Jump to content
Ludo

Effectif du Stade Toulousain 2018/2019

Recommended Posts

tropézien

Moi, je le prends. C’est un guerrier.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 9 heures, Saint Thomas ST a dit :

 

Parce que non-JIFF, du moins l'argument maintes fois répété par le staff...

 

Ce qu'on peut encore moins comprendre c'est .... qu'aucun club du top 14 ne se soit précipité sur lui. Il est clairement au-dessus de la Pro D2. Sauf gros chèque catalan je comprends pas. 

T' as compris.

Et en plus 3 ans de contrat.

Cette saison il empoche 1 bouclier et 1 Hcup et il arrive à Perpignan sur un char tiré par des cagoles à poil.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
etienne

Il part car on compte sur Axtens l'an prochain 😉

  • Haha 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
CaPuChO65

Happy Birthday les garçons 🥂 🎂 🔴⚫

 

 

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco

Il y a 2 articles sur le ST sur l’Equipe (dont un sur Guitoune)... si un abonné a la possibilité de partager, svp. Merci d’avance! :noexpression::original:

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46

mini_19032506070617172516173736.jpg

mini_19032506071317172516173737.jpg

 

Pas vu sur Guitoune (sur papier)

  • Thanks 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a 57 minutes, capitole46 a dit :

... Pas vu sur Guitoune (sur papier)

 

Certainement un article relatant son infini talent, comme ce qu'on peut lire ici ... depuis le début ! :yes:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
CaPuChO65
Il y a 14 heures, capitole46 a dit :

mini_19032506070617172516173736.jpg

mini_19032506071317172516173737.jpg

 

Pas vu sur Guitoune (sur papier)

 

C'est aujourd'hui le papier sur Guitoune ☺️

Si tu peux le partager ça serait sympa ☺️

Merci 🔴⚫

Share this post


Link to post
Share on other sites
tolosaforever
Le 25/03/2019 à 08:58, tropézien a dit :

Moi, je le prends. C’est un guerrier.

Pas assez bling bling pour ton président 

Edited by tolosaforever
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tropézien
Il y a 4 heures, tolosaforever a dit :

Pas assez bling bling pour ton président 

 

Oui mais il n'est plus le seul à décider :clin

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
BOURRIN
Il y a 12 heures, tropézien a dit :

 

Oui mais il n'est plus le seul à décider :clin

A bon il demande un avis à MR Sonnés ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
tropézien
Il y a 4 heures, BOURRIN a dit :

A bon il demande un avis à MR Sonnés ? 

 

Non mais Lemaitre lui donne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle
il y a une heure, CaPuChO65 a dit :

Est il possible de publier l'article sur Bonneval s'il te plaît 🙂 !? 

 

🔴⚫

il n'est pas sur l'Equipe papier aujourd'hui, peut-être demain : patience ....

 

Sinon apparemment il ne reste qu'un seul joker med possible au talon et on devrait bientôt savoir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
papapoupa
Le 25/03/2019 à 00:03, Pacino31 a dit :

32 ans , non-Jiff.

Si on fait le choix de pas le garder peut-être que les clubs font aussi le choix de pas le prendre à cause de ça ?  

Clairement une perte , on est tous d’accord . 

 

D'accord avec toi, certes il est excellent quand il joue, mais avec les retours de Verhaeghe, plus Gray qui revient bien, et l'activation obligatoire de l'année sup de Tekori ainsi que le retour de Chalureau. Plus le réservoir monstrueux en 3ème ligne et des jeunes qui montent (Placines, Tolofua, Cros ect).

 

En plus des raisons que tu as évoqué c'est dur de faire partir un mec aussi sérieux et et important sur le terrain mais c'est presque dans l'ordre des choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
PiR

Toulouse : Arthur Bonneval, marqueur d'essais au nom des aînés


Publié le mercredi 27 mars 2019 à 11:55


Au sein d'une ligne d'attaque toulousaine irrésistible ces derniers mois, Arthur Bonneval fait partie des meilleurs marqueurs d'essais. Formé au club, il décrypte la méthode de travail rouge et noir et l'influence des glorieux anciens sur son jeu.
 

Au sein de la prolifique ligne d'attaque du Stade Toulousain, Arthur Bonneval n'est sans doute pas celui dont on parle le plus en ce moment. Il pointe pourtant à sept essais cette saison. Déjà. C'est trois de plus que la comète Cheslin Kolbe et un de moins, seulement, qu'un Sofiane Guitoune en état de grâce depuis qu'il a rompu avec la malchance. Sur toute la période des doublons, le trois-quarts aile toulousain de 23 ans a fait mieux qu'assurer.

 

Quand Huget, Médard et Ramos traînaient leurs guêtres dans le bourbier bleu des Six Nations, lui et ses potes faisaient flamber le compteur points du club en Top 14, entretenant l'indécente dynamique rouge et noire. « Il y a pas mal d'internationaux dans nos rangs et donc beaucoup d'émulation. Chaque fois que quelqu'un joue, il répond présent. Après c'est vrai qu'on se régale, notamment nous les trois-quarts, et c'est bien pour tout le groupe », explique-t-il.

 

Depuis que Clément Poitrenaud, ex-arrière international du Stade, a pris en main l'entraînement des trois-quarts et notamment les skills, jouer ses duels même quand on fait moins de 100 kg est devenu une passion. Pour tous. « Chez nous les trois-quarts les plus costauds ce sont Guitoune et Huget, mais on est tous à peu près les mêmes gabarits autour de 1,80 m et 85 kg. Hormis Ches (Kolbe) qui est encore un personnage à part. »

 

« J'essaye de marquer dès que je peux »

 

Du coup on opte moins pour la démolition que pour les passes, si possible après contact, ou alors le contournement en poussant sur ses jambes. « Clément a été un grand attaquant du Stade, il a pas mal axé notre travail sur le duel, d'essayer de passer le ballon derrière l'adversaire, poursuit Bonneval. Il a exacerbé l'esprit de compétition entre nous. Alors on perd, on gagne, mais on progresse je pense. » Le nouveau coach a aussi beaucoup insisté la dimension technique : « Son passage en Afrique du Sud lui a ouvert l'esprit sur de nouvelles techniques d'entraînement, suggère l'ailier. Il nous propose des séances plus courtes et plus intenses mais qui correspondent à ce que Toulouse veut faire. Il nous amène aussi beaucoup de confiance. Et c'est important pour jouer les un contre un. »

 

Tatoué et normé Stade Toulousain AOC, Bonneval ajoute à ces prédispositions partagées au défi individuel un goût prononcé et un peu plus personnel pour le rôle de finisseur. « J'ai toujours eu ça en moi, glisse le jeune homme (23 ans). Même jeune mon joueur préféré, c'était Vincent Clerc, un pur chasseur d'essais. J'aime aussi (Brian) Ashton. Dans notre jeu, les ailiers essaient de se proposer sur tout le terrain et de finir les coups. On sait que l'on peut jouer de nos 22 mètres. Mais c'est important pour moi de concrétiser le travail collectif de l'équipe. »

 

Car c'est aussi un tempérament, une forme d'instinct à entretenir et travailler comme le buteur en foot qui répète inlassablement ses reprises de volées face au but. « Ça commence à l'entraînement, explique-t-il. On ne fait pas d'opposition réelle, mais que l'on s'attrape ou que l'on joue à toucher, même à l'entraînement, c'est bien de marquer. Ça fait du bien mentalement et pour la confiance, surtout pour un ailier. Il y a sans doute des joueurs à ce poste qui n'y prêtent pas autant attention, mais moi c'est quelque chose que j'aime beaucoup. J'essaye de marquer dès que je peux. »

 

Vincent Clerc, le maître et le modèle


L'intéressé reconnaît que quand il voit la ligne, il bascule, dans un exercice périlleux de schizophrénique propre à ces joueurs-là. « Quand tu arrives dans les 5 ou 10 mètres, tu ne penses plus qu'à ça. Personnellement, je suis obnubilé par l'idée de la franchir et d'aplatir le ballon. Ça peut arriver d'oublier un coéquipier, mais si tu as ça en tête, que tu joues ton duel et que tu as vraiment envie de réussir, ça passe. » Toute la difficulté est de garder les pieds sur terre : « Dès que tu as vu la ligne une première fois, il n'y a plus rien autour, juste tes partenaires et tes adversaires. Il faut donc à tout prix rester lucide notamment s'il faut faire une passe en tombant ou quoi... »

 

Sinon il continue d'enregistrer les précieux conseils du maître Vincent Clerc, recordman du nombre d'essais en championnat (101) : « Je suis proche de lui. On a joué deux ans ensemble. Il pouvait être discret sur un match et au meilleur moment surgir et tuer le match comme un avant-centre de football. Le truc qui m'avait le plus marqué, c'est qu'il avait toujours le bon rebond, s'amuse-t-il. Du coup j'ai travaillé avec lui les petits coups de pied rasants. C'est un geste basique, mais c'est compliqué d'être placé au bon endroit au bon moment. Tout l'art du truc est dans la manière de taper le ballon : plus le premier rebond sera proche de toi, plus tu auras de chance de le récupérer sur le troisième. »

 

De son prestigieux aîné, Arthur a aussi pris les émotions au moment d'aplatir : « C'est une grosse décharge d'adrénaline, un sentiment de joie qui s'empare de toi dès que tu as aplati et puis d'un coup le soulagement. » Parce qu'il connaît le risque inhérent aux chasseurs d'essai de vouloir faire la foulée de trop, de se dire qu'après tout, le défenseur ne revient pas si vite que ça en travers, que la ligne est quand même vraiment toute proche : « On a tous croqué des essais en mettant un pied en touche par exemple, sourit-il. On apprend aussi grâce au vécu. Plus tu joues, plus tu te trompes et plus tu seras efficace sur les actions décisives. Mais si tu fais un mauvais choix, il faut vraiment marquer parce qu'aujourd'hui, il y a de moins en moins d'actions décisives et plus on avance dans la compète moins on a le droit à l'erreur. » À moins d'une semaine d'un quart de finale européen, c'est effectivement à retenir.

  • Thanks 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
RMP

« Depuis que Clément Poitrenaud, ex-arrière international du Stadea pris en main l'entraînement des trois-quarts et notamment les skills ...»

 

Je croyais qu’il n’avait en charge que les skills mais apparement il a plus que ça. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST
il y a 3 minutes, RMP a dit :

« Depuis que Clément Poitrenaud, ex-arrière international du Stadea pris en main l'entraînement des trois-quarts et notamment les skills ...»

 

Je croyais qu’il n’avait en charge que les skills mais apparement il a plus que ça. 

Tant qu'il est pas en charge des poitrenades... 

 

C'est bon y a prescription... 

:sorcerer:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
BOURRIN
il y a 22 minutes, RMP a dit :

« Depuis que Clément Poitrenaud, ex-arrière international du Stadea pris en main l'entraînement des trois-quarts et notamment les skills ...»

 

Je croyais qu’il n’avait en charge que les skills mais apparement il a plus que ça. 

Tout doucement on va apprendre que Mola est la juste pour les caméras de canal .

  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
fifo

Brian Ashton ?

De vrais pros ces mecs de l'équipe...

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a 1 minute, BOURRIN a dit :

Tout doucement on va apprendre que Mola est la juste pour les caméras de canal .

 

... et te faire chier ! :P

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco
il y a une heure, RMP a dit :

« Depuis que Clément Poitrenaud, ex-arrière international du Stadea pris en main l'entraînement des trois-quarts et notamment les skills ...»

 

Je croyais qu’il n’avait en charge que les skills mais apparement il a plus que ça. 

 

Y a eu plusieurs indices qui ont montré que Poitrenaud était plus important qu’il n’y parait dans le jeu de l’équipe du ST cette saison: un reportage de Stade 2, une interview de Toby Flood dans un journal britannique, cette interview...

Je suis persuadé que sans lui, on ne voit pas le même jeu au ST cette année. Il apporte énormément.

Edited by Joco
  • Like 2
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi

Poitrenaud et JBE ont été 2 très bons joueurs.

Par contre, en terme d'entraîneur des arrières, j'ai l'impression que l'un a un plus gros potentiel que l'autre...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a 38 minutes, Gabi a dit :

Poitrenaud et JBE ont été 2 très bons joueurs.

Par contre, en terme d'entraîneur des arrières, j'ai l'impression que l'un a un plus gros potentiel que l'autre...

 

Un indice : l’un a touché le Graal avec l’EdF et l’autre n’est qu’au ST ... :yes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×