Jump to content

Le Tdf 2008


Cyril

Recommended Posts

Premier cas de dopage sur le Tour de France 2008

France Info - 21:48

Contrôlé à l’EPO dès la première étape du Tour de France. Les organisateurs de la Grande Boucle ont annoncé ce soir que l’Espagnol Manuel Beltran avait été contrôlé positif. Le coureur de l’équipe italienne Liquigas a été exclu du Tour et placé en garde à vue. Une affaire qui éclipse en grande partie la victoire de l’Espagnol Luis Leon Sanchez dans la 7ème étape, aujourd’hui.

Un Tour de France "propre" ? Ce ne sera pas encore pour cette année. Ce soir, au terme de la 7ème étape, les organisateurs de la Grande Boucle ont dû annoncer le premier cas de dopage de l’été. Il concerne l’un des vétérans de la course, l’Espagnol Manuel Beltran, 37 ans.

Le coureur de la formation italienne Liquigas a été détecté positif à l’EPO, une hormone qui augmente artificiellement l’oxygénation du sang. Contrôle effectué lors de la première épreuve du Tour, entre Brest et Plumelec.

Le sportif peut maintenant demander la contre-expertise de l’échantillon B. Le porte-parole de Liquigas a précisé que Beltran serait licencié si le second échantillon s’avérait positif. Le coureur pourrait aussi être poursuivi "pour dommages".

Au fait, Alejandro Valverde - Le vainqueur de l'UCI-Pro Tour 2006 figure parmi les coureurs impliqués par l'affaire du Dr Fuentes. (Valverde sous le surnom de "Valv" et entre parenthèse la mention "Piti", du nom de sa chienne).

En 2007, l'équipe Caisse d'Epargne lui renouvelle sa confiance....

Link to comment
Guest perrot
Cette année, je suis totalement indifférent au Tour de France. Ca ne m'impressionne plus, allez savoir pourquoi...

moi ça m'impressionne qu'un évènement qui véhicule depuis des années hypocrisie et mensonge puisse toujours réunir autant de monde !

ça m'impressionne d'autant plus quand on sait que le contribuable finance indirectement l'épreuve. On parle de 600000 euros pour Toulouse cette année.

ça m'impressionne également qu'en toute légalité, une course puisse bloquer toute une partie de l'agglomération toulousaine pendant 5 heures !

je sais j'ai du faire 30 kms de la place des carmes pour rentrer sur ST Jean puisque la RN 88 ne pouvait pas être traversée !

bref, vive le peuple ! vive le tour ! vive la france et n'oublions de sortir les drapeaux ce soir histoire de flatter notre orgueil national !

heureusement, cette victoire a causé moins de morts que d'autres !

Link to comment

L'agence française anti-dopage a mis en garde une dizaine de coureurs présentant des "risques sanitaires inquiétants"... J'aime bien le terme utilisé. :whist:

Link to comment

Le premier français est 26ème... on est donc sûr que le cyclisme français est propre :whist:

Link to comment
Premier cas de dopage sur le Tour de France 2008

France Info - 21:48

Contrôlé à l’EPO dès la première étape du Tour de France. Les organisateurs de la Grande Boucle ont annoncé ce soir que l’Espagnol Manuel Beltran avait été contrôlé positif. Le coureur de l’équipe italienne Liquigas a été exclu du Tour et placé en garde à vue. Une affaire qui éclipse en grande partie la victoire de l’Espagnol Luis Leon Sanchez dans la 7ème étape, aujourd’hui.

Un Tour de France "propre" ? Ce ne sera pas encore pour cette année. Ce soir, au terme de la 7ème étape, les organisateurs de la Grande Boucle ont dû annoncer le premier cas de dopage de l’été. Il concerne l’un des vétérans de la course, l’Espagnol Manuel Beltran, 37 ans.

Le coureur de la formation italienne Liquigas a été détecté positif à l’EPO, une hormone qui augmente artificiellement l’oxygénation du sang. Contrôle effectué lors de la première épreuve du Tour, entre Brest et Plumelec.

Le sportif peut maintenant demander la contre-expertise de l’échantillon B. Le porte-parole de Liquigas a précisé que Beltran serait licencié si le second échantillon s’avérait positif. Le coureur pourrait aussi être poursuivi "pour dommages".

Au fait, Alejandro Valverde - Le vainqueur de l'UCI-Pro Tour 2006 figure parmi les coureurs impliqués par l'affaire du Dr Fuentes. (Valverde sous le surnom de "Valv" et entre parenthèse la mention "Piti", du nom de sa chienne).

En 2007, l'équipe Caisse d'Epargne lui renouvelle sa confiance....

sans oublier l'ancien porteur du maillot jaune Schumacher, blanchi en 2006 pour vice de procedure, et victime d'un accident de la route en 2007 suite a un pb d'alcoolemie. les analyses faites par la police ont révélé la presence de divers "produits illicites". Mais ce n'etait pas pas un controle anti dopage.

Link to comment
Le premier français est 26ème... on est donc sûr que le cyclisme français est propre :sorcerer:

Euh... Je ne sais pas si c'est une boutade ou non mais pour moi, oui : le fait que les francais soient à la rue depuis quelques temps prouvent qu'en France, on doit lutter beaucoup plus contre le dopage que certains autres pays et on doit beaucoup plus les controler.

L'anéne dernière, si on prend le classement final du Tour de France, le 1er francais est 27e et a... 13 espagnols devant lui au classement !!

Les espagnols trustent donc plus de la moitié des 25 premières places. :shaun:

Et curieusement, ces dernières années, c'est d'Espagne que sont partis une bonne partie des affaires de dopage, des différents scandales et des sportifs controlés positifs avec en plus, une administration espagnole qui ne mets pas que de la bonne volonté.

On sait trés bien que ce pays lutte, on va dire mollement, contre le dopage. Et y'a pas que l'Espagne.

Bref, oui, tant que le premier francais sera 30e, je considérerai que le cyclisme francais est plus propre (j'ai pas dit propre, j'ai dis plus propre) que certains voisins.

A moins que le cycliste francais soit devenu d'un seul coup, intrinsequement moins bon, moins fort, plus fainéant, moins endurant que d'autres nationalités. Mais là, on entre dans un débat sur une mutation génétique soudaine qui me dépasse. :sorcerer:

Edited by Gabi
Link to comment

:sorcerer:

L’Espagnol Moises Duenas a été contrôlé positif à l’EPO. Sa formation, Barloworld, l’a immédiatement retiré de la course. C’est le second cas de dopage sur le Tour depuis le départ.

Dopé à l’EPO... comme aux plus belles années. Sauf que la détection s’est affinée, depuis. Et qu’il est difficile de passer à travers les mailles du filet, aujourd’hui. L’Espagnol Moises Duenas en sait quelque chose, lui qui a été contrôlé positif à l’EPO. C’était lors de la quatrième étape du Tour de France, le contre-la-montre de Cholet ; les résultats viennent d’être communiqués.

Sa formation, Barloworld, a immédiatement pris la décision qui s’imposait. Et l’a retiré de la course.

Moises Duenas pointait hier en 19e position, après dix étapes. A 6 minutes 43 secondes du leader, l’Australien Cadel Evans.

L’hôtel de l’équipe, à Tarbes, a été bouclé ce matin par une cinquantaine de policiers, qui ont perquisitionné plusieurs chambres. Un hôtel partagé par les coureurs de l’équipe Bouygues Telecom, qui se demandaient ce qui se passait... “Ils sont là, à croire qu’il y a un terroriste dans l’hôtel. Ils ne nous disent pas ce qu’ils veulent. Ils ne se sont pas occupés de nous”, racontait le manager de la formation, Jean-René Bernaudeau.

C’est le second cas de dopage avéré sur ce Tour 2008, après celui d’un autre Espagnol, Manuel Beltran, de l’équipe Luquigas. Lui aussi a été retiré de la course, vendredi dernier.

Guillaume Gaven, avec agences AFP

Link to comment

Les deux premiers cas de dopage de ce tour, c'est deux espagnols.

Comme par hasard...

Ils vont encore truster la moitié des 20 premières places...

Et on va encore railler contre les cyclistes francais, ces chèvres qui finissent à une demi-heure.

Link to comment

Cyclisme - TDF - Dopage: l'Etat espagnol réagit

L'Etat espagnol n'est pas resté longtemps silencieux après les affaires de dopage Duenas et Beltran. Le secrétaire d'Etat aux sports Jaime Lissavetzky a concédé mercredi que ces deux cas sont des «coups durs». Il a toutefois réclamé la «prudence» jusqu'à la confirmation des résultats.

«Après les Tours d'Espagne et d'Italie qui n'ont vu aucun aucun cas de dopage, on espérait que rien ne se passerait, a-t-il regretté alors que les deux seuls coureurs du Tour de France coupables de dopage à l'EPO sont Espagnols. Le secrétaire d'Etat ibérique a demandé d'attendre les résultats des contre-analyses. Une prudence dont n'a pas fait preuve le président de l'UCI, Pat McQuaid, qui a immédiatement accusé l'Espagne de «laxisme» dans la lutte contre le dopage. (Avec AFP)

:sorcerer:

Link to comment

il n'y a pas que les tapas qui sont empoisonnées. le foie gras aussi

Cyclisme - TDF - Moreau en question

Son abandon lors de la 7e étape du Tour de France avait suscité bien des interrogations. Et il continue de le faire. Christophe Moreau a assuré lui-même mercredi dans L'Equipe qu'il n'est pas concerné par la liste de coureurs présentant des paramètres sanguins anormaux lors des analyses effectuées avant le départ de la Grande Boucle, mais une information publiée sur le site internet du Monde ce même mercredi relance les questions.

Le coureur d'Agritubel se serait, selon le site du quotidien, vu notifier après Paris-Nice, en mars, par le médecin de la Fédération française, une «contre-indication» à la pratique du cyclisme. La raison en serait un taux de cortisol effondré, conséquence d'une administration de corticoïdes. Cette administration n'est pas forcément interdite, mais elle bloque à coup sûr la production naturelle de cortisol, qui est l'un des paramètres contrôlé dans le cadre du suivi médical des coureurs.

Contacté par Le Monde, Christophe Moreau, 37 ans, a déclaré qu'il n'avait reçu aucune contre-indication. Le manager d'Agritubel a quant à lui déclaré dans L'Equipe, jeudi : «Moreau a bien été arrêté après Paris-Nice, mais parce qu'il était malade. Maintenant, s'il y a des faits contre lui, qu'on me les apporte et je m'exprimerai. En attendant, il y en a marre de ces

Link to comment

Le succésseur annoncé de Pantani, l'italien Ricco, contrôlé positif à l'EPO :sorcerer:

Le tour propre, ce ne sera pas cette année...

Link to comment
Le succésseur annoncé de Pantani, l'italien Ricco, contrôlé positif à l'EPO :sorcerer:

Le tour propre, ce ne sera pas cette année...

Toute son équipe s'est retiré.

Faudra quand même qu'il en reste trois à la fin du Tour pour pouvoir faire un podium. :sorcerer:

Voila une chance inouie d'avoir enfin un francais sur le podium !!

Edited by Gabi
Link to comment

Il s'agirait d'un nouveau type d'EPO, comme quoi le dopé trouve toujours un nouveau produit proposé par le marché.

Maintenant, je pense aux journaux qui en ont fait des tonnes sur ce coureur, tout contents de trouver un nouveau Pantani. Pourtant, il y avait de quoi être méfiant. Soit les "experts" sont très naïfs, soit ils défendent indirectement leur position. Que deviendraient-ils sans TDF ?

Je ne suis pas pour l'arrêt du tour, mais pour une grande lessive dès le départ. Que les organisateurs définissent des règles strictes (compables à celles appliquées en France). Ne participeraient au Tour que ceux qui ont respecté ces régles. Il y aurait moins de vedettes, mais au moins le Tour serait propre.

Link to comment
Il s'agirait d'un nouveau type d'EPO, comme quoi le dopé trouve toujours un nouveau produit proposé par le marché.

Maintenant, je pense aux journaux qui en ont fait des tonnes sur ce coureur, tout contents de trouver un nouveau Pantani. Pourtant, il y avait de quoi être méfiant. Soit les "experts" sont très naïfs, soit ils défendent indirectement leur position. Que deviendraient-ils sans TDF ?

Je ne suis pas pour l'arrêt du tour, mais pour une grande lessive dès le départ. Que les organisateurs définissent des règles strictes (compables à celles appliquées en France). Ne participeraient au Tour que ceux qui ont respecté ces régles. Il y aurait moins de vedettes, mais au moins le Tour serait propre.

Meme si il y a ces regles en place, tant que la moyenne horaire des etapes ne baissent pas, il y aura toujours suspicion.

Link to comment
Meme si il y a ces regles en place, tant que la moyenne horaire des etapes ne baissent pas, il y aura toujours suspicion.

Je suis bien d'accord. Je dirais que la lutte anti-dopage fonctionnera le jour où ils ne monteront plus 5 cols dans la journée à 35 km/h.

Si la moyenne horaire reste la même, c'est qu'il y a toujours des tricheurs.

Au fait, l'équipe Saunier Duval, celle de Ricco, qui s'est retiré précipitement car y'avait des soupcons sur d'autres coureurs, est espagnole... :sorcerer:

Et d'ailleurs, cette équipe a survolé les Pyrénées, leurs coureurs finissant ensemble en tête des sommets...

Link to comment
Meme si il y a ces regles en place, tant que la moyenne horaire des etapes ne baissent pas, il y aura toujours suspicion.

Je suis bien d'accord. Je dirais que la lutte anti-dopage fonctionnera le jour où ils ne monteront plus 5 cols dans la journée à 35 km/h.

Si la moyenne horaire reste la même, c'est qu'il y a toujours des tricheurs.

Au fait, l'équipe Saunier Duval, celle de Ricco, qui s'est retiré précipitement car y'avait des soupcons sur d'autres coureurs, est espagnole... :sorcerer:

Et d'ailleurs, cette équipe a survolé les Pyrénées, leurs coureurs finissant ensemble en tête des sommets...

ils doivent se sentir un peu perdeux et ont sauvé la face comme il peuvent.

d'apres ce qu'on peut lire dans la presse, il semblerait qu'il y en a un paquet qui serrent les fesses maintenant.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...