Jump to content

article de synthese


Pat@

Recommended Posts

Une bonne analyse de Laurent Bénézech, en général je n'aime pas trop ses articles mais la je suis assez d'accord

avec cette synthèse

....dans la défaite à Clermont, on retrouve tous les symptômes de la finale contre Biarritz et de certains manquements de la

saison passée.

Toulouse a explosé sur les impacts physiques, n'a jamais été vraiment capable de proposer des solutions aux problèmes

clermontois et son jeu s'est délité tout au long du match. Le meilleur exemple vient sur une sorte de contre-attaque

engagée par les Toulousains où ceux-ci finissent par reculer de plus de 25 mètres face à une défense pas si féroce

que ça si on y regarde bien, avant de se débarrasser du ballon au pied pour offrir une superbe occasion d'essai

que les Clermontois ne laisseront pas passer (essai du centre après une percée d'Aurélien Rougerie).

Comme contre Perpignan et le Stade Français, Toulouse a très peu Franchi le premier rideau et surtout joue toujours

au même rythme, incapable d'accélérer et de créer la surprise dans la défense adverse notamment.

Est-ce dû à la surcharge d'entraînements annoncé par les entraîneurs dont les joueurs subiraient le contrecoup ?

Je le souhaite pour les Toulousains mais je ne peux m'empêcher de me poser de plus en plus de questions sur leur jeu :

pourquoi ne pas avoir utilisé la puissance et la vitesse de Gareth Thomas directement après le 9 contre le Stade Français vu les conditions climatiques ?

Pourquoi maintenir Finau Maka en 8 alors qu'il semble bien loin de son rendement habituel lorsqu'il joue troisième ligne aile ?

Pourquoi avoir recruté un si petit nombre de joueurs alors que la saison s'annonçait compliquée à gérer en terme d'effectifs

et que les entraîneurs se sont plaints la saison dernière de n'avoir pas pu faire tourner l'équipe suffisamment ?

Pourquoi utiliser quatre piliers seulement alors que l'équipe a dû jouer tous les trois jours ? Ce qui avait notamment fait la différence lors du superbe début de saison des Toulousains l'an dernier était la vitesse à la fois dans les courses, les transmissions et l'adaptation.

Ce qui fait vraiment défaut aux Toulousains en ce début de saison, c'est d'abord la vitesse. Ce qui me laisse penser que

les problèmes toulousains sont à la fois structurels et conjoncturels et que si, déjà, la vitesse revient dans le jeu

des Rouge et Noir, vu le niveau des joueurs, les résultats devraient pouvoir s'améliorer.

A charge ensuite aux entraîneurs de trouver des solutions aux problèmes de fond...."

Le reste de l'artice:

http://www.lequipe.fr/Rugby/20061001_183529Dev.html

Link to comment

Autre article de fond, dans l'equipe du jour.

L’AN DERNIER à la même époque, le Stade Toulousain, invaincu et majestueux, croulait sous les

louanges. Aujourd’hui, le voilà accablé de critiques et sur les forums Internet des supporters, qui ont remplacé le courrier des lecteurs, une minorité ne fait pas dans la demi-mesure. En gros et pour résumer, il

serait temps de virer tout le monde pour expier « l’humiliation » de Clermont-Ferrand (46-9).

Qu’arrive-t-il aux Rouge et Noir ? Samedi soir, dans la nuit clermontoise, avant d’entamer le forcément

long chemin duretour vers Toulouse, les idées étaient encore confuses. Tempêtes sous les crânes. Et la

lumière n’avait pas encore jailli. « Est-ce un accident de parcours ? On le saura plus tard », s’interrogeait

Guy Novès. Avant d’inviter les médias à faire aussi leur mea culpa : « Je vous entends dire depuis le

début de saison qu’on connaît déjà les quatre qualifiés, que ce Top 14 est joué d’avance. Vous avez la preuve

ce soir que non. » O.K., Guy, on verra ça fin mai. Pour l’heure, on ne peut que faire quelques constats.

TOULOUSE N’EST PAS EFFICACE

La saison dernière, les Rouge et Noir avaient manié le paradoxe : pas toujours efficaces en conquête directe,

ils parvenaient à transformer le plomb en or. Le problème a été en grande partie rectifié et Toulouse ne

manque pas de ballons en quantité, même si des progrès restent à faire sur la qualité. À Clermont-Ferrand,

ce n’est en tout cas ni en mêlée ni en touche qu’il a été défaillant. Mais bien dans l’utilisation. Un mal récurrent : sur neuf matchs disputés cette saison, Toulouse en a joué quatre sans franchir la ligne adverse. Il n’a inscrit que quinze essais contre trente-trois l’an dernier à la même époque. Et comme ses buteurs ne

sont pas eux non plus dans une période euphorique (trois tentatives, trois échecs en première mi-temps à

Marcel-Michelin et moins de 60 % de réussite au total des neuf matches), la tâche est difficile.

Samedi soir, pendant la première demi-heure, alors que James passait les deux buts qu’il avait à tenter,

Toulouse manquait donc ses trois tentatives et « vendangeait » un essai tout fait sur l’aile de Kunavore.

Si l’on considère que le score influe forcément sur le déroulement d’un match, ce n’est pas anodin.

NI PERFORATION NI JEU AU PIED

Le contraste a été saisissant à Michelin. Alors que le jeu au pied des Auvergnats a été long, précis, varié,

et leur a permis de se donner de l’air lorsqu’ils étaient sous pression, celui des Toulousains a été d’une piètre

qualité. Or, l’occupation du terrain, surtout dans les périodes de fatigue ou de temps faible de l’équipe, est

une donnée désormais essentielle. La responsabilité n’en incombe pas uniquement aux joueurs de pied : la

qualité des ballons, l’avancée générale de l’équipe, qui donnent le temps et l’espace nécessaire, sont

également capitaux. Trop souvent, et sur ses ballons, Toulouse ne parvient pas à progresser. Isitolo Maka

n’a pas été remplacé dans son rôle de premier porteur et dans la zone la plus proche des regroupements, les

avants n’arrivent pas à perforer.

UN MANQUE DE JUS

Les Toulousains travaillent beaucoup à l’entraînement, plus que les autres années. Notamment en vue

des échéances de la Coupe d’Europe, dans trois semaines, et, pour les internationaux, probablement dans

la perspective des tests de l’automne. Les Bleus de Toulouse ne sont pas les seuls à ne pas avoir trouvé

la bonne carburation. On y reviendra plus tard. Ils donnent l’impression de manquer de tranchant,

d’accélération. Il est ainsi rare d’assister à un match où Yannick Jauzion et Florian Fritz passent quasiment

inaperçus ballon en main comme ce fut le cas samedi soir. Le problème ne se limite sûrement pas

au physique, mais il en fait partie. On a aussi l’habitude de dire qu’une équipe affûtée commet moins de

fautes de jeu (en-avant par exemple). Or, et ce fut encore pire à Montpellier il y a dix jours, les Toulousains

accumulent les erreurs individuelles inhabituelles.

UNE ABSENCE DE LIANT

Les entraîneurs l’ont déjà souligné : en insistant plus sur le travail par ligne, ils ont quelque peu délaissé le

« mouvement général », le travail de placement et de replacement. Le jeu toulousain est un des moins

« formatés » du Top 14. Il demande beaucoup d’adaptation, de synchronisation, de compréhension réciproque. Le roulement obligatoire – et pas critiquable – nécessaire pour faire face à des échéances rapprochées va à l’encontre de cela. La qualité des soutiens, des courses laisse en ce moment beaucoup à

désirer. Tout cela ne se rectifie pas d’un coup de baguette magique. Et, plus insidieux, lorsque ce jeu de

haute précision ne fonctionne pas, le doute peut être très vite présent. C’est contre cela que Toulouse va

devoir se battre aussi. On en saura plus dans trois semaines, à Ravenhill, l’antre de l’Ulster, premier

adversaire en Coupe d’Europe.

HENRI BRU

Link to comment
Guest Invité

Une équipe de rugby, c'est un collectif et non une somme d'individualités. L'esprit toulousain est très bien rsumé par l'affiche géante de la miche/nike aux 7 deniers. N'est pas zizou qui veut!!

Link to comment
Une équipe de rugby, c'est un collectif et non une somme d'individualités. L'esprit toulousain est très bien rsumé par l'affiche géante de la miche/nike aux 7 deniers. N'est pas zizou qui veut!!

:sleeping::sleeping::sleeping:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...