Aller au contenu
Raphaelle

TN6 2019 : France - Ecosse samedi 23/02/2019 à 15h15

Messages recommandés

Neophyte

Ah ! Un complot judéo-pneumatique !

  • Haha 8
  • Confused 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Neophyte

Dz9bZleX4AEUlQn.jpg

  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler
il y a 7 minutes, l'exil a dit :

Et le corps de l'article n'associe que les déclarations de Parra, Lopez, Iturria et Abendanon sans pour autant analyser quoique ce soit.

Article inutile dans le fond et putaclick dans la forme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler
il y a 2 minutes, Neophyte a dit :

Dz9bZleX4AEUlQn.jpg

 

J'ai l'impression que le changement de rédacteur en chef chez midol a également transformé la ligne éditoriale du jaune vis à vis du système Bernie.

Après 20 ans de léchage de derch' , il était temps ! 

  • Like 1
  • Upvote 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papalou
il y a 14 minutes, strangler a dit :

 

J'ai l'impression que le changement de rédacteur en chef chez midol a également transformé la ligne éditoriale du jaune vis à vis du système Bernie.

Après 20 ans de léchage de derch' , il était temps ! 

 

Je ne le lis plus depuis 4 ou 5 ans, c'est qui le rédac chef maintenant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gabi
il y a 41 minutes, strangler a dit :

 

J'ai l'impression que le changement de rédacteur en chef chez midol a également transformé la ligne éditoriale du jaune vis à vis du système Bernie.

Après 20 ans de léchage de derch' , il était temps ! 

C'est sûr que ca change des éditos de Jacques Verdier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gronounours

Put1 ... mais pourquoi Parra n’a pas foutu son poing dans la (sale) gueule de La Binocle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon

parce que Parra...plégique! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vil & Preux

Adishatz les amis

 

On critique, à juste titre, le manque de caractère de cette nouvelle génération de joueurs et on ne peut que saluer la prise de parole de Parra et Lopez. Les "anciens" font leur miel sur ce manque de caractère, mais ils oublient de dire une chose. A leur époque, avant le professionnalisme, il n'y avait pas autant de contrat de droit d'image. Aujourd'hui, un Dupont, un NTK, un Fickou ou un Camara (ambassadeurs des pubs Adidas que l'on voit partout depuis quelques semaines) ont des contrats pub à honorer. Ils sont l'image de l’équipe de France pour le prochain Mondial, leur com est managée, ils ne peuvent pas se mettre hors-jeu.

 

Concernant le débat Parra Lopez, je trouve improductif leur mise à l’écart. Jusqu'à preuve du contraire, c'est la meilleure charnière qu'on ait en France. Y'a qu'à regarder les match de l'ASM pour s'en persuader. Que Dupont et NTK soient testé à balles réelles, c'est très bien; on prépare l'avenir. Mais Parra et Lopez doivent être sur la banc pour rattraper le coup si besoin. C'est un minimum !

 

Concernant Jacques Verdier, je trouve "malhonnêtes" les propos ci dessus. Dans ces Éditos, Verdier a tapé successivement sur Lapasset, Camou et Laporte. S'il a critiqué, à juste titre il me semble, l'immobilisme d'un Pierre Camou, ce n'est certainement pas pour faire gagner Laporte. Il a d'ailleurs sérieusement égratigné Laporte et Simon sur "l'affaire" Noves.

 

Je vous laisse les copains, mon chat il a faim

 

Pierre V 

 

   

Modifié par Vil & Preux
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brayaud's
Il y a 2 heures, strangler a dit :

Et le corps de l'article n'associe que les déclarations de Parra, Lopez, Iturria et Abendanon sans pour autant analyser quoique ce soit.

Article inutile dans le fond et putaclick dans la forme.

 

pour ça que je ne clique jamais sur un lien Sports.fr

c'est de la merde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gronounours
il y a une heure, Vil & Preux a dit :

Adishatz les amis

...

Aujourd'hui, un Dupont, un NTK, un Fickou ou un Camara (ambassadeurs des pubs Adidas que l'on voit partout depuis quelques semaines) ont des contrats pub à honorer. Ils sont l'image de l’équipe de France pour le prochain Mondial, leur com est managée, ils ne peuvent pas se mettre hors-jeu.

...

 

Je vous laisse les copains, mon chat il a faim

 

Pierre V 

 

   

 

Put1 ... VDM ! :kiss:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler
Il y a 5 heures, Papalou a dit :

 

Je ne le lis plus depuis 4 ou 5 ans, c'est qui le rédac chef maintenant ?

 

Emmanuel Massicard, depuis 2-3 ans je pense. A la retraite de Verdier.

 

Vil & Preux :

Verdier n'a jamais été acerbe quand il était aux manettes du Midol. Il a tout fait pour ne jamais fâcher les têtes au pouvoir, ce qui lui a permis de faire croître le Jaune et de tuer dans l'oeuf tout concurrent dangereux, notamment provenant de l'Equipe, traditionnellement plus virulent. Par ailleurs, si les éditos pouvaient un peu piquer, les articles d'analyse et les interviews ont souvent éviter de fâcher. Va me chercher une série d'articles entre 1999 et 2007 critiquant sérieusement Laporte. Tu vas pas en trouver beaucoup. Après, il a eu raison, c'est une des raisons qui ont permis au Jaune de se développer et il mérite un grand respect. Il a également fait évoluer la ligne éditoriale du Midol, plus dans le sens du "temps" avec plus de place pour les bruits de couloirs et les à côtés du sport, ce qui, personnellement, m'a définitivement fâché avec le journal. Mais c'était véritablement un grand connaisseur du sport et sa perte est triste pour le Rugby.

Il est vrai aussi qu'il a été un peu moins gentil avec Lièvremont et Camou que l'incroyable blanc-seing offert à Laporte et Lapasset pendant plus de dix ans mais on était loin de ce que l'on pouvait lire dans d'autres organes. 

Quant à la critique de Verdier sur l'affaire Novès, Verdier a pris sa retraite quelques jours après le licenciement de Novès... Donc il ne l'a pas fait en tant que rédac chef du Midol mais amateur du rugby sur RMC ou ailleurs, et ça change beaucoup de choses.

Malhonnête ? Non. Vraiment pas. 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler
Il y a 5 heures, gronounours a dit :

Put1 ... mais pourquoi Parra n’a pas foutu son poing dans la (sale) gueule de La Binocle ?

 

A mon avis, Parra s'en est surtout sacrément battu les c**** des propos de Laporte. Il a 10 ans d'expérience avec les Bleus, s'il a sorti ça à la presse, c'est qu'il était près à assumer les conséquences. Lopez, je sais pas trop, mais Parra ne me semble pas dépourvu de caractère.

  • Upvote 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Colza Nostra
6 hours ago, Neophyte said:

Juger les performances de Damian Penaud n'est pas un exercice facile. Prenez sa première période à Twickenham il y a quinze jours (défaite 44-8). Au fond du bouillon concocté par l'Angleterre, l'ailier a été très en vue, mais pas que pour de bonnes raisons. Auteur du seul essai français au soutien d'une belle percée de Yoann Huget, il a parfois été précieux en couverture sur les fameux coups de pied offensifs des Anglais. Mais sur d'autres, il était dépassé, comme s'il avait la tête ailleurs, oubliant deux fois la fusée Jonny May sur ses appels en profondeur. Où était passée sa pointe de vitesse ? Il s'est également fait déposer par son vis-à-vis sur un cadrage-débordement d'école. Il n'en est évidemment pas le seul responsable mais son bilan n'est pas flatteur sur ces trois essais encaissés. 


 

Dans la tête de Brunel

 

Rappelons que Damian Penaud est passé à l'aile en début de saison et que les Anglais avaient ciblé la zone dans son dos sur leurs coups de pied. Tout sauf un cadeau. Cela a mis en relief certaines lacunes dans l'implication défensive. « Offensivement, il a un potentiel incroyable, certainement le plus impressionnant dans le jeu et sur l'aspect athlétique. Il est capable de jouer les surnombres ou de faire des différences très facilement, résume Olivier Magne, qui l'a coaché (au centre) en équipe de France des moins de 20 ans. Mais derrière, il n'arrive pas à maintenir son niveau de concentration. »

 

« C'est son grand défi », confirme Jean-Michel Reynier, qui l'a entraîné à Brive en cadets. À l'époque, Damian Penaud jouait à l'ouverture ou au centre. « Il touchait TOUS les ballons. Il était très impliqué dans le jeu physiquement, psychologiquement et tactiquement, ce qui est moins le cas quand vous jouez à l'aile », avance-t-il pour expliquer ces sautes de concentration qui lui ont coûté cher à Londres. « Je pense que le problème concernait plus l'organisation collective, le défend Philippe Gauran, co-entraîneur des Espoirs de l'ASM, qui a vu arriver le phénomène en 2013. La couverture, c'est une bonne connexion arrière-ailier à trouver et là j'ai l'impression que ça n'a pas marché. »

 

«Dans sa tête, c'était Disneyland» - Philippe Gauran, co-entraîneur des Espoirs de Clermont 

 

 

 

Le formateur clermontois ne cache pas pour autant les difficultés défensives de son ancien élève. « Il peut avoir des absences. Contre La Rochelle (44-19, le 6 janvier dernier), il se troue deux fois sur des duels, se remémore-t-il. Quand il arrive au club, on voit que c'est un énorme potentiel. Mais il y a eu un gros boulot technique au niveau de sa passe et du plaquage, qui n'étaient pas ses points forts, loin de là. »« Dans sa défense sur l'homme, il n'a pas l'attitude d'un joueur qui veut détruire l'adversaire, il est souvent debout, il attrape au col, il met par terre, développe Jean-Michel Reynier. On voit qu'il n'a pas encore cette férocité au plaquage. Lui, il préfère jouer avec le ballon. Là, il était facile et s'appuyait sur ses qualités naturelles. On criait : "Damian débloque moi la situation" et pim-pam, il nous sortait un truc fabuleux. Puis on le voyait un peu moins et d'un coup, il réapparaissait et nous replantait un essai tout seul. »

 

Au-delà de sa marge de progression technique, faut-il alors voir un lien entre sa personnalité et ses intermittences sur le terrain ? Le Damian Penaud adolescent puis jeune adulte était une vraie tête en l'air, capable d'oublier ses crampons pour l'entraînement dans ses années brivistes. À Clermont, le garçon est décrit comme bosseur, très impliqué et à l'écoute. Mais en dehors de l'entraînement et des matches, « c'était Disneyland dans sa tête, se marre Phlippe Gauran. Au niveau des amendes que se mettaient les joueurs du centre (de formation) entre eux pour les retards et les oublis, il était sur le podium sans problème. »


 

Les enjeux de la compo contre l'Ecosse

 

Lancé en équipe professionnelle en avril 2016, à dix-neuf ans, il a découvert un autre monde. « Quand vous avez l'habitude de briller en jeunes, ce n'est pas évident, poursuit Gauran. Il a fallu le faire entrer dans un projet de jeu collectif. »

 

Sous l'aile d'Aurélien Rougerie, le taulier clermontois, qui a veillé à ce que la pépite s'épanouisse, quitte à la secouer parfois. Rab individuel à l'entraînement, étirements, alimentation, sommeil, comportement dans un groupe... l'« ancien » ne l'a pas lâché et Damian Penaud s'est épanoui au haut niveau, même si son image de nonchalant s'est maintenue. « C'est une impression qu'il peut donner, confirme Jean-Michel Reynier. Mais je peux vous assurer que sur un terrain, je n'ai jamais rien eu à redire sur son implication. »

 

« Il a encore besoin d'avoir quelqu'un à côté de lui en match pour lui rappeler les choses essentielles car il a tendance à s'oublier, estime cependant Olivier Magne. Ça fait partie de ses défauts mais quand on pèse le pour et le contre, il y a tellement de "pour" que c'est difficile de s'en passer. Il fait partie de ces rares joueurs qui peuvent faire basculer un match sur un exploit et il est également très collectif dans son jeu et son attitude. Mais pour exploiter son talent à 100 %, il doit maintenant être constant pendant 80 minutes car le très haut niveau ne pardonne pas l'erreur. »

 

La source bordel !

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Neophyte

Volvic

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon

Ha non!

Mont Gerbier de joncs cette fois ci

Modifié par tire-bouchon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papapoupa
Il y a 1 heure, strangler a dit :

 

A mon avis, Parra s'en est surtout sacrément battu les c**** des propos de Laporte. Il a 10 ans d'expérience avec les Bleus, s'il a sorti ça à la presse, c'est qu'il était près à assumer les conséquences. Lopez, je sais pas trop, mais Parra ne me semble pas dépourvu de caractère.

 

Exact Lopez semble assez tranquille comme mec, pas à chercher des noises, il a sorti une petite phrase contre le Staff "c'est pas que de la faute des joueurs" et a du s'en vouloir;

 

Parra lui je pense assume tout, comme tu dit il a du vécu et doit plus en pouvoir de ces incapables, surtout quand il joue avec Clermont et que le mouvement vient de partout.

Modifié par papapoupa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papalou
Il y a 2 heures, strangler a dit :

 

Emmanuel Massicard, depuis 2-3 ans je pense. A la retraite de Verdier.

 

 

Merci.

 

En passant, tu veux pas mettre quelques kilos de Tranxen dans les bidons de flotte du CAB avant le match de ce soir ? :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pouik
il y a 4 minutes, Neophyte a dit :

 

😂
 
10 février ⋅ 0  - J'aime
Jacques-Brunel.jpegJacques Brunel c'est quoi un ordi ?
10 février ⋅ 0  - J'aime
Jean-Baptiste-Elissalde.jpgJean Baptiste Elissalde C'est quoi un plan de jeu ?
10 février ⋅ 0  - J'aime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
estabousi

Clairement, c'est abusé de sortir Lopez et Parra du groupe, je suis aussi de cet avis.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strangler
il y a 47 minutes, Papalou a dit :

 

Merci.

 

En passant, tu veux pas mettre quelques kilos de Tranxen dans les bidons de flotte du CAB avant le match de ce soir ? :wacko:

Quand je regarde quelques matchs, j'ai l'impression que quelqu'un s'en est déjà chargé !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vil & Preux
Il y a 3 heures, strangler a dit :

 

Emmanuel Massicard, depuis 2-3 ans je pense. A la retraite de Verdier.

 

Vil & Preux :

Verdier n'a jamais été acerbe quand il était aux manettes du Midol. Il a tout fait pour ne jamais fâcher les têtes au pouvoir, ce qui lui a permis de faire croître le Jaune et de tuer dans l'oeuf tout concurrent dangereux, notamment provenant de l'Equipe, traditionnellement plus virulent. Par ailleurs, si les éditos pouvaient un peu piquer, les articles d'analyse et les interviews ont souvent éviter de fâcher. Va me chercher une série d'articles entre 1999 et 2007 critiquant sérieusement Laporte. Tu vas pas en trouver beaucoup. Après, il a eu raison, c'est une des raisons qui ont permis au Jaune de se développer et il mérite un grand respect. Il a également fait évoluer la ligne éditoriale du Midol, plus dans le sens du "temps" avec plus de place pour les bruits de couloirs et les à côtés du sport, ce qui, personnellement, m'a définitivement fâché avec le journal. Mais c'était véritablement un grand connaisseur du sport et sa perte est triste pour le Rugby.

Il est vrai aussi qu'il a été un peu moins gentil avec Lièvremont et Camou que l'incroyable blanc-seing offert à Laporte et Lapasset pendant plus de dix ans mais on était loin de ce que l'on pouvait lire dans d'autres organes

Quant à la critique de Verdier sur l'affaire Novès, Verdier a pris sa retraite quelques jours après le licenciement de Novès... Donc il ne l'a pas fait en tant que rédac chef du Midol mais amateur du rugby sur RMC ou ailleurs, et ça change beaucoup de choses.

Malhonnête ? Non. Vraiment pas. 

 

 

Adishatz strangler

 

Le rôle d'un journaliste, au fil d'un article ou d'une itw, n'est pas d'être "acerbe", mais de présenter des faits ou de recueillir des informations. L'éditorial est le seul espace où un journaliste peut donner le point de vue du journal, prendre position. Verdier ne s'est jamais échappé au cours de l'exercice. C'est un mauvais procès que vous lui faites.

L'Equipe est plus mordant, vous avez raison. Mais où est la ligne directrice ? Ca part dans tous les sens, du moment que cela fait le buzz, c'est bon pour les ventes. Quite à se contredire du jour au lendemain. J’espère que le Midol ne partira pas à la dérive.

 

Entre 1999 et 2007, le bilan du sélectionneur Laporte était positif (4 tournois, deux grand chelem, 2 1/2 finale de CdM). J'ai pourtant souvenir d'une Midol qui lui était tombé dessus (et sur Fred Michalak) après la défaite en 1/2 en Australie. idem après le match d'ouverture à Paris, perdu contre les Pumas. Verdier s’était bien marré avec la lettre de Guy Môquet. C'était pas du rentre dedans comme celui que vous semblez affectionner en lisant l'Equipe, c'était autrement plus classe et bougrement plus efficace.

  

Je vous laisse cher ami, mon chat il a faim

 

Pierre V

 

Modifié par Vil & Preux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RMP
il y a 27 minutes, Vil & Preux a dit :

Entre 1999 et 2007, le bilan du sélectionneur Laporte était positif (4 tournois, deux grand chelem, 2 1/2 finale de CdM).

 

Positif mais ses predecesseurs et son successeur ont tous fait mieux. Et Laporte n’a pas eu sous la main une génération pourrie. Il a montré toutes ses limites en tant que coach sur ces deux demi-finales. 

Modifié par RMP
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×