Jump to content

Regrets


Guest

Recommended Posts

La déception que nous pouvons éprouver au départ de tel ou tel joueur m'amène à plusieurs réflexions :

-quelle est la place de l'individu directement concerné dans les tractations sur les contrats ? Le joueur est-il mis réellement devant le fait accompli et l'annonce d'une rupture est-elle aussi brutale qu'on le dit ( presse ou agent ...) Plusieurs exemples vont dans ce sens , voir Martin à Bayonne ou Skrela et Byron chez nous ;sans doute sommes -nous mal informés et ignorons - nous les tenants et aboutissants de ces discussions , si elles ont lieu du moins . En tout état de cause on a réellement l'impression d'un certain irrespect dans la gestion de ces départs voire d'une espèce de lâcheté à faire soit traîner les diverses situations et les laisser pourrir naturellement , soit utiliser des sources indirectes pour informer les joueurs concernés . Dans tous les cas , pour le moins manque d 'élégance et belle forme d'hypocrisie ...

J'ai bien peur que dorénavant et de plus en plus les individus soient traités comme des marchandises et qu 'ils n'aient plus le droit à une réelle entrevue argumentée pour décider de leur avenir et mettre les choses au clair et à plat ; tout se fera sans eux , dans leur dos et ils seront informés par les agents ou par voie de presse .

C'est certainement l'évolution naturelle du professionnalisme ....mais pour moi ça ne justifie en rien le traitement très limite infligé à certains joueurs .

Un club a tout à fait le droit de se séparer d'untel ou d'untel (ça ce n'est pas discutable ) mais au moins qu'il le fasse avec toute la dignité à laquelle chacun a droit ; y mettre les formes me semble un minimum , au moins par reconnaissance pour services rendus !

Link to comment
J'ai bien peur que dorénavant et de plus en plus les individus soient traités comme des marchandises (...) C'est certainement l'évolution naturelle du professionnalisme

Tout est dit ......

Link to comment
J'ai bien peur que dorénavant et de plus en plus les individus soient traités comme des marchandises (...) C'est certainement l'évolution naturelle du professionnalisme

Tout est dit ......

+1. Et pour avoir une idée de la façon dont ça va se passer dans les années à venir, faut juste observer comment ça se passe au foute... :devil:

Link to comment
james hetfield

J'ai le sentiment qu'il faut toujours trouver un coupable...

Que dans la séparation, il y a un bon et un méchant...

Dans un cas, c'est le club (ex : deylaud, skrela,...) et dans un autre c'est le joueur (ex : califano, baby,...)

Effectivement, nous ne connaissons pas les détails, les tenants et aboutissants des négociations et en fonction de la personnalité, des qualités et des déclarations du joueur, nous nous faisons une idée (souvent à tort) du responsable du divorce...

On peut déjà anticiper... Si bouilhou, jauzion ou servat quittent le club, ce sera la faute de Bouscatel...

Pour vergallo, sowerby ou lacombe, ce seront plutôt les joueurs les responsables...

En fait, il s'agit juste d'un sujet de conversation comme un autre...

La pillule est difficile à avaler pour certains, mais une fois la déception assimilée... La vie continue...

Link to comment
Guest Tropico

Pour skrela tu es effectivement mal informé.

Il était à 300k au stade en 1+1 , l'asm lui a proposé 400k à 2+1, il a voulu voir bouscatel pour négocier qui n'a pas aimé qu'on fasse monter les encheres.

Le stade a proposé un effort à 320k toujours en 1+1, il a préféré les 400 et partir.

Donc le méchant stade et le role de l'individu, il a juste fait comme tout le monde il c'est barré de sa boite parce qu'une autre lui a proposé 30% d'augmentation.

Pour ce qui est de Byron c'est la meme chose, le stade souhaitait le conserver mais sur un contrat de 1 an renouvelable, il a voulu un contrat plus long, il est parti, aucun des 2 n'a été viré comme un malpropre, ils ont négociés, demandé plus que ce qu'ils avaient en ce moment, le stade a pas voulu céder aux caprices pour des joueurs qui ont été jugés plus remplacables que d'autre, d'autant plus que titi census et pato avaient fait cracher juste avant et que eux ont été jugés plus importants.

Link to comment
Parigot_Paris

Pour skrela tu es effectivement mal informé.

Il était à 300k au stade en 1+1 , l'asm lui a proposé 400k à 2+1, il a voulu voir bouscatel pour négocier qui n'a pas aimé qu'on fasse monter les encheres.

Le stade a proposé un effort à 320k toujours en 1+1, il a préféré les 400 et partir.

Donc le méchant stade et le role de l'individu, il a juste fait comme tout le monde il c'est barré de sa boite parce qu'une autre lui a proposé 30% d'augmentation.

Pour ce qui est de Byron c'est la meme chose, le stade souhaitait le conserver mais sur un contrat de 1 an renouvelable, il a voulu un contrat plus long, il est parti, aucun des 2 n'a été viré comme un malpropre, ils ont négociés, demandé plus que ce qu'ils avaient en ce moment, le stade a pas voulu céder aux caprices pour des joueurs qui ont été jugés plus remplacables que d'autre, d'autant plus que titi census et pato avaient fait cracher juste avant et que eux ont été jugés plus importants.

Vous avez entendu le bulletin de Tropico. Dispersez vous dans le calme et rentrez chez vous ! Prochaines informations : le carbone du vélo de Novès a-t-il une grosse empreinte éponyme ? Pas du tout ! :smile:

Edit : j'en étais à 350k pour Skrela, m'aurait on menti ? :blink:

Edited by Parigot_Paris
Link to comment
Guest Tropico

Il avait 2+1 ou 3+1 donc 1 an en plus oui, ca a du jouer, le point est qu'il n'a pas été jeté mais qu'il a trouvé mieux ailleurs, le stade lui proposant "seulement" 10% d'augmentation quand l'asm lui en proposait 35%

Link to comment

Il avait 2+1 ou 3+1 donc 1 an en plus oui, ca a du jouer, le point est qu'il n'a pas été jeté mais qu'il a trouvé mieux ailleurs, le stade lui proposant "seulement" 10% d'augmentation quand l'asm lui en proposait 35%

Mode langue de **** :

Et puis il avait, aussi, hate d'etre du bon coté ! :stuart:

Je cite : " Un public qui soutient incroyablement son équipe tout en restant fair-play avec les adversaires. J’ai hâte d’être du bon côté ! "

"Il y a certaines choses qui ne s'achètent pas, pour les +35% qui restent il y a l'ASMasterCard ». :whist:

Link to comment

Pour skrela tu es effectivement mal informé.

Il était à 300k au stade en 1+1 , l'asm lui a proposé 400k à 2+1, il a voulu voir bouscatel pour négocier qui n'a pas aimé qu'on fasse monter les encheres.

Le stade a proposé un effort à 320k toujours en 1+1, il a préféré les 400 et partir.

Donc le méchant stade et le role de l'individu, il a juste fait comme tout le monde il c'est barré de sa boite parce qu'une autre lui a proposé 30% d'augmentation.

Pour ce qui est de Byron c'est la meme chose, le stade souhaitait le conserver mais sur un contrat de 1 an renouvelable, il a voulu un contrat plus long, il est parti, aucun des 2 n'a été viré comme un malpropre, ils ont négociés, demandé plus que ce qu'ils avaient en ce moment, le stade a pas voulu céder aux caprices pour des joueurs qui ont été jugés plus remplacables que d'autre, d'autant plus que titi census et pato avaient fait cracher juste avant et que eux ont été jugés plus importants.

Merci de faire la mise au point Tropico ... les choses sont comme celle que tu cites, arretez de pleurer les départs et les méchants du pools Stade Toulousain, les offres faites à David comme à Byron n'étaient pas ridicule ... et ces derniers partent pour mieux ailleurs alors stop les pleureuses ... ils ont choisi ! bon vent !

Maintenant le Stade ne fait pas signer au delà de 35 ans que ce soit Byron, Cigagna ou Labit c'est comme ça ! et Tous sont au courant ! deja le 1 + 1 à Byron était une forte preuve d'envie du club !

Link to comment

J'ai 320, apres 320 ou 350, l'asm a proposé 400 et il est parti pour ça.

Le joueur n'a pas excatement la meme version...

Pour ce qui est de son salaire à l'ASM, c'est 330, ce qui est déja colossal pour nous, aprés la folie faite pour garder Parra (merci Mourad...).

Je pense qu'à Toulouse, Skrela était autour de 280. Sinon, il part pour le meme salaire à un train de pneus prés. Mais un contrat plus long, en effet.

Bref, de toutes façons, la loi du marché reste la loi su marché, il n'y a pas lieu de plandre ni le club ni le joueur, on ne l'a en effet pas foutu dehors à coup de pompes dans l'oigne et on ne l'a pas obligé à signer à Clermont en lui mettant des coups de pioche.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...