Jump to content

Tonga : Liste Des 30 Pour La Cdm


jauzy19

Recommended Posts

Avants : Toma Toke, Mosese Moala, Taufa'ao Filise, Soane Longopoa Tonga'uiha, Siosateki Havea Mata'u, Ephraim Taukafa, 'Aleki 'Aho Lutui, Kelekolio Paino Hehea, Inoke Unga'anga Afeaki, Lisiate Fa'aoso, 'Emosi Kauhenga, 'Otenili Langilangi, Tevita Hale Nai Tu'uhoko, Viliami Laukau Vaki, Finau Maka, 'Osaiasi 'Alu-moe-Lotu Filipine.

Arrières : Soane Patita Pat Boone Sioape Havea, 'Enele Taufa, Raymond Pierre Hola, Tevita Hemilitoni Tu'ifua, 'Epeli Taione, Joseph Wilson Vaka, Sukanaivalu Ikavuka Hufanga, 'Isileli Matakaiongo Tupou, Seti Kiole, Ualosi Kailea, 'Aisea Paseisei Havili Kaufusi, Vungakoto Filimone Lilo, Sione Mone Tu'ipulotu, Hudson Tonga'uiha.

A noter aussi la présence du très redouté Soane Patita Pat Boone Sioape Havea :flowers::smile:

Edited by jauzy19
Link to comment
  • 2 weeks later...

Maka, prénom Finau

Frère cadet d’Isitolo Maka, qui jouait avec les All-Blacks, Finau va être le leader des Tonga lors de la Coupe du monde. Le défi s’annonce rude : son équipe fait partie du groupe de la mort.

S’il y avait une Coupe du monde de la coupe de cheveux la plus « funky », Finau Maka le Tonguien remporterait aisément le trophée avec son « ananas » ou ses tresses. Mais accéder aux quarts de finale du Mondial français relève de la mission impossible puisque l’équipe insulaire est tombée dans le groupe de la mort avec l’Australie et l’Angleterre, que l’on voit mal manquer la qualification. Le « Valderrama » du rugby avait la possibilité de participer au Mondial avec les deux favoris (France, Nouvelle-Zélande) dont il possède les passeports mais aucun des deux pays ne l’a sélectionné. A la différence de son All-Black de frère (quatre capes), Isitolo, il a donc décidé de jouer pour le pays de ses ancêtres.

L’histoire de Finau Maka se désolidarise pour une fois de celle de son aîné de deux ans. Car leurs carrières et leurs vies sont étroitement liées. Le cadet de la famille évoluera à Auckland puis à Otago, exactement comme Isitolo. Lorsque ce dernier rejoint Toulouse en 2000, il ne faut pas attendre longtemps (un an) pour voir débarquer l’autre natif de Longoteme. De 2001 à 2006, les Rouge et Noir auront donc deux Maka dans leurs rangs. Rapide et perforateur, Finau n'a pas tardé à se faire un prénom dans le championnat de France, où son impressionnante chevelure est désormais connue de tous. Le troisième-ligne centre remporte deux titres de champion d’Europe en 2003 et 2005.

Depuis qu’Isitolo est parti chercher fortune et pré-retraite à Fukuoka (Japon), Finau est l’unique représentant de la famille à évoluer en France. Il a réaffirmé son désir de rester longtemps au Stade Toulousain en signant récemment un nouveau contrat courant jusqu’en 2010. Titulaire indiscutable à Toulouse depuis 2005, il va tenter de tirer derrière lui des Tonga qui comptent deux victoires en Mondial (Côte d’Ivoire en 1995, Italie en 1999). Pour cela, il sera aidé de deux autres « Français » en la personne de Mosese Moala (Biarritz) et Viliami Vaki (Perpignan). Mais il faudra que son physique fragile (dos, cuisse) le laisse tranquille pendant toute la durée de la compétition.

lesiterugby.com

Link to comment
Maka, prénom Finau

... Mais il faudra que son physique fragile (dos, cuisse) le laisse tranquille pendant toute la durée de la compétition.

lesiterugby.com

:blink::smile::whist::whist::wacko:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...