Jump to content

Nouvelles Règles ...


MikaCuba

Les nouvelles règles ...  

40 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Après 3 journées, on commence à voir certaines tendances ... On peut commencer un vrai débat sur ces règles ..

Débat qui va forcément évoluer tout au long de l'année.

des joueurs, des entraineurs commencent à donner leur avis ..

à vous d'argumenter...

Personnellement, pour l'instant je trouve :

- que le combat des avants est moins mis en valeur

- que l'équipe attaquante est + pénalisée (il faut + de joueurs pour protéger un ballon en tenant debout)

- que les points obscurs sont nombreux : comment déterminer si un joueur va volontairement au sol ? (hier, Servat)

- que les touches et mauls sont devenus des phases de jeu moins lisibles

donc, beaucoup de points négatifs .. mais je veux espérer que les équipes les + productives de jeu sauront trouver la parade pour se servir de ces règles et tirer le championnat vers le haut ...

Pour l'instant, on ne reconnait pas les équipes (le BO joue + :sorcerer: , le ST joue en contre et au pied, l' ASM produit beaucoup mais rentabilise peu, le SF se conforte dans un rugby qui se joue d'abord au pied :online: )

Bref, un ASM-ST pourrait être alléchant avec ces règles mais un SF-ST risque à mon avis d'être beaucoup plus cadenassé qu'avant ...

Si en + la règle n'est pas appliquée pareillement en Hcup, on va diviser encore + le monde du rugby ..

Link to comment

Novès va se déplacer, en Angleterre je crois, pour une réflexion sur les nouvelles règles avec les arbitres anglo saxons ..

je ne sais plus où j'ai lu cela .. désolé ..

Link to comment

Les nouvelles règles favorisent l'attaque bien évidement ! (je suis le seul à avoir voter oui... :drinks )

La nouvelle ligne de hors-jeu, à 5 mètres des pieds du N°8 sur les mêlées fermées.

La possibilité de jouer les touches rapidement vers l'arrière

Par contre, l'application stricte d'une ancienne règle (non nouvelle) imposant les soutiens dans les phases de ruck à avoir les épaules au-dessus des hanches et en ayant une action de déblayage du bas vers le haut.

Ce dernier point est effectivement assez pénalisant pour les équipes attaquantes, étant donné que les arbitres se focalisent sur les soutiens et non sur les défenseurs qui retardent les sorties de balles alors que le ruck eut été annoncé par ce même arbitre.

Cela implique donc, une mobilisation plus importante des soutiens avec les dérives qui les pénalisent :

C'est à dire que s'ils déblayent trop attivement, ils peuvent par leur élan aller trop loin ou bien chuter sur le joueur plaqué, ou bien encore se faire bousculer par un co-équipier venant également au soutien d'une manière désordonnée, et donc se faire sanctionné...

Il faut donc que les joueurs au soutien soient plus nombreux, plus efficace au niveau du déblayage (de bas en haut) et surtout plus vigilant à leur position.

Edited by GIMP CLAN
Link to comment
Les nouvelles règles favorisent l'attaque bien évidement ! (je suis le seul à avoir voter oui... :drinks )

La nouvelle ligne de hors-jeu, à 5 mètres des pieds du N°8 sur les mêlées fermées.

La possibilité de jouer les touches rapidement vers l'arrière

Par contre, l'application stricte d'une ancienne règle (non nouvelle) imposant les soutiens dans les phases de ruck à avoir les épaules au-dessus des hanches et en ayant une action de déblayage du bas vers le haut.

Ce dernier point est effectivement assez pénalisant pour les équipes attaquantes, étant donné que les arbitres se focalisent sur les soutiens et non sur les défenseurs qui retardent les sorties de balles alors que le ruck eut été annoncé par ce même arbitre.

Cela implique donc, une mobilisation plus importante des soutiens avec les dérives qui les pénalisent :

C'est à dire que s'ils déblayent trop attivement, ils peuvent par leur élan aller trop loin ou bien chuter sur le joueur plaqué, ou bien encore se faire bousculer par un co-équipier venant également au soutien d'une manière désordonnée, et donc se faire sanctionné...

Il faut donc que les joueurs au soutien soient plus nombreux, plus efficace au niveau du déblayage (de bas en haut) et surtout plus vigilant à leur position.

et donc cela favorise la défense adverse ! :drinks

Mais il est intéressant de relever que beaucoup perçoivent ces nouvelles règles comme favorisant le jeu défensif ! alors que tes autres remarques sont tout à fait justes.

Link to comment
Les nouvelles règles favorisent l'attaque bien évidement ! (je suis le seul à avoir voter oui... :drinks )

La nouvelle ligne de hors-jeu, à 5 mètres des pieds du N°8 sur les mêlées fermées.

La possibilité de jouer les touches rapidement vers l'arrière

Par contre, l'application stricte d'une ancienne règle (non nouvelle) imposant les soutiens dans les phases de ruck à avoir les épaules au-dessus des hanches et en ayant une action de déblayage du bas vers le haut.

Ce dernier point est effectivement assez pénalisant pour les équipes attaquantes, étant donné que les arbitres se focalisent sur les soutiens et non sur les défenseurs qui retardent les sorties de balles alors que le ruck eut été annoncé par ce même arbitre.

Cela implique donc, une mobilisation plus importante des soutiens avec les dérives qui les pénalisent :

C'est à dire que s'ils déblayent trop attivement, ils peuvent par leur élan aller trop loin ou bien chuter sur le joueur plaqué, ou bien encore se faire bousculer par un co-équipier venant également au soutien d'une manière désordonnée, et donc se faire sanctionné...

Il faut donc que les joueurs au soutien soient plus nombreux, plus efficace au niveau du déblayage (de bas en haut) et surtout plus vigilant à leur position.

et donc cela favorise la défense adverse ! :drinks

Mais il est intéressant de relever que beaucoup perçoivent ces nouvelles règles comme favorisant le jeu défensif ! alors que tes autres remarques sont tout à fait justes.

Il s'agit là d'une règle ancienne.

Moi, je suis curieux de voir comment les différents coaches vont revoir leurs stratégies, voire en développer d'autres, pour s'adapter à la nouvelle règle concernant le nombre de joueurs dans l'alignement, qui n'est plus limité pour aucune des équipes. Jusqu'ici, aucune équipe du Top 14 n'a vraiment innové (oui, y'a bien le Yach qui a sauté en touche :drinks ) et on s'est contenté côté défense de faire mirroir avec l'attaque en proposant le même nombre de joueurs.

A quand une touche sans alignement défensif ? :drinks

Link to comment

J'ai une question sur les nouvelles règles

suite au match de dimanche

si l'équipe envoi le ballon dans ses propres 22m

l'équipe ne peut pas dégager directement en touche

mais apparemmment s'il y a suite à ça un regroupement dans les 22

l'équipe peut ensuite dégager directement dans les 22 m !!!!

ça ne fait que rajouter un point d'impact de plus et pas forcément accélérer le jeu, vous en pensez quoi ??

Link to comment
J'ai une question sur les nouvelles règles

suite au match de dimanche

si l'équipe envoi le ballon dans ses propres 22m

l'équipe ne peut pas dégager directement en touche

mais apparemmment s'il y a suite à ça un regroupement dans les 22

l'équipe peut ensuite dégager directement dans les 22 m !!!!

ça ne fait que rajouter un point d'impact de plus et pas forcément accélérer le jeu, vous en pensez quoi ??

Avant, par exemple, l'ailier récuperait un coup de pied et donnait à l'arrière qui tapait tranquillement et directement en touche.

Maintenant, l'arrière va aller peter avec le soutien de l'ailier. Puis on pourra enfin donner à un mec qui tape en touche... Bof, pas terrible pour la fluidité.

L'arrière sera plus sous pression et risque de faire plus de conneries quand même. Soit taper direct en touche, soit mal taper en touche ou pas trouver la touche soit aller peter mais y'a un risque de perdre le ballon. Et dans ses 22, c'est mauvais.

Peut etre que ca va aussi inciter les arrières à plus relancer.

Edited by Gabi
Link to comment
Nagisa Kaworu
Avant, par exemple, l'ailier récuperait un coup de pied et donnait à l'arrière qui tapait tranquillement et directement en touche.

Maintenant, l'arrière va aller peter avec le soutien de l'ailier. Puis on pourra enfin donner à un mec qui tape en touche... Bof, pas terrible pour la fluidité.

L'arrière sera plus sous pression et risque de faire plus de conneries quand même. Soit taper direct en touche, soit mal taper en touche ou pas trouver la touche soit aller peter mais y'a un risque de perdre le ballon. Et dans ses 22, c'est mauvais.

Peut etre que ca va aussi inciter les arrières à plus relancer.

Surtout qu'aujourd'hui, l'arrière n'ira pas au contact vu les incertitudes sur l'arbitrage du ruck... D'autant plus sous pression.

Link to comment

Favorise l'attaque, je dois donc être le deuxième a voter ça! Actuellement c'est le scandale sur le jeu au sol, jeu au sol qui avait aussi été sifflé plus strictement en Super 14 la saison passée. Mais deux petits bémols quand même:

- Actuellement c'est le bordel car les joueurs et staffs ne se sont pas adaptés

- Le jeu au sol "debout" est plus exigeant physiquement, les joueurs ne sont pas encore au top

- Les arbitres et l'arbitrage a besoin de se "régler" (ça promet en HCup ...)

- Enfin et surtout, ce qui était à l'origine un bras cassé est devenu pénalité, à la demande de l'hémisphère Nord, d'où les conséquences plus lourdes sur les choix de jeu (moins de prise de risque).

Là je n'ai parlé que de "l'ancienne règle" (même si l'arbitrage plus strict au sol faisait partie du "package" testé la saison passée au Sud). Il serait quand même temps que l'arbitrage se "cale", en particulier sur l'intention d'aller au sol (siffler un joueur qui tombe involontairement est une erreur au sens des règles), l'arbitrage des mauls et des rucks pour lesquels l'ensemble des autres règles s'appliquent tout autant.

Link to comment

Une petite précision, les spécialistes ont montré quelques images du Gloucester Leicester en Guiness, même b...l sur le jeu au sol, au moins on peut espérer que la règle sera la même en Europe. Les stats de ce match sont identiques aux premières journées de top 14 en nombre de fautes, c'est à dire beaucoup plus qu'auparavant, normal les joueurs ont besoin de prendre de nouvelles habitudes.

Ca m'empêche pas d'insister sur cette stupidité d'avoir refusé le coup franc pour la pénalité (apparemment donc tous les pays britanniques, seule la France était d'accord, dixit Villepreux). D'une c'est ce qui entraîne cette frilosité des joueurs, de deux un arbitrage différent Nord/Sud, ça promet.

Link to comment
Là je n'ai parlé que de "l'ancienne règle" (même si l'arbitrage plus strict au sol faisait partie du "package" testé la saison passée au Sud). Il serait quand même temps que l'arbitrage se "cale", en particulier sur l'intention d'aller au sol (siffler un joueur qui tombe involontairement est une erreur au sens des règles), l'arbitrage des mauls et des rucks pour lesquels l'ensemble des autres règles s'appliquent tout autant.

Sur cette règle si les arbitres ne distinguent pas vite le volontaire de l'involontaire ou du provoqué par l'adversaire

il va vite y avoir une dérive et un avantage encore plus important pour la défense, parce qu'il est facile de faire perdre l'équilibre

à un attaquant protégeant le ballon et du coup qu'il se retrouve coucher sur le joueur au sol donc pénalisable !!!

Link to comment
Là je n'ai parlé que de "l'ancienne règle" (même si l'arbitrage plus strict au sol faisait partie du "package" testé la saison passée au Sud). Il serait quand même temps que l'arbitrage se "cale", en particulier sur l'intention d'aller au sol (siffler un joueur qui tombe involontairement est une erreur au sens des règles), l'arbitrage des mauls et des rucks pour lesquels l'ensemble des autres règles s'appliquent tout autant.

Sur cette règle si les arbitres ne distinguent pas vite le volontaire de l'involontaire ou du provoqué par l'adversaire

il va vite y avoir une dérive et un avantage encore plus important pour la défense, parce qu'il est facile de faire perdre l'équilibre

à un attaquant protégeant le ballon et du coup qu'il se retrouve coucher sur le joueur au sol donc pénalisable !!!

il suffit alors de lever la jambe d'un joueur pour obtenir une pénalité ... :drinks

Link to comment
Là je n'ai parlé que de "l'ancienne règle" (même si l'arbitrage plus strict au sol faisait partie du "package" testé la saison passée au Sud). Il serait quand même temps que l'arbitrage se "cale", en particulier sur l'intention d'aller au sol (siffler un joueur qui tombe involontairement est une erreur au sens des règles), l'arbitrage des mauls et des rucks pour lesquels l'ensemble des autres règles s'appliquent tout autant.

Sur cette règle si les arbitres ne distinguent pas vite le volontaire de l'involontaire ou du provoqué par l'adversaire

il va vite y avoir une dérive et un avantage encore plus important pour la défense, parce qu'il est facile de faire perdre l'équilibre

à un attaquant protégeant le ballon et du coup qu'il se retrouve coucher sur le joueur au sol donc pénalisable !!!

il suffit alors de lever la jambe d'un joueur pour obtenir une pénalité ... :drinks

il faut arriver aux rucks comme des fous, feinter de vouloir grapiller le ballon, en face on essaie de nettoyer avec véhémance, c'est là qu'il faut se pousser et partir en accrochant un ou 2 maillots adverses et ils sont couchés chez nous: pénalité pour nous :drinks

Link to comment

En tout cas pour moi un arbitrage du type de celui du plaqueur, si le joueur fait l'effort de s'écarter afin de permettre que le ballon soit joué, il n'y a pas volonté de nuire au jeu et donc pas "faute". La pénalité reste à mes yeux une sanction pour un acte déloyal.

Mais là aussi laissons un peu de temps a l'arbitrage de se régler.

Edited by rimram31
Link to comment

L'application stricte de la règle obligeant les joueurs à avoir le bassin au même niveau ou plus bas que les épaules ne peut être que bénéfique. Pour l'instant vu que le TOP 14 n'a jamais appliqué ce type de règles on est dans un moment de flottement, ce qui entraine des pénalisations.

Il suffirait pourtant que les soutiens aient enfin de bonnes attitudes au contact (présenter sa colonne vertébrale ou son rachis cervical comme il est fait presque systématiquement est on ne peut plus dangereux) ou bien que les porteurs de ballle fassent tout pour éviter de se faire plaquer (fin du rentre dedans systématique, jeu dans les espaces, recherche des zones faibles des défenseurs, bref ne plus rentrer dans le torse comme des bœufs).

Pour finir, même si on est loin du Top 14, je voudrai quand même mettre en avant que sur la centaine de millier de licenciés, peu on la morphologie adéquate pour pouvoir se permettre de telles mauvaises attitudes. Je pense surtout à tous ces gosses ou ces joueurs de série mal préparés qui font comme à la télé. Comment voulez vous parler de prévention, faire respecter l'arbitrage, alors que le haut niveau ne montre pas l'exemple.

Link to comment

pour ou contre, difficile de se prononcer.

je suis pour si les nouvelles règles durent moins longtemps, car tous les 28 jours, ça en fait des jours "sans".

oui je sais le rugby est un sport de brutes joué par des gentlemen... :drinks

Link to comment

Vern cotter estime que ces règles défavorisent le jeu offensif (midol du jour) :crying:

Vern-Guytou, même combat ! :crying:

Link to comment
Parigot tête de veau
Une petite précision, les spécialistes ont montré quelques images du Gloucester Leicester en Guiness, même b...l sur le jeu au sol, au moins on peut espérer que la règle sera la même en Europe. Les stats de ce match sont identiques aux premières journées de top 14 en nombre de fautes, c'est à dire beaucoup plus qu'auparavant, normal les joueurs ont besoin de prendre de nouvelles habitudes.

Ca m'empêche pas d'insister sur cette stupidité d'avoir refusé le coup franc pour la pénalité (apparemment donc tous les pays britanniques, seule la France était d'accord, dixit Villepreux). D'une c'est ce qui entraîne cette frilosité des joueurs, de deux un arbitrage différent Nord/Sud, ça promet.

Il y a eu un accord global au niveau de l'IRB sur les règles éxpérimentales à mettre en place dés le 1er août. Les Tri-Nations et le Super14 ayant démarré avant cette date ce sont les règles expérimentales de l'hémisphère sud qui sont encore utilisées. Pour les Test de novembre ce seront les règles globales qui sont donc appliquées dans l'hémisphère nord et dans le sud dés la prochaine saison. Par exemple en Argentine ça démarrera en Janvier avec le début des championnats.

Link to comment

Ben, il faudrait m'expliquer, je viens de voir Australie-NZ, l'arbitre ne siffle pas sur les rucks comme nos chers arbitre du Top 14. J'ai vu des déblayages au-delà, des plongeons…

Bon, moi je suis perdu. :smile:

Link to comment

Wasps : C'est l'inquiétude

Rédaction Rugby365.fr - lundi 15 septembre 2008 - 11h17

Les Wasps ont enregistré dimanche leur deuxième défaite en autant de journées avec un revers à domicile contre Worcester (11-10). Ibanez et ses partenaires inquiètent.

« C'est inquiétant. On voulait commencer fort et cela n'a pas été le cas. C'est inacceptable, a regretté le manageur écossais des Wasps, Ian McGeechan. Nous avons été naïfs. Nous commettons trop d'erreurs. Nous essayons parfois de trop jouer. Nous devons être plus patients qu'avant. Il faut attendre que les occasions se présentent. »

en voila d'autres qui ont des soucis a trop jouer... :rolleyes:

Link to comment

Pour l'instant de ce que je vois ... à chaque déblayage ... pim prends çà ds ta tronche , pas moyen de nettoyer ses ballons ; encore que , apparament ce dernier WE des choses ont semble t il bouger !

Est il urgent d'attendre ?

Link to comment
Wasps : C'est l'inquiétude

Rédaction Rugby365.fr - lundi 15 septembre 2008 - 11h17

Les Wasps ont enregistré dimanche leur deuxième défaite en autant de journées avec un revers à domicile contre Worcester (11-10). Ibanez et ses partenaires inquiètent.

« C'est inquiétant. On voulait commencer fort et cela n'a pas été le cas. C'est inacceptable, a regretté le manageur écossais des Wasps, Ian McGeechan. Nous avons été naïfs. Nous commettons trop d'erreurs. Nous essayons parfois de trop jouer. Nous devons être plus patients qu'avant. Il faut attendre que les occasions se présentent. »

en voila d'autres qui ont des soucis a trop jouer... :rolleyes:

il va bientôt y avoir une réflexion au niveau européen (Guy Novès y participera ..)

Link to comment
  • 3 weeks later...

L’agonie du maul

Une précision sur la règle du maul expédiée récemment par l’IRB pourrait accélérer sa disparition. Explications.

C’est une circulaire datée du 24 septembre émise par l’International Board (IRB) et qui est passée quasiment inaperçue depuis.

Elle pourrait cependant avoir une conséquence importante : la quasi-disparition du maul. La question avait été posée par la Fédération anglaise : « Unmaul se forme et le ballon est clairement visible à l’arrière de celui-ci. Les joueurs liés au maul de l’équipe qui défend quittent VOLONTAIREMENT celui-ci. Est-ce que le maul a pris fin ? »

Réponse des membres du Board, l’organisme qui dirige le rugby mondial : « Étant donné que les joueurs de l’équipe qui n’est pas en possession ont tous quitté le maul, ce maul cesse d’exister, et le ballon est maintenant dans une situation de jeu courant. »

Conséquence immédiate : les joueurs de l’équipe attaquante qui se situent en avant du ballon sont en situation illicite, en position d’obstruction, et susceptibles d’être sanctionnés d’une pénalité (si le contact est volontaire) ou d’unemêlée introduction adverse (en cas de contact accidentel). Il faudra donc que le porteur du ballon se détache pour allerau contact de l’adversaire ou que le demi de mêlée éjecte le ballon.

Pour s’opposer à la progression, il « suffirait » au camp défendant de se retirer du maul volontairement, puis de placer un joueur face à l’« ex-maul » et de la sorte, si le défenseur est percuté, il bénéficie d’une pénalité ou d’une introduction en mêlée.

Autre conséquence : il n’y a plus de ligne de hors-jeu et un défenseur peut contourner le regroupement et venir plaquer le porteur de balle, en le prenant aux jambes par exemple, ce qui n’est pas permis lorsqu’on « écroule » un maul.

Jusque-là, et cela avait fait l’effet d’une précision fin novembre 2006, on considérait que le maul n’était pas terminé si les défenseurs s’en retiraient volontairement. Le regroupement pouvait continuer sa

progression vers la ligne adverse, et pour s’y opposer, les défenseurs devaient venir l’affronter. Cette interprétation n’a plus cours aujourd’hui. Depuis le début de cette saison, les règles expérimentales

autorisaient déjà l’écroulementdu maul, ce qui chagrine beaucoup d’entraîneurs. Ils jugent que cette phase de jeu était la dernière où on pouvait concentrer l’adversaire, l’obliger à se regrouper en nombre,

dégageant ainsi des espaces sur la largeur. Cette décision du Board a pris les acteurs du rugby français par surprise. Réunis demain à Marcoussis, arbitres, techniciens et entraîneurs du Top 14 et de la Pro D 2 auront l’occasion d’étudier ses conséquences.

Jacques Brunel, l’entraîneurde Perpignan, ne cache pas son étonnement. « Permettre l’écroulement du maul entrait dans une logique : celle de mettre fin à un déséquilibre entre la défense et l’attaque, qui était avantagée. Mais cette fois, on va dans l’excès inverse. Si se retirer volontairement du maul annule la situation précédente, l’attaque n’a plus d’argument. Je sentais depuis le début de la saison que nous perdions notre temps à travailler le maul. J’en ai la confirmation. C’est encore une phase de combat collectif qui va disparaître. »

La mise en applicationde cetterecommandation est en principe immédiate et valable à tous les niveaux du jeu. Donc dès cette fin de semaine en Coupe d’Europe, ce qui ne va pas manquer de faire grincer des dents.

HENRI BRU

L'Equipe

:sorcerer:

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP

L'IRB à la lanterne ! Connards de décideurs de l'hémisphère sud à la mentalité treiziste ! :sorcerer::smile: :sleep: :shaun:

Link to comment

La disparition du maul est scandaleuse mais la manière aussi...

Quel merveilleux sport où des décisions aussi importantes sont prises en cours de saison et immédiates.

C'est comme si au foot, on supprimait la règle du hors jeu du jours au lendemain entre 2 matchs... N'importe quoi. :sorcerer:

Bon, maintenant que le cas du maul est reglé, que le Board interdise les rucks et instaure le tenu et c'est bon. :smile:

Link to comment

je crois que tout le forum n'a pas encore lu l'article précédent ..

c'est scandaleux de changer les règles après 6 journées ..!

disparition des phases de combat ! dans rugby et compagnie sur sud radio, Sella a clairement fait part de son avis défavorable ... c'est un arrière qui dit ça ..

où va t on ?

je le remet pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu : (merci XV )

L’agonie du maul

Une précision sur la règle du maul expédiée récemment par l’IRB pourrait accélérer sa disparition. Explications.

C’est une circulaire datée du 24 septembre émise par l’International Board (IRB) et qui est passée quasiment inaperçue depuis.

Elle pourrait cependant avoir une conséquence importante : la quasi-disparition du maul. La question avait été posée par la Fédération anglaise : « Unmaul se forme et le ballon est clairement visible à l’arrière de celui-ci. Les joueurs liés au maul de l’équipe qui défend quittent VOLONTAIREMENT celui-ci. Est-ce que le maul a pris fin ? »

Réponse des membres du Board, l’organisme qui dirige le rugby mondial : « Étant donné que les joueurs de l’équipe qui n’est pas en possession ont tous quitté le maul, ce maul cesse d’exister, et le ballon est maintenant dans une situation de jeu courant. »

Conséquence immédiate : les joueurs de l’équipe attaquante qui se situent en avant du ballon sont en situation illicite, en position d’obstruction, et susceptibles d’être sanctionnés d’une pénalité (si le contact est volontaire) ou d’unemêlée introduction adverse (en cas de contact accidentel). Il faudra donc que le porteur du ballon se détache pour allerau contact de l’adversaire ou que le demi de mêlée éjecte le ballon.

Pour s’opposer à la progression, il « suffirait » au camp défendant de se retirer du maul volontairement, puis de placer un joueur face à l’« ex-maul » et de la sorte, si le défenseur est percuté, il bénéficie d’une pénalité ou d’une introduction en mêlée.

Autre conséquence : il n’y a plus de ligne de hors-jeu et un défenseur peut contourner le regroupement et venir plaquer le porteur de balle, en le prenant aux jambes par exemple, ce qui n’est pas permis lorsqu’on « écroule » un maul.

Jusque-là, et cela avait fait l’effet d’une précision fin novembre 2006, on considérait que le maul n’était pas terminé si les défenseurs s’en retiraient volontairement. Le regroupement pouvait continuer sa

progression vers la ligne adverse, et pour s’y opposer, les défenseurs devaient venir l’affronter. Cette interprétation n’a plus cours aujourd’hui. Depuis le début de cette saison, les règles expérimentales

autorisaient déjà l’écroulementdu maul, ce qui chagrine beaucoup d’entraîneurs. Ils jugent que cette phase de jeu était la dernière où on pouvait concentrer l’adversaire, l’obliger à se regrouper en nombre,

dégageant ainsi des espaces sur la largeur. Cette décision du Board a pris les acteurs du rugby français par surprise. Réunis demain à Marcoussis, arbitres, techniciens et entraîneurs du Top 14 et de la Pro D 2 auront l’occasion d’étudier ses conséquences.

Jacques Brunel, l’entraîneurde Perpignan, ne cache pas son étonnement. « Permettre l’écroulement du maul entrait dans une logique : celle de mettre fin à un déséquilibre entre la défense et l’attaque, qui était avantagée. Mais cette fois, on va dans l’excès inverse. Si se retirer volontairement du maul annule la situation précédente, l’attaque n’a plus d’argument. Je sentais depuis le début de la saison que nous perdions notre temps à travailler le maul. J’en ai la confirmation. C’est encore une phase de combat collectif qui va disparaître. »

La mise en applicationde cetterecommandation est en principe immédiate et valable à tous les niveaux du jeu. Donc dès cette fin de semaine en Coupe d’Europe, ce qui ne va pas manquer de faire grincer des dents.

HENRI BRU

L'Equipe

Link to comment

C'est n'importe quoi, mais c'est cohérent avec leur logique du "il faut que le ballon vive, il faut que la défense puisse disputer le ballon".

Or un ballon dans un maul ne vit pas car il n'est ni transmis, ni porté par un coureur, ni visible, et la défense ne peut aller à sa conquete.

Du coup, voilà un bel exercice collectif et obligeant les défenses à se resserrer qui va disparaitre. Demain, on demandera au botteur de taper les pénaltouches dans les bras des arrières pour favoriser les relances....

Link to comment
Parigot tête de veau
L'IRB à la lanterne ! Connards de décideurs de l'hémisphère sud à la mentalité treiziste ! :sorcerer::smile: :sleep: :shaun:

Même s'il y a plus d'enthousiasme dans l'hémisphère sud vis a vis des nouvelles règles, ces dernières ont été définies par un groupe qui comptait autant représentants de l'hémisphère nord que de l'hémisphère sud.

Link to comment

je vais peut être dire une connerie mais il me semble que c'était déjà le cas l'an dernier ou les équipes ne s'engageaient pas dans le maul et allaient plaquer le porteur de balle.

Link to comment
Nagisa Kaworu
je vais peut être dire une connerie mais il me semble que c'était déjà le cas l'an dernier ou les équipes ne s'engageaient pas dans le maul et allaient plaquer le porteur de balle.

La différence avec l'an dernier, c'est que le fait même de former un maul va devenir pénalisable, si la défense se retire juste après la formation du maul. D'où une vraie mort du maul pour le coup.

Les stratégies mises en place l'an dernier avaient fait qu'un maul ne pouvait commencer que si les défenseurs acceptaient le défi. Maintenant, il n'y a(ura) plus de maul du tout...

Link to comment

IRB : La règle du maul annulée ?

Selon le DTN des arbitres français Joël Dumé, la nouvelle directive émise par l'IRB le 24 septembre selon laquelle le maul se terminera désormais dès que l’équipe défendante quittera le ballon porté pourrait être annulée.

"Cette règle a surpris. Elle pourrait être contredite et l"IRB pourrait revenir dessus", nous a-t-il confié. "Il en sera question en tout cas la semaine prochaine lors d"une réunion du Board." En attendant, cette règle sera mise en application dès ce week-end en H Cup.

Link to comment
IRB : La règle du maul annulée ?

Selon le DTN des arbitres français Joël Dumé, la nouvelle directive émise par l'IRB le 24 septembre selon laquelle le maul se terminera désormais dès que l'équipe défendante quittera le ballon porté pourrait être annulée.

"Cette règle a surpris. Elle pourrait être contredite et l"IRB pourrait revenir dessus", nous a-t-il confié. "Il en sera question en tout cas la semaine prochaine lors d"une réunion du Board." En attendant, cette règle sera mise en application dès ce week-end en H Cup.

Quel bordel. :wink: :smile::smile:

On risque de voir une nouvelle règle appliquée une semaine et disparaître. :clover:

Je trouvais le Corbeau sévère. Ben, non, il a raison, quels bouffons, c'est pas vrai. :sleep:

Link to comment

Un grand moment de rigolade après certains matchs de ce week-end. :chuis:

472792-3527183-458-238.jpg

Top 14 - 11/10/2008

Dumé : "Une décision brutale"

L'arbitrage est au centre de l'actualité depuis le début de la saison avec l'application des nouvelles règles. Celle sur le maul a ravivé le débat. Le DTN des arbitres français, Joël Dumé, nous livre son sentiment pour l'ouverture de la Coupe d'Europe.

Les journées de l'arbitrage ont eu lieu le week-end dernier. Comment se sont-elles passées ?

Joël DUME : C'est toujours pareil, cela se passe très bien sur certains sites et sur d'autres, c'est plus difficile de mobiliser les gens. Mais nous sommes satisfaits, ça a très bien marché à certains endroits, comme à Bordeaux par exemple, qui a réuni plus de 1200 enfants.

Il semble que les nouvelles règles soient mieux assimilées depuis quelques semaines. Est-ce parce que les arbitres sont moins sévères ou parce que les joueurs se sont adaptés ?

J.D. : C'est un peu des deux. Il a fallu un temps d'adaptation. Nous avions demandé aux arbitres d'être très stricts au début du championnat et en même temps, il y a eu un changement d'attitude chez les joueurs. C'était pareil dans le championnat anglais. Je me rappelle d'un match de la 2e journée durant lequel 31 pénalités avaient été sifflées, dont 24 dans le jeu au sol. Il y a deux semaines, j'ai assisté à Brive/Mont-de-Marsan et il n'y a eu que 4 pénalités lors de la première période. Et l'arbitre n'a pas été laxiste, je peux vous assurer qu'il y a eu seulement quatre fautes ! Les ballons sortaient vite, il y a eu du jeu… Les attitudes ont changé, vraiment. J'attends avec impatience les matchs de H Cup.

Justement, quelles sont les directives arbitrales pour l'édition 2008-2009 ?

J.D. : Nous avons eu une réunion à ce sujet à la mi-septembre avec les arbitres et les entraîneurs. Trois thèmes étaient traités, dont le jeu au sol, et les choses étaient très claires : tout acte de tricherie volontaire doit être pénalisé. Je suis toujours un peu méfiant car il y a les discours et il y a les actes, mais je ne crains pas de laxisme de la part des arbitres en H Cup. Ils seront cohérents.

Justement, les clubs français se plaignent souvent de l'arbitre en Coupe d'Europe...

J.D. : Il faut dire les choses. En H Cup, il y a des arbitres très expérimentés comme Alain Rolland, Chris White ou Alan Lewis qui connaissent le rugby international. Ces arbitres officient à côté de jeunes arbitres gallois, écossais ou italiens moins expérimentés... Cela crée forcément un décalage, dû à l'expérience des uns et à l'inexpérience des autres mais il ne vient en aucun cas des directives.

Justement, l'une de ces directives fait couler beaucoup d'encre en ce moment, selon laquelle le maul se terminera désormais dès que l'équipe défendante quittera le ballon porté. S'appliquera-t-elle dès ce week-end ?

J.D. : Oui, elle s'appliquera. C'est vrai qu'elle fait beaucoup parler mais je peux vous assurer qu'elle ne fait pas l'unanimité. J'en ai discuté de manière informelle avec mes collègues étrangers et ils sont un peu étonnés à ce sujet. Ce n'est pas du tout ce qui avait été dit en 2006… C'est une décision un peu brutale et il est demandé à tous de l'appliquer. Ce sera fait en attendant de nouvelles informations.

Que voulez-vous dire ?

J.D. : Cette règle a surpris. Elle pourrait être contredite et l'IRB pourrait revenir dessus. Il en sera question en tout cas la semaine prochaine lors d'une réunion du Board, qui reviendra aussi sur la règle de carence notamment.

Quel regard portez-vous dessus en tant qu'arbitre ?

J.D. : Ma réflexion se porte sur plusieurs niveaux. Premièrement, je ne sais pas ce que cette règle amènera maintenant que l'on peut effondrer le maul. Si on ne pouvait pas l'effondrer, ce serait intéressant de pouvoir le quitter pour y mettre fin et plaquer. Mais ce n'est pas le cas. Deuxièmement, je me demande si cette règle ne va pas tuer le maul. Quel sera l'intérêt d'aller dans un maul désormais ? Je ne vais pas dire que ça m'inquiète mais je me demande si ça ne va pas le faire disparaître.

Rugbyrama - Propos recueillis par Emilie DUDON - 11/10/2008 17:35

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...