Jump to content

Le Rugby Toulousain En Deuil


erixx1

Recommended Posts

Deuil. Le monde du rugby est dans la tristesse. Terrassé par une crise cardiaque, l'ancien talonneur du Stade toulousain n'a pu être réanimé.

Stade Toulousain. Daniel Santamans mort en enterrant sa mère

Dans le cœur des supporters stadistes, il était affectueusement baptisé « Satanas ». Mais pour ses proches, ses potes du Stade toulousain et de Blagnac, c'était Daniel. A 49 ans, Daniel, le bouillant talonneur stadiste des années quatre-vingt, deux fois vainqueur du Brennus en 1985 et 1986, a été précipitamment arraché à l'affection des siens. Ce cœur, qu'il avait de si généreux, s'est brusquement arrêté et a plongé une famille déjà éprouvée par la récente disparition de leur maman dans un profond abîme sans fond.

Dans le monde ovale, Daniel n'incarnait pas seulement ce talonneur guerrier et tonique. « Dans le rugby, il a tout fait », précise son ancien coéquipier de l'époque Thierry Sanson: « Je l'ai connu à ses débuts au sein de l'équipe une du Stade. Je jouais encore au talonnage; lui, évoluait en troisième ligne, c'était un sacré joueur de ballon. Tout doucement, il m'a poussé vers la sortie, mais cela ne nous a pas empêchés d'être amis dans la vie. En tant qu'éducateur, il était au point. Au sein du Stade toulousain, il est le seul à avoir entraîné dans toutes les catégories, des poussins jusqu'à l'équipe une ».

Très ému par la disparition brutale de son ancien coéquipier des juniors Reichel stadistes, Philippe Monnereau, l'ex-entraîneur du FCTT, a la gorge très nouée et peine à trouver ses mots : « J'ai joué avec lui en juniors. Je me souviens d'un quart de finale Reichel en 1979 contre le Stade montois. Je revois Daniel avant l'entrée sur le terrain, dévisager Laurent Rodriguez qui était le capitaine montois. J'ai en mémoire aussi un match de Nationale B contre Colomiers. Avec une côte cassée, il a fait le match entier et aucun Columérin n'a osé le toucher. C'était un joueur craint dans le bon sens du terme et respecté par ses adversaires ».

Éducateur hors pair

Une fois, les crampons rangés, c'est en tant qu'éducateur qu'il s'est offert une belle aventure ovale. Vainqueur du Gaudermen en 1988 avec les cadets toulousains, double champion de France Reichel en 1994 et 1995, il est du sacre stadiste en 2001, en compagnie de Guy Novès et de Christian Gajan, avant de prendre la direction de l'équipe nationale roumaine et de donner de sacrés coups de main à Lourdes, Blagnac, Tarbes qu'il a mené aux portes de l'élite en 2003.

Injustement privé d'un maillot bleu, il restera ce garçon attachant et boute-en-train, un éducateur hors pair, un horloger du rugby qui donnait toujours l'heure exacte.

Daniel Santamans est décédé. L'ancien talonneur du Stade toulousain été terrassé par un malaise cardiaque, hier après-midi, à l'âge de 49 ans. Il revenait de l'enterrement de sa maman et s'est effondré dans la maison familiale, à Cugnaux. Les pompiers et le Samu n'ont pas pu le réanimer.

Link to comment
Deuil. Le monde du rugby est dans la tristesse. Terrassé par une crise cardiaque, l'ancien talonneur du Stade toulousain n'a pu être réanimé.

Stade Toulousain. Daniel Santamans mort en enterrant sa mère

Dans le cœur des supporters stadistes, il était affectueusement baptisé « Satanas ». Mais pour ses proches, ses potes du Stade toulousain et de Blagnac, c'était Daniel. A 49 ans, Daniel, le bouillant talonneur stadiste des années quatre-vingt, deux fois vainqueur du Brennus en 1985 et 1986, a été précipitamment arraché à l'affection des siens. Ce cœur, qu'il avait de si généreux, s'est brusquement arrêté et a plongé une famille déjà éprouvée par la récente disparition de leur maman dans un profond abîme sans fond.

Dans le monde ovale, Daniel n'incarnait pas seulement ce talonneur guerrier et tonique. « Dans le rugby, il a tout fait », précise son ancien coéquipier de l'époque Thierry Sanson: « Je l'ai connu à ses débuts au sein de l'équipe une du Stade. Je jouais encore au talonnage; lui, évoluait en troisième ligne, c'était un sacré joueur de ballon. Tout doucement, il m'a poussé vers la sortie, mais cela ne nous a pas empêchés d'être amis dans la vie. En tant qu'éducateur, il était au point. Au sein du Stade toulousain, il est le seul à avoir entraîné dans toutes les catégories, des poussins jusqu'à l'équipe une ».

Très ému par la disparition brutale de son ancien coéquipier des juniors Reichel stadistes, Philippe Monnereau, l'ex-entraîneur du FCTT, a la gorge très nouée et peine à trouver ses mots : « J'ai joué avec lui en juniors. Je me souviens d'un quart de finale Reichel en 1979 contre le Stade montois. Je revois Daniel avant l'entrée sur le terrain, dévisager Laurent Rodriguez qui était le capitaine montois. J'ai en mémoire aussi un match de Nationale B contre Colomiers. Avec une côte cassée, il a fait le match entier et aucun Columérin n'a osé le toucher. C'était un joueur craint dans le bon sens du terme et respecté par ses adversaires ».

Éducateur hors pair

Une fois, les crampons rangés, c'est en tant qu'éducateur qu'il s'est offert une belle aventure ovale. Vainqueur du Gaudermen en 1988 avec les cadets toulousains, double champion de France Reichel en 1994 et 1995, il est du sacre stadiste en 2001, en compagnie de Guy Novès et de Christian Gajan, avant de prendre la direction de l'équipe nationale roumaine et de donner de sacrés coups de main à Lourdes, Blagnac, Tarbes qu'il a mené aux portes de l'élite en 2003.

Injustement privé d'un maillot bleu, il restera ce garçon attachant et boute-en-train, un éducateur hors pair, un horloger du rugby qui donnait toujours l'heure exacte.

Daniel Santamans est décédé. L'ancien talonneur du Stade toulousain été terrassé par un malaise cardiaque, hier après-midi, à l'âge de 49 ans. Il revenait de l'enterrement de sa maman et s'est effondré dans la maison familiale, à Cugnaux. Les pompiers et le Samu n'ont pas pu le réanimer.

putain le choc en se levant et de lire une nouvelle comme ca........

j'ai pas de mots

condoleance à la famille

Link to comment
:sorcerer::smile:

Toutes mes condoléances à la famille.

Tout pareil :blink::shaun:

Courage à sa famille :blink:

dur dur :o courage à sa famille et ses potes

Link to comment

Je présente toutes mes condléances à sa famille.

Link to comment

Condoléances à la famille, au ST et au monde du rugby

Link to comment

Gros choc ... j'aimais bien l'homme.

Link to comment
Guest Invité_franck_*

bonjour a tous

juste quelques petits mots pour vous expliquer la tristesse et le désaroi dans lesquels se trouvent aujourd hui les stadistes.

Daniel etait l ami de tous les stadistes, il n avait que des amis au club

apres une riche carriere, 3eme ligne au début mais surtout talonneur, ce joueur au petit gabarit compensait par une préparation physique tres poussée et une grande agressivité (legendaire)

parallelement a sa carriere de joueur Daniel etait aussi depuis le debut des années 80 educateur au stade.

c est d ailleurs le seul qui a entrainé toutes les equipe d un club, des poussins jusqu a l equipe une. certainement l entraineur qui a formé le plus de joueurs stadistes

bien qu il ait aussi entainé blagnac, lourdes, tarbes ou la roumanie, son coeur etait particulierement rouge et noir et les amitiés qu il avait noué avec les joueurs des années 80 etait sans faille.Daniel etait aussi guerrier sur le terrain que fidele dans la vie, c est peu dire.

a titre perso,Daniel a été mon premier entraineur au stade en cadet en 87/88, nous avions gagné le gauderman et joué la finale du championnat. philippe carbo etait le capitaine de l equipe. j avais retrouvé daniel 2 ou 3 ans plus tard, en reichel pour un titre de champion de france en 91. daniel a ensuite ete de nouveau 2 fois champion avec les reichels puis est "monté" en equipe une en 98 et nous avons été champion cette saison 98/99. je lui dois certainement en parti ma nomination de capitaine de l équipe une apres l avoir été aussi en junior.meme si le club l avait ecarté en 2000, il n en gardait pas rigueur, tant l amour du club et des hommes etait plus fort.

c etait un stadiste exemplaire et a titre perso, mon "pere de rugby" car la rencontre de ce personnage dans les douces années d adolescence a été capitale pour moi; il m avait demontré que tout le monde pouvait reussir dans la vie en travaillant, comme sur le terrain, mais que par dessus tout les relations humaines restaient les plus importantes. voila, pour exprimer un peu ce que beaucoup de stadistes doivent ressentir aujourd hui et vous en fait part simplement.

depuis samedi, toutes ces heures sont tres pénibles et nous avons perdu un etre cher.

bien avous

Franck Belot

Link to comment

Condoléances à ses proches et à ses amis. Je me souviens l'avoir croisé plusieurs fois quand j'étais un pitchoun de l'école de rugby du ST au début des années 90... :sorcerer::blink:

Merci pour le témoignage, Franck!

Link to comment
moza de Tlse

Condoléances (un peu en retard, désolée) à toute sa famille, ses proches, ses amis et au monde de l'ovalie.

Link to comment

Terrible nouvelle, c'est trop jeune pour partir. Condoléances à ses proches. :sorcerer:

Link to comment

en voyant sa photo en petit ds la une du midol la semaine derniere , je sais pas ......... peux pas dire , pas de mot encore ...

1985 voilà la double immage que je vois aussitot .

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...