Jump to content

J. O. 2008


Recommended Posts

Site Merdol

Dernières infos

02/04/2008 - 16:01

Dominici portera la flamme

Christophe Dominici et Pieter De Villiers, les deux joueurs du Stade Français, porteront la flamme olympique lors de son passage à Paris lundi prochain.

Les Tibétains leur disent : merci !

Edited by Bracame
Link to post
Share on other sites

Et merci à ceux-ci aussi :

Divers : Du beau monde pour la flamme

Rédaction Rugby365.fr - mercredi 02 avril 2008 - 14h38

La flamme olympique des Jeux de Pékin entamera son périple parisien depuis le premier étage de la Tour Eiffel, lundi à 12h35. Les joueurs du Stade Français Christophe Dominici et Pieter de Villiers figurent notamment parmi les 80 sportifs ou anciens sportifs. C'est également le cas de David Douillet, Teddy Riner et Pedro Pauleta.

La flamme olympique entamera son périple parisien depuis le premier étage de la Tour Eiffel, lundi à 12h35. Le parcours de la flamme s'achèvera au Stade Charletty après 28 km. Pas moins de 80 sportifs ou anciens sportifs porteront la flamme olympique dans la Capitale. Stéphane Diagana sera le premier relayeur et descendra le premier étage de la Tour Eiffel. Parmi les autres porteurs, on retrouve notamment David Douillet, Teddy Riner, Pedro Pauleta, Mary Pierce, Fabrice Santoro, Manuela Montebrun, Christophe Dominici et Christine Caron.

Link to post
Share on other sites

Et l'ancien gardien du but du PSG, Bernard Lama, il va la porter ?

...mdr!

Link to post
Share on other sites

" Les sportifs ont aussi fait savoir qu’ils s’étaient mobilisés. David Douillet, coprésident de la commission des athlètes du CNOSF, a annoncé qu’ils s’étaient mis d’accord pour porter un insigne lors du parcours de la flamme. Le badge, qui montre l’attachement des sportifs aux droits de l’homme, sera dévoilé vendredi midi au CNOSF. En provenance de Londres, la flamme partira du premier étage de la Tour Eiffel à 12 h 35 et suivra un périple de 28 kilomètres sur 80 relais. Elle rejoindra le stade Charléty vers 17 heures.

Le parcours de la flamme olympique est sur liberation.fr "

Pas mous du genou, David et ses potes ! Des opposants purs et durs, ouais ! Ils se prêtent à la mascarade, mais en arborant en insigne une colombe !

Comment dit-on mdr en chinois ?

Tiens je m'en remets un :flowers:

Link to post
Share on other sites
Mao de rire ?

Excellente. :flowers:

Sinon, dans le contexte actuel du sport français, très "pas de couilles, pas d'embrouilles" pour reprendre la pertinente formule de Corbeau, il y a tout de même quelques mecs qui font entendre leur voix (lire ici)

Edited by Bracame
Link to post
Share on other sites
Mao de rire ?

Excellente. :sorcerer:

Sinon, dans le contexte actuel du sport français, très "pas de couilles, pas d'embrouilles" pour reprendre la pertinente formule de Corbeau, il y a tout de même quelques mecs qui font entendre leur voix (lire ici)

je le compend un peu. 15 jours assis a cote de patrick monteil, ya de quoi boycotter

Link to post
Share on other sites

Se promener avec un drapeau tibétain sur le parcours de la flamme olympique peut vous être fatal...

5596.jpg

(Londres)

Demain, à Paris, cela va être encore plus dur de s'en approcher : 400 personnes pour protéger la flamme sur 200 mètres, 32 fourgons de CRS, 65 motards, un hélicoptère ainsi que des bateaux sur la Seine.

Vivement que l'on nous rediffuse les JO de 1936 :smile:

visuel_bd-2.jpg

Link to post
Share on other sites

Je sais pas si vous avez vu a la téloche mais, lors du passage de la flamme a Londres, des types ont essayés de l'éteindre a l'extincteur :smile:

Ca va être tendu demain a Paname a priori !

Mais bon, c'est pas grave on a fait un badge "tous le monde il est gentil" pour protester contre les Chinois....on est vraiment mobilisé ! :smile:

Link to post
Share on other sites
Je sais pas si vous avez vu a la téloche mais, lors du passage de la flamme a Londres, des types ont essayés de l'éteindre a l'extincteur :smile:

Ca va être tendu demain a Paname a priori !

Mais bon, c'est pas grave on a fait un badge "tous le monde il est gentil" pour protester contre les Chinois....on est vraiment mobilisé ! :smile:

Avec sa Une du jour, Libé fournit une affichette aux éventuels manifestants.

UNE_2008_04_07.jpg

Link to post
Share on other sites

Tous ces sentiments c’est bien beau, mais que faire. Le comite olympique leur a donne les jeux, c’etait la premiere erreur.

On est encore au meme debat, faut il les (Chinois) isoler de la communautee internationale et les laisser entre eux ou

Au contraire normaliser nos relations et essayer de leur ouvrir les yeux.

En plus au niveau economique, on a pas vraiment le choix: On est des nains pour eux,

on a quelques contrats que les chinois pourraient aisement refourguer a quelqu’un d’autres.

Donc au niveau de l’etat un boycott serait tres naifs

Mais par contre au niveau individuel, il n’y a pas de mal a essayer de perturber au maximum.

Une flamme olympique protegee par des cordons de policiers c’est deja un echec pour la Chine et sa tentative d’utiliser l’esprit olympique.

Apres tous ces athletes et tous ces journalistes seront en Chine pendant un mois, et malgre la censure ils vont voir des choses.

Enfin la France est allee aux jeux olympiques de Moscou en pleine guerre froide.

Link to post
Share on other sites
Tous ces sentiments c’est bien beau, mais que faire. Le comite olympique leur a donne les jeux, c’etait la premiere erreur.

On est encore au meme debat, faut il les (Chinois) isoler de la communautee internationale et les laisser entre eux ou

Au contraire normaliser nos relations et essayer de leur ouvrir les yeux.

En plus au niveau economique, on a pas vraiment le choix: On est des nains pour eux,

on a quelques contrats que les chinois pourraient aisement refourguer a quelqu’un d’autres.

Donc au niveau de l’etat un boycott serait tres naifs

Mais par contre au niveau individuel, il n’y a pas de mal a essayer de perturber au maximum.

Une flamme olympique protegee par des cordons de policiers c’est deja un echec pour la Chine et sa tentative d’utiliser l’esprit olympique.

Apres tous ces athletes et tous ces journalistes seront en Chine pendant un mois, et malgre la censure ils vont voir des choses.

Enfin la France est allee aux jeux olympiques de Moscou en pleine guerre froide.

Tu as tout à fait raison. Boycott des Jeux, impossible. Pas oublier que les athlètes gagnent leur croûte avec leur sport, now. Boycott de la cérémonie n'ouverture : les politiciens français n'auront par les c...lles. Et nous, nous sommes limite impuissants. Je dirais juste que si Dominici et de Villiers (pour ne parler que des rugbymen) avaient décliné l'offre de porter la flamme, il se seraient grandis. Amha.

Link to post
Share on other sites

Et pourquoi ne pas avoir manifester lors de l'attribution des jeux pour essayer de faire bouger les choses tant que c t possible???

Maintenant sa donne l'impression de pisser dans un violon.............

Link to post
Share on other sites

On peut aussi ne pas regarder les JO à la télé :smile:

L'argument qui consiste à dire qu'on va faire évoluer les Chinois est d'un cynisme. :smile:

Que ceux qui font des affaires avec la Chine (ce qui en soi n'est pas forcément critiquable) soient honnêtes : on ne fait rien (à part des beaux discours qui font bien rigoler les dirigeants du pati communiste chinois) pour des raisons uniquement économiques.

Perso, ce qui se passe dans ce pays (que beaucoup badent) me dégoûte profondément, et je ne pense pas qu'au Tibet. Je n'irai pas manifester, mais je ne regarderai pas cette mascarade olympique.

On est encore libre de faire un choix individuel.

Link to post
Share on other sites
On peut aussi ne pas regarder les JO à la télé :smile:

L'argument qui consiste à dire qu'on va faire évoluer les Chinois est d'un cynisme. :smile:

Que ceux qui font des affaires avec la Chine (ce qui en soi n'est pas forcément critiquable) soient honnêtes : on ne fait rien (à part des beaux discours qui font bien rigoler les dirigeants du pati communiste chinois) pour des raisons uniquement économiques.

Perso, ce qui se passe dans ce pays (que beaucoup badent) me dégoûte profondément, et je ne pense pas qu'au Tibet. Je n'irai pas manifester, mais je ne regarderai pas cette mascarade olympique.

On est encore libre de faire un choix individuel.

Sur l’evolution c’est un argument qui melange idealisme et real politik dans des proportions qu’il conviendra de definir. (Dixit “le president”).

Edited by irish
Link to post
Share on other sites

bien content que le déroulement à paris soit un fiasco total !! :smile:

mes idées extrêmes m'ont poussé au début et toujours maintenant "que les sportifs de tous pays boycottent les jo"

sans le boycott des sportifs, on ne pourra pas faire avancer les choses !!

tibet independant :smile:

Link to post
Share on other sites

Le parcours de la flamme olympique à Paris a été émaillé de nombreux incidents entre les défenseurs de la cause tibétaine et les forces de l’ordre. Reportage.

par Florian Egly, le 07-04-2008

Deux gardes du corps devant lui, cinq autres derrière, Stéphane Diagana descend pas à pas les marches menant du 1er étage de la Tour Eiffel au parvis. Au sol, les sons des tambours chinois tintent, rythmant la danse des dragons. 12h35 : la flamme olympique s’élance pour un périple de 28 kilomètres à travers Paris, sous les applaudissements des supporters chinois agitant leurs drapeaux. Quelques minutes plus tôt, ceux-ci s’étaient livrés à une joute verbale aux opposants de Reporters Sans Frontières, les «Beijing, Beijing» répondant aux «Tibet Liberté». Des sifflets par-ci, par-là mais ce n’est pas encore le chaos annoncé. Derrière Stéphane Diagana, la bordée de CRS, à pied, à rollers ou à vélos, se met en marche. C’est parti pour un long fleuve pas du tout tranquille.

Huées et sit-in

Postés sur le quai Branly, les défenseurs de la cause tibétaine attendent la flamme, préparant la riposte. La cacophonie est immense. Les sifflets fusent aux oreilles des quelques 2000 agents chargés de la sécurité du flambeau. «Vive les valeurs de l’Olympisme. L’Olympisme vaincra». Dans la foule, les passants les plus gentils tentent de manier l’ironie. L’heure n’est pourtant pas à la rigolade. La «bulle étanche» formée par les CRS est impressionnante. Les 32 fourgons s’étalent sur 200 mètres. De chaque côté de la route, trois rangées de coureurs à pied, sapeurs pompiers compris. Le GIGN veille. Un hélicoptère surveille. Les navettes fluviales arpentent la Seine. On se croirait au 14 juillet. Sauf qu’il n’y a pas de fête. Le déploiement n’effraye pas les protestataires. Dès le premier relais, le jeu consiste à s’infiltrer au milieu du cortège. Les hommes-drapeaux sont poursuivis par des photographes et cameramen hardis. La répression est sans appel. Plaquages au sol. Bousculades vers la foule. La gendarmerie ne rigole pas. Un cameraman, sévèrement repoussé, en paiera le prix.

Violences physiques

Mais rien n’arrête la bronca. Sur les trottoirs, les drapeaux tibétains, les anneaux menottés, les affiches, les banderoles habillent la foule des suiveurs. Les huées se font de plus en plus fortes. Les «Libérez le Tibet» escortent le défilé. Les manifestants courent au nez des CRS. Les réactions sont de plus en plus violentes. Au milieu, les athlètes attendant leur tour dans les bus regardent le spectacle avec des yeux hagards. Aux vitres, dans les bureaux alentours, les curieux se pressent également. Et la flamme dans tout ça ? Les plus chanceux ont pu la deviner une ou deux secondes, entre deux cars de CRS et une nuée d’agents. Mais là n’était pas la question. «Les JO c’est pour le symbolique», expliquait un peu plus tôt Alexis, 25 ans, musicien au sein du collectif nomade «Les Guerriers de l'Arc en Ciel», venu amener un peu de «couleurs et de musique» sur le parvis du Trocadéro où se déroulait à 11h une manifestation pro-Tibet, regroupant un bon millier de personnes. Sur le terrain, l’ambiance est beaucoup moins bon enfant.

Pro-Tibet contre pro-Chinois

A l’approche de France Télévisions, la neige ne stoppe toujours pas les contestataires, alors que la flamme a été placée dans un bus pour des questions de sécurité. Un sit-in est improvisé à l’entrée d’un tunnel. La trentaine de personnes, de tous âges, sera chargée manu militari par les CRS, sans aucun ménagement. Le cortège n’avance pas. Les agents repoussent les spectateurs. Tant pis pour cette dame qui devait traverser la route pour joindre son travail. Puis, d’autres voix se font rapidement entendre. Ce sont celles des Chinois. Le match «Beijing JO» - «Tibet Liberté» est reparti. Les deux camps s’affrontent presque nez à nez. Juste par la parole, sans heurts. Jean-Pierre, 60 ans, spécialement venu de Bruxelles et drapeau tibétain sur le dos, subit un moment d’égarement pour se retrouver esseulé face à une cinquantaine de Chinois, parfaitement encadrés. Le meneur, les mains gantées de noir, recadre tout le monde, place les drapeaux. Surtout pas d’images néfastes à la cause chinoise. Il ne manquerait plus que ça.

Où est la flamme ?

«C’est la première fois que je viens en France. J’ai vu les images de Londres, avec des enfants de 12 ans matraqués par la police. J’ai eu envie de venir au pays des droits de l’homme pour réclamer la liberté du peuple tibétain», nous confie ce juriste belge de 60 ans. Avec lui, son fils de 12 ans, Juan, déjà engagé et téméraire. «Je trouve que les Tibétains n’ont pas de chance, ils sont tout le temps torturés alors qu’ils essayent juste de trouver leur liberté». Les JO, il les «regardera quand même mais ce ne sera pas par plaisir». Le débat avec l’attroupement de Chinois, lui, s’engage sur des voix qu’on sait déjà discordantes. «Qu’est le plus important ? La vie ou la liberté», tonne une jeune Chinoise, expliquant que l'espérance de vie au Tibe est passée de 35 ans à 65 ans. Croisée un peu plus tôt, Zhang, 23 ans, étudiante en arts plastiques installée dans la région parisienne depuis trois ans, nous explique que «le Tibet appartient à la Chine. Il ne faut pas les séparer».

Partout s’entend ainsi le refrain : «vous ne connaissez pas la Chine». La flamme olympique n’est qu’un prétexte à l’expression des opinions, les pro-Tibet d’un côté, les pro-Chine de l’autre. Personne ne s’inquiète de ne pas avoir vu l’objet du jour. «Les JO, c’est une patate chaude qu’on se refile parce que les politiques ne veulent pas prendre le sujet à bras le corps. Je comprends la gêne des athlètes. On leur fait endosser un rôle qui n’est pas pour eux», peste tout de même Odile, 48 ans et professeur, se dirigeant vers la Tour Eiffel avant les débordements. «Ce que je vais voir, je vais le raconter à mes élèves cet après-midi, malgré mon devoir de réserve», nous explique-t-elle. On ne sait pas s’il n’y aura que des bonnes choses à entendre.

Link to post
Share on other sites
Mamzelle-Toulousaine

Les sportifs qui prennent, et les politiques qui n'ont que de la geule dans cette histoire...

Link to post
Share on other sites

Certains sportifs auraient du prendre leurs responsabilités et ça aurait encore plus marqué...

Maintenant ça risque de continuer dans chacun des pays qui sera traversé par la flamme olympique, il ne reste plus qu'à boycotter la cérémonie d'ouverture...

Link to post
Share on other sites
Certains sportifs auraient du prendre leurs responsabilités et ça aurait encore plus marqué...

Maintenant ça risque de continuer dans chacun des pays qui sera traversé par la flamme olympique, il ne reste plus qu'à boycotter la cérémonie d'ouverture...

Ce que les responsables politiques ne feront pas car ils ont des contrats avec la Chine !

Link to post
Share on other sites

La cérémonie peut très bien être boycotter par les athlètes...si lors de l'espèce de tour d'honneur y'a presque personne ça risque de faire étrange...

Link to post
Share on other sites

Moi, je vais boycotter les JO, je ne regarderai pas...d'un autre côté comme j'ai pas de télé c'est plus facile :smile:

Link to post
Share on other sites
Et pourquoi ne pas avoir manifester lors de l'attribution des jeux pour essayer de faire bouger les choses tant que c t possible???

Maintenant sa donne l'impression de pisser dans un violon.............

+1

Et aujourd'hui le "monde" a pu voir que des habitants du pays des "droits de l'Homme" ne cautionnent pas ces jeux payés par d'immondes sponsors.

Link to post
Share on other sites

Et à cause de cette bande de truffes, pont d'Issy les Moulineaux bloqué et demi-heure de retard cet après-midi au taf un jour de mise en recette et de problèmes d'IPSEC en production :smile:

Tout ça pour voir Douillet se faire conspuer devant Canal+, quel merdier :smile:

Link to post
Share on other sites

Je précise : pour ce qui était de la bande de truffes ; je sous-entendais sportifs, coureurs, services chinois et services de sécurité :smile:

Link to post
Share on other sites

Tu peux en rajouter un dans la bande...

... Laporte : " ceux qui s'en prennent à la flamme s'en prennent à la paix"

C'est collector! :smile:

Link to post
Share on other sites
Tu peux en rajouter un dans la bande...

... Laporte : " ceux qui s'en prennent à la flamme s'en prennent à la paix"

C'est collector! :smile:

Très très bon, en effet :smile: :smile:

Il l'a sortie quand celle-là, un soir de cuite :chinois: ?

Link to post
Share on other sites

Même Douillet est énervé :

Perturbé lors de son relais par la grande confusion régnant autour de la flamme olympique, David Douillet avait du mal à digérer lundi la façon dont les choses s'étaient passées. Dans l'incapacité de transmettre la flamme à celui qui est présenté comme son successeur, Teddy Riner, le double champion olympique de judo estime que ce fiasco s'explique par l'attitude des officiels chinois "hyper stressés". Douillet appelle également, avec un ton assez ferme, à plus de retenue en vue des JO de Pékin au mois d'août.

Article ici..

20080407PHOWWW00196.jpg

Ce qui me fait doucement rigoler, c'est comme Christine Caron qui utilise l'expression : "les athlètes sont pris en otages".

Cette une expression facile et commode qui désigne tout : élèves pris en otages, les usagers pris en otages, etc..

Il faudrait que les sportifs aillent demander à celles et ceux qui ont été réellement pris en otages (Florence Aubenas par exemple) pour comprendre le sens réel de cette expression....

Link to post
Share on other sites

Bernard Laporte déplore, concernant les manifestation contre les J.O. de Pékin, que "les défenseurs des droits de l'homme ne respectent pas les autres".

:smile:

"Les autres"....... par rapport aux défenseurs des droits de l'homme, ce sont donc ceux qui ne défendent pas les droits de l'homme. C'est à dire par exemple les dictateurs et des ennemis de la liberté.... Sacré Bernie :smile:

Link to post
Share on other sites

Oui au boycott télévisuel :smile:

PS: ce pauvre Laporte, avec Rama Yade, il font vraiment la paire... double zéro...

... il y a des gens intelligents à droite... pourquoi avoir nommé au gouvernement ces deux imbéciles ?

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Vu sur Internet :

Elus locaux contre le Sida rappelle la politique discriminatoire contre les séropos alors que la Chine ferait le ménage au sein de la communauté homosexuelle locale...

Alors que la flamme olympique parcourra sous protection policière le pavé parisien ce jour, Elus Locaux Contre le Sida rappelle dans un communiqué que «la Chine a déjà décidé le boycott de 33 millions de personnes dans le monde!».

La Chine fait partie des 13 pays, avec les Etats-Unis et la Russie, à interdire l'entrée sur son territoire aux personnes touchées par le VIH/sida ; «ce faisant la Chine considère les 33 millions de personnes séropositives comme des menaces à l'ordre public, pire comme des criminels !» dénonce encore Jean-Luc Romero, président d'ELCS.

Si les séropos ne sont pas les bienvenus en Chine, la communauté homosexuelle locale subirait actuellement une répression des autorités chinoises indique le site d'information bakchich.info. Selon le média en ligne, des rafles se multiplieraient dans les quartiers homosexuels de Pékin ou Shanghai, évoquant un courriel du Docteur Wan Yanhai, militant gay et anti-Sida. Dans son email, Wan Yanhai qui a connu à plusieurs reprises les persécutions des autorités pour ses dénonciations d'un scandale de sang contaminé, évoque les fermetures de boîtes de nuit gay ou de descentes dans des lieux de dragues locaux ou bains publics fréquentés par les homosexuels comme la fermeture de sites internet identitaires.

Egalement la semaine dernière, les autorités chinoises ont condamné le dissident chinois Hu Jia, engagé dans la défense des malades du sida, de l'environnement et de la liberté d'expression, à trois ans et demi de prison, façon également de montrer que le régime ne tiendrait pas compte des protestations internationales sur le Tibet en sanctionnant un bouddhiste converti qui prône la non-violence. Hu Jia vivait déjà en résidence surveillée avec sa jeune épouse et son bébé.

Si la législation de la République populaire de Chine allait dans un sens de dépénalisation de l'homosexualité, l'approche des jeux comme l'accroissement des lieux identitaires ont conduit les autorités à agir de manière autoritaire.

La question des droits de l'Homme en Chine revient sur le devant de la scène par la mise en parallèle de la répression des autorités chinoises au Tibet et l'approche des Jeux Olympiques. La question du droit des homosexuels chinois est tout aussi patente.

Link to post
Share on other sites
Vu sur Internet :

Elus locaux contre le Sida rappelle la politique discriminatoire contre les séropos alors que la Chine ferait le ménage au sein de la communauté homosexuelle locale...

Alors que la flamme olympique parcourra sous protection policière le pavé parisien ce jour, Elus Locaux Contre le Sida rappelle dans un communiqué que «la Chine a déjà décidé le boycott de 33 millions de personnes dans le monde!».

La Chine fait partie des 13 pays, avec les Etats-Unis et la Russie, à interdire l'entrée sur son territoire aux personnes touchées par le VIH/sida ; «ce faisant la Chine considère les 33 millions de personnes séropositives comme des menaces à l'ordre public, pire comme des criminels !» dénonce encore Jean-Luc Romero, président d'ELCS.

Si les séropos ne sont pas les bienvenus en Chine, la communauté homosexuelle locale subirait actuellement une répression des autorités chinoises indique le site d'information bakchich.info. Selon le média en ligne, des rafles se multiplieraient dans les quartiers homosexuels de Pékin ou Shanghai, évoquant un courriel du Docteur Wan Yanhai, militant gay et anti-Sida. Dans son email, Wan Yanhai qui a connu à plusieurs reprises les persécutions des autorités pour ses dénonciations d'un scandale de sang contaminé, évoque les fermetures de boîtes de nuit gay ou de descentes dans des lieux de dragues locaux ou bains publics fréquentés par les homosexuels comme la fermeture de sites internet identitaires.

Egalement la semaine dernière, les autorités chinoises ont condamné le dissident chinois Hu Jia, engagé dans la défense des malades du sida, de l'environnement et de la liberté d'expression, à trois ans et demi de prison, façon également de montrer que le régime ne tiendrait pas compte des protestations internationales sur le Tibet en sanctionnant un bouddhiste converti qui prône la non-violence. Hu Jia vivait déjà en résidence surveillée avec sa jeune épouse et son bébé.

Si la législation de la République populaire de Chine allait dans un sens de dépénalisation de l'homosexualité, l'approche des jeux comme l'accroissement des lieux identitaires ont conduit les autorités à agir de manière autoritaire.

La question des droits de l'Homme en Chine revient sur le devant de la scène par la mise en parallèle de la répression des autorités chinoises au Tibet et l'approche des Jeux Olympiques. La question du droit des homosexuels chinois est tout aussi patente.

Je ne suis jamais alle en Chine donc je ne parlerais pas pour eux, par contre je me rend regulierement en Russie, et aux Etats-Unis un peu moins, je n'ai jamais eu a prouve que je ne sois pas sero-positif. Dans d'autres pays que je ne nommerais pas j'ai du le faire.

sinon Bernard Laporte fait toujours autant rire quand il dit ne pas comprendre qu'on puisse instrumentaliser politiquement le sport (je l'ai lu quasiment dans ces termes). Il a la memoire bien courte Bernie....

Link to post
Share on other sites

Nous donnons des leçons de morale à l'occidentale en matière de droits de l'homme.

Mais notre histoire nous autorise-t-elle à donner des leçons?

N'ayons pas la mémoire courte.

Link to post
Share on other sites
gronounours
...Donner les jeux à la Chine est-ce une erreur ? Pour moi non, car qui aurait parlé de la situation dans ce pays si les jeux ne s'y déroulaient pas ? ...

Bien !!! Ils ont les JO et on parle des Droits de l'Homme ... :sorcerer:

Maintenant je te laisse le soin d'aller demander aux Chinois ce que ça a changé pour eux ! :sorcerer:

Link to post
Share on other sites
Nous donnons des leçons de morale à l'occidentale en matière de droits de l'homme.

Mais notre histoire nous autorise-t-elle à donner des leçons?

N'ayons pas la mémoire courte.

Comme partout dans le Monde, notre histoire nous autorise à donner des leçons sur certains sujets et à en recevoir sur d'autres. C'est d'ailleurs pareil pour les forumeurs !.

Il semble que notre gouvernement, au lieu de tenter d'exporter la démocratie en Chine, a plutôt décidé d'importer ses méthodes de répression de manifestations...

Quand on fait du business industriel avec le gouvernement chinois pour des raisons économiques, on peut aussi recevoir le Dalaï Lama en visite officielle pour des raisons de morale humanitaire.

Link to post
Share on other sites

:sorcerer: Ah enfin le CIO reagit !

Une tres bonne decision va etre prise : l'arret du parcours de la flamme olympique !

super non ??

..enfin, il faut lire jusqu'au bout, le CIO "menace" d'arreter le traditionnel parcours de la flamme olympique pour les prochaines editions (cqfd : London) :sorcerer:

On va quand même pas froissr les chinois.

Edited by Tolosa
Link to post
Share on other sites
:sorcerer: Ah enfin le CIO reagit !

Une tres bonne decision va etre prise : l'arret du parcours de la flamme olympique !

super non ??

..enfin, il faut lire jusqu'au bout, le CIO "menace" d'arreter le traditionnel parcours de la flamme olympique pour les prochaines editions (cqfd : London) :sorcerer:

On va quand même pas froissr les chinois.

Ben oui, pour les Jeux de Londres, les îles Féroés menaçaient de boycotter le passage de la flamme sur la place centrale de Tórshavn pendant le marché du samedi matin ! Faut arrêter ces conneries !

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Je ne suis jamais alle en Chine donc je ne parlerais pas pour eux, par contre je me rend regulierement en Russie, et aux Etats-Unis un peu moins, je n'ai jamais eu a prouve que je ne sois pas sero-positif. Dans d'autres pays que je ne nommerais pas j'ai du le faire.

sinon Bernard Laporte fait toujours autant rire quand il dit ne pas comprendre qu'on puisse instrumentaliser politiquement le sport (je l'ai lu quasiment dans ces termes). Il a la memoire bien courte Bernie....

En fait, après recherche (ce genre d'article que j'ai posté en fait toujours un peu trop), cette liste de pays concerne ceux qui ne veulent pas de personnes HIV+ en tant qu'immigrant permanent. Pour aller vivre aux USA, ils demandent sans vergogne un dépistage du Sida ainsi qu'une recherche cancéreuse, prétextant que ces personnes ne sont pas elligibles à l'immigration, les frais d'hôpitaux et les médicaments coûtant cher (ce qui n'est pas faux mais parfois le système social désastreux aux US à parfois le bon dos).

On devrait ajouter un 14è pays : le Canada pour les mêmes principes que les USA. En revanche, quand je suis allé au Canada pour mes études, je n'ai passé aucun examen médical, idem pour ma chum qui est allée aux USA pendant une année. En ce qui concerne la Chine, ils demandent un certificat du Sida uniquement si le séjour est supérieur à 1 an. Aux USA, je suis sûr que la situation va changer que ce soit Obama ou Clinton qui passe. Après tout, on peut quitter la France en bonne santé, et contracter le virus là-bas ; à ma connaissance, ces pays sont aussi touchés par la maladie.

Ormis les USA, la Chine et la Russie, les autres pays demandant ce certificat pour immigrer sont ...... l'Oman, l'Irak, le Brunei, la Corée du Nord ...

Dans un autre genre, vu sur Le Parisien (on va encore dire que j'ai un Bjorkradar) :

La sulfureuse chanteuse islandaise, en plein concert à Shanghaï s'est mise à scander "Tibet, Tibet" devant un public de chinois plutôt choqué.

Une prise de position qui lui attire depuis les foudres de nombreux fans... Chinois. L'indépendance du Tibet reste encore un sujet tabou dans le pays.

Mais si les médias d'Etat n'ont pas souhaité relayer les déclarations passionnées de la chanteuse, les sites Internet eux, ne désemplissent pas de commentaires.

Exemple sur le site Sina.com, un internaute chinois réagit assez mal : "Si elle a vraiment fait cela, alors cette femme donne envie de vomir", écrit-il.

Certains spectateurs, présents lors du concert, ont préféré quitter précipitamment le centre gymnique international de Shanghaï... Sans siffler. Björk n'en est pourtant pas à son premier coup d'essai. Déjà, le mois dernier, lors d'un concert au Japon, la pop-star avait dédié sa chanson "Declare independence" au Kosovo.

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites
En fait, après recherche (ce genre d'article que j'ai posté en fait toujours un peu trop), cette liste de pays concerne ceux qui ne veulent pas de personnes HIV+ en tant qu'immigrant permanent. Pour aller vivre aux USA, ils demandent sans vergogne un dépistage du Sida ainsi qu'une recherche cancéreuse, prétextant que ces personnes ne sont pas elligibles à l'immigration, les frais d'hôpitaux et les médicaments coûtant cher (ce qui n'est pas faux mais parfois le système social désastreux aux US à parfois le bon dos).

On devrait ajouter un 14è pays : le Canada pour les mêmes principes que les USA. En revanche, quand je suis allé au Canada pour mes études, je n'ai passé aucun examen médical, idem pour ma chum qui est allée aux USA pendant une année. En ce qui concerne la Chine, ils demandent un certificat du Sida uniquement si le séjour est supérieur à 1 an. Aux USA, je suis sûr que la situation va changer que ce soit Obama ou Clinton qui passe. Après tout, on peut quitter la France en bonne santé, et contracter le virus là-bas ; à ma connaissance, ces pays sont aussi touchés par la maladie.

Ormis les USA, la Chine et la Russie, les autres pays demandant ce certificat pour immigrer sont ...... l'Oman, l'Irak, le Brunei, la Corée du Nord ...

Dans un autre genre, vu sur Le Parisien (on va encore dire que j'ai un Bjorkradar) :

La sulfureuse chanteuse islandaise, en plein concert à Shanghaï s'est mise à scander "Tibet, Tibet" devant un public de chinois plutôt choqué.

Une prise de position qui lui attire depuis les foudres de nombreux fans... Chinois. L'indépendance du Tibet reste encore un sujet tabou dans le pays.

Mais si les médias d'Etat n'ont pas souhaité relayer les déclarations passionnées de la chanteuse, les sites Internet eux, ne désemplissent pas de commentaires.

Exemple sur le site Sina.com, un internaute chinois réagit assez mal : "Si elle a vraiment fait cela, alors cette femme donne envie de vomir", écrit-il.

Certains spectateurs, présents lors du concert, ont préféré quitter précipitamment le centre gymnique international de Shanghaï... Sans siffler. Björk n'en est pourtant pas à son premier coup d'essai. Déjà, le mois dernier, lors d'un concert au Japon, la pop-star avait dédié sa chanson "Declare independence" au Kosovo.

Name

Je ne sais pas comment et ou tu as fait tes recherches, mais je suis citoyen français et je vis, travaille et paie mes impôts aux USA depuis plusieurs années. Mon visa de travail a déjà été renouvelé plusieurs fois par les autorités américaines.

Je n'ai jamais eu à répondre à des questions relatives à mon état de santé ni à effectuer des examens médicaux ou analyses biologiques ni encore à produire des documents ou certificats médicaux, ni français ni américains. Et je fais confiance à l'administration américaine pour n'être pas passé au travers des mailles d'un filet.

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Je ne sais pas comment et ou tu as fait tes recherches, mais je suis citoyen français et je vis, travaille et paie mes impôts aux USA depuis plusieurs années. Mon visa de travail a déjà été renouvelé plusieurs fois par les autorités américaines.

Je n'ai jamais eu à répondre à des questions relatives à mon état de santé ni à effectuer des examens médicaux ou analyses biologiques ni encore à produire des documents ou certificats médicaux, ni français ni américains. Et je fais confiance à l'administration américaine pour n'être pas passé au travers des mailles d'un filet.

Mais je ne remets pas en cause ta sagacité ;) Mes recherches ? Ambassade de Chine à Paris, Ambassade des USA à Paris et Immigration Canada :sorcerer:

Name

Link to post
Share on other sites
Je ne suis jamais alle en Chine donc je ne parlerais pas pour eux, par contre je me rend regulierement en Russie, et aux Etats-Unis un peu moins, je n'ai jamais eu a prouve que je ne sois pas sero-positif. Dans d'autres pays que je ne nommerais pas j'ai du le faire.

sinon Bernard Laporte fait toujours autant rire quand il dit ne pas comprendre qu'on puisse instrumentaliser politiquement le sport (je l'ai lu quasiment dans ces termes). Il a la memoire bien courte Bernie....

Bingo!

Ce pauvre Laporte qui a mis l'edf au service d'un homme politique (l'un des plus grands scandales du rugby français) ne manque pas d'air... Un sportif ne doit pas faire de politique quand ça l'arrange!

Autre remarque en passant: pas mal de députés PS, Verts, UMP, Nouveau centre (bayrou a aussi appelé à s'opposer) ont manifesté... et devinez quel parti il manquait... un parti qui a toujours été prompt à dénoncer la colonisation, et qui se proclame défenseur des opprimés... :sorcerer:

Link to post
Share on other sites
Je ne suis jamais alle en Chine donc je ne parlerais pas pour eux, par contre je me rend regulierement en Russie, et aux Etats-Unis un peu moins, je n'ai jamais eu a prouve que je ne sois pas sero-positif. Dans d'autres pays que je ne nommerais pas j'ai du le faire.

sinon Bernard Laporte fait toujours autant rire quand il dit ne pas comprendre qu'on puisse instrumentaliser politiquement le sport (je l'ai lu quasiment dans ces termes). Il a la memoire bien courte Bernie....

Bingo!

Ce pauvre Laporte qui a mis l'edf au service d'un homme politique (l'un des plus grands scandales du rugby français) ne manque pas d'air... Un sportif ne doit pas faire de politique quand ça l'arrange!

Autre remarque en passant: pas mal de députés PS, Verts, UMP, Nouveau centre (bayrou a aussi appelé à s'opposer) ont manifesté... et devinez quel parti il manquait... un parti qui a toujours été prompt à dénoncer la colonisation, et qui se proclame défenseur des opprimés... :sorcerer:

Pas une ligne

toujours les meme..

Link to post
Share on other sites
Le Corbeau de l'USAP
Les sportifs qui prennent, et les politiques qui n'ont que de la geule dans cette histoire...

En parlant de politiques qui ont le courage de leurs opinions, en voici un, et je trouve que ses arguments portent d'autant plus que la belle unanimité médiatique de ces dernières semaines devrait nous inciter à une certaine retenue. Et pour ce qui est du paragraphe en rouge, je souscris totalement.

Ceci étant, le coup est admirable et il faut continuer. Il y a des années que nos services financent en sous-mains toutes les tentatives de rébellion politiques et territoriales en territoire chinois. Briser l'ensemble communiste et si possible encourager une guerre civile reste le meilleur moyen pour l'Occident de s'en sortir dans la compétition économique et de ramener l'Asie dans sa situation de sous-puissance des années 1960. On peut comprendre aussi que les décideurs n'osent pas trop le dire trop fort, c'est dur de dire qu'on encourage un conflit pour des raisons pécuniaires, c'est plus sympa quand c'est au nom des droits de l'homme. Même le gentil M. Bush reçoit le Dalaï-Lama, c'est bien la preuve que la cause est juste, non ? :sorcerer::sorcerer:

JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC LE BOYCOTT DES JEUX DE PEKIN ET LA PROPAGANDE ANTI CHINOISE

Je ne suis pas communiste chinois. Je ne le serai jamais. Mais je ne suis pas d’accord avec les manifestations en faveur du boycott des jeux olympiques. Je ne suis pas d’accord avec l’opération de Robert Menard contre les jeux olympique de Pékin. Je ne suis pas d’accord avec la réécriture de l’histoire de la Chine à laquelle toute cette opération donne lieu. Je ne partage pas du tout l’enthousiasme béat pour le Dalaï lama ni pour le régime qu’il incarne. Pour moi, le boycott des jeux est une agression injustifiée et insultante contre le peuple chinois. Si l’on voulait mettre en cause le régime de Pékin il fallait le faire au moment du choix de Pékin pour les jeux. Il ne fallait pas permettre à la Chine d’être candidate. Il fallait le dire en Chine. Ce qui se fait est une insulte gratuite et injustifiée contre les millions de chinois qui ont voulus et préparent activement les jeux. Pour moi il flotte un relent nauséabond de racisme sur cette marmite !

UN PRETEXTE

Si un boycott devait être organisé, dans une logique agressive conséquente, ce n’est pas celui du sport qui est un moment d’ouverture et de fraternisation. Pourquoi pas plutôt celui des affaires et de la finance? Naturellement aucun des activistes mondains actuels ne le propose ni n’entreprend quoique ce soit dans ce sens. Si l’on devait vraiment se facher avec le gouvernement chinois, pourquoi le minimum de ce qui se fait dans les relations normales entre les nations ne se fait-il pas à cette occasion? Le président de la République chinoise (combien de protestataires se soucient de savoir comment il s’appelle ?) a-t-il été approché ? Lui a –ton demandé quelque chose ? Quoi ? Qu’a-t-il répondu ? Le premier ministre (combien se sont préoccupés de connaitre son nom ?) a-t-il été interpellé ? L’ambassadeur de Chine en France a-t-il été reçu et a-t-on eu un échange avec lui ? Qui s’en soucie ? Avec une morgue ressemblant a du racisme, on proteste contre un gouvernement dont on ne cite pas le nom des dirigeants, et dont on fait comme s’il n’existait pas? Pourquoi sinon parce qu’on pense par devers soi qu’il n’en est pas vraiment un. La superbe occidentale nie jusqu’au nom des gouvernant qui dirigent un peuple de un milliard quatre cent millions de personnes que l’on croit assez veules pour être maitriser par une simple police politique! D’une façon générale je ressens, en voyant tout cela, l’écho du mépris des colons qui ont imposé en leur temps les armes à la main l’obligation pour les chinois de faire le commerce de l’opium ! Si la volonté est d’affronter le régime politique de Pékin, aucun des moyens employés n’est de nature à modifier quoique ce soit d’autre que l’opinion occidentale déjà totalement formatée sur le sujet.

Donc les évènements du Tibet sont un prétexte. Un prétexte entièrement construit à l’usage d’un public conditionné par la répétition d’images qui visent à créé de l’évidence davantage que de la réflexion. Exemple : seule l’enquête « d’arrêt sur image » rapporte que les « évènements du Tibet » ont commencé par un pogrom de commerçants chinois par des « tibétains ». Dans quel pays au monde de tels évènements restent-ils sans suite répressive ? La vie d’un commerçant chinois a-t-elle moins de valeur que celle du manifestant « tibétain » qui l’assassine à coups de bâton dans la rue ? Bien de l’amitié pour les tibétains n’est qu’une variante nauséabonde du racisme contre les chinois. Elle se nourrit de tous les fantasmes que l’ignorance favorise. Que la répression ait été lourde est peut-être avéré. Comment l’apprécier ? Les seuls chiffres rabâchés sont ceux du « gouvernement tibétain en exil ». Pourtant le gouvernement chinois, si j’ai bien entendu, annonce lui-même un nombre de blessés et de morts qui permet de comprendre qu’il y a eu une situation grave et sérieuse que les autorités admettent. Dans n’importe quelles circonstances ont essaierait de comparer les informations. On essaierait de comprendre l’enchainement des faits. Sinon autant dire que le gouvernement français de l’époque a ordonné de pousser deux jeunes dans un transformateur électrique à Clichy Sous Bois au motif qu’il avait alors une politique de main dure face aux banlieues. Personne n’oserait avancer une bêtise aussi infâme. Dans les émeutes urbaines américaines la répression a aussi la main lourde. Tout cela n’excuse rien. Mais cela permet de mettre des évènements en relation de comparaison.

UN PERSONNAGE SUSPECT

J’exprime les plus nettes réserve à propos de l’action politique de monsieur Robert Ménard, principal organisateur des manifestations anti chinoises. A présent, à propos du Tibet et des jeux olympiques, on ne voit que Robert Ménard. Il parle, parait il, au nom de « Reporters sans frontière ». Cette association est réduite à la personne de Robert Ménard. Bien des anciens membres du conseil d’administration pourraient en dire long au sujet des conceptions démocratiques de monsieur Ménard dans sa propre association. Quand je me suis trouvé sur le plateau de radio à France Culture où l’on m’interrogeait sur le sujet du Tibet et des jeux Olympiques, messieurs Marc Kravetz et Alexandre Adler sont restés silencieux quand j’en suis venu au rôle de monsieur Menard. Ils ne peuvent être soupçonnés de chercher à me complaire… Hors micro, les deux, exprimaient des réserves marquées sur les méthodes du personnage de Robert Ménard. Maxime Vivas a établi une analyse documentée extrêmement inquiétante sur ce personnage et ses sources de financements. Quoiqu’il en soit, il semble qu’il remplace aussi dorénavant les syndicats de journalistes, l’association internationale des droits de l’homme, Amnesty et ainsi de suite. Parfois même il remplace le Dalaï lama. Robert Menard milite pour le boycott des jeux et ce que ne fait pas le Dalaï lama. Celui-ci dit au contraire que le peuple chinois mérite les jeux. Robert Ménard est un défenseur des droits de l’homme à géométrie variable. A-t-il mené une seule action, même ultra symbolique, quand les Etats unis d’Amérique ont légalisé la torture ? A-t-il mené une seule action pour que les détenus de Guantanamo soient assistés d’avocat ? Robert Menard a un comportement qui soulève des questions sérieuses au sujet des motivations de son action.

LE REGIME THEOCRATIQUE EST INDEFENDABLE

A propos du Tibet. Le Tibet est chinois depuis le quatorzième siècle. Lhassa était sous autorité chinoise puis mandchoue avant que Besançon ou Dôle soient sous l’autorité des rois de France. Parler « d’invasion » en 1959 pour qualifier un évènement à l’intérieur de la révolution chinoise est aberrant. Dit-on que la France a « envahi » la Vendée quand les armées de notre République y sont entrées contre les insurgés royalistes du cru ? Le Dalaï Lama et les autres seigneurs tibétains ont accepté tout ce que la Chine communiste leur proposait et offrait, comme par exemple le poste de vice président de l’assemblée populaire que « sa sainteté » a occupé sans rechigner. Cela jusqu’au jour de 1956 où le régime communiste a décidé d’abolir le servage au Tibet et régions limitrophes. Dans une négation des traditions, que j’approuve entièrement, les communistes ont abrogé les codes qui classaient la population en trois catégories et neuf classes dont le prix de la vie était précisé, codes qui donnaient aux propriétaires de serfs et d’esclaves le droit de vie, de mort et de tortures sur eux. On n’évoque pas le statut des femmes sous ce régime là. Mais il est possible de se renseigner si l’on a le coeur bien accroché. L’autorité communiste a mis fin aux luttes violentes entre chefs locaux du prétendue paradis de la non violence ainsi qu’aux divers châtiments sanglants que les moines infligeaient à ceux qui contrevenaient aux règles religieuses dont ils étaient les gardiens. La version tibétaine de la Charria a pris fin avec les communistes. La révolte de 1959 fut préparée, armée, entretenue et financée par les USA dans le cadre de la guerre froide. Voila ce qu’il en est des traditions charmantes du régime du Dalaï Lama avant les communistes et de l’horrible « invasion » qui y a mis fin. Depuis la scolarisation des enfants du Tibet concerne 81% d’entre eux là où il n’y en avait que 2% au temps bénis des traditions. Et l’espérance de vie dans l’enfer chinois contemporain prolonge la vie des esclaves de cette vallée de larmes de 35, 5 à 67 ans. En foi de quoi l’anéantissement des tibétain se manifeste par le doublement de la population tibétaine depuis 1959 faisant passer celle-ci de un million à deux millions et demi. Pour tout cela, la situation mérite mieux, davantage de circonspection, plus de respect pour les chinois que les clichés ridicules que colportent des gens qui ne voudraient ni pour eux, ni pour leur compagne ni pour leurs enfants d’un régime aussi lamentable que celui du roi des moines bouddhistes du Tibet. A l’heure actuelle je n’éprouve aucune sympathie pour « le gouvernement en exil du Tibet » dont sa sainteté est le décideur ultime sur pratiquement toutes les questions, où siège un nombre de membres de sa famille qu’il est tout à fait inhabituel de trouver dans un gouvernement, même en exil, sans parler de leur présence aux postes clefs de la finance et des affaires de cet exil. Je respecte le droit de sa sainteté de croire ce qu’elle veut et à ses partisans de même. Mais je m’accorde le droit d’être en désaccord total avec l’idée de leur régime théocratique. Je suis également hostile à l’embrigadement d’enfants dans les monastères. Je suis opposé à l’existence du servage. Je suis laïque partout et pour tous et donc totalement opposé à l’autorité politique des religieux, même de ceux que l’album "Tintin au Tibet" a rendu attendrissants et qui ne l’ont pourtant jamais été. Je désapprouve aussi les prises de position du "roi des moines" contre l’avortement et les homosexuels. Même non violentes et entourées de sourires assez séducteurs, ses déclarations sur ces deux sujets sont à mes yeux aussi archaïques que son projet politique théocratique. Je n’ai jamais soutenu l’Ayatollah Khomeiny, même quand j’étais contre le Shah d’Iran. Je ne soutiens pas davantage ni n’encourage le Dalaï Lama, ni dans sa religion qui ne me concerne pas, ni dans ses prétentions politiques que je désapprouve ni dans ses tentatives sécessionnistes que je condamne. Je demande: pourquoi pour exercer sa religion et la diriger le Dalaï Lama aurait-il besoin d’un Etat ? Un Etat qui pour être constitué demanderait d’amputer la Chine du quart de sa surface! Son magistère moral et religieux actuel souffre-t-il de n’être assis sur aucune royauté ?

FAUTEUR DE GUERRE

En ce qui concerne le droit international et la géopolitique, le dossier du Tibet tel que présenté par ses partisans est un facteur de violences, de guerres et de déstabilisation aussi considérable que celui des Balkans. Quel genre de Tibet est défendu ? Le "grand Tibet" incluant des régions comme le Yunnan et le Sichuan, sur les territoires des anciens seigneurs de la terre où sont organisés des troubles en même temps qu’à Lhassa ? Bien sur, aucun de ceux qui s’agitent en ce moment ne se préoccupe de savoir de quoi il retourne à ce propos. Rien n’indique mieux le paternalisme néo colonial ni le racisme sous jacent à l’enthousiasme pro tibétain que l’indifférence à ces questions qui mettent en cause la vie de millions de personnes et des siècles d’histoire et de culture chinoise.

J’ai lu que les athlètes français porteraient un maillot avec une déclaration un peu passe partout qui est présentée comme une protestation politique . Je sais très bien que l’inscription "pour un monde meilleur" ne mange pas plus de pain là bas qu’ici. Mais elle sera certainement vécue par les chinois du commun comme un acte injurieux si son motif pro dalai lama est connu. Peut-être est-il cependant aussi un peu hors limite des règles du sport international. Souvenons nous que la ligue européenne de natation a exclu des championnats d’europe de natation le nageur serbe Milorad Cavic parce qu’il portait lors des remises de médailles un teeshirt sur lequel était écrit: "le Kosovo est serbe". Cela fera-t-il jurisprudence? Les champions français qui porteront un slogan annoncé comme politique seront-ils interdits de jeux? Bien sur que non! Puisque le but c’est justement que le Tibet soit au chinois ce que le Kosovo a été aux serbes. Mais comme cela n’a rien de comparable, à part la volonté de dépeçage de l’ennemi et la mise en scène médiatique, il est fort probable que cela finisse à la confusion des agresseurs. Je le souhaite. Je suis un ami de la Chine. Et je sais que l’intéret de mon pays et ses valeurs ne sont pas du côté où l’on voudrait les entrainer.

Blog de Jean-Luc Mélenchon

http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=585

Link to post
Share on other sites

Malin le Mélenchon de ne mettre l'accent uniquement sur le Tibet ou Ménard pour éviter de rappeler quand même que la Chine est tout simplement la plus grande dictature du monde où les droits de l'Homme sont régulierement bafoués. :sorcerer:

Surtout que pour le Tibet, il ne dit que ceux qui l'arrange en occultant le reste.

C'est d'ailleurs une erreur d'avoir mis tant l'accent sur le Tibet en occultant la base de la dénonciation de RSF et des manifestants : l'absence de liberté de la presse en Chine et le probleme des Droits de l'Homme.

Bref, au dela de la question uniquement tibétaine ou commerciale, faut juste rappeler les faits : la Chine (avec son cortège d'officiels qui commande nos policiers) vient dans notre capitale pour nous exhiber un symbole de liberté, fraternité, paix universel et compagnie et faut les applaudir !!

Sans déconner...

Faites venir Kadhafi à Paris pour qu'il se foute de notre gueule aussi !! Ah merde, ca, c'est deja fait... :stuart:

Edited by Gabi
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...