Jump to content

Dax, Pépinière Du Rugby Français


Xv-31

Recommended Posts

L'US Dax, pépinière du rugby français, peine dans le Top 14

Aucun Dacquois n'oserait le dire ni peut-être même le penser, mais Dax, 20 000 habitants, est au rugby français ce que la gare de Perpignan était, pour Salvador Dali, le centre du monde. Albaladéjo, Dourthe (Claude), Lux, Bérot, Bastiat, Rodriguez, Lescarboura, Lacroix, Roumat, Dourthe (Richard), Pelous, Ibañez, Magne, Mignoni, Lièvremont (Thomas) : tous n'ont pas été baptisés dans les eaux de la Fontaine-Chaude qui fait la fierté de la première ville thermale française, mais tous font partie des 36 joueurs et glorieux héros que l'US Dax a fourni au XV de France.

Et comme si le tribut de la sous-préfecture des Landes n'était pas suffisant, voici que la Fédération française décide d'emprunter un de ses deux entraîneurs, Marc Lièvremont, pour en faire celui des Bleus depuis que Bernard Laporte est parti au secrétariat d'Etat aux sports. Alors que le club venait de retrouver l'élite du Top 14, après cinq ans d'absence, le nouveau patron des Bleus n'aura pu assister qu'aux deux premières journées, soldées par deux défaites et la dernière place du classement. Au moment d'affronter l'avant-dernier, Auch, samedi 24 novembre, Jean-Philippe Coyola, l'entraîneur restant, se veut rassurant. "Ça fait deux ans qu'on a mis en place notre projet ensemble, avec Marc, il y a donc continuité, explique Jean-Philippe Coyola. Quatre-vingts pour cent de l'équipe n'a jamais connu ce niveau et il nous faut un temps de rodage. Dax et Auch vont lutter contre la descente et celui qui gagnera prendra un ascendant. Il ne faut donc pas passer à côté."

L'affrontement contre les Auscitains sera, pour le public dacquois, la première véritable occasion de voir à l'oeuvre l'une des vedettes de l'équipe, Thomas Lièvremont. "Quand j'ai signé ici, je ne savais pas que Dax monterait dans le Top 14, c'était forcément lié au plaisir d'être entraîné par mon frère", confie celui qui fera équipe, en troisième-ligne, avec le troisième frère, Matthieu.

"Des grands joueurs, il y en a toujours eu ici. Pendant cinquante ans, on était comme Toulouse maintenant", assure fièrement Dindin, un fidèle supporter. "Dax est presque le trou du cul du monde mais c'est un village un peu plus grand que Tyrosse. Ce n'est donc pas illogique qu'il y ait plus d'internationaux au mètre carré", s'amuse Jean-Louis Bérot, le demi d'ouverture aux 21 sélections en Bleus, entre 1968 et 1974. Pour l'ancien président de Dax, la force du club est que plusieurs générations se sont côtoyées sur le terrain, créant une forte émulation.

"HEURES DE GLOIRE"

Jean-Pierre Bastiat, international à 32 reprises, de 1969 à 1978, voit une explication dans les traditions sportives des Landes, notamment taurines. "Il faut savoir qu'ici, tout le monde jouait au rugby sur les places publiques ou dans les cours de récréation, se remémore le deuxième-ligne. Quand ailleurs on trouvait un bon, ici on en trouvait cent. La sélection était donc très dure et seuls les meilleurs continuaient."

Malgré tous ses héros, Dax n'a jamais réussi à être champion de France. "Beaucoup d'entre nous ont tout gagné, même le grand chelem, et ça reste mon grand regret, plus pour la ville que pour moi", se désole encore Jean-Pierre Bastiat. Mais le pire reste la demi-finale perdue contre Toulouse, en 1996. "C'est rageant, parce qu'on avait une équipe superbe avec Ibañez, Roumat, Rodriguez, Magne, Dourthe, et tous ces jeunes d'alors ont explosé, mais dans d'autres clubs", se souvient cruellement Jean-Philippe Coyola, alors entraîneur adjoint d'un certain Jacques Ibañez, le père de Raphaël.

Il ne reste plus à la grande famille dacquoise qu'à attendre "que ce club mythique retrouve ses heures de gloire, ce qui ne saurait tarder" ainsi que l'augure Raphaël Ibañez.

Jean-Louis Aragon

http://www.lemonde.fr

23.11.07

:angry:

lemondefr_pet.gif

Link to comment

vue dans implacable, le président de Dax vise le Brennus dans 3 ans et que Beauxis serait sa recrue de rève !

Y a de l'ambition à Dax :blink:

Link to comment

Même chose pour Pelous ou Magne...

Dax avait eu le nez creux à cette période... Et a subi un des pires pillages de l'histoire en 97-98 (et Brive n'y était pas pour rien).

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...