Jump to content

L'immonde Du Rugby


Recommended Posts

fanofnumber10

Le Top 14 est de retour. L'Immonde du Rugby aussi. Pourtant, Ovale Masqué a bien essayé de s'exiler à l'Ile de Ré et de ne jamais plus revenir, tel le premier ailier fidjien venu. Et oui, las de notre championnat, de ses matchs du vendredi soir, de son arbitrage incompréhensible ,de son jeu aussi statique et ennuyeux qu'un épisode de The Walking Dead, Ovale voulait tout arrêter. Heureusement, le staff du Rugbynistère a su le prendre par les sentiments, et lui rappeler quelle était sa passion première dans la vie : l'argent. A l'instar de Sonny Bill Williams, notre héros des temps modernes (y'a plus de Valeurs ©) a accepté de renfiler ses collants en échange d'un contrat très lucratif, et rempilera donc pour une 3ème saison de l'Immonde du Rugby. Sachant que la première était déjà sans doute celle de trop, attendez vous au pire.

En attendant, commençons en douceur. Qui dit nouvelle saison dit nouvelles équipes, nouveaux joueurs, nouvelle donne. Passons donc en revue les principaux concurrents au Bouclier de Brennus (bon en fait ils ne sont que 3, mais par politesse on les présentera tous). Et pour commencer : Toulon, Agen et Perpignan.

Toulon

On ne parlera plus jamais des mercenaires Toulonnais. L'intégration des étrangers au RCT est tellement réussie que cette équipe incarne formidablement les Valeurs de la région. Ils sont agressifs, indisciplinés, orgueilleux, un peu débiles, et incapables de réussir deux matchs de suite. Un effectif qui possède plus de 1500 sélections cumulées mais qui joue avec la fraîcheur et la naïveté d'une équipe de cadets, seul le magicien Mourad Boudjellal était capable de nous offrir ça.

La star : Jonny Wilkinson, qui selon ses entraîneurs, est le seul cerveau de l'équipe. Ce qui veut dire que quand il ne sait pas quoi faire, au lieu de faire n'importe quoi comme ses camarades, lui préfère taper une chandelle. Les Anglais ont tant à nous apprendre.

La recrue : Frédéric Michalak, qui a réussi un parfait compromis en rejoignant Toulon : Il revient en France mais évolue toujours dans une équipe de Super XV. Grâce à la nouvelle spidercam de Canal +, chacune de ses prises d'appuis seront guettées, et Eric Bayle, qui ne sait plus quoi faire pour donner du suspense à son championnat, s'écriera alors « Ses ligaments croisés vont-ils céder à nouveau ??!! Ne zappez pas pour le savoir !!! ».

Le départ : Matt Henjak. « Un leader de vestiaire » selon Mourad Boudjellal. Ce qui veut sûrement dire qu'il savait faire l'hélicoptère avec sa bite et qu'il était imprenable aux jeux à boire.

Le joueur à suivre : Alain Delon Armitage, un mec qui crache sur des contrôleurs anti-dopages, distribue des mandales sur le terrain et dont l'idole est Jerry Collins ne peut que se sentir chez lui à Toulon.

Le meilleur moment de la saison : L'interview fleuve de Mourad Boudjellal accordée à Psychologie Magazine, dans lequel il débat avec Michel Onfray et Ovidie du tabou de la sodomie dans la société occidentale.

Le pire moment de la saison : L'obtention du BEP coiffure de Matt Giteau, qui pourra donc exercer librement après sa retraite sportive.

Pronostic : Champion de France, juste pour se faire insulter dans les commentaires.

Agen

Agen va entamer cette année sa 3ème saison consécutive en Top 14. Et le drame c'est que personne ne semble être au courant. En 2012, le SUA n'a été cité à l'antenne de Canal + qu'à deux reprises. La première : « Ah tiens, Conrad Barnard est le meilleur réalisateur du Top 14, juste devant Romain Teulet. Et tout de suite, un nouveau reportage sur Jonny Wilkinson ». Puis la seconde : « Ah tiens, Machenaud et Dulin sont sélectionnés pour le Tournée d'Eté. Vivement qu'ils arrivent au Racing et à Castres, qu'on puisse voir ce qu'ils valent ! ». L'avantage d'un tel anonymat, c'est qu'il n'y a aucune pression et aucun média pour parler de crise dès que l'équipe perd deux matchs de suite. C'est ce que nous incite donc à penser qu'Agen se maintiendra à nouveau cette année, en accrochant une place dans le ventre mou, bien au chaud au creux d'un bourrelet de Johnson Falefa.

La star : Conrad Barnard, car c'est le seul qu'on connaît. Avec Jean Monribot, la plus belle blonde du Taupe 14 depuis Rémy Martin.

La recrue : Philippe Sella, qui tentera de prouver qu'il est toujours capable de courir plus vite que Yannick Jauzion.

Le départ : Machenaud et Dulin, car c'est les deux autres qu'on connaissait.

Le joueur à suivre (pour un diététicien) : Johnson Falefa, 3 semaines de retard à l'entraînement et 156 kilos sur la balance. Le digne successeur de Caucaunibuca, même si on doute qu'il marque autant d'essais.

Le meilleur moment de la saison : Le match de Challenge Européen contre Bath, diffusé en prime time sur France 4. Les familles des joueurs vont faire chauffer le magnétoscope (oui, les DVD n'existent pas encore dans ce coin de la France).

Le pire moment de la saison : La démission de Philippe Sella qui revient aux commentaires sur Canal +.

Pronostic : 10ème et diffusé une fois sur Canal + Sport après l'annulation d'un match de Toulouse pour cause de guerre civile dans les rues de la ville rose.

Perpignan

En 2009, l'USAP et sacré champion en mettant en avant deux Valeurs : la formation catalane et les pains dans la gueule. Trois ans plus tard, Marc Delpoux débarque et décide d'acheter plein de joueurs étrangers, dans le but de pratiquer un rugby offensif et spectaculaire. Après une période d'adaptation due au choc culturel retentissant, l'USAP trouve sa vitesse de croisière et termine dans les 6 premiers. Mais les spectateurs, dégoûtés par le nouveau style de jeu, sifflent à la fin de chaque rencontre. Peu à peu, ils abandonnent l'USAP pour les Dragons Catalans et le XIII, un sport ou le plaquage à la carotide est encore légal.

La star : James Hook, parce que c'est le premier ouvreur perpignanais depuis 10 ans à avoir réussi à jouer 5 matchs de suite.

La recrue : Alasdair Strokosch, ancien champion de karaté, qui aime mettre des coups de boule à ses coéquipiers et qui porte un tatouage « Nemo me Impune Lacessit. » (nul ne me provoquera impunément). En fait, l'USAP a juste recruté Jason Statham. Malheureusement pour lui, les saisons de l'USAP sont encore plus pourries que les scénarios de Luc Besson.

Le départ : Damien Chouly, qui a a décidé de se fixer un gros challenge en signant à Clermont pour tenter de prendre la place de titulaire d'Elvis Vermeulen, 42 ans.

Le joueur à suivre : Sona Taumalolo. Un homme qui fête son premier match de Top 14 en allant provoquer Bakkies Botha … héroïque, inconscient, suicidaire ? Probablement un peu de tout ça. On attend également de lui qu'il marque plus d'essais que David Marty au cours des 5 dernières saisons, ce qui ne devrait pas être trop compliqué.

Le meilleur moment de l'année : La victoire contre Toulouse à Barcelone, après un cadrage débordement de Taumalolo sur Huget. Et plus généralement, les après matchs à la Jonquera.

Le pire moment de l'année : Le match où David Marty tentera une passe sautée.

Pronostic : 6ème et finaliste de Heinekid Cup contre un club anglais quelconque. En finale, les Usapistes seront pénalisés plus de 20 fois. Mais ici, il ne s'agit pas d'arbitrage partial : c'est juste Jean-Pierre Perez qui était titulaire.http://www.lerugbyni...u-rugby-n49.php

Edited by fanofnumber10
Link to post
Share on other sites
fanofnumber10

Toulouse

Las d'enchaîner les titres depuis désormais plus de 20 ans, le Stade Toulousain a décidé de pimenter son quotidien et essayera cette année de remporter un nouveau trophée en jouant avec Yoann Huget à l'aile. Un handicap qui ne devrait pas empêcher les Toulousains de réussir leur objectif. Car comme avant chaque début de saison, on ne se pose que deux questions à Toulouse :

1) Mais quel est le connard qui nous a pondu ces nouveaux maillots ?

2) H Cup ou Brennus ?

Comme d'habitude, Guy devrait se décider en jouant à la courte Paille avec René Bouscatel, vers le début du mois de mai.

La star : Dans un effectif de 45 internationaux, il est difficile de ne retenir qu'un nom. On choisira donc Guy Novès, car les caméras de Canal + aiment tellement le filmer au bord du terrain qu'on pourra bientôt compter ses rides.

La recrue : Gaël Fickou. S'il est mauvais cette saison, il sera un ancien espoir déchu du RCT et signera à Castres ou à Brive, les clubs où Toulouse donne chaque année un ou deux joueurs, comme la Croix Rouge distribue des pulls troués à des sans le sou. S'il est bon par contre, il deviendra une des nouvelles pépites sorties de l'excellent centre de formation Toulousain. Comme Yoann Maestri.

Le départ : William Servat, nouveau coach des avants et qui va avoir du sacré boulot puisqu'il va devoir apprendre à Tolofua à faire un lancer droit.

Le joueur à suivre : Clément Poitrenaud, surtout sur Twitter pour profiter des ses photos de cages d'escaliers prises avec instagram. Et Yoann Huget, surtout pour les contrôleurs anti-dopages (attention, cette vanne est vieille et usée comme Yannick Jauzion).

Le meilleur moment de la saison : Le Fanta citron que les joueurs s'accorderont après l'obtention de leur troisième bouclier de Brennus consécutif. Thierry Dusautoir prendra du light.

Le pire moment de la saison : La défaite 21 à 19 contre Clermont au Stade Marcel Michelin, avec 10 espoirs alignés dans le XV titulaire. A ce stade de la saison, Toulouse a déjà 18 points d'avance sur le troisième du championnat, mais dans les bureaux du Midol, on évoque déjà la crise et une possible fin de règne.

Pronostic : Une défaite en finale de H Cup contre le Leinster à Dublin, match dans lequel Nigel Owens aura sifflé 14 fautes contre Toulouse et seulement 2 contre les Irlandais. En Top 14, défaite en demi-finale contre Clermont. N'acceptant pas de vivre leur première saison sans titre depuis 4 ans, les Toulousains décident de participer au Rugby Championship et terminent 3ème devant l'Argentine (Pato Albacete jouait avec le Stade Toulousain. Fairplay, Guy Novès avait tout de même décidé de laisser Nicolas Vergallo à disposition des Pumas).

Stade Français

Le Stade Français va entamer cette année sa 5ème saison de transition consécutive. Après avoir essayé les techniciens de l'hémisphère sud (Ewen McKenzie, Michaël Cheïka), les anciens arbitres professionnels (Mario Ledesma) et les intérimaires atteint du syndrome Gilles de la Tourette (Jacques Delmas), Paris a décidé de revenir aux fondamentaux et de faire appel aux anciens du club. Christophe Laussucq garde sa place d'entraîneur des arrières, pour le plus grand bien du Top 14 puisque le Stade Français marque environ 4 essais par matchs en moyenne (mais en encaisse 9). Il est rejoint par David Auradou, surnommé « Bibi le bouddhiste », bien connu pour son sang froid, son intelligence dans le jeu et son dégoût de toute forme de violence physique. Il tentera de discipliner un paquet d'avants qui commet bien trop de fautes. Enfin Richard Pool-Jones supervisera le tout en tant que manager et délivrera quelques punchlines en conférences de presse afin de préparer son duo comique avec Jacky Lorenzetti (première représentation prévue en 2017 à l'Arena 92 de Nanterre).

La star : Felipe Contepomi, dit Dr Maboule, capable du meilleur comme du pire. Finalement le sexy chirugien symbolise parfaitement le club du Stade Français, à mi-chemin entre un club de chippendales et un cirque itinérant.

La recrue : Jérôme Porical, le petit fantôme d'Aimé-Giral, revenu d'entre les morts, avait besoin de changer d'air après deux saisons compliquées à Perpignan. Saura-t-il gérer la pression du public sanguin et souvent impitoyable du Stade Charlety ?

Le départ : Dimitri Szarzewski, parti livrer des pizzas dans la riche banlieue parisienne. Un drame pour le calendrier des Dieux du Stade, un soulagement pour les nombreux pigeons de la capitale (nous parlons bien des oiseaux, pas de Max Guazzini).

Le joueur à suivre : Waisea Vuidravuwalu, joueur Fidjien inconnu mais capable d'éliminer un joueur en un contre un, ce qui fait quand même un choc quand on s'est habitué à Paul Sackey. Attention tout de même à ne pas le laisser repartir dans son pays lors des vacances de Noël, au risque de se retrouver avec un pilier supplémentaire dans l'effectif au mois de janvier.

Le meilleur moment de la saison : Le délocalisation au Havre, qui permet aux Parisiens de se rendre compte qu'il existe encore plus moche et plus gris que le 13ème arrondissement.

Le pire moment de la saison : La défaite face au Racing, au Stade de France, lors de l'avant-dernière journée de Top 14. Le seul essai du match est marqué par Benjamin Fall, tandis que Juan-Martin Hernandez passe le drop de la victoire (à noter il s'agira du seul match de la saison pour les deux joueurs, qui seront blessés le reste du temps).

Pronostic : 7ème mais qualifié pour la H Cup à cause des règlements incompréhensibles de l'ERC.

Mont-de-Marsan

Les Valeurs du Rugby ©, c'est aussi la générosité et le partage. Chaque année, le Top 14 permet à une équipe amatrice de venir découvrir l'élite du rugby national. Au programme : visite de toute la France (enfin, surtout du Sud-Ouest en fait) et des plus beaux stades, séances de dédicaces d'une durée de 80 minutes avec de vrais rugbymen internationaux (certains laissent même des marques sur les corps de leurs fans) et bien sûr 3èmes mi-temps endiablées. L'avantage de Mont-de-Marsan c'est qu'ils ont déjà gagné à la loterie en 2008, et donc qu'ils connaissent déjà tous les meilleurs endroits pour faire la fête après les matchs.

La star : Martin Jagr. Un ailier au style spectaculaire, qui a fait le bonheur de Toulon pendant quelques saisons, avant d'être poussé vers la sortie car international tchèque, ça ne faisait pas assez bling bling pour Mourad. Pourtant, il est probable que les supporters du RCT aient de meilleurs souvenirs de lui que de Paul Sackey ou Christian Loamanu.

La recrue : Seru Rabeni, sorte de super-héros fidjien qui vole à la rescousse des promus de tous les pays (Leeds, la Rochelle, maintenant MDM). A 33 ans et après une dernière saison médiocre à l'ASR, Seru ne sauvera sans doute pas grand chose (à part la recette de la buvette, peut-être) mais on pourra au moins compter sur lui pour défendre les Valeurs montoises en ne plaquant jamais en dessous des épaules.

Le joueur à suivre : Scott Murray, parce qu'à 36 ans, il ne doit plus courir bien vite alors c'est plus facile. Notons au passage qu'avec 87 sélections avec le XV du Chardon, il possède plus de sélections que tout le reste de l'équipe réuni.

Le départ : Le seconde ligne italo-argentin Leandro Cedaro, un des meilleurs joueurs Montois la saison passée, mais qui a décidé de prendre le chemin inverse de Rabeni en signant à la Rochelle. A ce moment-là, il ne savait évidemment pas encore que Mont-de-Marsan monterait en Top 14. C'est un peu comme quitter sa femme avant qu'elle ne se fasse une augmentation mammaire : un inévitable FAIL.

Le meilleur moment de la saison : La relégation, signant le début officiel des vacances anticipées pour tout l'effectif (début avril si tout se passe bien).

Le pire moment de la saison : Le voyage à Clermont qui nous rappellera les plus beaux matchs entre les All Blacks et le Japon.

Pronostic : 14ème. Cependant, comme tout le monde les annonce à cette place, on peut imaginer qu'ils essayeront de terminer 13ème juste pour faire chier le monde.

http://www.lerugbyni...49-partie-2.php

Edited by fanofnumber10
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Pas l'Immonde mais pas loin: le résumé de BO-ST:

http://carredinfo.fr/biarritz-stade-toulousain-le-scenario-quon-ne-croyait-plus-revivre-14093/

Je sais que ça a pas que des fans sur le forum, mais je suis plutôt d'accord avec ce qui y est dit, notamment la douleur à la fin du match de voir Harinordoquy se la péter au bord de la pelouse :crying:

Link to post
Share on other sites
fanofnumber10

Pas l'Immonde mais pas loin: le résumé de BO-ST:

http://carredinfo.fr...-revivre-14093/

Je sais que ça a pas que des fans sur le forum, mais je suis plutôt d'accord avec ce qui y est dit, notamment la douleur à la fin du match de voir Harinordoquy se la péter au bord de la pelouse :crying:

voila, c'est devenu a la mode de pas aimer sur ce forum

perso il y a toujours des passages qui me font rire. C'est du comique de repetition et un dezinguage a tout va. Mais bon comme les comiques de ce forum :whist: .

C'est plus sur la creativite d'Ovale Masque que je suis plus critique

Link to post
Share on other sites
Papalou

Comme d'habitude, j'ai bien ri. Comme quoi...

"je ne serais pas étonné que Philippe Saint-André préfère Barraque à Fritz"

:smile:

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Une interview qui confirme ce que je pense d'eux. Derrière un côté provocateur faussement subversif, on retrouve des petits gauchistes de base.

O.M : « Je pense que Fritz est moins couillon que Richard Dourthe. Si tu suis Richard Dourthe sur son compte twitter, tu t’aperçois que c’est Michel Sardou en fait. Il retweete des trucs de l’UMP, il est pour la peine de mort, pour lui faut tuer les pédophiles et les braqueurs de bijouterie… Michel Sardou quoi. Sauf que Michel lui, il doit savoir correctement écrire le français je pense. »
Link to post
Share on other sites
-M-aFiou

Tiens étonnamment ce genre de citations me les rend d'autant plus sympathiques ! Et on peut pas dire que leurs articles transpirent l'engagement politique ...

Mais bon je peux comprendre que critiquer le mythe des sacro-saintes valeurs © de ce sport en froisse plus d'un.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Ah non pas du tout, j'ai toujours pensé que les valeurs du rugby étaient de l'ordre du fantasme.

Quand un mec déclare "il retweete des trucs de l'UMP", t'as besoin d'un dessin pour savoir où il se situe politiquement?

Quand il parle d'une vieille France réac au sujet des étrangers, t'as aussi besoin d'un dessin?

Maintenant il se situe où il veut, je m'en fous un peu. Ca confirme juste l'impression que j'avais de lui et d'eux en général.

Link to post
Share on other sites
-M-aFiou

Ben il se situe où il veut, je dis juste que dans les articles postés sur le site ça ne transpire pas.

Là c'est l'interview d'un des rédacteurs, ils sont pas sélectionnés sur leur ligne politique mais leur capacité à écrire des trucs décalés et marrants.

Et la plupart du temps ils y arrivent je trouve.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...