Jump to content

Ugo Mola


Guest Tropico

Recommended Posts

Guest Tropico

Coup de chapeau du midol à ce type qui est dans une situation pas facile :

Pour revenir sur ce Brive-Agen, comment ne pas évoquer l'émotion d'Ugo Mola à la sortie des vestiaires ? L'entraîneur en chef du CABCL était au bord des larmes quand il répondait aux questions des journalistes à l'issue de la piteuse défaite de ses joueurs. Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, il faut saluer son courage. Car il aurait été largement plus facile d'éviter la foule et les micros. Il aurait été largement plus facile de ne pas soumettre sa démission. Il aurait été largement plus facile de se cacher derrière des dirigeants qui lui ont immédiatement affiché leur soutien. Il aurait été largement plus facile de ne pas s'en remettre à une décision des joueurs qui, ce matin, ont décidé de le confirmer à son poste. Ugo Mola, qui avait été sifflé à chacune de ses apparitions sur grand écran durant la rencontre, ne s'est pas échappé samedi soir. Ni dimanche, ni ce lundi. Et comme le dit très justement dans Midi Olympique Daniel, supporter briviste devant l'éternel, "les torts sont partagés mais il faut parfois un bouc-émissaire". Celui-là, qu'il ait tort ou raison, a du panache et a pris ses responsabilités.

Source : http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2010-2011/le-tour-de-midi-olympique_sto2572804/story.shtml

Link to comment

Coup de chapeau du midol à ce type qui est dans une situation pas facile :

Pour revenir sur ce Brive-Agen, comment ne pas évoquer l'émotion d'Ugo Mola à la sortie des vestiaires ? L'entraîneur en chef du CABCL était au bord des larmes quand il répondait aux questions des journalistes à l'issue de la piteuse défaite de ses joueurs. Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, il faut saluer son courage. Car il aurait été largement plus facile d'éviter la foule et les micros. Il aurait été largement plus facile de ne pas soumettre sa démission. Il aurait été largement plus facile de se cacher derrière des dirigeants qui lui ont immédiatement affiché leur soutien. Il aurait été largement plus facile de ne pas s'en remettre à une décision des joueurs qui, ce matin, ont décidé de le confirmer à son poste. Ugo Mola, qui avait été sifflé à chacune de ses apparitions sur grand écran durant la rencontre, ne s'est pas échappé samedi soir. Ni dimanche, ni ce lundi. Et comme le dit très justement dans Midi Olympique Daniel, supporter briviste devant l'éternel, "les torts sont partagés mais il faut parfois un bouc-émissaire". Celui-là, qu'il ait tort ou raison, a du panache et a pris ses responsabilités.

Source : http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2010-2011/le-tour-de-midi-olympique_sto2572804/story.shtml

Attends, OK le mec est courageux mais ça ne fait pas tout, Pourquoi là où il passe l'herbe trépasse. regardes l'équipe du CAB, sur le papier elle a fier allure. Je ne critiquerais jamais l'homme mais la fonction. Et même si je ne suis pas dans les petits papiers brivistes au CO c'était pas un champion non plus !!! :clin

Link to comment
fanofnumber10

c'est vrai qu'en tant que joueur il s'échapper plus facilement sur le terrain.

la conjugaison, la conjugaison, Bourrin. On a revise hier.

Mola etait pas une foudre en defense, mais rien a voir avec son niveau d'entraineur ou la je le trouve tres faible. Pas de bons souvenirs pour nous comme Seigne.

Link to comment
Guest Tropico

Ah ben je dis pas qu'il est bon ou mauvais en entraineur, j'en sais fichtrement rien.

Je dis juste que je trouve l'attitude courageuse, il s'echappe pas face aux journalistes ni face à ses joueurs qui eux semblent lui faire confiance.

Donc plus un article que j'ai trouvé touchant sur un homme, pas un point de vue technique sur un entraineur.

Link to comment

Info Midi Olympique: Lundi, les joueurs de Brive avaient voté à une très large majorité leur défiance envers le staff (Mola-Casadei) après la claque reçue devant Agen. Mais le résultat n’a pas été pris en compte par le directeur général, Simon Gilham qui a confirmé par communiqué Ugo Mola. Ambiance.

On pensait que le CABCL allait passer à autre chose. Lundi, par communiqué, sous les coups de 15 heures, Ugo Mola était confirmé dans ses fonctions. Fin de l’histoire ? Fin de la crise sportive qui couve depuis un mois et qui a vu le départ en catimini de l’entraîneur Christophe Laussucq ? Et bien non.

Le manager, Ugo Mola avait demandé à chaud devant les caméras, samedi l’aval de son vestiaire pour poursuivre sa mission après la cinglante défaite face à Agen (12-30). Le vote des joueurs devait intervenir lundi matin. Or il semble que le plébiscite attendu par Mola mais aussi par la direction ne soit jamais venu. Pire, selon nos informations, les joueurs ont voté à mains levées et à une très forte majorité, la défiance envers le duo Mola-Casadéi. Il semble que ce dernier stigmatise les critiques. Une fois le résultat du vote avalisé par l’ensemble du groupe des joueurs. Le troisième ligne et capitaine, Anthony Claassen a été chargé d’en faire part au directeur général Simon Gilham. Ce dernier aurait alors refusé de prendre en compte le résultat.

S’en est suivi une fin de journée ubuesque. Ugo Mola et Didier Casadéi se faisaient le plus discrets possible et n’étaient pas au contact de leurs joueurs. Ces derniers, quand à eux fidèles à la ligne de conduite fixée par la direction du club, n’ont fait aucun commentaire dans la presse et les portables restaient coupés.

Pourtant ce mardi matin au moment de la reprise de l’entraînement certains se sont agacés et ont laissé filtrer les informations, devant la communication faite autour d’un véritable désaveu du staff qui leur a été confisqué. Une réunion est programmée en fin d’après-midi avec le directeur général Simon Gilham pour tenter d’éteindre l’incendie. Que va-t-il se passer ? Tous les scénarii sont envisageables. Réponse au prochain épisode.

:blink: :blink:

Link to comment
Guest Tropico

Wow si c'est vrai, on a tout un article qui explique que les joueurs l'ont confirmé et lui ont renouvellé leur confiance alors que c'est l'inverse qui c'est passé et que c'est juste une version qui a été filée aux journalistes ?

Ca change tout si c'est vrai c'est chaud quand meme, encore plus de prendre les joueurs pour des cons à ce point, c'est évident que les mecs vont pas tous la fermer ...

C'est quand meme spécial là, ces deux articles, du coup, autant j'avais aimé le portrait dressé dans le premier autant là je sais plus du tout quoi en penser ...

Bon je viens d'aller lire, effectivement c'est du Dallas, le beau portrait du départ en prend un sacré coup quand meme, un beau gachi, ça doit pas être evident pour les joueurs de se motiver avec une ambiance de ce genre alors qu'il leur faut au contraire se bouger, je pige pas trop le président là.

Link to comment
Brive: sans commentaire...

Une nouvelle réunion de crise a eu lieu ce mardi soir à Brive entre les dirigeants, le staff et les joueurs. Une réunion faisant notamment suite au vote négatif des joueurs sur la reconduction du duo Mola-Casadéi, révélé plus tôt dans l'après-midi par notre site.

Ce vote n'avait pas été pris en compte par le directeur général du CABCL Simon Gillham, qui avait préféré l'occulter pour annoncer que le groupe avait maintenu sa confiance au staff en place.

A la sortie de la réunion de ce mardi soir, aucun commentaire n'a été fait de la part des différents acteurs brivistes. Alors que plusieurs noms d'entraîneurs circulent en Corrèze, Ugo Mola et Didier Casadéi devraient être à la tête de l'équipe samedi soir, pour la réception de Sale en Challenge européen. A moins que de nouveaux rebondissements interviennent d'ici là...

rugbyrama.fr

Simon Gillham a maintenu Ugo Mola en tant qu'entraîneur de Brive, et ce malgré le vote majoritairement négatif des joueurs, a révélé mardi le site internet du quotidien régional La Montagne. Ce vote avait été demandé par le coach lui-même après la sévère défaite encaissée face à Agen (12-30) samedi. Car, contrairement à ce qui avait été annoncé lundi, les Brivistes n'ont pas soutenu leur entraîneur. Une réunion de crise s'est tenue ce mardi soir au club-house du CABCL, en présence des dirigeants et des joueurs qui ont ensuite quitté le stade, sans décrocher un mot. Seul Ugo Mola a lâché un : «je serai là samedi.»

lequipe.fr

Qui sortira en premier le démenti de l'info de la veille ?????

Link to comment
Top 14

09/12/2010 - 09:27 - Mis à jour le 09/12/2010 - 09:33 rugbyrama.fr

Brive : Le staff reste en place

Ugo Mola, l'entraîneur en chef de Brive qui avait demandé à ses joueurs de choisir s'ils voulaient continuer avec lui ou pas après la défaite face à Agen samedi dernier, et son adjoint Didier Casadéi, resteront en place, comme l'a indiqué le président Jean-Jacques Bertrand.

Les joueurs avaient pourtant voté majoritairement contre le maintien du staff, comme l'avait révélé notre site mardi après-midi. Un vote occulté par le directeur général Simon Gillham. "Nous ne prendrons pas de décision à l'emporte-pièce", a déclaré le président du CABCL, Jean-Jacques Bertrand. "La vérité c'est que nous continuerons dans cette configuration", a-t-il insisté.

M. Bertrand a ainsi rejeté les rumeurs d'arrivée d'entraîneurs tels qu'Alain Penaud, l'ancien demi d'ouverture, figure historique du club, ou Pierre Villepreux, membre de la Direction technique nationale à la Fédération française de rugby (FFR).

Le CAB sera opposé aux Anglais de Sale, samedi pour la 3e journée du Challenge européen.

Traduit de la langue de bois, "nous avons quinze jours de créneau européen pour trouver un autre staff "

Je vois pas comment un président peut maintenir son staff contre les joueurs...

Link to comment
Guest Tropico

Ca parait plus facile de changer 1 entraineur que 30 joueurs en effet ...

Ils ont évité laporte c'est déjà une bonne nouvelle pour les brivistes

Link to comment

Ca parait plus facile de changer 1 entraineur que 30 joueurs en effet ...

Ils ont évité laporte c'est déjà une bonne nouvelle pour les brivistes

Mola aussi pour l'instant :sorcerer:

Link to comment

Delmas ? :whist:

Aux Spécialistes, ils l'ont taquiné là-dessus, le trouvant fort peu disert lorsqu'était débattu le sujet 'Brive'...

M'étonnerait pas. Mais y a ce bruit qui le met à Bayonne avec Laporte...

Ou alors une pige sauvetage en Corrèze jusqu'à la fin de la saison ?

Link to comment
Guest Tropico

Ca parait plus facile de changer 1 entraineur que 30 joueurs en effet ...

Ils ont évité laporte c'est déjà une bonne nouvelle pour les brivistes

Mola aussi pour l'instant :sorcerer:

:shaun:

Link to comment

Ah ben je dis pas qu'il est bon ou mauvais en entraineur, j'en sais fichtrement rien.

Je dis juste que je trouve l'attitude courageuse, il s'echappe pas face aux journalistes ni face à ses joueurs qui eux semblent lui faire confiance.

Donc plus un article que j'ai trouvé touchant sur un homme, pas un point de vue technique sur un entraineur.

oui bon, vu se qu'il doit être payé, heureusement qu'il fait cette part de son travail, qui est de communiquer avec la presse et avec ses joueurs...

Link to comment
Guest Tropico

Bah j'en sais rien de ce qui est prévu dans son contrat.

Et mon opinion a changée suite au 2e article, le premier ca décrivait pas la meme personne, du coup j'ai plus d'avis, juste une grosse impression de bordel.

Link to comment
fanofnumber10

Bah j'en sais rien de ce qui est prévu dans son contrat.

Et mon opinion a changée suite au 2e article, le premier ca décrivait pas la meme personne, du coup j'ai plus d'avis, juste une grosse impression de bordel.

et le bordel continue

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2010-2011/baisse-des-salaires-voulue_sto2583497/story.shtml

ca risque d'accelerer les departs

:clover:

Link to comment

Bah j'en sais rien de ce qui est prévu dans son contrat.

Et mon opinion a changée suite au 2e article, le premier ca décrivait pas la meme personne, du coup j'ai plus d'avis, juste une grosse impression de bordel.

et le bordel continue

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2010-2011/baisse-des-salaires-voulue_sto2583497/story.shtml

ca risque d'accelerer les departs

:clover:

Brive : le salut de La Rochelle ? d'Agen ? Voire de Bourgoin (là, je sais c'est dur)?

Quel gâchis... :devil:

Link to comment

Juste une tite question : que se passerait-il si plus de 2 clubs du Top14 étaient rétrogradés ? On en ferait monter autant du ProD2 ?

Link to comment

Juste une tite question : que se passerait-il si plus de 2 clubs du Top14 étaient rétrogradés ? On en ferait monter autant du ProD2 ?

Impossible...l'ASM ne descendra pas.

Link to comment
Guest chomelaregle

étant donné que les clubs qui descendent sportivement sont sauvés par les clubs qui descendent pour manque de pognon...

il faudrait au moins 3 clubs ayant des problèmes d'argent insolubles...

y'a qui à part le CSBJ et le CAB?

Link to comment
  • 2 weeks later...

Brive fait face à la crise

Les responsables de Provale, le syndicat des joueurs professionnels de rugby, qui se sont déplacés mercredi à Brive pour rencontrer joueurs et dirigeants, ont « ouvert une période de réflexion et de négociation » avec le CAB au sujet des difficultés économiques du club de Top 14. Parmi les économies envisagées par la direction, une baisse de 10 % des rémunérations des joueurs.

:devil:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...