Jump to content

Joueurs En Danger?


djemerj

Recommended Posts

Merci a Gastounet (il se reconnaitra) pour avoir dénicher cette article.

Je le met sur ce forum (je ne sais si c'est au bonne endroit d'ailleurs) il me semble intéressant, car on peut lire aujourd'hui que le pilier Toulonnais Larrouy se fait lui aussi opérer d'une hernie cervicale au même moment ou Galasso revient après avoir subit la même intervention.

Rugby : le Pr Jean Chazal inquiet

Alors qu'il devait opérer le 15 septembre Aurélien Rougerie d'une hernie cervicale, le Professeur Jean Chazal, neurochirurgien au CHU de Clermont-Ferrand, qui appartient au groupe de spécialistes médicaux proches du club, a répondu aux questions d'Info.

INFO - La blessure d'Aurélien Rougerie, qui souffre d'une hernie cervicale, est la même que celle d'Elvis Vermeulen l'an dernier…

Pr Jean Chazal - C'est exactement la même chose même si elle n'est pas située tout à fait au même endroit. Simplement, Elvis a décompensé très rapidement, alors que dans le cas d'Aurélien, cela est venu progressivement puisque nous connaissions ce problème depuis plusieurs mois déjà.

I. - Est-ce que ce type de pathologie a tendance à se multiplier dans le rugby actuel ?

J. C. - Auparavant, le rugby était un sport d'évitement au niveau des arrières. Seuls les avants pratiquaient le contact. Aujourd'hui, la donne a changé. Avec le développement du professionnalisme et l'augmentation des performances physiques, les contacts s'amplifient notamment pour les joueurs de 3e ligne, ceux de la charnière et des lignes arrières. Plusieurs d'entre eux souffrent d'ailleurs des cervicales mais je ne donnerai pas de noms, secret médical oblige. Heureusement, les blessures très graves comme les tétraplégies régressent mais les traumatismes plus bénins sont fréquents, avec une palette de problèmes ostéo-articulaires au niveau des genoux, des épaules, du rachis lombaire ou des cervicales.

I. - A terme, l'intégrité physique des rugbymen n'est-elle pas menacée ?

J. C. - L'évolution est un peu inquiétante. Si j'avais un fils qui devait pratiquer le rugby aujourd'hui, je serais réticent. Il y aura probablement un retour en arrière après une prise de conscience générale. Mais pour l'instant, on est encore dans une phase d'escalade.

I. - Les méthodes de préparation ont elles aussi progressées …

L'hyper entraînement permet en effet de développer le corps. Mais d'autres composantes entrent en ligne de compte. A l'ASM par exemple, un nutritionniste planche chaque semaine sur les repas servis aux joueurs, notamment ceux d'avant et d'après matches. En optimisant nutrition et musculation, on arrive à prendre de la masse musculaire assez facilement.

I. - Comment voyez-vous l'avenir ?

J. C. - Je suis épaté par la faculté de récupération des sportifs de haut niveau. La limite du corps humain, j'y croyais. Et puis, ma propre fille a fait du ski extrême. Elle a sauté des barres rocheuses hautes comme des immeubles. Alors, quand je vois un Nalaga chronométré à 36 km/heure sur 20 mètres, je suis impressionné.

Propos recueillis par Jean-Paul BOITHIAS

http://www.yakinfo.com/article/index.php?p...mp;element=5803

Edited by djemerj
Link to comment

Paru dans L'Equipe du 06 septembre.

Stefano Borgonovo, quarante-quatre ans, est atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA). Plus de quarante anciens joueurs souffrent de cette maladie.

STEFANO BORGONOVO. Héros de la demi-finale de la Coupe d’Europe des clubs champions entre l’AC Milan et le Bayern Munich en 1990. À l’aller, à San Siro, l’équipe italienne l’emporte 1-0 sur un penalty sifflé pour une faute sur Borgonovo. Au retour, en Allemagne, la formation d’Arrigo Sacchi est sauvée en prolongation par un lob magistral de Borgonovo (1-2). Aujourd’hui, à quarante-quatre ans, cet ancien avant-centre international (3 sélections), également passé par la Fiorentina, Côme, Brescia ou l’Udinese, est très gravement malade, touché depuis trois ans et demi par la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Un mal appelé aussi maladie de Gehrig, du nom d’un joueur de baseball décédé à trente-sept ans en 1941.

Une maladie dégénérative.

Borgonovo ne peut plus respirer que grâce à des machines et ce n’est désormais que grâce au mouvement de ses pupilles qu’il parvient à communiquer avec autrui.

Cannavaro : « Il y a de quoi être préoccupé »

L’Italie a appris ce drame avant-hier soir, très tard, au cours d’un reportage diffusé sur Sky Sport 24. Borgonovo s’inscrit dans une très longue liste. Armando Segato (Fiorentina, Udinese) fut le premier joueur à qui la SLA fut diagnostiquée. Il décéda de ce mal en 1973. D’autres morts ont suivi. En novembre 2002 succomba, à l’âge de quarante deux ans, notamment Gianluca Signorini, idole du Genoa de 1988 à 1995. Raffaele Guariniello, procureur adjoint de Turin, qui ouvrit en 1998 une enquête judiciaire sur l’utilisation abusive de produits pharmaceutiques dans le Calcio aboutissant au fameux procès de la Juve, a aussi mené ces dernières années une autre enquête, épidémiologique, liée à la SLA. Il a entendu 30 000 footballeurs ou ex-footballeurs évoluant en Italie ou ayant joué dans ce pays. Et, sur ces 30 000 joueurs, quarante-trois souffrent de cette maladie.

« Nous n’imaginions pas atteindre un chiffre aussi inquiétant, a lâché Guariniello hier. Il y a six fois plus de morts liées à cette maladie parmi les footballeurs professionnels que dans le reste de la population. » Entre 2004 et 2006, deux éminents médecins de Turin et Pavie ont aussi enquêté sur ce sujet. « Nous avons rencontré 7 325 joueurs italiens, avaient-ils déclaré il y a un an. Au maximum, on aurait dû trouver un malade, voire aucun. Or, on a découvert que huit d’entre eux étaient atteints de cette maladie. C’est beaucoup. C’est trop. »

Tout le monde en Italie se pose une question : « La SLA qui touche les footballeurs est-elle liée à l’absorption de produits dopants ou d’un abus de médicaments ? » Guariniello a avancé ceci hier : « Les hypothèses sur lesquelles nous travaillons le plus pour expliquer cette maladie chez les footballeurs sont au nombre de trois : l’usage de substances dopantes, les traumatismes liés au football (coups pris par les joueurs, ainsi que les coups de tête) et l’usage de substances toxiques pour entretenir les pelouses (désherbants, pesticides ). »

Les joueurs, eux, ont la frousse. « Si tu regardes les statistiques, si tu regardes le nombre de footballeurs touchés par la SLA, eh bien il y a de quoi être préoccupé », a lâché Fabio Cannavaro , le capitaine de la sélection championne du monde, ce vendredi. Chantal, la femme de Borgonovo, elle, espère : « Et si Stefano était le premier footballeur à guérir de cette maladie ? »

Link to comment

Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :nainblack

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :blink:

Ouaip : remplaçons les pénalités par des coups francs ! :nainblack

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :smile:

Ouaip : remplaçons les pénalités par des coups francs ! :nainblack

Seulement sur les rucks :blink:

Ouais, pour accélérer un peu le jeu, parce que juste une heure de temps effectif, le public s'emmerde. :smile:

Link to comment
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :smile:

Ouaip : remplaçons les pénalités par des coups francs ! :nainblack

Seulement sur les rucks :blink:

Ouais, pour accélérer un peu le jeu, parce que juste une heure de temps effectif, le public s'emmerde. :smile:

Pas un commentaire pour l'instant sur Montauban-Toulouse, c'est vrai qu'on s'emmerde... :smile:

Link to comment
Paru dans L'Equipe du 06 septembre.

Stefano Borgonovo, quarante-quatre ans, est atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA). Plus de quarante anciens joueurs souffrent de cette maladie.

STEFANO BORGONOVO. Héros de la demi-finale de la Coupe d’Europe des clubs champions entre l’AC Milan et le Bayern Munich en 1990. À l’aller, à San Siro, l’équipe italienne l’emporte 1-0 sur un penalty sifflé pour une faute sur Borgonovo. Au retour, en Allemagne, la formation d’Arrigo Sacchi est sauvée en prolongation par un lob magistral de Borgonovo (1-2). Aujourd’hui, à quarante-quatre ans, cet ancien avant-centre international (3 sélections), également passé par la Fiorentina, Côme, Brescia ou l’Udinese, est très gravement malade, touché depuis trois ans et demi par la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Un mal appelé aussi maladie de Gehrig, du nom d’un joueur de baseball décédé à trente-sept ans en 1941.

Une maladie dégénérative.

Borgonovo ne peut plus respirer que grâce à des machines et ce n’est désormais que grâce au mouvement de ses pupilles qu’il parvient à communiquer avec autrui.

Cannavaro : « Il y a de quoi être préoccupé »

L’Italie a appris ce drame avant-hier soir, très tard, au cours d’un reportage diffusé sur Sky Sport 24. Borgonovo s’inscrit dans une très longue liste. Armando Segato (Fiorentina, Udinese) fut le premier joueur à qui la SLA fut diagnostiquée. Il décéda de ce mal en 1973. D’autres morts ont suivi. En novembre 2002 succomba, à l’âge de quarante deux ans, notamment Gianluca Signorini, idole du Genoa de 1988 à 1995. Raffaele Guariniello, procureur adjoint de Turin, qui ouvrit en 1998 une enquête judiciaire sur l’utilisation abusive de produits pharmaceutiques dans le Calcio aboutissant au fameux procès de la Juve, a aussi mené ces dernières années une autre enquête, épidémiologique, liée à la SLA. Il a entendu 30 000 footballeurs ou ex-footballeurs évoluant en Italie ou ayant joué dans ce pays. Et, sur ces 30 000 joueurs, quarante-trois souffrent de cette maladie.

« Nous n’imaginions pas atteindre un chiffre aussi inquiétant, a lâché Guariniello hier. Il y a six fois plus de morts liées à cette maladie parmi les footballeurs professionnels que dans le reste de la population. » Entre 2004 et 2006, deux éminents médecins de Turin et Pavie ont aussi enquêté sur ce sujet. « Nous avons rencontré 7 325 joueurs italiens, avaient-ils déclaré il y a un an. Au maximum, on aurait dû trouver un malade, voire aucun. Or, on a découvert que huit d’entre eux étaient atteints de cette maladie. C’est beaucoup. C’est trop. »

Tout le monde en Italie se pose une question : « La SLA qui touche les footballeurs est-elle liée à l’absorption de produits dopants ou d’un abus de médicaments ? » Guariniello a avancé ceci hier : « Les hypothèses sur lesquelles nous travaillons le plus pour expliquer cette maladie chez les footballeurs sont au nombre de trois : l’usage de substances dopantes, les traumatismes liés au football (coups pris par les joueurs, ainsi que les coups de tête) et l’usage de substances toxiques pour entretenir les pelouses (désherbants, pesticides ). »

Les joueurs, eux, ont la frousse. « Si tu regardes les statistiques, si tu regardes le nombre de footballeurs touchés par la SLA, eh bien il y a de quoi être préoccupé », a lâché Fabio Cannavaro , le capitaine de la sélection championne du monde, ce vendredi. Chantal, la femme de Borgonovo, elle, espère : « Et si Stefano était le premier footballeur à guérir de cette maladie ? »

Malheureusement on ne guérit pas de cette maladie .Elle vous détruit en 2ans environ.

Le plus grand nombre de cas fut enregistré sur l'île de Guam dans le pacifique sud après la guerre Japon/US.Le départ des troupes US (l'île avait été utilisée comme base aero-navale)laisse les habitants sans ressources et une famine suivit. Les insulaires ont alors consommé des farines issues d'un palmier et celles-ci contenaient du GLUTAMATE ,les années suivantes les îliens furent atteint de cette maladie qui n'existait pas avant.Cependant il faudrait aussi (d'après certains écrits ) se méfier aussi des erzats de sucre utilises par les diabétiques ou les gens qui font un régime sans sucre.

Le glutamate est un épaississant que l'on trouve dans beaucoup de conserve et dans les soupes chinoises.

C'est toujours écrit sur les produits qui en contiennent................mais en tout petit !!!!

Il ya quelques années une émission TV nous avait présenté des "centenaires" vivant dans la cordillière des Andes.

L'un d'entr'eux se prétendant âgé de 130 ans....(ça laisse de l'espoir)...a dit simplement ceci : "l'important c'est l'eau que nous buvons et l'air que nous respirons".

Mais chez nous il ya de plus en plus de maladies nerveuses dégénératives :Slérose en plaque ( atteignant la myeline),slerose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot avec atteinte des motoneurones,maladie d'alzheimer avec destrution des cellules cérébrales,maladie de Parkinston ......Je reste perplexe sur la qualité de l'air de l'eau et de la nourriture en général.

Elle est pas belle la vie ?..................Surtout pour les frabriquants de pesticides ,d'insecticides et de traitements agricoles divers ....................

Link to comment

Oui alors moi j'en ai une bonne sur les centenaires ! :nainblack

Alors c'est France 3 Région qui se pointe chez un Papé qui fête la centième, ils lui font raconter sa guerre, sa dure vie de labeur et puis vient la question bateau à la fin de l'interview : " mais quel est le secret de votre longévité ?"

"Eeeeeeeh bien, fait le vieux, c'est une vie parfaitement réglée. J'ai mon agenda de chaque jour fixé à la minute près...

A six heures, je fais mon petit pipi

A sept heures, je efais mon gros caca

A sept heures trente, je sors du lit..."

:blink:

Et sinon Montauban, comment vous le sentez ?

Link to comment

D'après le dicton populaire, il vaut mieux etre riche et en bonne santé que pauvre et malade...

Les footballeurs pensaient avoir fait le bon choix. Raté.

Pour la longévité, je bois du vin rouge, mais je prends juste un verre, et quand il est vide je le remplis à nouveau. :nainblack

Link to comment
... Il ya quelques années une émission TV nous avait présenté des "centenaires" vivant dans la cordillière des Andes.

L'un d'entr'eux se prétendant âgé de 130 ans....

Mais il faut être très prudent avec ce type de raisonnement car les plus fragiles ne parviennent même pas a l'âge de vingt ans et souvent bien avant! Pour les restants, la sélection naturelle a déjà fait du bon boulot si on peut dire.

Link to comment
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :nainblack

C'est vrai que le risque lié au dopage sont un danger pour le sport, mais en quoi serait ce un danger "plus vrai" que les problèmes de cervicales (ils sont même lié à mon avis) que je voulais souligné?

Parce que pour le moment, les graves accidents ne sont qu'occasionnels, mais pour combien de temps encore?

Edited by djemerj
Link to comment
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :nainblack

C'est vrai que le risque lié au dopage sont un danger pour le sport, mais en quoi serais ce un danger "plus vrai" que les problèmes de cervicales (ils sont même lié à mon avis) que je voulais souligné.

Parce que pour le moment, les graves accidents ne sont qu'occasionnels, mais pour combien de temps encore?

Ce que l'on redoute depuis longtemps arrive, comme le souligne fort justement le chirurgien, ce type d'accident ou d'usure "n'existait" que pour les avants, or aujourd'hui le profil type d'un trois-quart est supérieur à celui d'un troisième ligne de la grande époque ( JP Rives : 1m80 / 80 KG ). On est dans une conjoncture de plus vite plus haut plus fort sauf que on en paye le prix, les protections multiples et variées voient le jour ( à mon époque celui qui osait mettre un casque n'était qu'une grosse fiotte ). Cela ne suffit plus...

A-t-on ce type de stat sur ces accidents/usure pour le XIII ? Il serait intéressant de comparer en mettant en exergue le nombre de match/saison. En effet, il semble que ce soit la multiplication des matchs qui soit la cause réelle, si cela est réelle et ben il faut tout simplement réduire le nombre de match, les jeux du cirque et gladiateurs trop peu pour moi.

Link to comment
Parigot tête de veau
Le voilà le vrai danger, mais bon c'est parfait continuons à fermer les yeux sur les sports collectifs et à vilipender le cyclisme c'est tellement plus facile, après faudra pas venir s'étonner des conséquences, et si possible sortir autre chose comme excuse que les coups de tête et les pesticides... :nainblack

C'est vrai que le risque lié au dopage sont un danger pour le sport, mais en quoi serais ce un danger "plus vrai" que les problèmes de cervicales (ils sont même lié à mon avis) que je voulais souligné.

Parce que pour le moment, les graves accidents ne sont qu'occasionnels, mais pour combien de temps encore?

Ce que l'on redoute depuis longtemps arrive, comme le souligne fort justement le chirurgien, ce type d'accident ou d'usure "n'existait" que pour les avants, or aujourd'hui le profil type d'un trois-quart est supérieur à celui d'un troisième ligne de la grande époque ( JP Rives : 1m80 / 80 KG ). On est dans une conjoncture de plus vite plus haut plus fort sauf que on en paye le prix, les protections multiples et variées voient le jour ( à mon époque celui qui osait mettre un casque n'était qu'une grosse fiotte ). Cela ne suffit plus...

A-t-on ce type de stat sur ces accidents/usure pour le XIII ? Il serait intéressant de comparer en mettant en exergue le nombre de match/saison. En effet, il semble que ce soit la multiplication des matchs qui soit la cause réelle, si cela est réelle et ben il faut tout simplement réduire le nombre de match, les jeux du cirque et gladiateurs trop peu pour moi.

J'avais vu il y a quelques temps les statistiques de blessure pour differents sport dont le XIII et le XV. C'etait une etude anglaise si je me rappelle bien, le XV provoquait plus de blessures que le XIII.

Link to comment

Pour baisser les traumatismes, j'ai une idée trés simple et paradoxal : interdire les protections.

Car au lieu de protéger, ca incite le joueur à percuter encore plus fort et à faire encore plus de dégats à l'adversaire.

Au football américain, ils sont hyperprotégés (on dirait des armures) et sont hyper traumatisés aussi...

Sans protection, les joueurs de rugby se calmeraient, c'est sûr.

Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi on ne revient pas en arrière sur ce point la...

En ce qui concerne la SLA dans le Calcio, c'est évidemment dû au dopage.

Ou alors il bouffe plus de soupe chinoise (voir post de Papé) que la population italienne.

Mais le dopage n'est pas qu'en Italie et dans le foot, il est évidemment aussi dans le rugby.

Mais on en verra les conséquences que dans quelques années (le rugby pro étant beaucoup plus récent que le foot pro).

Soyons patient... Malheureusement...

Link to comment
Guest Invité_pilou_*
Ce que l'on redoute depuis longtemps arrive, comme le souligne fort justement le chirurgien, ce type d'accident ou d'usure "n'existait" que pour les avants, or aujourd'hui le profil type d'un trois-quart est supérieur à celui d'un troisième ligne de la grande époque ( JP Rives : 1m80 / 80 KG ). On est dans une conjoncture de plus vite plus haut plus fort sauf que on en paye le prix, les protections multiples et variées voient le jour ( à mon époque celui qui osait mettre un casque n'était qu'une grosse fiotte ). Cela ne suffit plus...

A-t-on ce type de stat sur ces accidents/usure pour le XIII ? Il serait intéressant de comparer en mettant en exergue le nombre de match/saison. En effet, il semble que ce soit la multiplication des matchs qui soit la cause réelle, si cela est réelle et ben il faut tout simplement réduire le nombre de match, les jeux du cirque et gladiateurs trop peu pour moi.

c'est vrai ce que tu dis

mais jean pierre rives meme a son epoque, etait plutot d'un petit gabarit pour son poste

note aussi que neil back avait les memes proportions et a ete un enorme joueur aussi en angleterre a l'epoque des diplodocus dean richards, martin johnson, dallaglio et compagnie

Link to comment

Oui enfin, Neil Back fut passé de 85kg à une bonne centaine en fin de carrière...

Le Neil back de 25 ans n'a rien à voir avec le champion du monde ^^

Comme Mike Tindall pour rester du côté des Anglais.

Chez nous, y'a quelques joueurs qui ont eu des métamorphoses étonnantes...

Link to comment
Chez nous, y'a quelques joueurs qui ont eu des métamorphoses étonnantes...

Quand même ces Brivistes, ils abusent... :nainblack

Link to comment
Chez nous, y'a quelques joueurs qui ont eu des métamorphoses étonnantes...

Quand même ces Brivistes, ils abusent... :blink:

Et oui. A la grande époque

A Brive, Venditti était passé de 84 à 100kg. Magne était physiquement transformé. Gérald Fabre avait pris pas mal de cojones aussi, comme Sebastient Carrat (mais son corps n'a jamais tenu le coup).

Si on parle des Français en général, le Pelous de 25 ans n'a rien à voir avec celui de 34. Un prof (rugbyman) me disait que l'évolution (notamment de son ossature) ressemblait à ceux qui étaient stéroidés. On a aussi Castaignède avec une légende dans je sais plus quel match en 99... Maintenant, y'a Heymans qui est totalement métamorphosé par rapport à son départ de Brive...

Link to comment
Chez nous, y'a quelques joueurs qui ont eu des métamorphoses étonnantes...

Quand même ces Brivistes, ils abusent... :blink:

Et oui. A la grande époque

A Brive, Venditti était passé de 84 à 100kg. Magne était physiquement transformé. Gérald Fabre avait pris pas mal de cojones aussi, comme Sebastient Carrat (mais son corps n'a jamais tenu le coup).

Si on parle des Français en général, le Pelous de 25 ans n'a rien à voir avec celui de 34. Un prof (rugbyman) me disait que l'évolution (notamment de son ossature) ressemblait à ceux qui étaient stéroidés. On a aussi Castaignède avec une légende dans je sais plus quel match en 99... Maintenant, y'a Heymans qui est totalement métamorphosé par rapport à son départ de Brive...

Tu sais, c'est pas la peine de citer des noms, ça sert juste à faire croire que les autres n'ont jamais rien pris... Or ils sont tellement nombreux à se métamorphoser comme ça, que de toute façon il n'y a pas d'illusions à avoir.

Link to comment

Topic un peu fumeux ou certains y vont de leur accusation sans aucune preuve, attention ce genre de comportement est punie par la loi. Pour l'instant faute de condamnation officielle, on peut parler de cas général mais on ne peut pas citer les joueurs.

Link to comment
Tu sais, c'est pas la peine de citer des noms, ça sert juste à faire croire que les autres n'ont jamais rien pris... Or ils sont tellement nombreux à se métamorphoser comme ça, que de toute façon il n'y a pas d'illusions à avoir.

+1.

De toute facon, faudra attendre quelques années pour évaluer les dégats sur les joueurs. Quand ils auront 40 ou 50 ans... Comme pour le football italien.

En attendant, faisons semblant qu'il n'y ait pas de dopage dans le rugby et admirons nos esthetes prenant 15 kilos de muscle dans l'été et courrant le 100m en 10"20 pendant 1h de temps effectif par match. :blink:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...