Jump to content
Sign in to follow this  
MikaCuba

#20 Brennus !! 2019 année inoubliable !!

Recommended Posts

Haoshin31

Le son de la pub avec l'image du capitole 😂

 

Et écran blanc 😆

Edited by Haoshin31

Share this post


Link to post
Share on other sites
cKei

C'est moi ou Galan est en slip ? XD

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

Reportage a suivre sur Stade 2...dans peu de temps !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Haoshin31
il y a 3 minutes, cKei a dit :

C'est moi ou Galan est en slip ? XD

 

Ce n'est pas toi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
tropézien
il y a 6 minutes, cKei a dit :

C'est moi ou Galan est en slip ? XD

 

Ca doit pas être beau...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

Tain Medard il semble pas dans son assiette….genre les cheveux qui poussent a l'envers !

Share this post


Link to post
Share on other sites
cKei
il y a 42 minutes, Pardine a dit :

Tain Medard il semble pas dans son assiette….genre les cheveux qui poussent a l'envers !

Il a dû passer la soirée avec Bouilhou, qui n'était pas frais non plus à son âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco

D9Mc_QDWwAQNi8H?format=jpg&name=large

 

 

:chuis:

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco

R%C3%A9gis-Sonnes-854x480.jpg

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours

Je viens de voir la maman de Bubulle à la tv ... je ne la connaissais pas : tout s’explique ! :chuis:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours

Gilian en zlip ... :chuis:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les Minimes
il y a 20 minutes, gronounours a dit :

Je viens de voir la maman de Bubulle à la tv ... je ne la connaissais pas : tout s’explique ! :chuis:

T'es sur que c'était pas Tina Turner plutôt ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pit
il y a 32 minutes, gronounours a dit :

Je viens de voir la maman de Bubulle à la tv ... je ne la connaissais pas : tout s’explique ! :chuis:

Et encore tu ne connais pas son père

 

https://images.app.goo.gl/ynW3FZqJ3mCfGXFp6

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

La belle histoire pour les Pagès , Arnold et le très discret Richie Gray papa pour la 1ere fois depuis quelques jours seulement sans oublier les jeunes Marchand , Tauzin , Romain encore U20 la saison passée etc...de belles choses a raconter plus tard !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a une heure, gronounours a dit :

Gilian en zlip ... :chuis:

Un pari perdu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco
L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule, ciel, stade, terrain de basketball et plein air
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
il y a une heure, Joco a dit :
L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule, ciel, stade, terrain de basketball et plein air

Quelle honte ces supporters toulousains qui célèbrent ce titre et ainsi crachent sur noves. Jamais Laporte et Simon n'ont autant déshonoré noves. Heureusement que ce titre arrive après le jugement aux prudhommes sinon C'est le st lui même qui faisait perdre le procès à noves 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
cKei
Il y a 3 heures, Joco a dit :

D9Mc_QDWwAQNi8H?format=jpg&name=large

 

 

:chuis:

Merci pour le journalisme d'investigations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
manpat31

Ma fille laisse traîner des dessins cabalistiques dans la maison :

???

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco
 
(PERROCHEAU ROMAIN / L'EQUIPE)
 
 
 
issu du journal

Après sa victoire contre Clermont, Toulouse fête son 20e Bouclier de Brennus sur la place du Capitole

Des milliers de supporters rouge et noir ont envahi la place du Capitole, dimanche après-midi, pour célébrer le vingtième Bouclier de Brennus du Stade Toulousain, conquis samedi face à Clermont (24-18). Il était un peu plus de 16 heures lorsque Sofiane Guitoune et Joe Tekori ont démarré les festivités...

Laurent Campistron, à Toulousemis à jour le 17 juin 2019 à 10h45
 
 

Une marée humaine. Du rouge et noir partout. Sur les maillots ou drapeaux des hommes, sur les talons aiguilles ou bérets des filles. Des milliers de supporters convergeant vers une place du Capitole bourrée à craquer, comme des fidèles partent en transhumance vers un lieu sacré. Combien étaient-ils ? 15 000 ? Davantage ? Sept ans qu'ils attendaient ça. De communier à nouveau avec les joueurs du Stade Toulousain autour du bouclier de Brennus, le vingtième de l'histoire du club. Et la liesse populaire a été à la hauteur de l'attente, immense. Le bus à impériale aux couleurs du Stade a atteint le Capitole peu après 16 heures, avec un petit quart d'heure de retard sur la programmation initiale.

 

La crête de Sonnes, le slip de Galan

Tous les joueurs étaient assis sur le toit. Avec deux invités surprises, Bigflo et Oli, qui avaient assuré la veille au soir le concert d'après-match au Stade de France. Mais ce ne sont pas les deux rappeurs toulousains qui ont fait le plus de bruit. Non, à ce jeu, le deuxième-ligne samoan Joe Tekori n'a pas de maître. Après avoir laissé le centre Sofiane Guitoune chauffer l'ambiance et entonner un chant repris par les fans, « Big Joe » s'est emparé du micro pour ne quasiment plus le lâcher : « One more time... One, two, three, four... Toulouse is on fiiiire ! »

lire aussi

 

Combien de « One more time » y a-t-il eu ? On n'a pas compté. À se demander par quel miracle le colosse du Pacifique pouvait avoir encore autant de voix à ce moment-là de la journée. Car ses coéquipiers et lui, mais aussi tous les membres du club, n'ont pas fermé l'oeil de la nuit. Ils ont célébré le titre au Faust, une boîte parisienne sur les bords de la Seine que le club avait privatisée. Le meilleur souvenir de la fiesta ? « Je préfère le garder pour moi », nous a répondu le pilier gauche Cyril Baille, hilare. À voir les tronches des uns et des autres à leur arrivée à l'aéroport Toulouse-Blagnac en fin de matinée, on devine une nuit longue et agitée. Certains parmi le staff en ont même perdu leurs cheveux.

 

96136.jpg

 

C'est le cas de quelques kinés et du coentraîneur Régis Sonnes, dont le crâne rasé, juste affublé d'une crête, rappelle désormais la bobine d'un chanteur punk de la fin des années 1970 ou d'un Indien huron dans le film le Dernier des Mohicans. Un pari perdu ? Une mauvaise blague pendant un assoupissement ? « Non, juste une envie, assure le technicien en charge de la touche. C'était prévu. »C'est aussi à la sortie de l'avion qu'on a appris que Tekori avait branché sa sono perso en plein vol pour faire danser les hôtesses de l'air. Ou que tous les membres de la délégation avaient chanté à tue-tête dans la salle d'embarquement au départ d'Orly, sous les regards éberlués et amusés des autres passagers.

Reste le cas Gillian Galan. Le troisième-ligne toulousain a passé la nuit et la journée en slip. En discothèque, dans l'avion, à l'hôtel de ville, partout. « J'ai décidé ça sur un coup de tête et j'ai poursuivi la connerie jusqu'au bout,explique-t-il. Bon, j'ai quand même changé de slip une fois, hein ? Je suis un mec propre, moi, et je ne voulais surtout pas que ma mère fasse la gueule (rires) !»

 

2af96.jpg

 

Retour place du Capitole, où les joueurs ont fini par descendre du bus et par investir la sublime salle des Illustres de la mairie pour brandir le bouclier depuis le balcon. C'est là, au milieu des fresques, statues et autres peintures qui racontent l'histoire de Toulouse et de ses célébrités, que le pilier droit sud-africain remplaçant Maks van Dyk est tombé frapadingue de la douce folie ambiante. Il semblait plus impressionné par la ferveur de la foule que par sa demande de naturalisation auprès du président de la République la veille au soir. « Je ne pensais jamais vivre un truc pareil un jour, dit-il. C'est fou, incroyable... Pour moi, c'est encore mieux que de gagner une Coupe du monde ! Quand l'Afrique du Sud a été sacrée (1995 et 2007), ce n'était pas comme ça, il n'y avait pas autant de gens si proches des joueurs. Là, c'est juste extraordinaire, comme dans un rêve. »

« Aujourd'hui, on se rend un peu plus compte de l'engouement qu'il y a autour de cette équipe, renchérit Baille. Quand les anciens nous parlaient de ça, on avait tous des étoiles dans les yeux. Ils nous disaient que si on avait la chance de vivre un truc pareil, on se le rappellerait toute notre vie. Donc, j'essaie de profiter un maximum. »

Kolbe, devant à l'applaudimètre

Hier, la salle des Illustres était le dernier salon où l'on cause. Tout Toulouse était là. Des édiles au grand chef cuisinier Michel Sarran, en passant par l'ancien manager général du club Guy Novès et son ex-adjoint à la tête de l'équipe de France Jean-Frédéric Dubois, venus en sympathisants. « On a voulu la réappropriation du Stade Toulousain par l'ensemble des Toulousains, et on y est parvenus cette année, se félicite le président, Didier Lacroix. Ce club a besoin de se mettre devant la vox populi, de faire adhérer tout le monde à sa cause. » Deux ans après son arrivée à la tête du club, le boss n'a pas oublié les réserves qui avaient accompagné ses premiers pas : « Au moment du recrutement de Jérôme Kaino, certains avaient écrit que le Stade Toulousain était définitivement devenu un poids moyen du rugby, parce qu'il lorgnait désormais un marché de recrutement de deuxième zone. Eh bien moi, des deuxièmes zones comme Jérôme Kaino, j'en veux tous les jours ! Sauf qu'il n'y en a pas d'autres, que c'est un garçon qui a créé autour de lui une exemplarité permanente. Et que le poids moyen présumé a gagné un Championnat toutes catégories. »

 

d2509.jpg

 

Lacroix est sollicité de partout. Il embrasse à gauche, serre des pognes à droite. Quelques minutes plus tôt, il avait été presque aussi acclamé par la foule que l'ailier sud-africain Cheslin Kolbe, de loin le plus populaire à l'applaudimètre. L'ancien Maxime Médard, trente-deux balais, fait aussi partie des plus aimés. Peut-être parce qu'il était le dernier de l'effectif, avant samedi, à avoir été champion avec le Stade, sept ans plus tôt (2012). L'ailier semble en lévitation, passant d'un interlocuteur à un autre avec une grande légèreté. « Chaque titre est différent, dit-il. La seule ressemblance que je vois avec les précédents, c'est qu'il y a toujours autant de monde sur la place du Capitole, que c'est la fête, et que c'est magique. Cette saison, on avait ce karma, cette chance, ce petit truc qui a fait qu'on a eu les bons rebonds et les bonnes passes, alors qu'il y a deux ans tout nous était contraire. La nouvelle génération a vu ce que c'était que de gagner un titre. Ça va lui donner encore plus envie de recommencer. »

 

269f5.jpg

 

Hier, les Toulousains ont souhaité se quitter le plus tard possible. Ils ont donc terminé la journée par un barbecue dans leur fief d'Ernest-Wallon, avant une bonne nuit réparatrice. Sans doute y ont-ils eu une pensée pour Henri Fourès, ancien joueur, entraîneur, dirigeant et figure emblématique du club, disparu le mois dernier à quatre-vingt-treize ans. De là-haut, l'ex-président des Amis du stade, propriétaire des installations du Wallon, a dû apprécier le final de cette saison exceptionnelle. Sur la route du vingt, il ne pouvait y avoir qu'un grand cru.

publié le 17 juin 2019 à 00h05mis à jour le 17 juin 2019 à 10h45
  • Like 5
  • Thanks 2
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
gegelerugbyman

Belle saison c'est sur... on ne refera pas une telle saison chaque année !


Aucun demi finaliste ne nous a battu cette saison.


Parmi les barragistes seul le MHR l'a fait.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pit

La fiesta des joueurs continue par une descente de 3 jours sur Barcelone.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cyril
il y a 3 minutes, Pit a dit :

La fiesta des joueurs continue par une descente de 3 jours sur Barcelone.

Interessant ça....Combien de temps la halte à la Jonquera ? :crazy:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 42 minutes, Pit a dit :

La fiesta des joueurs continue par une descente de 3 jours sur Barcelone.

Galan reste en slip ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a 3 minutes, Gabi a dit :

Galan reste en slip ?

 

Il a dit qu’il l’avait changé par peur de se faire engueuler par sa mère ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...