Jump to content
Saint Thomas ST

[Champions'Cup - 1/4 de finale] Racigne - Stade toulousain (Dimanche 31 Mars à 16h15 à l'Arena Stadium / France 2)

Recommended Posts

sauce
51 minutes ago, Vil & Preux said:

 

Adishatz Maxou02

 

J'ose espérer qu'il ne le branche pas car, sur le terrain, Thomas lui a fait l'amour tout le match et Médard doit avoir mal au cul.

La meilleur chose qui pouvait arriver, d'ailleurs, c'est l''entrée en jeu de Ramos et le positionnement de Kolbe face à Thomas.

 

Je vous laisse cher ami, mon chat il a faim

 

Pierre V

Medard a très mal défendu sur ce match. Il a créé des brèches pour Thomas et les ailiers du Racing. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eppler

Perso le rouge m'a rappelé un autre CR qui pour moi n'avait pas lieu d'être (ou on voit clairement que Giteau cherche à mal retomber)

Maintenant les consignes sont claires, tête/visage = rouge mais pour moi c'est d'une débilité sans nom.

 

 

Edited by Eppler
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les Minimes
il y a une heure, Vil & Preux a dit :

 

Que Mauvaka est à crediter d'un super match...

 

 

Tiens, le chat est repu ? 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Miken39
Il y a 2 heures, MikaCuba a dit :

ce que je retiens aussi c’est que l’on a une équipe hyper technique !!

 

que de gestes techniques difficiles réussis !! arrières comme avants ...

 

ça fait du bien de revoir du rugby avec cette facette !

 

chapeau bas !

Les Harlem’s globe trotters du rugby 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Otoulousaing

Bonjour a tous...

Je saute le pas après quelques années à vous lire... et car il n'y a pas de meilleure occasion que ce quart d'une compétition que certains voulaient ne pas jouer car "on n'a pas la profondeur d'effectif..."

Je vous connais tous et j ai l impression d etre le petit dernier de la famille qui ecoutaient ces grands oncles aux repas de famille sans rien dire et qui se met a l ouvrir.

Je vais tacher de ne pas faire trop de fautes pour Raphaelle, de chercher l'Aveyron sur une carte et d'etre compatissant avec Parigot dans ses pleurnicheries d'avant match mais bon là il doit être content vu qu on a battu les vilaing du Racing!

 

Je viens de revoir le match ... pour moi , le momentum c est la 65 eme minute: Le Racing est revenu à 3 points ... d'une mélée Racing sur leur  40 ...  ils accélèrent  ...on fatigue en défense...ils finissent par obliger Ramos à sortir en touche sur nos 10 mètres sur une action au large avec Imhov... ils assurent la touche ... ils pilonnent... Leroux est à 4 mètres de la ligne... c est irrespirable... et là ... passe de Machenaud interceptée par Guitoune ... on remonte 70 mètres ... faute grossière du même Imhov ... pénalité carton jaune... on repasse à + 6 et à 14 contre 14..

Bien sur la dernière transformation de Machenaud  pouvait tout changer ... mais ils ne marquent l essai que 8 minutes plus tard ...on n est pas inquiété... et ce jaune nous fait beaucoup de bien dans les têtes.

 

Bon ok j ai écrit un "pavassssse..." pour une 1ère. A vous lire...

  • Like 2
  • Upvote 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
GuyNess

Moi je me rappelle il y a 6 mois, il fallait que Fiducial reprenne le club parce que sans mécène pas de bons joueurs et impossible de lutter et puis changer le staff complètement dépassé et enfin accepter des personnes extérieures qui pourront nous expliquer ce qu'est le rugby actuel.

Aujourd'hui belle revanche de tout un club.:online:

 

  • Thanks 1
  • Upvote 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rag0udv0
Il y a 7 heures, strangler a dit :

Je ne sais pas si vous en avez parlé mais sur rmc, ils parlaient du rôle des supporters toulousains pourtant minoritaire sau stade... mais pourtant je ne comprends pas.

Minoritaire de quoi ? De quel autre supporter parle-t-on ? Y'a des supporters au racing ?

 

Minoritaire en volume sonore. Leur supporter Dolby Surround 7.1 nous a fait beaucoup de mal, il criait vraiment très fort des "RACING ! RACING !" endiablés. Et encore, je te parle pas de Freddy Mercury.

  • Like 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
tropézien
Il y a 6 heures, Otoulousaing a dit :

Bonjour a tous...

Je saute le pas après quelques années à vous lire... et car il n'y a pas de meilleure occasion que ce quart d'une compétition que certains voulaient ne pas jouer car "on n'a pas la profondeur d'effectif..."

Je vous connais tous et j ai l impression d etre le petit dernier de la famille qui ecoutaient ces grands oncles aux repas de famille sans rien dire et qui se met a l ouvrir.

Je vais tacher de ne pas faire trop de fautes pour Raphaelle, de chercher l'Aveyron sur une carte et d'etre compatissant avec Parigot dans ses pleurnicheries d'avant match mais bon là il doit être content vu qu on a battu les vilaing du Racing!

 

Je viens de revoir le match ... pour moi , le momentum c est la 65 eme minute: Le Racing est revenu à 3 points ... d'une mélée Racing sur leur  40 ...  ils accélèrent  ...on fatigue en défense...ils finissent par obliger Ramos à sortir en touche sur nos 10 mètres sur une action au large avec Imhov... ils assurent la touche ... ils pilonnent... Leroux est à 4 mètres de la ligne... c est irrespirable... et là ... passe de Machenaud interceptée par Guitoune ... on remonte 70 mètres ... faute grossière du même Imhov ... pénalité carton jaune... on repasse à + 6 et à 14 contre 14..

Bien sur la dernière transformation de Machenaud  pouvait tout changer ... mais ils ne marquent l essai que 8 minutes plus tard ...on n est pas inquiété... et ce jaune nous fait beaucoup de bien dans les têtes.

 

Bon ok j ai écrit un "pavassssse..." pour une 1ère. A vous lire...

 

Bienvenue à toi ! :drinks

Share this post


Link to post
Share on other sites
kon-phi

Un autre moment clé : la mêlée du Racing  a 5m.

on est loin d’etre au top et le ballon degueule : quelle vivacité de Bezy pour faire rebondir le jeu !

il sort le ballon avec une vitesse folle

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Glorin
2 hours ago, Rag0udv0 said:

 

Minoritaire en volume sonore. Leur supporter Dolby Surround 7.1 nous a fait beaucoup de mal, il criait vraiment très fort des "RACING ! RACING !" endiablés. Et encore, je te parle pas de Freddy Mercury.

 

Non mais la sono entre deux actions le temps que les joueurs par exemple se lient en mêlée ... J'étais pas préparé ça m'a tué. 

 

C'est très gênant. Surtout que la plupart du temps c'est même pas de la sono de rugby. Ce sont des morceaux de chansons. 

 

Après la buvette géante sur la pelouse à la fin du match c'est pour le coup sympa et possible à faire grâce à la pelouse synthétique 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
nounours3103
Il y a 12 heures, No troll a dit :

Ni tekori

 

Kaino etait avec Rokocoko sur le terrain, il a posté une vidéo avec lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 13 minutes, Glorin a dit :

Après la buvette géante sur la pelouse à la fin du match c'est pour le coup sympa et possible à faire grâce à la pelouse synthétique 

Et à 7 euros les 40cl de bière, ça doit faire un sacré chiffre d'affaires vu le monde.

Sur un match, Jacky doit se faire autant de pognon en merchandising / restauration qu'en billetterie.

 

Pour ça, Lacroix (que j'ai vu passer à la buvette) devrait s'en inspirer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Adidi
il y a 16 minutes, Gabi a dit :

Et à 7 euros les 40cl de bière, ça doit faire un sacré chiffre d'affaires vu le monde.

Sur un match, Jacky doit se faire autant de pognon en merchandising / restauration qu'en billetterie.

 

Pour ça, Lacroix (que j'ai vu passer à la buvette) devrait s'en inspirer.

 

Je ne sais pas si le club a négocié avec le bar de la Fan Zone pour récupérer une part des bénéfices mais les bières étaient aussi vendues à 7 Euros 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 8 heures, Otoulousaing a dit :

Je vous connais tous et j ai l impression d etre le petit dernier de la famille qui ecoutaient ces grands oncles aux repas de famille sans rien dire et qui se met a l ouvrir.

Papalou et moi même te remercions de ta gentillesse.

La seule personne dont il faudra te méfier, c' est d' un certain Colza, qui a l' habitude d' organiser des goûters prés de chez lui à Clermont.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a une heure, Glorin a dit :

Non mais la sono entre deux actions le temps que les joueurs par exemple se lient en mêlée ... J'étais pas préparé ça m'a tué. 

Faut regarder la finale du Super Bowl. ça prépare à tout publicitairement parlant.

30s de jeu = 2mn de pub.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chomelaregle

En tout cas les gars, je suis pas fier de vous,

j'ai lu tout le fil du match ici, et le nombre d'insultes envers l'arbitre et les joueurs du Racing est impressionnant...

Faudrait vous détendre un peu quand même.

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
papapoupa
Il y a 2 heures, kon-phi a dit :

Un autre moment clé : la mêlée du Racing  a 5m.

on est loin d’etre au top et le ballon degueule : quelle vivacité de Bezy pour faire rebondir le jeu ! 

il sort le ballon avec une vitesse folle 

 

Bezy ça doit être un casse tête pour le staff cette année il a le niveau pour être titulaire dans n'importe qu'elle équipe en Europe.

 

Mais il a un extraterrestre devant dans la hiérarchie.

 

Sa rentrée nous fait incroyablement de bien. Il gère parfaitement, faites au moins deux retours décisifs (celui sur Thomas et celui sur l'aile à 15min de la fin sinon c'était plié). J'ai bien peur de le perdre en fin d'année. Après le groupe vit tellement bien qu'il peut peut être accepter de rester numéro 2.

Edited by papapoupa
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tlsefred31

https://www.ladepeche.fr/2019/04/01/holmes-victime-de-lair-du-temps,8103260.php
 

Citation


Le président du Racing 92 n'a pas oublié d'y glisser deux écrans géants. Hier, il a failli les amortir. Sans eux, Zack Holmes n'aurait sans doute jamais été expulsé. À vitesse normale, des tribunes, le plaquage de l'ouvreur toulousain sur Juan Imhoff parut assez haut mais sans agressivité excessive, avec un mouvement naturel des deux bras, à tel point que Luke Pearce, l'arbitre anglais, commanda la touche qui devait suivre alors que l'Argentin s'était vite relevé. Et puis, les ralentis ont déroulé, avec zoom de l'épaule du Stadiste au niveau de la glotte du Francilien, le public «ciel et blanc» a grondé, Dimitri Szarzewski est allé taper sur l'épaule de l'homme en jaune pour lui conseiller d'y jeter un œil

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 2 minutes, papapoupa a dit :

Après le groupe vit tellement bien qu'il peut peut être accepter de rester numéro 2.

Et si contre Toulon il est titulaire, Dupont sera n°2 alors !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

Midol du jour

 

TOULOUSE IRRÉSISTIBLES EN TOP 14, LES PROTÉGÉS D’UGO MOLA SE SONT HISSÉS AU RANG DE SEIGNEURS POUR
S’OFFRIR UNE DEMI-FINALE EUROPÉENNE. OÙ CETTE JEUNESSE DORÉE VOUDRA ÉCRIRE SA LÉGENDE.
CES GARS-LÀ SONT
IMMENSES
Par Jérémy FADAT
jeremy.fadat@midi-olympique.fr
C’était le samedi 19 mai 2018. Un an après le naufrage
qui avait conduit le club jusqu’à la douzième place du
Top 14 et au terme d’une phase régulière euphorisante,
finie en troisième position et marquée par le fabuleux
rebond sur le terrain grâce à une jeunesse enthousiasmante
et un jeu séduisant, les Toulousains avaient
chuté en barrage, à domicile, contre Castres. Inexplicable ? Pas
tant que ça. Ce jour-là, les Julien Marchand, François Cros ou
Thomas Ramos disputaient le premier match de phases finales en
championnat de leur carrière. La taxe d’apprentissage. Moins
d’une semaine après, Florian Fritz, emblème du Stade toulousain
à la parole rare pour qui la défaite face au CO sonnait le glas de
son parcours, confiait dans ces colonnes : « Il ne faut pas gravir les
échelons trop vite, il serait injuste d’être trop exigeant. L’équipe est
jeune, plein de nouveaux mecs sont arrivés, ça va continuer à se renouveler.
Si on avait été champions pour ma dernière année, j’aurais
été ravi mais cela aurait été l’arbre qui cache la forêt. Toulouse se reconstruit
doucement et doit être patient. » Ce qui fait écho à l’aveu
de Sofiane Guitoune fin novembre : « J’étais inquiet à la reprise en
juin. On avait perdu des cadres (Maestri, Fickou, Doussain et Fritz,
N.D.L.R.), j’étais le plus vieux et on perd en amical à Colomiers et
Perpignan… J’avais dit à Florian Fritz, à la fin de la saison passée,
que j’avais peur que ce soit la fin. Il m’avait répondu : « Ce n’est jamais
la fin ici. Quand je suis arrivé en 2004, c’était pareil : Garbajosa
et les autres s’en vont, ce sera difficile. Tu verras, au Stade toulousain,
il y a toujours ce vivier de jeunes qui sortent du lot pour
faire perdurer les choses. » » Aujourd’hui, la prophétie de l’ancien
trois-quarts centre international se vérifie de manière éclatante.
Les Rouge et Noir ont déjà battu un incroyable record sur la scène
nationale en enchaînant une quatorzième rencontre sans revers
pour s’octroyer le trône du rugby hexagonal avec vingt points
d’avance sur la troisième place. Et, aujourd’hui, se sont offert le plus
grand exploit de leur histoire récente en s’imposant, pourtant réduits
à quatorze pendant cinquante-sept minutes, au Racing 92 en
quart de finale de Champions Cup. Héroïques et magnifiques, ces
Toulousains-là ont intégré la cour des très grands.
MOLA : « UNE GÉNÉRATION TALENTUEUSE ET EXCEPTIONNELLE »
La matérialisation de l’inarrêtable progression était d’ailleurs
prégnante en Coupe d’Europe. Tombées dans la poule de la mort
avec le Leinster, les Wasps et Bath pour leur retour dans la compétition,
les troupes d’Ugo Mola ont réalisé une campagne remarquable
avec cinq succès en six rendez-vous durant la phase
de poule, dont un majeur en octobre face à un champion d’Europe
en titre irlandais invaincu depuis un an et demi à l’échelle continentale.
Le fait d’armes, huit jours après le sauvetage fou de
Maxime Médard à Bath ayant offert la victoire aux siens, qui a
définitivement décomplexé la jeune garde toulousaine. « Notre
chance, c’est de compter sur une génération que je sais ultra-talentueuse
et assez extraordinaire », nous répète Mola depuis l’an passé.
Message confirmé par Régis Sonnes récemment : « Contre le
Leinster, entre les blessés et les suspendus, on présentait une équipe très
remaniée et cet exploit a fait beaucoup de bien. Certains garçons ont
pris confiance et, depuis, on s’appuie sur une profondeur d’effectif
vraiment intéressante. »
Ce dimanche, la réalité est encore venue conforter ces propos.
L’exemple type ? Lucas Tauzin, amené à remplacer Yoann Huget au
pied levé à la dernière minute, qui a livré une prestation XXL.
Désormais, à Toulouse, le remplaçant du remplaçant est un joyau.
Comment aussi ne pas souligner la confiance de Mola en son groupe,
lequel n’a pas hésité à sacrifier François Cros dès la 23e minute pour
faire entrer Sébastien Bezy et décaler Antoine Dupont à l’ouverture
? « C’est dur humainement de sortir François mais c’est le haut
niveau, expliquait le technicien à la mi-temps. En infériorité, la
deuxième période va être longue mais, si les mecs se comportent comme
des seigneurs à l’instar de la première, on peut y croire. » Mots poignants
et coaching payant.
DUBLIN, LÀ OÙ L’ENFER A SOUDÉ
Même sans son mentor Joe Tekori, touché par le décès de sa maman
et pour lequel ses partenaires s’étaient promis de sortir de l’Arena
sans regret, les Toulousains avaient décidé de débarquer sans hantise
ni pression. Le chef de meute samoan était dans les tribunes et
ses potes lui ont servi une demie sur un plateau. « On va là-bas pour
jouer notre rugby dans un rendez-vous de phase finale et notre nouvelle
génération a besoin de s’éprouver, assurait Mola mercredi. Dans tous
les cas, ça ne sera pas du temps perdu. Honnêtement, je ne vois pas à
l’entraînement des mecs transis de peur. Je crois que c’est le moment pour
les jeunes, les nouveaux internationaux mais pas seulement, de peser
lourd dans la balance et dans les matchs décisifs. »
Comprenez les Castets, Mauvaka, Marchand frère, Tolofua, Dupont,
Ntamack ou Tauzin qui ont connu leur baptême de feu pour ce qui
est des duels couperets. « Nous sommes nombreux à n’avoir jamais connu
de phases finales européennes, clamait Dupont. Il faut apprendre
vite. » Manifestement, c’est le cas. Ce quart était une obsession à
Ernest-Wallon, tel qu’insistait Sofiane Guitoune, symbole d’une formation
passée de l’enfer à la lumière : « Je ne pense qu’à ce rendezvous
depuis un ou deux mois. La phase régulière commence à être longue
et j’avais envie d’entrer dans le vif du sujet. » Lui et sa bande y
sont plus que jamais. Ce qui leur confère le droit de revoir Dublin
en demie, là où l’enfer a soudé. Où, face au Leinster en janvier, ils
avaient effectué un match irréprochable de courage et de sacrifice mais
étaient tombés sur plus forts. « Dans les défaites, on apprend toujours,
clame Dupont. On avait perdu sur la stratégie et, dans les rencontres
serrées, c’est ce qui fait la différence. » L’ogre irlandais était meilleur
il y a deux mois et demi mais, depuis, ces gamins ont grandi. Jusqu’où
peuvent-ils aller ? Grâce à leur matelas en Top 14, ils ont trois semaines
pour se focaliser sur l’échéance de Dublin et écrire, à leur tour,
leur légende.

  • Like 1
  • Thanks 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
papapoupa
à l’instant, chomelaregle a dit :

En tout cas les gars, je suis pas fier de vous,

j'ai lu tout le fil du match ici, et le nombre d'insultes envers l'arbitre et les joueurs du Racing est impressionnant... 

Faudrait vous détendre un peu quand même. 

 

Je suppose que tu aimerai aussi la fin des guerres dans le monde et de la famine.

 

Un supporter qui gueule sa mauvaise foi c'est normal et sur tout les forums.

 

Un club qui accueille son adversaire dans un vestiaire minuscule et qui lance des chansons pour pas entendre les supporters adverses, ça c'est moche 🙂

  • Thanks 1
  • Upvote 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
papapoupa
il y a 2 minutes, tire-bouchon a dit :

Et si contre Toulon il est titulaire, Dupont sera n°2 alors ! 

 

Momentanément.

 

Le vrai problème c'est qu'il peut surement doublé son salaire à Montpellier ou autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco
il y a 16 minutes, chomelaregle a dit :

En tout cas les gars, je suis pas fier de vous,

j'ai lu tout le fil du match ici, et le nombre d'insultes envers l'arbitre et les joueurs du Racing est impressionnant...

Faudrait vous détendre un peu quand même.

 

Des insultes? Sur l’arbitre, j’ai lu pas mal de gens qui ont râlé (et je trouve, perso, un peu trop... même s’il y a une ou deux décisions avec lesquelles je ne suis pas d’accord... dont le CR)... et sur les joueurs du Racing, je ne me souviens pas avoir lu de choses de ce type... tu es sûr?? :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×