Jump to content

Les Nobels !


Guest Nameless

Recommended Posts

Guest Nameless

Vu sur yahoo (sur fond de crise économique :sorcerer: )

STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel de médecine 2008 a été décerné lundi aux Français Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi pour leur découverte du VIH et à l'Allemand Harald zur Hausen pour ses travaux sur le cancer du col de l'utérus, a annoncé le comité Nobel.

(Publicité)

Luc Montagnier, né en 1932, directeur de la Fondation mondiale recherche et prévention sida, et Françoise Barré-Sinoussi, née en 1947, chercheuse à l'institut Pasteur, se partagent la moitié du prix de 10 millions de couronnes suédoises (1,02 million d'euros) "pour leur découverte du virus de l'immunodéficience humaine" en 1983.

Harald zur Hausen, chercheur à l'université de Düsseldorf et directeur scientifique pendant vingt ans du centre de recherche allemand sur le cancer d'Heidelberg, se voit attribuer l'autre moitié du prix "pour sa découverte des virus du papillome humain (VPH) à l'origine du cancer du col de l'utérus".

Les deux chercheurs français ont identifié la production de virus dans les lymphocytes sur des patients dans les premières phases de l'immunodéficience acquise et dans le sang de patients aux derniers stades de la maladie, rappelle le comité.

Le virus est devenu connu sous le nom de virus de l'immunodéficience humaine (VIH), à l'origine du sida qui a fait des millions de morts depuis son apparition à grande échelle dans les années 1980.

"La découverte a été essentielle à la compréhension actuelle de la biologie de cette maladie et à son traitement anti-rétroviral", souligne le comité dans son communiqué.

Harald zur Hausen est allé quant à lui "à l'encontre du dogme courant" en postulant que certains types de virus VPH étaient à l'origine du cancer du col de l'utérus, le deuxième cancer le plus répandu chez les femmes après celui du sein.

"Sa découverte a permis de caractériser l'histoire naturelle de l'infection au VPH, une compréhension des mécanismes de la carcinogénèse induite par le VPH et le développement de vaccins prophylactiques contre l'acquisition du VPH", ajoute le comité.

L'année dernière, le Nobel de médecine avait été attribué aux Américains Mario Capecchi et Oliver Smithies et à leur collègue britannique Martin Evans pour leurs recherches sur les cellules souches embryonnaires.

Le Nobel de médecine est le premier prix traditionnellement attribué par le comité Nobel. Il sera suivi des prix Nobel de physique mardi, de chimie mercredi et de littérature jeudi. Le Nobel de la paix sera attribué à Oslo vendredi. La saison des Nobel se terminera lundi prochain avec l'économie.

(Consécration tardive à mon goût pour la découverte du sida ...)

Name

Link to comment
Guest Nameless

Et un français de + !

STOCKHOLM (AFP) - Le prix Nobel de littérature 2008 a été attribué à l'écrivain français Jean-Marie Gustave Le Clézio pour son oeuvre "de la rupture", a annoncé jeudi l'Academie suédoise.

(Publicité)

L'Académie a fait ce choix d'un "écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'exstase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en-dessous de la civilisation régnante", selon les attendus de l'Académie.

En 45 ans d'écriture, Jean Marie Gustave Le Clézio, 68 ans, grand voyageur fasciné par les mondes premiers, lauréat 2008 du Nobel de littérature, est l'auteur d'une cinquantaine de livres, portés par une grande humanité.

J.M.G Le Clézio est né le 13 avril 1940 à Nice, dans le sud de la France, d'une famille émigrée à l'Ile Maurice au 18e siècle. Son père était un médecin de brousse anglais et sa mère française.

Après sa licence de lettres, il a travaillé à l'Université de Bristol et de Londres, consacrant un diplôme d'études supérieures au poète français d'origine belge Henri Michaux. A l'âge de 23 ans, il obtient le prix Renaudot, l'un des grands prix littéraires français, pour un coup d'essai qui fut (et qui demeure) un coup de maître, "Le procès-verbal".

Il enseigne aux Etats-Unis. En 1967, il fait son service militaire en Thaïlande en tant que coopérant mais est expulsé pour avoir dénoncé la prostitution enfantine. Il achève son service au Mexique.

Pendant quatre ans, de 1970 à 1974, employé par l'Institut d'Amérique latine, il partage la vie d'Indiens, au Panama: une expérience qui aura beaucoup d'influence sur son oeuvre. Il enseigne ensuite à Albuquerque (Etats-Unis).

Son oeuvre, qui comprend des contes, des romans, des essais, des nouvelles, des traductions de mythologie indienne, des livres de photo, d'innombrables préfaces, articles et contributions à des ouvrages collectifs, est perçue comme une critique de l'Occident matérialiste, sous tendue par une attention constante aux faibles et aux exclus.

Son écriture est classique, simple mais raffinée, colorée.

J.M.G Le Clézio a notamment écrit "La fièvre", "L'extase matérielle", "Terra amata", "Le livre des fuites", "La guerre", "Désert" (peut-être son chef d'oeuvre), "Le chercheur d'or", "Onitsha", "Etoile errante", "Le poisson d'or", "Révolutions", "Ourania" et, en 2008, "Ritournelle de la faim".

Un sondage, paru dans la revue française Lire en 1994, le désignait comme "le plus grand écrivain de langue française", devant Julien Green. Il avait dit: "moi, j'aurais mis Julien Gracq en tête".

Marié et père de deux filles, il vit à Albuquerque mais vient souvent à Nice et dans sa maison en Bretagne, dans le nord-ouest de la France.

Les derniers lauréats français sont l'écrivain d'origine chinoise Gao Xingjian en 2000 et Claude Simon, grande figure du Nouveau roman, en 1985.

Link to comment

La branlette franco-francaise n'a pas porté ses fruits, Ingrid (si vous ne le savez pas, elle à été libérée, la presse n'en a pas beaucoup parlé) n'a pas eu le prix nobel.

quant à Le Clezio, il a dit hier: ca fait toujours plaisir d'avoir un prix litteraire, je remercie les editions gallimart.

Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

Link to comment
La branlette franco-francaise n'a pas porté ses fruits, Ingrid (si vous ne le savez pas, elle à été libérée, la presse n'en a pas beaucoup parlé) n'a pas eu le prix nobel.

quant à Le Clezio, il a dit hier: ca fait toujours plaisir d'avoir un prix litteraire, je remercie les editions gallimart.

Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

C'est ouf ! Les 'soutiens' d'Ingrid Bétancourt avaient déjà expédié le communiqué victorieux et prévu une conf de presse !

http://www.liberation.fr/monde/0101123448-...court-y-croyait

Link to comment
Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

Et c'est quoi la portée d'un prix Nobel ? :clover:

J'ai du mal à trouver crédible une médaille en chocolat qu'on a pu donner à Kissinger sous le label "paix" pour ma part...

Link to comment

Le prix Nobel de physique à un Américain et deux Japonais

LEMONDE.FR avec AFP, AP et Reuters | 07.10.08 | 13h08 • Mis à jour le 07.10.08 | 15h15

Le prix Nobel de physique 2008 a été décerné à l'Américain Yoichiro Nambu et à deux Japonais, Makoto Kobayashi et Toshihide Maskawa. Ils sont récompensés pour leurs travaux séparés sur la physique des particules, a annoncé, mardi 7 octobre, le comité du Nobel.

M. Nambu, qui travaille à l'institut Enrico Fermi à Chicago, né en 1921 et d'origine japonaise, se voit décerner la moitié du prix de 10 millions de couronnes (un million d'euros) pour "la découverte du mécanisme de la brisure spontanée de symétrie en physique subatomique". Ses recherches s'inscrivent dans une théorie qui tente de décrire les particules élémentaires à l'origine de la formation de l'univers lors du Big Bang, il y a quatorze milliards d'années.

DOMINATION AMÉRICAINE

M. Kobayashi, 64 ans, professeur honoraire du centre de recherches de Tsukuba et M. Maskawa, 68 ans, professeur honoraire à l'Institut de physique théorique à Yukawa ont, quant à eux, été couronnés "pour la découverte de l'origine de la brisure spontanée de symétrie qui suppose l'existence d'au moins trois familles de quarks dans la nature", selon le comité.

La question de la symétrie fait partie des grandes énigmes de la physique. En effet, lors de la formation de l'univers, au moment du Big Bang, matière et antimatière ont été produites en quantités égales et auraient dû s'annuler l'une l'autre. Mais "cela ne s'est pas passé ainsi", explique le communiqué des Nobel. "Il y a eu une minuscule déviation d'une particule supplémentaire de matière pour chaque 10 milliards de particules d'antimatière." "C'est cette rupture de symétrie qui semble avoir permis à notre univers de survivre", poursuit l'académie.

Toutefois, ce qui s'est réellement passé à l'origine de notre univers reste en bonne partie inexpliqué : le super-collisionneur de particules qui vient d'entrer en fonction à Genève doit tenter d'apporter des réponses, rappellent les Nobel.

Les trois lauréats succèdent au Français Albert Fert et à l'Allemand Peter Gruenberg, distingués pour leur découverte d'une technologie, la "magnétorésistance géante", qui permet de lire l'information stockée sur les disques durs. L'attribution du prix Nobel de physique 2008 à un Américain renforce encore l'écrasante domination des Etats-Unis dans cette matière, avec 82 lauréats.

Lemonde.fr

Link to comment
Parigot tête de veau
Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

Et c'est quoi la portée d'un prix Nobel ? :smile:

J'ai du mal à trouver crédible une médaille en chocolat qu'on a pu donner à Kissinger sous le label "paix" pour ma part...

Moi j'aimerais bien une médaille en chocolat a un million d'euros...

Link to comment
Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

Et c'est quoi la portée d'un prix Nobel ? :smile:

J'ai du mal à trouver crédible une médaille en chocolat qu'on a pu donner à Kissinger sous le label "paix" pour ma part...

Moi j'aimerais bien une médaille en chocolat a un million d'euros...

Et sinon, tu te ferais empapaouter en place publique pour 1 million d'euros ? :smile:

La vénalité a quand même des limites, non ?

Link to comment
Et sinon, tu te ferais empapaouter en place publique pour 1 million d'euros ? :smile:

La vénalité a quand même des limites, non ?

Même pour tout l'or du monde, je ne ferais pas empapalouter... :smile: :sleep:

Link to comment
  • 1 month later...

Merci pour ces articles. Très divertissant et il est agréable à lire. Vous savez de nos jours, il est vraiment difficile de trouver noble personne .. Il est vraiment, soit ils sont nobles, ou d'essayer d'être un lorsque les caméras sont là .. Vous savez ...

Link to comment
Parigot tête de veau
Soit son chargé de com n'a pas compris la portée du prix Nobel, soit il s'est trompé de fichier et il a imprimé les remerciements "prix goncour"

Et c'est quoi la portée d'un prix Nobel ? :crying:

J'ai du mal à trouver crédible une médaille en chocolat qu'on a pu donner à Kissinger sous le label "paix" pour ma part...

Moi j'aimerais bien une médaille en chocolat a un million d'euros...

Et sinon, tu te ferais empapaouter en place publique pour 1 million d'euros ? :crying:

La vénalité a quand même des limites, non ?

Non, mais recevoir une médaille en chocolat avec un chèque de 1 million d'euro, oui. La vénalité a certes des limites, moi la médaille en chocolat est dans mes limites.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...