Jump to content
Ludo

Effectif du Stade Toulousain 2019/2020

Recommended Posts

Bertrand-ST
il y a une heure, Raphaelle a dit :

Des connaisseurs (Jauzy et GengisK31) en disent du bien ici. J'ai lu aussi de bons commentaires de ceux qui vont aux matchs des espoirs.

Après, pour savoir, faudra essayer ! Comme on n'a que Holmes et N'Tamack, avec Ramos mais qu'il vaut mieux laisser à l'arrière où il a besoin de se perfectionner aussi, il aura peut-être sa chance cette année ? 

Oui, espérons

Share this post


Link to post
Share on other sites
rebop75
Il y a 9 heures, Raphaelle a dit :

Mouchous :

Né le : 19/10/1998

1,90 m - 87 kg

 

Il a donc plus de 18 ans, et un beau gabarit. 

Moi qui croyait que les mouchous c'étaient des macarons basques...

Share this post


Link to post
Share on other sites
jauzy19
Il y a 9 heures, Raphaelle a dit :

Mouchous :

Né le : 19/10/1998

1,90 m - 87 kg

 

Il a donc plus de 18 ans, et un beau gabarit. 

Son surnom c'est Larkham.

  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle
il y a 13 minutes, jauzy19 a dit :

Son surnom c'est Larkham.

ouh là là, rien que ça ! S'il est aussi bon que Larkham, ça promet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
jauzy19
il y a 5 minutes, Raphaelle a dit :

ouh là là, rien que ça ! S'il est aussi bon que Larkham, ça promet !

c'est plus par rapport à son style, son physique élancé et son casque

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papalou

A 13 ans, le surnom de mon fils c'était Sonny Bill… Ca veut rien dire les surnoms. :lol:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

c' était à cause de la console sur laquelle il était scotché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papalou
il y a 27 minutes, tire-bouchon a dit :

c' était à cause de la console sur laquelle il était scotché.

 

Même pas, il en a jamais eu… C'était l'authentique surnom que lui avaient donné ses copains de l'école de rugby.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vonia

XV de France : Gaël Fickou et Yoann Maestri en terre inconnue à Paris

Publié le lundi 11 juin 2018 à 17:30

Les deux internationaux toulousains ont choisi de partir au Stade Français, un club en pleine reconstruction, et ce juste avant la Coupe du monde 2019. Un choix risqué qu'ils motivent.

Renaud Bourel, à Auckland
Partager sur Facebook Tweeter Google+

 

Sinon pour formuler les banalités d'usage ou poser avec leur maillot tout rose, Yoann Maestri (30 ans, 60 sélections) et Gaël Fickou (24 ans, 36 sélections) ne s'étaient pas exprimés sur leurs signatures respectives au Stade Français. Un pari loin d'être anodin pour deux joueurs qui comptent en équipe de France et choisissent de changer d'air à un an de la Coupe du monde, qui se déroulera au Japon. La trajectoire initiale des deux amis, natifs du Var, devait d'ailleurs les envoyer dans des régions opposées. Le deuxième-ligne tricolore devait rejoindre La Rochelle et le trois-quarts centre prendre la direction du Racing 92.

«S'il y a bien un truc auquel je ne m'attendais pas, c'est que Patrice (Collazo) quitte La Rochelle. Ça m'a perturbé, sur le coup. Ç'a duré quelques jours, explique Yoann Maestri. Il était clairement à l'origine de ma venue. J'avais été en contact avec lui et, honnêtement, on vient du même endroit, on s'est rencontré il y a des années. C'était un défi entre lui et moi. On avait déjà eu des discussions par le passé, je savais qu'il était très, très accroché au Stade Rochelais, très engagé dans le projet. Le voir partir comme ça ne m'a pas laissé insensible. Je me suis dit : "là, il doit y avoir un sacré truc!" » A quinze jours près, «Mama» aurait peut-être même pu rentrer au pays, justement, à Toulon dans les bagages du  nouveau manager du RCT. L'intéressé lâche un sourire qui a valeur de : «sans commentaire!»

Ce sera donc Paris, au débotté, mais avec son pote Gaël, lequel n'a pas caché qu'à Toulouse, malgré de bonnes années, il avait fait le  tour. «Il y a deux ans, déjà, j'avais failli partir à Toulon ou à Montpellier. Mais mes amis Yoann Maestri, Florian Fritz et Jean-Marc Doussain m'avaient convaincu de rester, glisse le centre toulousain. Là, quand Yoann m'a dit qu'il signait au Stade Français, tout a basculé. Je me mets peut-être en danger en partant là-bas, mais dans la vie, il faut vivre à fond. Je n'ai que vingt-quatre ans. À moi d'être sérieux, de bien travailler. J'avais envie d'un autre fonctionnement. Bosser avec un coach et un staff étrangers me fera peut-être grandir.»

Les Franciliens Dimitri Szarzewski et Maxime Machenaud s'y mettent à deux pour arrêter le centre toulousain, sous le regard de son coéquipier Maestri. (A.Mounic/L'Equipe) Les Franciliens Dimitri Szarzewski et Maxime Machenaud s'y mettent à deux pour arrêter le centre toulousain, sous le regard de son coéquipier Maestri. (A.Mounic/L'Equipe)

Le Stade Français, pour l'heure, n'offre aucune garantie

Effectivement un risque existe, surtout après tant de saisons passées dans un club avec une forte empreinte culturelle. Par ailleurs, outre le temps d'adaptation nécessaire à sa nouvelle équipe, le Stade Français n'offre pour l'heure aucune garantie. Certes l'effectif est intéressant, au moins autant que ceux de Castres, champion de France depuis deux semaines, ou Lyon, demi-finaliste, mais la dynamique, elle, n'est pas du tout la même. Le chantier du staff est d'ailleurs toujours en cours autour d'Heyneke Meyer, l'ancien sélectionneur des Springboks, officiellement en charge depuis la fin de la saison.

«Au départ, je devais signer au Racing 92, mais quand le Stade Français est entré dans la danse, j'ai rapidement rencontré Heyneke Meyer avec qui j'ai eu un bon feeling, argumente Fickou. On a beaucoup discuté des joueurs qu'il a accompagnés tout au long de sa carrière, comme Bryan Habana, François Steyn ou Bakkies Botha. On a parlé du sportif, aussi, et je l'ai trouvé pertinent dans sa façon d'expliquer comment il souhaitait travailler et quels joueurs il souhaitait recruter. Sincèrement, son projet m'a séduit aussitôt, à tel point qu'on s'écrivait presque tous les jours.»

 

Mis là puisque le topic mutations est "plein" ;-)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges

Mais a-t-Il était formé à Toulouse ou Toulon?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 9 minutes, le zèbre aux courges a dit :

Mais a-t-Il était formé à Toulouse ou Toulon?

Facile :

Tuisova est arrivé à 18 ans donc formé au RCT. 

Fickou est parti à 18 ans donc formé au RCT.

Normal.

Edited by Gabi
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
olivier11
il y a 23 minutes, Vonia a dit :

Ce sera donc Paris, au débotté, mais avec son pote Gaël, lequel n'a pas caché qu'à Toulouse, malgré de bonnes années, il avait fait le  tour. «Il y a deux ans, déjà, j'avais failli partir à Toulon ou à Montpellier. 
«Au départ, je devais signer au Racing 92, mais quand le Stade Français est entré dans la danse, j'ai rapidement rencontré Heyneke Meyer avec qui j'ai eu un bon feeling, argumente Fickou.

Le discours de Fickou ne pousse pas spécialement à le regretter quand même (qualité du joueur mise à part)...

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
tolosaforever

Je ne le blâme pas MAis il ne me manquera pas. Gros manque de classe. Son discours va avec la professionnalisation ou l'on s'attache moins au club. Ca confirme qu'il faut s'appuyer sur des mecs du crue pour qui jouer en rouge et noir a un sens.

Bon vent à Fickou !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
GuyNess

Il a fait le tour !!!

et puis aucun de ses 3 amis ne sera la

bon vent à lui 

sans regret

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand-ST

Bon vent aux 2, je ne les applaudirais pas à leur retour à Ernest Wallon, ni les sifflerais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien81

en fait ca fait 2 ans qu'il veut se barrer...aucun regret personnellement

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lecuir

Est-ce que selon vous le replacement de Ntamack en premier centre est envisageable aussi en Top 14 ? Pour ma part il me semble trop léger 

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

c'est un test ???:huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
tolosaforever

Je pense que Ntamack ne pourrait pas aujourd'hui jouer premier centre. MAis Par contre l'idée me plait donc Pourquoi pas d'ici deux ans, le temps de s'étoffer 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand-ST

Du coup petite mise à jour avec les dernières infos, n'hésitez pas à corriger et/ou compléter

 

 

Notre effectif de la saison prochaine 2018/2019: en gras les joueurs formés au club, en rouge ceux pour qui il reste une incertitude:

 

Pilier gauche: Baille, Pointud, Neti, Duprat

Talonneur: J.Marchand, Ghiraldini, Mauvaka, G.Marchand

Pilier droit: Faumina, Aldegheri, Van Dyk, Tafili

2nd ligne: Tekori, Verhaeghe, R.Gray, Gayraud????, Manukula

3ème ligne centre: Kaino, Galan, S.Tolofua

3ème ligne aile: Elstad, Cros, Faasalele, Madaule, Kunatani, Axtens, Placines

1/2 de mélée: Dupont, Bézy

1/2 d'ouverture: Holmes, N'Tamack

3/4 centre: Fouyssac, Ahki, Belan, Poï, Tauzin, Mermoz

3/4 ailes: Kolbe, Huget, Bonneval, Guitoune

Arrière: Ramos, Medard, Lebel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Godfather

Sur les photos de la reprise on aperçoit le jeune Karl Malanda (2ème ligne) qui présente un profil Veraegehe/Ituria

Edited by Godfather
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
GuyNess

J'ai du manquer un passage, tu les vois où ces photos ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
sauce
29 minutes ago, GuyNess said:

J'ai du manquer un passage, tu les vois où ces photos ? 

twitter Stade toulousain ou sur la DDM

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand-ST

Cette fois on se rapproche du définitif, hors joker médicaux et joueur supplémentaire. Pour moi le danger ce situe en 9 et 10 où on manque le plus de profondeur.

 

 

Notre effectif de la saison prochaine 2018/2019: en gras les joueurs formés au club, en rouge ceux pour qui il reste une incertitude:

 

Pilier gauche: Baille, Pointud, Neti, Duprat

Talonneur: J.Marchand, Ghiraldini, Mauvaka, G.Marchand

Pilier droit: Faumina, Aldegheri, Van Dyk, Tafili

2nd ligne: Tekori, Verhaeghe, R.Gray, Gayraud, Manukula

3ème ligne centre: Kaino, Galan, S.Tolofua

3ème ligne aile: Elstad, Cros, Faasalele, Madaule, Kunatani, Axtens, Placines

1/2 de mélée: Dupont, Bézy, Pagès, Page-Relo

1/2 d'ouverture: Holmes, N'Tamack, Mouchous

3/4 centre: Fouyssac, Ahki, Belan, Poï, Tauzin, Mermoz, Delibes

3/4 ailes: Kolbe, Huget, Bonneval, Guitoune

Arrière: Ramos, Medard, Lebel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...