Aller au contenu
Invité Chrysler Rose

Jim Thompson et autres romans noirs

Messages recommandés

capitole46

Ouep, un bon huis clos avec des dialogues d'Audiard!

Perso je me suis maté un film que je n'avais pas encore vu : "Le 7ème juré" avec Bernard Blier..; une bonne réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rebop75

Super de tomber sur un fan de Somoza sur ce forum :stuart:

perso j'ai bien aimé aussi la théorie des cordes mais j'ai un peu décroché sur les suivants

dans la même approche un peu fantastique les romans de Murakami la fin des temps, la course au mouton sauvage ou la chronique de l'oiseau à ressort

dans le plus polar

j'avoue une faiblesse pour les auteurs italiens

le juge (de profession) de cataldo (la saison des massacres, romanzo criminale) qui nous peint la rome des années 70

ou l'un des pères de l'école de bologne macchiavelli (derrière le paravent, les souterrains de bologne) qui nous fait découvrir sa ville rouge

après dans le genre curiosités parmi mes préférés

nous avions un rêve ou l'histoire d'un ministre de la justice américain noir et méchant par Jake Lamar

le bibliothécaire ou l'histoire d'un gus embauché pour faire la biographie d'un puissant qui va se révéler lui causer bien des ennuis par Larry Beinhart

ou les petites histoires de meurtres déjoués par une jolie princesse dans meurtres à la cour du prince genji de Seio Nagao

Queue de poisson ou l'histoire de la fille qui se fait balancer d'un paquebot par son mari mais qui sait nager par le drôlatique Hiaasen

et David Peace et sa red riding trilogy (1974, 1977, 1980) où son personnage de journaliste de province met son nez dans les affaires pas très nettes du yorkshire

et puis pour les fans de série (TV) américianes

la grande oeuvre de winslow (déjà cité par un autre camarade)

la griffe du chien

ou comment je me suis planté avec la guerre contre la drogue

une histoire de vengeance et de méchants très méchants

pas toujours du bon côté

histoire de pouvoir frimer avant son adaptation

Modifié par rebop75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Chrysler Rose

Super : plein de bouquins à découvrir ! :whistling:

Je vois qu'il y a des passionnés qui sortent des sentiers battus.

"Match aller" (et "Match retour") de Julien Capron, exercice un peu périlleux où se mêlent avec plus ou moins de bonheur monde imaginaire, rugby à 15, serial killer et Héraclite.

Me tente bien, ce livre-là. :smile:

Harlan Coben est-il le 'bienvenu' sur ce sujet ?

Bah oui : tous les enthousiasmes sont bons à lire. :clin

Perso, je suis fan de James Lee Burke et de son héros Dave Robichaux!!!

Itou, même si ses intrigues sont très compliquées. Mais il y a une atmosphère, un lyrisme et une belle nostalgie qui montent de ces pages : l'univers d'un grand écrivain. A lire dans l'ordre de parution pour bien suivre l'évolution des personnages.

Sinon, je ne partage pas l'enthousiasme quasi-général pour les Ellroy post-Dahlia noir : je trouve son style devenu télégraphique illisible et j'ai donc abandonné depuis longtemps. Et c'est vrai que j'ai tendance à aller plus facilement vers les écrivains américains et français. Mais là, j'ai de quoi élargir mes portes de la perception. :stuart:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
seb93

Vous voulez du noir ? Essayez donc : Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock. Une grosse claque !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Chrysler Rose

Un petit doc que j'ai retrouvé (Le Monde, 1985) : quelques perles que la Série Noire n'a quand même pas laissé passer.

39112377SN.jpg

Il y a eu aussi, dans Libération en 1983 ou 84, un long article de :worthy: Philippe Garnier détruisant, exemples à l'appui, quelques traductions de polars de l'époque dont la première de The last good kiss de James Crumley, titré par Fayard la burne Le chien ivre :sleeping: .

Il en voulait à la traductrice qui avait péché par incompétence et paresse et tué ce sublime roman, traduisant par exemple "topless bar" par "bar sans enseigne"... :party: Du coup, il a retraduit le tout et c'est sa version qui sévit actuellement, plutôt bonne car, suite à l'impact de l'article dans le microcosme éditorial (prout) parisien, elle fut scrutée à la loupe .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Chrysler Rose

J'ai plombé le sujet avec mon histoire de traductions ratées... :triste:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
capitole46
il y a une heure, gronounours a dit :

 

N'ayant pas trop le choix, j'ai choisi ma femme … :crying:

:chuis: aussi

:crying: aussi car je compatis étant dans le même cas:dry:

 

Sinon en bouquin je viens de lire "Rendez-vous avec Rama" d'Arthur C Clark; c'est pas tout jeune, c'est de la SF (découverte exploration d'un nouveau "monde"). Ca se lit bien, y'a 3 suites je crois

Sinon j'avais lu "Titan" de Stephen Baxter : exploration de le lune de Saturne; c'était vraiment bien avec une fin un peu space!

Bon mais rien à voir avec l'Italie en fait:blush:

Pour te citer "Le Corniaud", "Les promenades dans Rome" de Stendhal ou selon Bourvil, le guide Michelin:stuart:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Chrysler Rose
Le Tuesday, April 26, 2016 à 22:16, seb93 a dit :

Vous voulez du noir ? Essayez donc : Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock. Une grosse claque !

On m'a offert son deuxième roman, Une mort qui en vaut la peine, et la relecture de ce sujet m'incite à m'y plonger au plus vite. :smile:

 

Sinon, Rivages continue à retraduire intégralement les bouquins de Jim Thompson. Dernier en date : Une jolie poupée, massacré par Gallimard en son temps (et non inédit comme l'annonce malhonnêtement Rivages :rolleyes:), un des fleurons du bougre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler

Ah tiens... Une de mes collègues fait partie de l'organisation d'un festival du roman noir.

http://blogs.crdp-limousin.fr/23-felletin-lmb-nuitsnoires/

 

Elle fait participer des centaines de scolaires. Il existe du coup un prix collégien et un prix lycéen.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Colza Nostra

Plasse o jeun ¡¡

 

Mé koman on fé pr ecrir sr 1 tablét steup ¿¿

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon

Avec un burin et un marteau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×