Jump to content
Sign in to follow this  
Saint Thomas ST

[Champions'Cup - 1/4 de finale] Racigne - Stade toulousain (Dimanche 31 Mars à 16h15 à l'Arena Stadium / France 2)

Recommended Posts

Parigot_Paris
Au pays de Jacky
comme dans tous les pays
On s'amuse on pleure on amplifie
Il y a des méchants et des gentils
Et pour sortir des moments difficiles
Avoir des boomers c'est très utile
Un peu d'astuce, d'espièglerie
c'est la vie de Jacky
Mais il rêve et il imagine
Tous les soirs en s'endormant
Que le petit prince des collines
Vient signer un document
Pour chasser, sa tristesse,
il cherche la tendresse,
Chafouine et coquine
Pas toujours joli
C'est Jacky, Lorenzetti ! :sorcerer:
  • Like 3
  • Thanks 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST

Entendu parmi les chants des supporters du racigne à l'Arena dimanche 😉


♩♬♫♪♩♬♫♪♩♬♫♪

Au pays de Jacky, 

On s'demande :

C'est qui qui ... 

a l'plus gros ?

♩♬♫♪♩♬♫♪♩♬♫♪

Au pays de Jacky, 

On s'demande

Qui a l'plus

Gros kiki ?

♩♬♫♪♩♬♫♪♩♬♫♪

Dans ton pays Jacky,

On sait bien, 

Qu'c'est pas toi,

... mais Lacroix !

♩♬♫♪♩♬♫♪♩♬♫♪

 

Edited by Saint Thomas ST

Share this post


Link to post
Share on other sites
CocoDie

Source : l’équipe 

 

RugbyR92

Yannick Nyanga veut calmer le jeu avec les supporters du Racing 92 : « Ça me dérange qu'il y ait ce malentendu »

Sensible à la colère de certains supporters du Racing suite à l'interview du président Jacky Lorenzetti dans nos colonnes, lundi, le directeur sportif du club a appelé, mercredi, à l'apaisement.

 

« Depuis l'interview dans ?L'Équipe,lundi dernier, de votre président Jacky Lorenzetti, beaucoup de supporters du Racing ont fait état de leur ressentiment ou de leur amertume sur les réseaux sociaux. Les comprenez-vous ?
YN: Bien sûr que je comprends les supporters. C'est comme lorsque je jouais à Agde, qu'on était dix à l'entraînement et que le coach blâmait les absents quand il fallait plutôt mettre en valeur les présents. Ceux qui sont là n'y peuvent rien si d'autres sont absents.

 

Sauf que dimanche contre Toulouse, l'Arena était pleine. Et Jacky Lorenzetti aurait aimé davantage entendre les fans du Racing que ceux du Stade Toulousain...
YN: Je n'ai pas encore pu parler de tout ça avec Jacky. Mais en relisant son interview, je comprends que son discours s'adresse aux spectateurs, pas aux supporters. Qu'il aimerait essayer de transformer ces spectateurs en supporters. Je suis d'accord avec ça, il a raison. Dimanche, disons qu'il y avait une moitié de gens pro-Racing, dont un quart de vrais supporters qu'on a entendus et un quart de sympathisants venus voir un match. Alors que la moitié pro-Toulouse était constituée de gens venus pour encourager leur équipe. Si tu vis à Toulouse, tu es supporter du Stade Toulousain. Si tu vis à Paris, tu n'es pas forcément supporter du Racing. Je connais des gens qui vont voir un coup le Racing, un coup le Stade Français. Dimanche, il y avait plus de passionnés de Toulouse à l'Arena. C'est ça dont parle le président.

« Ce que je retiens, c'est que c'est la passion qui parle. Le président s'adresse à ceux qui ne se font pas entendre. Jacky Lorenzetti aime les supporters. »

 

Certains supporters du Racing disent attendre des excuses publiques du président...
YN:Des excuses à propos de quoi exactement ? Entre ce que j'ai lu du président et ce que j'ai entendu depuis de la part de certains de nos supporters, je ne comprends pas bien le lien. Certains parlent d'humiliation ou d'insultes mais les mots ont un sens quand même ! Quelles insultes ? Quelle humiliation ? Il faut quand même savoir raison garder et remettre tout ça à sa juste valeur, revenir à la réalité des faits et des mots. Cette interview a été faite le lendemain de la défaite (21-22), sur le coup de la déception. Ce que je retiens, c'est que c'est la passion qui parle. Le président s'adresse à ceux qui ne se font pas entendre. Ça me dérange qu'il y ait ce malentendu, cet amalgame. Il aime les supporters. Sinon, il n'aurait pas loué des avions à des places abordables pour que nos supporters puissent venir à Bilbao pour la finale de Coupe d'Europe l'an dernier (perdue 15-12 face au Leinster). Tu ne peux pas être capable de faire ça si tu ne respectes pas les supporters. On n'a pas grand-chose à reprocher à nos supporters. Il y a de vrais supporters au Racing et ceux-là font du bruit. On les a entendus contre Bordeaux le week-end d'avant, on les avait plus qu'entendus à Jean-Bouin lors du dernier derby. J'ai encore souvenir de nos supporters, entre cinq cents et mille, nous attendant en bas de l'hôtel dimanche pour nous accompagner jusqu'à l'Arena.

 

Le président doit rencontrer les présidents des associations de supporters mardi prochain. Ça risque d'être tendu...
YN :J'espère qu'on ira vers un apaisement. Moi aussi j'aurai des discussions avec nos supporters pour leur faire part de mon soutien et les assurer qu'il y a zéro problème. Il y a de la passion dans le sport. Le pire dans tout ça, ça aurait été l'indifférence. On est en train de conquérir petit à petit de nouveaux supporters pour plus tard. Des enfants ont pleuré après notre défaite dimanche, ils seront les supporters de demain.

 

Qu'avez-vous pensé de la sortie du président du Stade Toulousain Didier Lacroix, stigmatisant l'utilisation de la sono de l'Arena pour couvrir les chants du public toulousain ?
YN :Ça me gêne qu'un président de club descende à ce niveau-là. Je connais Didier, je l'apprécie énormément, mais il a manqué de hauteur sur cette intervention. Dieu sait que j'aime le public du Stade, mais je ne serai jamais là pour dire que c'est bien qu'on siffle le buteur adverse ?(après le carton rouge de Holmes, Machenaud a systématiquement été sifflé avant de buter). Une frange du public l'a fait dimanche. Il n'a jamais été question de mettre de la musique pour faire taire qui que ce soit. Depuis le début, à l'Arena, qui est une salle fermée, on meuble ainsi les temps morts pour éviter que la salle devienne silencieuse. Je ne dis pas qu'on fait tout bien, mais je ne veux pas qu'on surinterprète

Share this post


Link to post
Share on other sites
penjolum

Je comprends la déception de Jacky, mais l'engouement c'est comme l'amour, ça ne se commande pas. Ca doit venir naturellement et pas à coup d'injonctions, comme ces chants artificiels plus ou moins forcés, à tue-tête,  orchestrés à la dure, plus guerriers que conviviaux, qu'on entend au foot. 

Edited by penjolum
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cherubin

M. Nyanga devrait relire ou ré-écouter l’intervention de DL. Ce dernier fustige l’attitude du speaker-DJ qui montait le son de la sono pour couvrir les « chants » des supporters toulousains, pas les sifflets sur les pénalités.

La salle n’avait aucune chance d'être silencieuse pendant les temps morts donc argument fallacieux.

Déçu par cette intervention à froid quand celle qui avait suivi le match était pleine de sportivité: ça me gêne qu’un directeur sportif descende à ce niveau-là. J'apprécie énormément YN mais il a manqué de hauteur sur cette intervention.😇

  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco

:chinois:

 

Il mériterait de faire la CDM je trouve... c’est un super ailier agréable à voir jouer.

 

 

https://www.google.fr/amp/m.leparisien.fr/amp/sports/rugby/racing-92-toulouse-nous-montre-le-chemin-assure-juan-imhoff-04-04-2019-8046198.php

 

 

Racing 92 : «Toulouse nous montre le chemin», assure Juan Imhoff

David Opoczynski

04 avril 2019, 8h39

8046198_0ceb8f12-562f-11e9-b0f0-6d88b7f6b8b9-1_1200x778.jpg Juan Imhoff assure que le Racing connaîtra des jours meilleurs si tous les joueurs redoublent de travail. LP/David Opoczynski

Après l’élimination en quart de finale par le Stade Toulousain, dimanche, l’ailier argentin se confie sur le meilleur moyen de rebondir.

Après avoir récupéré un thé à l’accueil du centre du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), à l’issue du premier entraînement depuis l’élimination en quart de finale de Coupe d’Europe, contre Toulouse,dimanche dernier, Juan Imhoff (30 ans), l’ailier du Racing, s’installe dans un fauteuil. Durant quinze minutes, l’Argentin revient avec franchise sur cet échec qu’il faut vite oublier pour négocier au mieux la fin de saison, à commencer par le déplacement à Clermont, ce dimanche (16h50).

Trois jours après la déception de cette défaite en quart de finale, retrouver le terrain aide-t-il à avancer ?

JUAN IMHOFF. Oui, ça fait du bien. Après, voilà, on a perdu un quart de finale. Ce n’était pas non plus le match pour la relégation. C’est quand même une phase finale et c’est quelque chose de bien.

Vous positivez à l’extrême ?

Oui, parce qu’aujourd’hui on ne peut pas changer ce match-là. On peut juste améliorer notre jeu et notre tête. Et pour travailler la tête il faut se dire qu’on est arrivé en quart de finale. Il faut prendre ce qu’on a fait de bon. Et ce qu’on a fait de mal, il ne faut pas le refaire.

Mais n’était-ce pas déjà l’objectif de ne pas refaire les erreurs du match de Top 14 mi-février perdu 34-29 ?

Oui, après, on a tout donné. Toulouse a le droit de faire un meilleur match que nous et d’avoir de la réussite aussi. Il y a des moments, il faut savoir aussi fermer sa bouche et se remettre au travail.

Avez-vous revu le match ?

Oui. Deux fois. Mais juste pour pouvoir en tirer des bonnes choses. Savoir ce que j’avais dans la tête à certains moments et pourquoi je n’ai pas fait ci ou ça. Pas pour se trouver des excuses, mais pour savoir ce que je peux améliorer.

L’image forte de la soirée restera le carton rouge reçu par le Toulousain Holmes dès la 23e minute pour un plaquage haut sur vous et votre geste de réconfort envers lui…

Si on applique les règles, il n’y a rien à dire. Mais je connais ce joueur, je sais qu’il n’avait pas de mauvaises intentions. Pour plaquer un joueur qui arrive à pleine vitesse, il faut mettre 100 % de soi-même. Et ça se joue à 5 cm. S’il ne me touche pas la gorge, il n’y a pas carton rouge. Si je ne me baisse pas aussi pour ne pas me faire défoncer non plus.

Que faut-il pour que la fin du championnat se passe bien pour le Racing ?

Il faut comprendre qu’on ne juge pas une carrière ou une saison sur un match. Je n’ai pas le secret pour rebondir. Mais je suis un compétiteur. J’ai vite compris que dans le rugby on a la chance d’avoir des revanches. Dans la vie, beaucoup de gens n’ont pas cette chance. Si chacun s’occupe de lui-même, donne tout ce qu’il a et se sacrifie pour l’équipe, ça peut changer les choses.

Cela peut-il permettre d’aller chercher le titre de champion de France qui serait le seul moyen de se consoler vraiment ?

J’ai 30 ans. J’ai perdu plus que je n’ai gagné. Je sais que je n’ai pas besoin de quelque chose pour me consoler de ces matchs-là. Je dois simplement travailler deux fois plus pour ne pas me retrouver dans cette situation. Mais si ça m’arrive encore, je rentrerai chez moi et, je n’arriverai pas à dormir, mais je serai tranquille à l’idée d’avoir tout donné.

N’est-ce pas un coup d’arrêt malgré tout ?

Il ne faut pas rester sur un match. On a beaucoup de talents, des jeunes joueurs de 19, 20 ans, certains qui vivent leur première année en France. Il ne faut pas se prendre la tête là-dessus. Avec le travail et un langage unique, cette équipe connaîtra de belles aventures.

Vous qui aimez le jeu, quel regard portez-vous sur Toulouse ?

Avant je citais Clermont, une équipe qui essaie de jouer. Elle n’a pas forcément gagné beaucoup de titres, mais elle est toujours en phase finale. Moi je trouve ça très beau de leur part. Ça mérite beaucoup de respect. La Rochelle ça fait 3-4 ans que c’est une équipe plaisante à regarder. Revoir Toulouse avec de la confiance, des joueurs qui tentent tant de choses… Moi, je veux jouer comme ça, mais aussi contre des équipes comme ça ! Toulouse est la meilleure équipe de France parce qu’ils montrent un peu le chemin : il faut tenter, prendre des risques. Jeune ou pas, il faut montrer ce que tu as à l’intérieur. Et c’est ce qu’ils font. Chapeau et respect.

Le Racing peut-il en faire autant ?

On est capables de faire la même chose. Sans problème. Sauf que sur le match de dimanche on n’a pas été réguliers.

À titre personnel, espérez-vous toujours disputer la Coupe du monde au Japon ?

Je ne sais pas aujourd’hui si je vais la faire ou pas. Il y a une règle qui ne permet pas aux joueurs en Europe de jouer pour l’équipe nationale. Je le sais depuis le début. Mon rêve reste de rejouer pour l’équipe nationale, de faire une troisième Coupe du monde. Donc tout ce que j’ai dans le cœur je vais l’utiliser pour essayer d’avoir une opportunité. Mais il faut attendre.

Le niveau du XV de France, vous rend-il confiant pour l’Argentine qui l’affrontera lors du premier match au Japon le 21 septembre ?

Non parce que j’ai déjà joué une Coupe du monde, j’ai déjà joué contre la France et ça n’a rien à voir quand tu as la pression et que ça se joue sur un match aussi important. Quand vous voyez la qualité des joueurs français, c’est comme avec Toulouse, il suffit qu’ils se disent :« On va le faire », et c’est fini pour toutes les équipes. C’est vrai qu’en ce moment ils n’ont pas trop de réussite dans leur jeu, mais je pense que c’est une question de temps et qu’ils pourront le trouver. Mais je n’en dis pas plus parce que sinon on va croire que je donne des conseils aux Français ! (rires).

 

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien81

Sur le 1er essai il y a un stadiste qui s arrête et bloque un joueur du Racing qui tombe et en fait tomber un autre ce qui ouvre la porte à Dupont pour l essai.. En top 14 il aurait été vu et revu et refusé... 

Edited by Julien81

Share this post


Link to post
Share on other sites
olivier11
il y a une heure, Julien81 a dit :

Sur le 1er essai il y a un stadiste qui s arrête et bloque un joueur du Racing qui tombe et en fait tomber un autre ce qui ouvre la porte à Dupont pour l essai.. En top 14 il aurait été vu et revu et refusé... 

A ce compte là sur la même action y a surtout Chouzenoux qui plante la tête de Kolbe dans le sol

 

au tout début de la vidéo, vers 10 secondes

https://www.youtube.com/watch?v=2TMX2ee-XUE

 

C'est passé inaperçu, alors qu'en direct ça m'avait déjà semblé assez dangereux

Edited by olivier11
  • Thanks 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Godfather

Intéressant son discours vis à vis du CR;

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Colza Nostra
2 hours ago, Joco said:

Jeune ou pas, il faut montrer ce que tu as à l’intérieur.

 

Je me tue à le dire au chevalard.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
GuyNess

En Irlande ils ont du mal à comprendre comment l'EDF peut être si faible quand ils voient la qualité des Racing et ST.  🤔🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites
chomelaregle
Il y a 5 heures, GuyNess a dit :

En Irlande ils ont du mal à comprendre comment l'EDF peut être si faible quand ils voient la qualité des Racing et ST.  🤔🙄

 

On peut leur envoyer le staff de l'EDF, pour les aider à comprendre. 

  • Haha 6
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
GuyNess
Il y a 18 heures, chomelaregle a dit :

 

On peut leur envoyer le staff de l'EDF, pour les aider à comprendre. 

Et qu'ils n'avaient pas encore vu le champion de France en titre 🤣

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...