Jump to content

Qualifiés Pour 2011


geo

Recommended Posts

voici les pays qualifiés pour la coupe du monde 2011 en nouvelle-zelande:

-afrique du sud

-angleterre

-tonga

-australie

-pays de galles

-fidji

-nouvelle-zelande

-ecosse

-italie

-argentine

-france

-irlande

restera plus que 8 places à prendre lors des eliminatoires.

Link to comment
Ou certainement que 4. :original:

Les mêmes personnes qui en France pronnent un top 10, comme les rosbifs, voir un championnat de Province comme les irlandais ou les Gallois. Bref, du bon rugby comme on l'aime aceptisé, sans saveur et sans âme.

Les tri-nations sont trois. Pourquoi faire beaucoup plus ? On rajoute le champion d'Europe et une poule de barragiste avec les celtes, les italiens, les islanders et les Pumas. Un tournoi à 5 avec matchs AR 1/2 et finale plus mi-temps de 30 minutes pour la pub avec des temps morts comme au basket.

Link to comment
Parce que tu trouves que les "petites" équipes du championnat jouent avec autant d'enthousiasme et de fraicheur que les Tonga par exemple? :rolleyes:

Au risque de paraître pour un horrible moderniste, je suis assez favorable au passage à une Coupe du Monde à 16 équipes, et ce pour au moins 2 raisons :

1) pour avoir une compétition équitable entre tous les participants, et plus des petites nations qui jouent 2 fois en 4 jours quand les grandes ont systématiquement une semaine de repos,

2) pour avoir une compétition d'un niveau plus resserré, où le premier tour sera enfin autre chose qu'une suite de matchs joués d'avance (à quelques très rares exceptions près). Si les Anglais n'avaient que l'AfSud, les Samoas et les Tongas dans leur poule, je pense que leur parcours serait encore plus difficile (déjà que j'ai bon espoir que ce week-end... mais je m'égare).

Signalons au passage qu'une Coupe du Monde à 16 n'enleverait guère ces équipes si rafraichissantes cette année.

Après, cela implique nécessairement une répartition minimale par continent, c'est-à-dire des ouvertures permettant à des petits pays de se montrer, comme le Portugal cette année, et qui sait de devenir un jour des grandes nations.

Sinon, je suis aussi très favorable à une large diminution des qualifiés pour la H-Cup, histoire d'en finir avec la stupidité sans nom des meilleurs deuxièmes, mais c'est une autre histoire.

Link to comment

Pourquoi pas une CDM "A" à 16 équipes et en parallèle une CDM "B" dans le meme pays, en intégrant les villes moyennes pour les matchs (on aurait pu donner des Portugal - Roumanie à Clermont, Lorient, Dunkerque, Béziers, etc...) ?

Ca contenterait tout le monde, sauf peut etre les télés. Mais vu le traitement de la CDM actuelle, meme pas sur.

:rolleyes:

Link to comment
Parce que tu trouves que les "petites" équipes du championnat jouent avec autant d'enthousiasme et de fraicheur que les Tonga par exemple? :rolleyes:

Parce que tu considères qu'un club comme Albi joue sans enthousiasme ? Que Bayonne ou Narbonne n'ont pas le niveau d'une équipe d'écosse ?

Signalons au passage qu'une Coupe du Monde à 16 n'enleverait guère ces équipes si rafraichissantes cette année

Doit-on considerer les Pumas et les Tonga comme des équipes rafraichissantes ? Par rapport à la France, sans aucun doute, mais en quoi le Portugal, la georgie, la roumanie ou la Russie serait exclus de fait si on applique une "répartition minimale par continent" ?

La fraicheur vient par le renouvellement pas par la consanguinité. J'en veux pour preuve que le professionnalisme a resseré l'élite, que les clubs recherchent à optimiser financièrement leurs marques et donc recourent aux étrangers. L'EDF n'a plus de pilier, des N°8 sauteurs, des centres ?...

La ProD2 s'y met et la Fédérale prend les fonds de panier.

Au même titre que le championnat de france, la coupe du monde est ultra fade. Le banc des grosses équipes fait la difference, et en plus comme le dit Nagisa Kaworu les petis jouent tous les 4 jours.

Pourquoi se restreindre à 16 ? 12 suffisent (encore que j'enlèverait un Celte et les Fidji soit 10 équipes)

-afrique du sud

-angleterre

-tonga

-australie

-pays de galles

-fidji

-nouvelle-zelande

-ecosse

-italie

-argentine

-france

-irlande

Allez donc au bout de votre raisonnement.

Link to comment
Parce que tu trouves que les "petites" équipes du championnat jouent avec autant d'enthousiasme et de fraicheur que les Tonga par exemple? :rolleyes:

Au risque de paraître pour un horrible moderniste, je suis assez favorable au passage à une Coupe du Monde à 16 équipes, et ce pour au moins 2 raisons :

1) pour avoir une compétition équitable entre tous les participants, et plus des petites nations qui jouent 2 fois en 4 jours quand les grandes ont systématiquement une semaine de repos,

Sur ce point là, tu as totalement raison.

J'aime bien l'idée de crazy.

Mais si elle se met en place j'ai bien peur que cette compétition B ne se joue en alternance avec la CDM et qu'elle passe totalement inaperçue.

Link to comment
Pourquoi se restreindre à 16 ? 12 suffisent (encore que j'enlèverait un Celte et les Fidji soit 10 équipes)

Allez donc au bout de votre raisonnement.

12 équipes, ça ne permet pas de faire une compétition équitable (3 poules de 4 avec un meilleur deuxième qui ne veut rien dire ? 4 poules de 3 avec des rythmes de match favorisant telle ou telle équipe, vu qu'il faut un exempt par journée ?). 24 non plus d'ailleurs, pour les mêmes raisons.

Pour moi, la création d'une compétition internationale majeure (Coupe du Monde ou H-Cup, même combat) répond à deux objectifs :

1) Un objectif interne : concentrer la vie du rugby sur un évènement mobilisateur, qui offre un objectif à long terme et qui mobilise les fans (et les médias spécialisés),

2) Un objectif externe : intéresser le plus grand monde (l'Europe pour la H-Cup, le monde pour la CdM) à notre sport grâce à une compétition offrant une plus grande visibilité.

C'est pour ça qu'il faut trouver un équilibre entre compétition élitiste (permettant aux plus forts de s'affronter dans une compétition qui donnera un résultat légitime, pas soumis au bon vouloir du comité d'organisation) et compétition ouverte à tous (pour concerner le plus grand monde).

Une solution pourrait être trouvée dans une répartition des qualifiés entre :

- les 8 quart-finalistes de la compétition précédente,

- 1 qualifié (à l'issue d'éliminatoires) par continent (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Afrique, Asie, Océanie),

- 2 places supplémentaires "au mérite" en fonction des résultats des années précédentes, l'Europe et l'Océanie donc a priori.

Pour finir, la Coupe du Monde souffre à mes yeux vis-à-vis de "l'extérieur" de défauts dont est souvent taxé le rugby :

- Une disparité complète entre les gros et les petits (alors qu'elle me semble plutôt moindre qu'il y a 4 ans, notamment pour les îles pacifiques),

- Une organisation magouillée pour offrir la finale France-Nouvelle Zélande (mais le comité n'avait pas compté avec Laporte...).

Je pense que c'est avant tout de ces tares qu'il faut sortir, par un fonctionnement simple et lisible.

Sinon, pour une Coupe du Monde B, je ne suis pas fan. Parce que ça fait Coupe du Monde au rabais, et parce que ça nous amène vers un principe de championnat du monde (comme pour le hockey ou le volley il me semble), avec promotion/relégation, auquel j'ai toujours préféré un principe de coupe où tout le monde a sa chance au départ.

Link to comment
Parce que tu trouves que les "petites" équipes du championnat jouent avec autant d'enthousiasme et de fraicheur que les Tonga par exemple? :rolleyes:

Au risque de paraître pour un horrible moderniste, je suis assez favorable au passage à une Coupe du Monde à 16 équipes, et ce pour au moins 2 raisons :

1) pour avoir une compétition équitable entre tous les participants, et plus des petites nations qui jouent 2 fois en 4 jours quand les grandes ont systématiquement une semaine de repos,

Sur ce point là, tu as totalement raison.

J'aime bien l'idée de crazy.

Mais si elle se met en place j'ai bien peur que cette compétition B ne se joue en alternance avec la CDM et qu'elle passe totalement inaperçue.

Il faudrait justement qu'elle ait lieu en meme temps, histoire d'avoir une orgie de matchs et de faire la promo du rugby dans les terres "hostiles".

Mais je sais bien que ça reste un doux rève.

Mais ça ne coutait rien de l'écrire.

Link to comment

si les petits ne jouent pas contre les gros comment ils vont progresser?

par exemple je suis sur que les lobos ont plus appris lors des matchs contre l'écosse, les blacks et l'italie, qu'ils n'en apprendront jamais dans le 6 nations B!

Link to comment
si les petits ne jouent pas contre les gros comment ils vont progresser?

par exemple je suis sur que les lobos ont plus appris lors des matchs contre l'écosse, les blacks et l'italie, qu'ils n'en apprendront jamais dans le 6 nations B!

D'autant que les matchs entre petits donnent souvent d'excellentes rencontres à l'inverse de ce qui se passe en TOP14 d'ailleurs.

Link to comment

Le premier tour de la CDM est le SEUL moment où des petites équipes peuvent rencontrer des équipes de très haut niveau.

Leur enlever ce droit serait un retour en arrière exceptionnel.

Je crois que certains ne perçoivent pas bien l'intérêt sportif de la CDM...

Link to comment
Je crois que certains ne perçoivent pas bien l'intérêt sportif de la CDM...

C'est sûr que face à un tel argument, il n'y a plus aucun débat à avoir.

Link to comment

Je m'attendais bien à avoir une réponse de cette suffisance :)

Bien...

Le Rugby a vécu 100 ans sans coupe du monde, et pendant ces 100 ans, nous n'avons eu nul besoin d'une compétition de ce genre pour sacrer ou connaître la meilleure équipe du monde. Les faits sont simples, il y a si peu de prétendant qu'ils se rencontrent tous au moins tous les deux ans !

Cette cadence n'était pas celle là en amateurs, certes, mais là on y est.

La CDM a répondu à une attente d'universalisme, et quelque part de concrétiser sur un temps fort "la meilleure équipe du monde".

Donc en gros, la CDM c'est deux choses distinctes :

- L'universalisme du rugby, ou du moins la diversité dont il est capable

- la recherche d'un champion du monde.

Enlever l'un des deux facteurs, c'est supprimer tout simplement la Coupe du Monde ou son essence même.

Alors, tu peux me dire que jusqu'en 1999, 16 équipes participaient au tournoi. Mais je rétorquerai que l'importance de la CDM était moindre et bien plus locale. Celà peut rester un voeu pieux, mais le rugby est un sport qui connaît de la concurrence de partout face au football, au basket, au hand... Et même au judo ou d'autres sports tant le rugby peut recruter (et être pillé) tous les physiques. Il faut que le rugby garde une certaine popularité dans les pays où il est bien implanté... Et qu'il se développe ailleurs pour entretenir son aura dans le monde.

Donc, la CDM, qu'est ce que c'est ?

C'est la rencontre des meilleurs pour le titre suprême.

Mais c'est aussi la rencontre de tous les rugby et la promotion de celui ci. C'est une chance, le Portugal, l'Urugay, la Côte d'Ivoire, la Namibie, le Maroc, j'en passe... Ont une CHANCE d'affronter une fois tous les quatre ans une sélection qu'il ne verrait quen rêve.

Alors oui, match inutile en poule. Mais pour eux et le développement du sport, c'est essentiel.

Sans ça, autant faire, comme le raisonnement de Cyril le veut, un tournoi à 10 et basta.

Link to comment
Donc, la CDM, qu'est ce que c'est ?

C'est la rencontre des meilleurs pour le titre suprême.

Mais c'est aussi la rencontre de tous les rugby et la promotion de celui ci. C'est une chance, le Portugal, l'Urugay, la Côte d'Ivoire, la Namibie, le Maroc, j'en passe... Ont une CHANCE d'affronter une fois tous les quatre ans une sélection qu'il ne verrait quen rêve.

Alors oui, match inutile en poule. Mais pour eux et le développement du sport, c'est essentiel.

Sans ça, autant faire, comme le raisonnement de Cyril le veut, un tournoi à 10 et basta.

Je pense qu'on est d'accord sur les principes fondateurs de la Coupe du Monde. Mais une Coupe du Monde à 16, avec des quotas par continent, ferait-elle disparaître l'universalisme ?

Si je reprends l'idée développée plus haut des 8 quarts-finalistes qualifiés, plus des quotas continentaux, on aurait eu pour cette Coupe du Monde :

Qualifiés d'office (quarts-finalistes de la Coupe du Monde 2003) :

- Nouvelle-Zélande,

- Afrique du Sud,

- Australie,

- Ecosse,

- France,

- Irlande,

- Angleterre,

- Pays de Galles.

Resterait à distribuer :

- 2 places pour l'Océanie (parmi Fidji, Samoa et Tonga),

- 2 places pour l'Europe (parmi Italie, Roumanie, Georgie, Portugal),

- 1 place pour l'Amérique du Nord (parmi Canada et USA),

- 1 place pour l'Amérique du Sud (Argentine),

- 1 place pour l'Afrique (Namibie).

Est-ce qu'on aurait perdu le charme du rugby des îles pacifiques ? Non, à l'évidence, avec 2 nations sur 3, il serait effectivement représenté.

Est-ce qu'une équipe inconnue comme le Portugal pourrait encore apparaître ? Je ne pense pas qu'un barrage entre Portugal, Roumanie et Georgie donnerait un résultat évident aujourd'hui. Donc le Portugal aurait ses chances.

Donc je maintiens qu'une formule à 16 pourrait permettre à une petite équipe de se faire une place au soleil.

Link to comment

J'ai bien une proposition aussi, mais elle n'est pas sans défauts non plus :

On passe à 24 équipes, en 4 poules de 6. Cela fait un match de poule de plus par équipe, mais plus d'équipe exempte à chaque journée, ce qui crée à chaque fois des inégalités dans les périodes de récupération. Tous les matches ont lieu les week-end, ce qui est plutôt satisfaisant pour les spectateurs et les diffuseurs. Et les deux premiers de chaque poule sont qualifiés en quart de finale. On ouvre ainsi encore plus la compétition, avec 4 autres équipes (rien ne permet de dire que l'Uruguay, le Maroc ou la Russie n'auraient pas fait aussi bien que la Géorgie, la Roumanie, le Portugal ou la Namibie).

Inconvénients : compétition plus longue d'une semaine et moins rythmée (plus de match en semaine), et plus chère à organiser. Pour les deux premiers points, on peut décider d'enchaîner les matches tous les 5 jours, mais l'inconvénient c'est que du coup il y a peu de matches les week-end, pour le dernier point, je dirais juste : pourquoi ne pas avoir donné le mondial 2011 au Japon ? :clover:

Link to comment

Roumanie, objectif 2015

Le rugby roumain vit grâce aux aides financières de l’IRB. La création d’une académie peut lui permettre de faire bonne figure dans huit ans.

Robert Antonin en est persuadé : malgré des résultats peu reluisants, cette Coupe du monde permet à l’équipe de Roumanie de progresser. « Nos jeunes joueurs apprennent de cette compétition », explique le manager de l’équipe des Carpates, vainqueur mardi du Portugal (14-10) dans la Poule C.

Depuis 2004, il constitue avec Daniel Santamans et Philippe Bérot un staff français chargé de relancer l’Ovalie en Roumanie.

Et ce n’est pas facile. L’équipe nationale est clivée : les avants, qui jouent dans des clubs français, et les arrières, restés au pays. Deux niveaux rugbystiques et deux mentalités pour construire une seule et même équipe. Quant au championnat national, malgré ses douze clubs, il se résume à un duel entre les formations de Bucarest, le Dinamo et le Steaua. Le nombre de licenciés, en dépit des chiffres gonflés, ne dépasserait pas les 3 500.

Pour redonner vigueur au championnat national, la Fédération roumaine aimerait bien que les joueurs expatriés reviennent au bercail. Le numéro 8 et capitaine, Sorin Socol, qui porte les couleurs d’Agen, semble écarter cette perspective : « Je me plais en France. J’ai acquis depuis trois ans la nationalité française. »

L’avenir du rugby roumain passe donc par l’académie fondée en 2004 par le manageur français en plein centre de Bucarest : elle forme des entraîneurs et de jeunes éléments.

Il est même question de fonder des succursales régionales. Avec cette académie, le ministère des Sports espérait un « Marcoussis à la roumaine ». Il ne manquait que l’argent. Heureusement, la manne de l’IRB, l’autorité mondiale du rugby, a permis d’installer une salle de musculation de haut niveau, une salle vidéo, deux tribunes de 3 000 places. La Roumanie perçoit une subvention annuelle, plus une subvention particulière accordée pour ses bons résultats chez les moins de 19 ans. « Sans l’IRB qui le maintient sous perfusion, le rugby roumain serait mort », reconnaît Robert Antonin.

Pour le moment, la fédération doit se contenter de retenir au pays les éléments les plus prometteurs, grâce à l’instauration de véritables contrats professionnels. Cette mesure, ajoutée au travail formateur de l’académie, porterait ses fruits à la Coupe du monde 2015. « Cette année-là, espère Robert Antonin, la Roumanie peut avoir un collectif intéressant. »

Bruno Vincens

http://www.humanite.fr/

:clover:

Link to comment

Il faut quand même se rendre compte que la volonté de réduire le nombre d'équipes vient non pas de l'IRB mais de la fédé Néo-Zed.

Celle-ci fait pression pour qu'il n'y ait pas de match type Portugal-Roumanie, car le public néo-Zed ne se rendrait pas au stade.

Non seulement, on leur donne la coupe du monde au détriment du Japon, mais en plus, ils font tout pour réduire le nombre de nations.

Finalement, il faut se demander si la Nouvelle-Zélande ne fait pas plus de tort qu'autre chose à notre sport? Ainsi, leur pillage systématique des petites nations du pacifique en échange de rien, pas même quelques matchs amicaux contre les blacks ajouté à leur attitude en vue de 2011 ne me fait pas penser que du bien d'eux.

Link to comment

D'autant que chez nous de tels matchs ne se sont pas joués devant des stades vides, alors bonjour le pays de rugby s'ils ne pensent pas pouvoir remplir...

Link to comment
les samoans ne sont pas qualifiés directment !!!

bizarre

il fallait finir dans les 3 premiers de sa poule pour être qualifié directement, il me semble.

Link to comment

J'en suis encore à rêver d'un tournoi mondial à 12 en A/R sur 2 ans puis une CM à 24 tous les 3 ans .

En gros :

4 poule de 6 (comme qlq un aussi)

les 2 premiers en 1/4

les 3eme et 4eme en barrage pour figurer en tournoi mondial

perdants des barrages + 5eme et 6eme repartis eux 2 poules plus ou moins géographiques de 12 pour un tournoi mondial B où les 6 premiers de chaque poule sont qualifiés pour la prochaine CM .

Alors OK çà fait 11 matchs plus qlqs repos pour le tournoi mondial et 8 journées pour la CM . Pour moi le tournoi commence à s'essouffler et vu de plus cette dernière CM , va t on continuer ce protectionnisme au mépris des autres ?

Donc adieu tournoi adieu tournées ou juste préparatoires vu que la tradition reste la tradition et OSONS !

3 à 4 mois de rencontres internationnales par ans les clubs vont hurler mais regrouper tout en une seule fois çà peut faire réfléchir des 5 ou7 semaines l'hiver + 3 l'été + 4 à l'automne .

Reste à avoir un calendrier cohérant entre nord et sud . Au boulot Monsieur Lapasset futur président de .... peut être queudale si vous déclarer des secousses pour votre programme aux pays des traditions !

Link to comment

archi POUR une CDM à 20 nations !

quand on vois l'esprit du jeu des portugais, iles du pacifique, americains, namibiens, géorgiens...durant ces matchs de poule ! c'est ça l'esprit rugby !

revenir à 16 serait scandaleux, et un vrai tue-rugby ! on fait notre compétition entre riches, les apuvres, demmerdez-vous, le nez dans la misere !

ses nations n'ont que la CDM pour esperer affronter de grandes nations qui ne veulent jamais se déplacer chez ces "pouilleux" !

alors, 100% pour la CDM2011 avec 20 nations ! ainsi que toutes les suivantes !

Link to comment

Et pourquoi pas 24 puisque çà fait le mm nombre de journées en cas de "4 poules de 6" , c'est juste que çà occuppe 4 terrains de mieux ... :clover:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...