Dans les sports individuels de combat, les surfaces d'affrontement (un ring de boxe par exemple) sont trop réduites pour que les participants puissent atteindre des vitesses de 37km/h observables dans le rugby. Les chocs peuvent alors s'apparenter à ceux subis lors de collisions routières. A ce propos, l'ancien international gallois Jamie Roberts racontait il y a peu une anecdote remontant à 2008. Sonné après un choc tête contre tête, il resta en jeu mais se mit à saigner du nez et à sentir le goût salé du liquide cérébral au fond de sa gorge. En réalité, il avait joué un quart d'heure avec une fracture du crâne…

 

Cela n'arriverait plus aujourd'hui. Les commotions indétectables restent les plus insidieuses. Elles surviennent lors d'actions dangereuses qui se terminent au sol. Quand les joueurs s'agglutinent, l'observation des signes cliniques peut se trouver masquée. "Tandis qu'au karaté ou en boxe le combat se déroule debout, rappelle Alméras. Un combattant commotionné est alors facilement repéré par un vacillement ou un regard dans le vide."

 

Des sanctions "anormalement" légères

Il y a deux ans, le joueur espoir du Stade français Nicolas Chauvin n'a pas survécu à un double plaquage administré par ses adversaires. Son père, Philippe Chauvin, a porté plainte contre X pour homicide involontaire, affaire suivie par le parquet de Bordeaux. Mais son combat est plus large. "La situation est en contradiction avec les déclarations de la FFR et du ministère des Sports, qui assuraient vouloir changer le rugby et sa dangerosité", déplore-t-il. Il étudie les sanctions infligées aux joueurs de Top 14 par la commission de discipline de la Ligue depuis 2018-2019. Un barème identifie chaque faute selon son degré de gravité: "inférieur" (deux semaines de suspension), "moyen" (six semaines), "supérieur" (dix semaines).

 

La plupart des "fautes dangereuses" portent le degré "moyen" et les durées de suspension diminuent (de 4,8semaines à 3,33 en moyenne) alors que le nombre de citations augmente. La sanction n'est appliquée qu'à 50% pour les degrés "inférieurs" et à 60% pour les degrés "moyens". "Une clémence anormale vise à réduire la sanction dès lors que le joueur et son avocat présentent des excuses et des remords, regrette Philippe Chauvin. Le dispositif réglementaire n'est pas utilisé dans le sens de la dissuasion." P.K

  • Thanks 4
Link to post
Share on other sites
Garbajauzion
Il y a 5 heures, Saint Thomas ST a dit :

A DÉCOUVRIR

Étudiants ? Profitez de jusqu'à 16% de remise sur tous les PC Alienware.Alienware

 

Intéressant mais cette partie mériterait d'être développée

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
papapoupa
il y a 21 minutes, Pardine a dit :

Un blame pour l'affreux Collazo qui a dit à Azema de la fermer...puting je sais pas s'il va s'en remettre....

 

 

Baptiste Pesenti (Pau) suspendu trois semaines par la commission de discipline - L'Équipe (lequipe.fr)

 

En même temps il l'a dit avec ses mots mais il avait raison Collazo.

J'ai pas vu le match en question mais le match d'après contre le Racing, t'entend gueuler que lui sur la touche, en fin de match y'a deux ballons relâchés en arrière qui sont sifflés en avant par l'arbitre parce qu'on l'entend arbitrer du banc, et le pire c'est que Raynal (je crois) n'est pas allé lui dire un seul moment de la boucler.

 

Encourager son équipe ok, demander une précision à l'arbitre une ou deux fois dans le match ok, gueuler 80% du temps sur chaque décision arbitrale c'est insupportable, c'est pas le seul hein, mais faut avouer que Collazo peut le faire mais épisodiquement, comme d'autres. Quand tu vois la raison du match de suspension de Mola... Tout les entraineurs gueulent de temps en temps mais là j'ai trouvé ça excessif.

 

Il est pas dans une excellente dynamique Azema avec son paquet d'avants décimés mais c'est pas une raison pour y perdre les valeurs du Rugby. On sent un certain stress chez lui, ça allait forcément mieux quand son équipe roulait sur tout le monde y'a quelques années.

Edited by papapoupa
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
gronounours
il y a une heure, Gismo a dit :

Raisuqe s'est pris 5 semaines pour son soulèvement d'arbitre.

 

C'est pas cher payé : moi, j'ai pris perpèt' le jour ou j'ai soulevé ma femme ... :clover:

  • Haha 9
Link to post
Share on other sites
Gismo
Il y a 8 heures, gronounours a dit :

 

C'est pas cher payé : moi, j'ai pris perpèt' le jour ou j'ai soulevé ma femme ... :clover:

 

Au moins t'as pu la soulever, contrairement à la belle mère

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 8 heures, gronounours a dit :

 

C'est pas cher payé : moi, j'ai pris perpèt' le jour ou j'ai soulevé ma femme ... :clover:

rien ne t' empêche de la laisser tomber maintenant ! B)

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...