Jump to content
Raphaelle

Tournoi des Six Nations 2019 femmes

Recommended Posts

BOURRIN
Il y a 2 heures, tire-bouchon a dit :

Bourrin a du avoir une altercation avec sa meuf.

Y a pas autre chose qui explique cette virulence envers nos rugbywomen.

:rio:

Non , j'ai pris du plaisir hier soir , c'est juste que la blonde me gave avec son melon .

Sa remplaçante d'hier a été tres propre .

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

En plus tu es un intime des vestiaires. :P

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle

D1dSsDDW0AMw9R6.jpg:large

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle

Nos filles ont du mal avec les italiennes : 8-5 à la mi-temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

On est en train de se prendre une tôle
Les italiennes ont bien préparé leur coup, l'EDF (peut etre un peu de suffisance ?) n'y est pas.

21-5 à la 60eme

Edited by Bertrand d'Aubais

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

y'a du mieux
21-12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

ou pas 26-12

et ca continue

31-12

Edited by Bertrand d'Aubais

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle
il y a 2 minutes, Bertrand d'Aubais a dit :

ou pas 26-12

et ca continue

31-12

Je suis passée au biathlon après avoir vu jusqu'à 16h, c'était pas terrible cette fois,  les italiennes étaient meilleures et cela se confirme 

Share this post


Link to post
Share on other sites
brayaud's

Les filles terminent le tournoi à une décevante 3e place. Disons le, c'est une déception. 

 

Les anglaises, premières et grand chelem. Italie 2e. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chomelaregle

les Bleues réalisent l'exploit contre la Nouvelle-Zélande

 

Elle l'ont fait ! Les Françaises ont réédité l'exploit de battre la meilleure équipe du monde, la Nouvelle-Zélande, quintuple championne du monde, lors du Super Series de San Diego (25-16), trois essais à un. En novembre dernier, elles avaient déjà fait tomber les Black Ferns au bout d'un match historique (30-27) à Grenoble.

 

Une première période de rêve

Quatre jours seulement après leur défaite nette face au Canada (19-36), les Tricolores se sont métamorphosées. D'une équipe empruntée et peu sûre d'elle, les Bleues sont passé en mode combattantes pendant quatre-vingts minutes. Très entreprenantes, elles ont rapidement creusé l'écart au score. Grâce à un essai de Caroline Boujard d'abord, à la conclusion d'une action d'école où les trois-quarts françaises ont fait vivre le ballon jusqu'à l'aile (5e). Puis, sur une pénalité de Jessy Trémoulière qui a heurtée le poteau, Maëlle Filopon s'est montré la plus prompte à la réception pour inscrire le deuxième essai bleu devant une défense néo-zélandaise apathique (15e).

 

Le réveil des Black Ferns en fin de première période a coûté un carton jaune aux Bleues, infligé à Audrey Forlani (32e). Plus rapides, les Néo-Zélandaises ont imposé leur rythme mais la défense tricolore a tenu bon pour virer largement en tête à la pause (18-6). Et au retour des vestiaires, si l'on peut appeler ainsi les tentes qui jouxtent la pelouse de Chula Vista, les Bleues n'ont pas levé le pied.

 

Infatigables en défense et volontaires en attaque, elles sont même allé chercher un troisième essai avec panache : sur une touche non-trouvée par la capitaine néo-zélandaise Kendra Cocksedge, Pignot a superbement percé le long de la ligne avant de transmettre à une Trémoulière lancée plein fer vers l'en-but (60e).

 

L'indiscipline des Bleues a failli coûter cher en fin de match. Sanctionnée de deux cartons jaunes pour Bourdon (72e) et Hermet (73e), et même d'un essai de pénalité (73e), le France a vu les Black Ferns revenir à neuf points. Mais le bon travail du banc tricolore a assuré ce succès historique. Le seul vrai point négatif de cette rencontre est la sortie sur blessure de la centre des Bleues, Maëlle Filopon, touchée au genou droit sur un changement d'appui (68e).

 

La victoire française contre la Nouvelle-Zélande va relancer l'équipe d'Annick Hayraud au classement de ce Super Series. Mais l'objectif clair des Bleues lors de ce tournoi de San Diego, c'est de se préparer au niveau qui les attendra lors de la Coupe du monde 2021 en Nouvelle-Zélande. La performance de ce samedi ne pourrait constituer meilleur entraînement.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges

Encore de bons résultats pour Laporte. Lui président, les espoirs et les feminines cartonnent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cKei

Match plaisant, on a totalement muselé les Blacks. Trois beaux essais, et on a 3 autres occasions franches (au moins) qu'on ne concrétise pas pour une légère imprécision (la dernière passe main-main avec la receveuse qui arrive légèrement trop tôt et ne peut s'en saisir), un manque de maitrise (notre arrière qui s’emmêle les pinceaux en feintant le drop en fin de match) ou plus chiant, une blessure grave sur une tentative de cad-deb. Bref on passe pas loin de vraiment les couler.

 

Manque de pot, beaucoup trop de fautes techniques notamment sur les rucks qui les maintiennent en vie. C'est peut-être trop de générosité à aller gratter le moindre ballon sans comprendre le type d'arbitrage qu'on a en face. Beaucoup d'erreurs bêtes aussi. Mais du coup tous les cartons qu'on prend c'est le vrai point noir. Ceci étant je vais quand même dire que j'ai trouvé l'arbitrage très hétérogène, ça manquait de liant. Les blacks faisaient beaucoup de fautes en début de partie, nous elle sort le carton après un enchainement de trois (certes après avertissement). Je vois des rucks qui deviennent la foire d'empoigne là où elle n'hésite pas à siffler de l'autre côté. Et même, elle nous siffle une pénalité sur un en-avant volontaire pas flagrant en première mi-temps, et en seconde elle ne siffle qu'en-avant sur tentative d'interception qui était beaucoup moins évident : ça aurait dû être l'inverse à mon sens. Bon après j'ai peut-être des œillères mais je l'ai trouvé assez obnubilée par les bleues.

 

N'empêche, beau match 😉 Faudra juste se canaliser pour les prochains.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
erixx1

Un grand bravo a rugbyrama pour ne rien dire sur ce match, pas meme le résultat 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jacques-Yves

Superbe performance.

 

Par contre, le format de cette compétition m'interpelle.

 

Les françaises et les canadiennes vont jouer leurs quatre matchs en douze jours! 

 

Pour ne rien arranger, les matchs se déroulent tous en plein après-midi (premier match à 13 ou 14h, second à 16 ou 17h). Alors certes, ce n'est pas la même canicule qu'en France (21-25 degrés à l'ombre quand même) mais le soleil tape bien. Les joueuses risquent de finir la compétition carbonisées.

 

Ces choix horaires sont d'autant plus surprenants que trois journées sur cinq se déroulent en semaine. Un seul match de l'équipe hôte est programmé le week-end. Pas idéal pour le supporter qui travaille en semaine et probablement dissuasif pour les potentiels curieux qui devraient prendre des congés pour y assister.

 

Pas d'intérêt pour l'Europe non plus ; avec neuf heures de décalage, les matchs restent beaucoup trop tard pour une diffusion.

 

 

 

Edited by Jacques-Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

J'ai regardé (et apprécié )la 1ere mi-temps en replay et impossible de voir la 2eme...bravo à FR 2 et au service public !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46

Moi j'ai bien aimé les en-but, genre 50 mètres minimum en longueur !

Pas un vrai stade contre les blacks, ça fait bizarre, voir amateur 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 39 minutes, capitole46 a dit :

Moi j'ai bien aimé les en-but, genre 50 mètres minimum en longueur !

Pas possible.

Réglementairement, c'est 22m maximum. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46
il y a 30 minutes, Gabi a dit :

Pas possible.

Réglementairement, c'est 22m maximum. 

Tu as vu le match?

Non mais je faisais allusion au fait que c'était joué sur un des terrains d'entrainement d'une université je crois;  du coup y'avais au moins 2 terrains qui se suivaient d'où une impression visuelle assez surréaliste...    Ici

C'était aussi balèze pour envoyer le ballon dans les tribunes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
RMP
il y a 33 minutes, capitole46 a dit :

Tu as vu le match?

Non mais je faisais allusion au fait que c'était joué sur un des terrains d'entrainement d'une université je crois;  du coup y'avais au moins 2 terrains qui se suivaient d'où une impression visuelle assez surréaliste...    Ici

C'était aussi balèze pour envoyer le ballon dans les tribunes...

 

C’est pas l’en-but qui est grand c’est les joueuses qui sont petites. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
cKei

Bon ben match à l'image de celui du weekend, très brouillon. La différence c'est qu'on perd.

 

Grosses capacités offensives (notamment un superbe essai d'ailière en sortie de mêlée) mais souvent annihilées par des erreurs bêtes type en-avant, alors qu'on aurait pu tuer le match deux fois. La première fois, une pénalité vite jouée à 7m de la ligne où le ballon explose sur le placage anglais. La deuxième, une très belle relance suivie d'un jeu au pied quasiment dans les bras de Coumba Diallo (3L me semble) esseulée à gauche, qui s'embrouille en rattrapant la balle, encore en avant. Plusieurs autres actions avantageuses où on souffre de déchets techniques.

 

Sinon des mêlées disputées n'importe comment, un arbitrage à nouveau tatillon ou laxiste selon les moments. Genre on voit distinctement des coups de poings appuyés sur une française (qui retient une anglais) et elle se contente d'un petit rappel à l'ordre, même pas de pénalité retournée. A l'inverse, la demi anglaise qui balance le ballon en sortie de ruck directement dans la gueule d'une de nos défenseuses bien au sol et qui récupère la pénalité, Owens n'aurait pas laissé passer ça tellement c'était gros.

 

Mais bien trop de fautes évitables (hors-jeu, poussée anticipée, manque de maitrise en allant au grattage), techniquement y'a des lacunes (côté anglais aussi). Deux essais anglais (sur 3) sont marqués sur notre hésitation sur les ballons hauts, dont une superbe poitrenade.

 

Ah et Bigup à ceux qui organisent 3 matchs en 8 jours, c'est beaucoup trop pour un sport de contact comme le rugby et les organismes s'en ressentent. D'ailleurs on perd encore une joueuse sur blessure au genou (un coup de malchance en l’occurrence mais la fatigue n'aide pas).

  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien81

Plus de puissance côté anglais, 2 essais gaches cité français par précipitation et selon moi un arbitrage pro anglais... Sur beaucoup de rucks elles viennent te déblayer et t amènent à 5 mètres du ruck sans être sanctionnées... C est peut-être dû à la fin de saison, à la chaleur mais elles sont loin du niveau montre contre les Blacks en novembre.... Dommage car il y avait la place... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien81

J ai vu la première mi-temps cette nuit.. Un peu brouillon mais on sent du talent.. Et un arbitrage curieux :charge coude en avant dans la glotte:simple pénalité !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×