Jump to content

Rives : Patron Voyou ?


Xv-31

Recommended Posts

Environ 25 salariés sans papiers du restaurant de l'Ile à Issy-les-Moulineaux (92), se sont mis en grève et occupent les locaux depuis ce matin pour demander leur régularisation, a-t-on appris auprès d'un responsable syndical CGT local.

Ces 25 personnes, "la totalité du personnel cuisine et service, sont en grève et occupent le restaurant depuis 09H00 ce matin", a annoncé Mario Ribeiro de la CGT, qui accompagne le mouvement avec l'association Droits Devant!.

"Il y de nombreuses réservations de (clients de) Roland-Garros prévues à midi et qui risquent de ne pas être servies", a-t-il ajouté.

Le restaurant (L'Ile), propriété de l'ancien joueur de rugby Jean-Pierre Rives, est situé sur l'île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.

AFP

:smile:

Link to comment
Vont pas pouvoir déjeuner les pauvres... c'est effectivement tragique B)

L'Ile à Issy, le Café de la Jatte à Neuilly même combat ! Il s'en passe de belles dans les îles du Neuf-Deux... :smile:

Link to comment

Le restaurant de l'Ile assigne ses sans-papiers au tribunal

"Diffamation"

L'avocat qui défendait les sans-papiers, Me Julien Brault, a provoqué la colère de Jean-Pierre Rives, présent à l'audience, en soulignant que l'établissement "emploie de nombreux sans-papiers".

"Ce que vous dites est un mensonge. Je n'ai jamais employé de sans-papiers, j'ai engagé des gens qui m'ont présenté des faux. On essaie de me faire passer pour un négrier", s'est emporté l'ancien rugbyman, menaçant de poursuivre l'avocat pour "diffamation".

:sorcerer:

Link to comment

Il a raison Rives de ne pas se laisser emmerder. C'est du ressort de l'Etat de régulariser ou non les sans-papier. Il ponctionne tant qu'il peut les entreprises alors il peut bien s'occuper de la paperasse.

Link to comment

Lu dans "20 minutes" :

"Les 19 sans-papiers qui occupent depuis vendredi le restaurant l'Ile à Issy-les-Moulineaux (92) sauront aujourd'hui (mercredi 4 juin) s'ils sont expulsables. La direction du restaurant, qui a rouvert hier (mardi 3 juin), les a assignés devant le tribunal de Nanterre pour "atteinte à la liberté de travail" et à la "liberté de commerce."

Link to comment

Restaurant L'Ile: le tribunal ordonne l'expulsion, le propriétaire veut négocier

05/06/2008-[11:04] - AFP

NANTERRE, 5 juin 2008 (AFP) - Le tribunal de Nanterre a ordonné jeudi matin l’expulsion des sans-papiers qui occupent le restaurant L’Ile, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), mais le propriétaire de l’établissement, Jean-Pierre Rives, s’est dit opposé à une intervention des forces de l’ordre.

Une intervention de la police, "ça ne réglerait aucun problème", a estimé l’ancien joueur de rugby, contacté par l’AFP, qui avait lui-même saisi la chambre des référés du tribunal de Nanterre pour obtenir le départ des occupants de son restaurant, dont certains sont ses salariés. "On va essayer de faire tout ça gentiment. On va essayer de faire régulariser ces gens. Le fait d’être squatté est certes dérangeant et inadmissible, mais de l’autre côté, il y a une autre histoire", a-t-il expliqué. "Ce sont des gens qui travaillent bien, qui sont honnêtes, courageux, on va essayer de faire quelque chose pour eux", a ajouté Jean-Pierre Rives, qui a néanmoins déclaré : "je ne suis pas un magicien !" Jeudi matin, la chambre des référés a ordonné "l’expulsion immédiate des défendeurs et de toute autre personne occupant de manière illicite le restaurant +L’Ile+ (...) par toutes voies de droit, avec si besoin est le concours de la force publique". Dix-neuf sans-papiers occupent depuis vendredi, avec le soutien du syndicat CGT et de l’association Droits Devant !, le restaurant situé sur l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux, pour obtenir leur régularisation. Seuls neuf des sans-papiers sont actuellement salariés du restaurant, les dix autres ayant été licenciés en décembre dernier quand leur situation irrégulière a été découverte, affirme la direction de l’établissement, qui a utilisé cet argument devant le tribunal. La direction se défend d’avoir salarié des sans-papiers en connaissance de cause.

Link to comment

Pour aller dans le sens de JPR, il est aujourd'hui très compliqué de s'assurer de la véracité des papiers des gens que l'on va employer. Pour l'avoir connu en RP, il circule aujourd'hui énormément de faux papiers, de faux permis de conduire de fausse carte de sécu, de fausse carte de séjour. On ne peut téléphoner au commissariat de Police, à chaque fois que l'on veut embaucher une personne...

Le titre Patron voyou est diffamatoire en l'état du dossier, même si le ''?'' en attenue la portée.

Link to comment
Pour aller dans le sens de JPR, il est aujourd'hui très compliqué de s'assurer de la véracité des papiers des gens que l'on va employer. Pour l'avoir connu en RP, il circule aujourd'hui énormément de faux papiers, de faux permis de conduire de fausse carte de sécu, de fausse carte de séjour. On ne peut téléphoner au commissariat de Police, à chaque fois que l'on veut embaucher une personne...

Le titre Patron voyou est diffamatoire en l'état du dossier, même si le ''?'' en attenue la portée.

Vi, vi. Il serait intéressant de connaître la grille de salaires qui permettait de rémunérer ces gens... Ca donne en général une idée sur la connaissance par le patron de la situation réelle de ses employés...

Link to comment
Pour aller dans le sens de JPR, il est aujourd'hui très compliqué de s'assurer de la véracité des papiers des gens que l'on va employer. Pour l'avoir connu en RP, il circule aujourd'hui énormément de faux papiers, de faux permis de conduire de fausse carte de sécu, de fausse carte de séjour. On ne peut téléphoner au commissariat de Police, à chaque fois que l'on veut embaucher une personne...

Le titre Patron voyou est diffamatoire en l'état du dossier, même si le ''?'' en attenue la portée.

Vi, vi. Il serait intéressant de connaître la grille de salaires qui permettait de rémunérer ces gens... Ca donne en général une idée sur la connaissance par le patron de la situation réelle de ses employés...

Effectivement si ils sont au dessous de la convention collective il ya un problême.

Mais sur ce que j'ai pu en lire pour l'instant, on a pas d'information sur ce point. Pour l'instant la CGT accuse JPR d'embaucher des sans-papiers ce qu'il nie... Les fait rien que les faits pour le moment. On passe de 25 salariés selon la CGT à 9 salariés selon la direction, l'action est faite au moment où le restau peut envisager d'effectuer un bon CA, il y a le nom de JPR, il y a Rolan Garros, bref ça sent la manipulation à plein nez...

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...