Jump to content

Merci Afat


cobra

Recommended Posts

merci afat d'avoir prévu le départ de Austerlizt à 0h01 alors qu'on est parti à 1h15 !!!

quelle mauvaise stratégie car apparemment le départ était prévu bien plus tard .

Honnetement afat aurait dit départ 1h20 tout le monde aurait été présent sauf qu'en disant le matin du match que le train du retour partirait à minuit beaucoup de toulousain n'ont même pas cherché à prendre le train après le match.

Pour conclure : les wagons sont repartis à moitié plein ou à moitié vide :original:

vive afat voyage

Edited by cobra
Link to comment

d'ou la " non " ambiance " ricardesque " du matin :original:

enfin quoi " radio corail " est passé dans la dépeche du midi ! :smile:

Link to comment

a priori, une trentaine de personnes sont arrivées apres le depart du train (d'apres un des retardataires).

ils sont allés prendre le TGV de 8h a montparnasse

Link to comment
a priori, une trentaine de personnes sont arrivées apres le depart du train (d'apres un des retardataires).

ils sont allés prendre le TGV de 8h a montparnasse

ils ont payés ?

Link to comment
a priori, une trentaine de personnes sont arrivées apres le depart du train (d'apres un des retardataires).

ils sont allés prendre le TGV de 8h a montparnasse

ils ont payés ?

je veus pas les accablé, mais 30 personnes sur 900 ca fais pas lourd... (- de 3.5% de pertes soit 2 personne par vagon)

nous on a maté tranquillement le feux d'artifice, on a ensuite recupperer des objet en consigne puis on a pris le metro et on est arriver 1/2 heure avant le depart du train...

Link to comment
  • 9 months later...

:close: C'est avec une immense joie (les larmes me remplissent les yeux) que je vous livre cette info :

Afat va devenir un "puissant" groupe... et donc, forcement, logiquement, invariablement ,AFAT va gater les supporters Toulousains en proposant des pack deplacements aux petits oignons, pour pas cher du tout !

Les Echos :

Les réseaux Afat et Selectour vont fusionner en janvier 2010

Les deux principales coopératives d'agences de voyages ont décidé de se regrouper. Si les adhérents des deux structures coopératives s'y rallient, le nouvel ensemble, qui compterait quelque 1.170 agences de voyages pour un volume d'affaires agrégé de 2,8 milliards d'euros, en janvier 2010.

La consolidation du marché français du voyage va connaître une nouvelle accélération, avec l'annonce d'une opération sans précédent dans le secteur des agences de voyages. Les deux principaux groupements volontaires, Afat Voyages et Selectour Voyages, ont en effet dévoilé hier un projet de fusion inattendu, dont le démarrage opérationnel est prévu en janvier 2010.

Si l'on savait depuis plusieurs semaines une éventuelle coopération entre ces deux frères ennemis possible (« Les Echos » du 10 mars), on en restait à l'hypothèse d'une alliance. Formule dont le président d'Afat Voyages, Jean-Pierre Mas, reconnaissait il y a quelques jours qu'elle « aurait du sens ». En fait, dans le plus grand secret, les directions des deux groupements travaillaient activement depuis novembre dernier à la préparation d'un projet de fusion visant à créer un méga-réseau.

De fait, le nouvel ensemble - qui devrait naître du protocole d'accord unanimement approuvé par les conseils d'administration des deux entités - regrouperait quelque 1.170 agences de voyages pour un volume d'affaires agrégé de 2,8 milliards d'euros. Ce, dans l'hypothèse où tous les adhérents des structures coopératives s'y rallieraient. Officiellement informés hier du projet de mariage, ils auront à le valider en septembre prochain, avant l'assemblée générale extraordinaire constitutive de la nouvelle coopérative, prévue en novembre.

Ce réseau, annoncé comme de « nouvelle génération », pèsera 950 millions pour la seule billetterie aérienne, 800 millions dans la revente de forfaits des tour-opérateurs, sa deuxième activité, ou encore 210 millions d'euros de vente de billets de train, comme important distributeur de la SNCF. Sa force de frappe commerciale est par ailleurs considérable avec 4.000 vendeurs. Beaucoup d'entre eux sont des propriétaires commerçants, d'où la forte culture de chacun des réseaux et... une rivalité - pas toujours très confraternelle - qui ne s'est jamais démentie. Selectour fête son trente-neuvième anniversaire cette année, Afat ayant franchi le cap symbolique des vingt ans en 2008.

Mais le projet de fusion, qui doit se traduire par la constitution d'une coopérative unique, pourra être d'autant mieux « vendue » en interne que le futur réseau pro forma ne génère pas une véritable concurrence frontale. Bien que couvrant 98 départements, l'intégralité des villes de plus de 100.000 habitants et 60 % de celles en ayant plus de 20.000, il n'y a été trouvé, à l'issue d'un minutieux passage au crible, que 12 cas seulement d'agences concurrentes se situant à moins de 100 mètres l'une de l'autre !

Ce maillage étroit du territoire doit, par ailleurs, se doubler d'une stratégie Internet ambitieuse. Le nouvel ensemble affiche en effet l'ambition d'être véritablement multicanal. Si l'objectif, l'architecture, la gouvernance et le calendrier de sa création sont d'ores et déjà calés, reste toutefois à lui trouver une marque. Ce « chantier prioritaire » fait toujours l'objet de réflexions. Une décision sur ce sujet sera arrêtée d'ici à l'été.

CHRISTOPHE PALIERSE, Les Echos

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...