Jump to content

Montauriol


Recommended Posts

:smile:

Article La Depeche

Bon je sais c'est pas drole, désolé....

C'est vraiment choquant d'en être arrivé là ! » La mairesse du petit village de Montauriol, près de Salles-sur-l'Hers, Geneviève Blanc, est encore troublée par le coup de carabine tiré par Rocco Morgante, sur son voisin mitoyen Robert Barbero. Deux voisins habitués à se quereller, mais cette fois-ci, cela s'est terminé tragiquement.Les faits se sont déroulés hier dans la nuit de lundi à mardi aux alentours de 4 h 30. Robert Barbero, dit « le tailleur de pierre », âgé d'une cinquantaine d'années et qui travaille comme manœuvre chez un maçon de Castelnaudary, aurait été réveillé par des coups portés sur sa porte d'entrée. En ouvrant le volet de la petite fenêtre du rez-de-chaussée de sa maison, rue de l'Église, il reçoit un coup de carabine en pleine figure, apparemment du plomb de petit calibre, 9 mm ou 12, selon un voisin. C'est la victime elle-même qui a averti les secours puisqu'aucun habitant de Montauriol n'aurait entendu la détonation - il y aurait eu beaucoup de vent cette nuit-là. Les pompiers et les gendarmes de Salles-sur-l'Hers sont arrivés les premiers vers 5 heures. Le tireur, que tout le monde appelle Rocco au village, maçon italien à la retraite, se serait semble-t-il ensuite retranché chez lui, dans la maison mitoyenne de sa victime. De peur d'être eux-mêmes pris pour cible, les pompiers ont caché l'ambulance derrière l'église et sont allés chercher avec précaution le blessé qui a été transporté à Toulouse.

tiré à bout portant

Le tireur a ensuite été interpellé et placé en garde à vue. Cependant, Rocco a entre-temps caché l'arme du crime et la Brigade de recherche de la gendarmerie de Carcassonne était encore sur les lieux en fin de matinée afin d'essayer de la retrouver, notamment dans un potager à l'entrée du village qui lui appartient. Les gendarmes n'ont cependant rien laissé filtrer de leur enquête.

Dans l'après-midi, la victime était dans un état stationnaire d'après les informations reçues par le maire du village. Robert Barbero serait gravement touché à la face, aux yeux, au nez et à la bouche puisque le coup aurait été porté à moins de 5 mètres. Il risquerait d'être défiguré mais surtout de perdre la vue. Il se trouve dans un hopital toulousain.

Edited by SSG
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...