Jump to content

Jean Baptiste Elissalde


macflanaganCAB

Recommended Posts

macflanaganCAB

Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

Link to comment
Guest Invité
Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

t'inquiète pas JBE n'ira pas à Brive

Link to comment
Guest Invité_Jojo_*
Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

Bon sang mais c'est bien sûr ! JBE + brive + kung-fu + mémé ? Voici comment il s'est pété la côte, avec un demi ciseau retourné salto de mémé dans les côtes... :rolleyes:

Avec ca vous croyez qu'il va signer à Brive ? Il refusera de recroiser mémé c'est sûr :sorcerer:

Link to comment
Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

JBE sera à Bayonne, puis à Toulon et terminera sa tournée à Toulouse !

:rolleyes: Macflanagan, les rumeurs sur JBE sont légions sur les forums ! Fais un tour chez les fadas et tu verras qu'il asigné au RCT.

Fais un tour chez les bayonnais et tu verras qu'il a signé à l'Aviron...

Fais un tour sur le site off du stade toulousain pour voir si il n'aurait pas un contrat qui dure jusqu'en 2009, voire si il n'a pas resigné... ??

Link to comment
macflanaganCAB
Non mais en plus à Brive ils ont déjà trois 9 pour la saison prochaine...

Non si il devait venir il serait 10, car à ce niveau on est pas trés bien...

Link to comment
Non mais en plus à Brive ils ont déjà trois 9 pour la saison prochaine...

Non si il devait venir il serait 10, car à ce niveau on est pas trés bien...

Comme je le disais sur le Ca-Libre, Elissalde, s'il quitte Toulouse, celà serait plus parce qu'il considère jouer "hors de position". Donc il me semble incongru de le voir signer en "10" ailleurs.

Maintenant, on ne sait jamais mais je donne même pas 5% de chance de véracité à cette rumeur.

Link to comment
Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

arrete COTTER on t'a reconnu :rolleyes:

Link to comment
macflanaganCAB
Salut les Toulousains,

Par chez nous à Brive l'oncle du prof de kung fu de l'arrière grand mère de ma voisine à dit qu'il avait vu JBE au club du CAB ya quelques jours...

Donc infos trés peu fiable.

Avez vous des echos vous même sur un eventuel départ?

(je précise que je viens ici tranquillement, sans animosité)

Mac Flanagan de Brive.

arrete COTTER on t'a reconnu :sorcerer:

Tu me flatte là... =)

Link to comment
Guest perrot

Jean-Baptiste Elissalde remercie les "marabouts"

SAINT-DENIS (Reuters) - Au-delà des remerciements d'usage, Jean-Baptiste Elissalde a salué le travail des "marabouts" et "hypnotiseurs" qui lui ont permis de jouer malgré une blessure et de remporter, samedi, son premier titre de champion de France avec Toulouse contre Clermont (26-20).

Annoncé forfait en début de semaine en raison d'une blessure aux côtes contractée lors de la demi-finale face au Stade Français, l'ouvreur a finalement été aligné au coup d'envoi par Guy Novès, un coup de bluff qui a viré au coup de génie.

"La décision de me faire jouer a été prise jeudi", a expliqué Elissalde, auteur de 10 points au pied, dans les coursives du stade de France. "J'ai fait tout ce que j'ai pu pour jouer. J'ai fait appel à des méthodes normales et d'autres paranormales."

"J'ai vu des marabouts, des hypnotiseurs, je les remercie. J'ai vraiment vécu une drôle de semaine", a-t-il ajouté dans un sourire énigmatique.

Prié de dire si le coup d'intox sur sa participation à la finale avait pu perturber les Clermontois, Elissalde a répondu: "Ce n'était pas de l'intox, je vous apporterai les radios si vous voulez. J'ai joué avec une fracture des cartilages, je suis heureux d'y être arrivé."

Côté clermontois, on assurait ne pas avoir été déstabilisé par le coup de bluff toulousain. "L'intox toulousaine, on y est habitué, Guy (Novès) excelle là-dedans", a déclaré Jean-Marc Lhermet, le manager de l'ASM Clermont-Auvergne. "Concernant Elissalde, à partir du moment où Guy avait annoncé son forfait lundi, on savait qu'il jouerait."

"LES PIQÛRES NE FAISAIENT PLUS EFFET"

Pourtant, sur le terrain, la douleur paraissait insoutenable au petit demi d'ouverture toulousain, grimaçant, le bras en permanence posé sur son flanc gauche douloureux. A tel point qu'on a longtemps pensé que le coup d'intox était un coup de folie pour sa santé.

"Après 25 minutes, c'est devenu délicat. Les piqûres ne faisaient plus effet. Ça tirait à chaque coup de pied, à chaque choc."

Plusieurs fois en première période, Elissalde est resté au sol après des charges de Napolioni Nalaga ou Gonzalo Canale. "Lorsque tu sais qu'un adversaire est affaibli, tu ne l'économises pas. (Les Clermontois) l'ont fait et bien fait en début de match", dit-il.

"A la mi-temps, j'ai décidé de serrer les dents et de continuer encore un peu. Lorsqu'on a marqué l'essai (de Maxime Médard à la 60e), que l'on menait de 10 points, j'ai compris que c'était le moment de laisser ma place. Je n'étais même plus à 70% de mes moyens."

Symbole d'une équipe toulousaine qui aura puisé dans des ressources insoupçonnées, Elissalde venait de se sacrifier une dernière fois, passant les bras dans le dos de la défense clermontoise, exposant ses côtes à la férocité du plaquage adverse pour permettre au ballon de vivre.

"Ça me fera une belle histoire à raconter à mes petits-enfants. Un truc d'ancien combattant. Je pourrais leur dire que j'ai gagné une finale du Championnat de France de rugby en jouant avec un truc cassé."

Mais au-delà de son cas personnel, Elissalde a appelé les dirigeants du rugby à prendre des mesures pour remédier aux cadences infernales du rugby professionnel.

"Cela faisait 361 jours aujourd'hui (samedi) que la saison avait commencé avec la préparation de la Coupe du monde. C'était long, très long. Il faut parler avec les dirigeants pour qu'on arrête ces rythmes de fou car, aujourd'hui, on le paye comme du verre cassé."

Clément Dossin, édité par Jean-Paul Couret

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...