Jump to content

Les Salaires Du Sport En France


Xv-31

Recommended Posts

40 000 euros pour un honnête footballeur de Ligue 1 et seulement 3000 euros pour un handballeur de première division. Et combien pour les stars de l'OM, du PSG ou de l'OL où les rugbymen de l'équipe de France ?

Au début du mois d'avril, sortait une étude sur les salaires des sportifs professionnels en France, menée par UFF Sport Conseil. Football, rugby, basket et handball sont les quatre sports collectifs analysés par cette enquête. Quel est le salaire moyen d'un joueur de Ligue 1, du Top 14 ou encore de Pro A ? Combien gagnent réellement les stars des quatre sports majeurs qui évoluent en France ? Sont-ils trop payés ?

Les salaires du football

40 000 euros : le salaire moyen net mensuel d'un joueur de Ligue 1 correspond au salaire d'une vedette de la télévision.

Pas de surprise : ce sont les footballeurs de Ligue 1 qui, avec un salaire moyen net mensuel de 39 248 euros, sont en tête du classement. Un chiffre toutefois bien loin de celui des stars de notre championnat comme Djibril Cissé, Pauleta ou encore Juninho qui touchent aux alentours de 350 000 euros net mensuel. Les joueurs évoluant dans les grosses écuries du championnat comme Lyon, l'Olympique de Marseille, le PSG, Bordeaux ou encore Monaco sont eux aussi privilégiés avec des salaires globalement plus élevés que la moyenne. Des salaires que les clubs de Ligue 1 peuvent se permettre de payer essentiellement grâce au montant des droits TV. Depuis quelques semaines, le championnat de France coûte 668 millions d'euros par saison aux opérateurs diffuseurs. Sa forte visibilité médiatique permet également un sponsoring et un merchandising efficace.

Les salaires du basket

10 000 euros : le salaire moyen net mensuel d'un joueur de Pro A correspond au salaire d'un radiologue ou d'un chirurgien plastique.

Les basketteurs de Pro A arrivent en deuxième position dans ce classement. Les salaires du championnat de France ont augmenté de 11% ces cinq dernières saisons, permettant aux joueurs de toucher en moyenne un salaire net mensuel de 9 700 euros. Les stars de la Pro A comme Marc Slayers (Roanne), Cyril Julian (Nancy) ou encore Laurent Foirest (ASVEL) touchent en moyenne deux fois plus soit autour de 20 000 euros. Des salaires plutôt conséquents comparés à l'impact médiatique du championnat de France dont les affiches sont diffusés sur la chaîne Sport + qui paye deux millions d'euros par saison. En réalité, le Pro A profite, autant qu'elle est victime, du succès planétaire de la NBA. Le basket américain éclipse les différents championnats européens (dont la Pro A), mais développe en même temps l'intérêt du public pour ce sport. En revanche, les différences de salaire entre la France et les Etats-Unis sont énormes. Un basketteur professionnel de Pro A touche au minimum 2 200 euros net par mois. En NBA : ce sont l'équivalent de 18 000 euros de salaire net mensuel qui sont promis au moindre rookie (joueur sans expérience). Un joueur avec dix ans d'expérience NBA touchera au minimum 64 000 euros en salaire net mensuel.

Les salaires du rugby

8000 euros : le salaire moyen net mensuel d'un joueur du Top 14 correspond aux indemnités prévues pour un député-maire d'une grande ville.

Les rugbymen du championnat de France n'ont pas forcément bénéficié de l'effet Coupe du Monde et n'arrivent qu'à la troisième place de ce classement. En effet, le salaire moyen d'un joueur du Top 14 s'élève à 8189 euros net mensuel. Une somme que touche des joueurs comme l'Albigeois Arnaud Méla ou encore le Dacquois Fabien Barcella, nouveaux internationaux qui devraient voir leurs émoluments augmentés de la prochaine saison en raison de leur nouveau statut et d'un changement de club annoncé. Le premier sera à Agen et le second à Biarritz. Leurs salaires devraient alors se rapprocher de ceux des stars du Top 14 qui touchent en moyenne 21 450 euros net mensuel. Des sommes tout de même réservées aux internationaux « réguliers » comme le capitaine des Bleus Lionel Nallet.

Malgré des droits télévisés qui s'élèvent à 26 millions d'euros annuel pour le ballon ovale contre seulement 2 millions pour la Pro A, les salaires moyens des rugbymen sont plus faibles qu'au basket. Une situation presque logique sachant qu'un club professionnel de rugby emploie plus d'une trentaine de joueurs ainsi qu'un staff technique conséquent. Les clubs de basket professionnels peuvent se contenter d'une dizaine de joueurs ainsi que de quelques jeunes ou aspirants. En revanche, les stars du Top 14 touchent en moyenne plus que leurs homologues du basket en raison d'une exposition médiatique grandissante de leur sport, mais aussi de leur personne. A noter que les rugbymen professionnels sont assurés de toucher un salaire minimum proche de 3 000 euros net mensuel grâce à des accords signés entre la Ligue nationale de rugby et le syndicat des joueurs. Une somme divisée par deux en Pro D2.

Les salaires du handball

3000 euros : le salaire moyen net mensuel d'un joueur de D1 de handball correspond au salaire d'un conducteur de TGV

Avec un salaire moyen de 2961 euros net mensuel pour un joueur de D1, le handball se place largement en-dessous des autres principaux sports collectifs. Une rémunération mensuelle qui peut atteindre les 12 000 euros nets pour les stars du championnat de France comme Mickaël Guigou (Montpellier) ou Daniel Narcisse (Chambéry), tous deux internationaux français. A peine plus que le salaire d'un joueur de basket en Pro A. Des chiffres qui s'expliquent par la faible médiatisation des rencontres du championnat de France. Si la chaîne Eurosport retransmet régulièrement les affiches, les autres rencontres sont généralement non diffusées. La situation pourrait cependant changer dans les années à venir puisque les droits TV du championnat de France ont triplé (2 millions d'euros comme le basket), lors du dernier appel d'offres, suite à la concurrence d'Orange Sports qui retransmettra la plus belle affiche de chaque journée. Diffuseur historique, Eurosport diffusera également au moins un match par journée. Pas de hausse des salaires moyens à attendre cependant : ces sommes serviront essentiellement à limiter les départs des meilleurs joueurs de D1 vers l'étranger et éventuellement, d'attirer ceux qui sont déjà partis.

Alban Lepoivre

RMC.fr, le 22/04/2008

:clover:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...