Jump to content

Les Dégâts D'Une Préparation D'Une Cdm


rimram31

Recommended Posts

Déjà évoqué, mais alors qu'on aborde la dernière ligne droite pour la CDM, je faisais un bilan des 4 années passées et de ses conséquences sur "le rugby français". La question n'est pas Lièvremont qui ne fait qu'essayer d'exécuter la mission qui lui a été confié, mais bien celle de cette "mission" confiée par la fédération exclusivement tournée vers la CDM.

Faisons les comptes, en 4 ans, ça nous fait 4 tournois et 6 tournées si je compte bien, dix rendez-vous internationaux pour presque 40 matchs de l'EDF. Sur ces dix rendez-vous, ces 40 matchs, tous ou presque ont été sacrifiés, on peut même dire galvaudés souvent, au prétexte que l'on préparait cette fameuse CDM "de dans 4 ans". Même si je n'ai jamais été un grand fan de l'EDF, je ne sais pas vous ou ma mémoire me joue des tours, mais "avant", j'ai des souvenirs forts d'événements de l'EDF: tournois, matchs contre l'hémisphère Sud et même matchs de "gala" contre des équipes de moindre niveau. Là, j'ai beau me remémorer les quatre années passées, ben il n'en reste rien, au mieux quelques miettes de matchs aux hormones.

Jamais en quatre ans, cette EDF n'a préparé les événements avec le meilleur de ce qu'elle pouvait donner, qu'il s'agisse des meilleurs joueurs français du moment ou du collectif lui-même, a chaque fois, on nous a expliqué qu'on préparait la CDM.Alors qu'au mieux, hypothèse folle si l'EDF va au bout, cette CDM nous donnera 3 ou 4 matchs au mieux, combien de matchs décevants sur ces presque quarante matchs, quelle incidence sur le public de ce spectacle là? Quelle incidence sur "le rugby français"?

Le pire dans tout ça est surtout pour les joueurs français eux-même. Pendant tout ce temps, 4 ans c'est long dans une carrière de joueur, nombreux, pourtant très brillants avec leur club cette saison là, ce moment là, ont été privés de la tunique bleue parce qu'on devait préparer l'avenir. Des JBE, Skrela, Beauxis, Dupuy, Basta, Fritz, Malzieu, Clerc, Poitrenaud (selon époques!) ... tout simplement privés de leur ambition la plus forte en raison de la mission confiée a Lièvremont par la fédération.

Et pourtant pendant ce temps, le rugby français se porte plutôt très bien, Top 14, Europe font le plein et nous régalent de superbes matchs. Mais je crains que le pire est a venir car la fédération, plutôt que de remettre en cause ce choix stupide qui est a lui seul responsable des résultats décevants de l'EDF, elle n'a rien trouvé de mieux que d'en rendre coupable aujourd'hui les clubs professionnels.

Edited by rimram31
Link to comment
Guest chomelaregle

le seul match pétillant qui me revient, c'est la victoire chez les Blacks, l'essai de Heymans, toussa...

bon c'est vrai qu'après c'est vite retombé à cause de l'affaire Ikéa vs Basta...

Link to comment

Ressenti assez proche de celui de Rimram pour ma part...

Le truc gaulois de cette histoire, c'est qu'on sacrifié parfois hommes et matches pour préparer une coupe du monde et on s'aperçoit, à quelque mois de l'échéance qu'en fait, on n'a rien préparé du tout et qu'on va tout faire à l'arrache, en deux mois...

Mébon, les gros pardessus ont encore de beaux casse-croûtes devant eux, et à écouter Pelous aux Spécialistes, je me dis que la relève, dans leur camp, est prête... :crying:

Link to comment

disons que 4 ans, ça passe plus vite qu'on ne le croit; et que le staff n'a rien vu venir.

dommage de tout faire "à l'arrache en 2 mois" (merci Bracame)

alors qu'il y avait amplement moyen de faire mieux. Pourtant, je trouve que ça partait plutot bien... :clover:

Link to comment

Le truc, c'est qu'au final, on est médiocre entre les coupes du monde et pendant les coupes du monde.

A la rigueur, si on avait un vrai plan sur 4 ans pour arriver à la coupe du monde avec un jeu cohérent, conquérant et efficace comme les anglais, pourquoi pas.

Et encore, je trouve ca idiot de balancer 4 années de matchs qui nous ont fait rêver plus jeunes pour être au top sur 1 ou 2 matchs-couperets qui se jouent le plus souvent sur des détails, une faute de main, un drop, l'arbitrage, une pénalité, etc...

Mais on bousille les tournois et tests et on arrive quand même à la coupe du monde sans collectif, sans jeu.

Et c'est la 3e fois de suite que ca arrive. :crying:

Edited by Gabi
Link to comment

Le truc, c'est qu'au final, on est médiocre entre les coupes du monde et pendant les coupes du monde.

A la rigueur, si on avait un vrai plan sur 4 ans pour arriver à la coupe du monde avec un jeu cohérent, conquérant et efficace comme les anglais, pourquoi pas.

Et encore, je trouve ca idiot de balancer 4 années de matchs qui nous ont fait rêver plus jeunes pour être au top sur 1 ou 2 matchs-couperets qui se jouent le plus souvent sur des détails, une faute de main, un drop, l'arbitrage, une pénalité, etc...

Mais on bousille les tournois et tests et on arrive quand même à la coupe du monde sans collectif, sans jeu.

Et c'est la 3e fois de suite que ca arrive. :crying:

je dirais "seulement" la 2e fois.

en 2003, Laporte avait un XV type avec un rôle défini à chaque joueur, contrairement à 2007 où il changeait la ligne de 3/4 à chaque match jusqu'à la 1/2.

Link to comment

je dirais "seulement" la 2e fois.

en 2003, Laporte avait un XV type avec un rôle défini à chaque joueur, contrairement à 2007 où il changeait la ligne de 3/4 à chaque match jusqu'à la 1/2.

yep... la 1ère "ère Laporte" entre sa prise de fonctions et la CdM 2003 a même été la plus cohérente avec la mise en place d'un jeu abouti et une tactique nouvelle, celle des blocs, ensuite pas mal reprise puis contrée. Rappelons nous le grand chelem 2002 qui avait été obtenu à l'issue d'un beau tournoi, notamment le crunch à St Denis...

Bon, ensuite, ça a ... merdé...

Link to comment

Le truc, c'est qu'au final, on est médiocre entre les coupes du monde et pendant les coupes du monde.

A la rigueur, si on avait un vrai plan sur 4 ans pour arriver à la coupe du monde avec un jeu cohérent, conquérant et efficace comme les anglais, pourquoi pas.

Et encore, je trouve ca idiot de balancer 4 années de matchs qui nous ont fait rêver plus jeunes pour être au top sur 1 ou 2 matchs-couperets qui se jouent le plus souvent sur des détails, une faute de main, un drop, l'arbitrage, une pénalité, etc...

Mais on bousille les tournois et tests et on arrive quand même à la coupe du monde sans collectif, sans jeu.

Et c'est la 3e fois de suite que ca arrive. :crying:

je dirais "seulement" la 2e fois.

en 2003, Laporte avait un XV type avec un rôle défini à chaque joueur, contrairement à 2007 où il changeait la ligne de 3/4 à chaque match jusqu'à la 1/2.

J'ai effectivement hésité à mettre 2.

Mais de mémoire, Laporte n'a eu une ligne directrice que jusqu'en 2002 environ.

A la fin de son mandat, il a beaucoup tergiversé et a beaucoup changé son XV type (surtout à la charnière).

Link to comment

La tactique des blocs n'est pas nouvelle, c'est un copier coller de Villepreux/Skréla en 98 qui s'étaient inspirés eux même du rugby total d'Auckland.

Il est fort le Bernie pour le paraître.

Cependant, la construction 2000-03 de l'équipe était effectivement cohérente et on a pas grand chose à reprocher à Bernie... Sauf l'absence totale de plan "B".

Lièvremont a sacrifié le présent pour le lendemain. Or, et ne serait-ce que pour la construction mentale d'une sélection, il faut des résultats réguliers.

Ainsi, on fait l'excès inverse des blacks qui eux, s'épuisent dans le court terme et l'immédiat. Ca marche 3 ans et 11 mois... mais ils sont incapables d'être prêt le jour J.

Nous on se flambe trois ans pour un projet... mais ce projet n'a pas de base, d'étapes. Or pour que le long terme fonctionne, il faut des défis de court terme, des étapes... qui permettent à chaque fois de faire un bilan, de constater une évolution (ou son absence).

Enfin...

Sic transit gloria mundi !

Link to comment

Le truc, c'est juste qu'on est français.

Donc de temps en temps on fait un exploit, et le reste du temps on le passe à en reparler en boucle.

J'aime pas les anglais mais en 2003 ils avaient dit vouloir etre champions du monde, ils l'ont été.

Voilà, nous, on paie la médiocrité d'un système ou il est plus important de prendre une bonne place qui rapporte bien du pognon à une posture qui fasse gagner l'EDF.

Qui n'a jamais été championne du monde, meme avec les générations d'exception qu'elle a connu...

Bref, j'en viens à souhaiter ne meme pas sortir des poules en CDM.

Link to comment

Mais je n'aime pas ce "on est Français"...

Luc Alphand est français, il est resté au top longtemps. Prost aussi. Loeb. En collectif, le volley est une puissance émergente, le hand est au top depuis longtemps, le foot a eu une période exceptionnelle et régulière entre 96 et 2002...

En Rugby, on a surtout des luttes de pouvoir, d'influence exacerbées qui ont toujours desservi l'équipe de France. Etre français, à mon avis, en rugby, c'est surtout "pas si mal se démerder vus les crétins qui nous dirigent".

Link to comment

Déjà évoqué, mais alors qu'on aborde la dernière ligne droite pour la CDM, je faisais un bilan des 4 années passées et de ses conséquences sur "le rugby français". La question n'est pas Lièvremont qui ne fait qu'essayer d'exécuter la mission qui lui a été confié, mais bien celle de cette "mission" confiée par la fédération exclusivement tournée vers la CDM.

Faisons les comptes, en 4 ans, ça nous fait 4 tournois et 6 tournées si je compte bien, dix rendez-vous internationaux pour presque 40 matchs de l'EDF. Sur ces dix rendez-vous, ces 40 matchs, tous ou presque ont été sacrifiés, on peut même dire galvaudés souvent, au prétexte que l'on préparait cette fameuse CDM "de dans 4 ans". Même si je n'ai jamais été un grand fan de l'EDF, je ne sais pas vous ou ma mémoire me joue des tours, mais "avant", j'ai des souvenirs forts d'événements de l'EDF: tournois, matchs contre l'hémisphère Sud et même matchs de "gala" contre des équipes de moindre niveau. Là, j'ai beau me remémorer les quatre années passées, ben il n'en reste rien, au mieux quelques miettes de matchs aux hormones.

Jamais en quatre ans, cette EDF n'a préparé les événements avec le meilleur de ce qu'elle pouvait donner, qu'il s'agisse des meilleurs joueurs français du moment ou du collectif lui-même, a chaque fois, on nous a expliqué qu'on préparait la CDM.Alors qu'au mieux, hypothèse folle si l'EDF va au bout, cette CDM nous donnera 3 ou 4 matchs au mieux, combien de matchs décevants sur ces presque quarante matchs, quelle incidence sur le public de ce spectacle là? Quelle incidence sur "le rugby français"?

Le pire dans tout ça est surtout pour les joueurs français eux-même. Pendant tout ce temps, 4 ans c'est long dans une carrière de joueur, nombreux, pourtant très brillants avec leur club cette saison là, ce moment là, ont été privés de la tunique bleue parce qu'on devait préparer l'avenir. Des JBE, Skrela, Beauxis, Dupuy, Basta, Fritz, Malzieu, Clerc, Poitrenaud (selon époques!) ... tout simplement privés de leur ambition la plus forte en raison de la mission confiée a Lièvremont par la fédération.

Et pourtant pendant ce temps, le rugby français se porte plutôt très bien, Top 14, Europe font le plein et nous régalent de superbes matchs. Mais je crains que le pire est a venir car la fédération, plutôt que de remettre en cause ce choix stupide qui est a lui seul responsable des résultats décevants de l'EDF, elle n'a rien trouvé de mieux que d'en rendre coupable aujourd'hui les clubs professionnels.

Là, je tique un peu quand même :rolleyes:

Link to comment

Deux choses à apporter au débat,

déjà dire que Laporte avait construit son équipe en 2003, poste à poste... c'est oublier que Michalak a été propulsés avec les clés du camion à quelques mois de la Coupe du Monde, avec seulement 2 matches du Tournoi et un des deux matches de préparation estivaux.

Peut-être qu'avec un titulaire plus aguerri on n'aurait pas eu besoin de plan B pour la 1/2...

Sinon,

niveau gestion de la CdM,

il me restera toujours en travers de la gorge la saison 2008 où on commence la saison 3ème à l'IRB, ensuite on galvaude volontairement le Tournoi jusqu'à dégringoler 5èmes puis on se rend compte en septembre que le classement en décembre servira pour déterminer les têtes de série. Trop tard pour qu'on ait une poule tranquille et s'assurer un 1/4 plus abordable...

Ca c'est vraiment une gestion à la con !

Link to comment

Deux choses à apporter au débat,

déjà dire que Laporte avait construit son équipe en 2003, poste à poste... c'est oublier que Michalak a été propulsés avec les clés du camion à quelques mois de la Coupe du Monde, avec seulement 2 matches du Tournoi et un des deux matches de préparation estivaux.

Peut-être qu'avec un titulaire plus aguerri on n'aurait pas eu besoin de plan B pour la 1/2...

disons qu'il avait un très bon Merceron en 2001-2002 et un moins bon en 2003 (ce qui a coïncidé avec le parcours de l'ASM pendant cette période), d'où l'avènement propulsatif de Michalak...

on ne parlera pas de l'assassinat de Gelez ...

Link to comment

disons qu'il avait un très bon Merceron en 2001-2002 et un moins bon en 2003 (ce qui a coïncidé avec le parcours de l'ASM pendant cette période), d'où l'avènement propulsatif de Michalak...

on ne parlera pas de l'assassinat de Gelez ...

Il est vrai que le duo Merceron/Gelez paraissait tenir la corde... Alors que déjà, on pestait contre la polyvalence de Michou (9 ou 10 ?).

De toutes façons, il fallait Penaud en 10 :smile: (joke)

Link to comment

Mais je n'aime pas ce "on est Français"...

C'est pourtant le fond du problème en rugby. Les sardines comptent plus que les titres dans ce pays.

Rappelons qu'on a pas été foutus de vendre des Rafales à Kadhafi, du coup, on lui montre comment ils marchent.

:sorcerer:

Link to comment

Là, je tique un peu quand même :rolleyes:

Ben sur 4 ans, non, tu peux sortir plus d'une dizaine de très beaux matchs engageant une, ou deux équipes françaises. Il s'en est quand même passé des choses rien qu'au ST avec 3 finales par exemple et deux titres. Le ST-ASM de 2008 par exemple, a été un, si ce n'est, le, plus beau match de l'année, la même année le ST fait un beau parcours en HCup pendant que Lièvremont nous explique que JBE est trop vieux.

On peut effectivement parler des constructions d'équipe de tel ou tel sélectionneur, mais j'ai souvenir d'une EDF de Laporte jouer un tournoi, une tournée sans se préoccuper 4 ans avant de son équipe de CDM. Là c'est totalement absurde, on a laissé sur la route les meilleurs joueurs du moment, sacrifié les matchs du moment, uniquement pour se "préparer". Si la construction d'un groupe entraîne des choix qui ne sont pas exclusivement ceux du joueur en forme, on est quand même passé, en plus inutilement, dans l'excès inverse.

Link to comment

Là, je tique un peu quand même :rolleyes:

Ben sur 4 ans, non, tu peux sortir plus d'une dizaine de très beaux matchs engageant une, ou deux équipes françaises. Il s'en est quand même passé des choses rien qu'au ST avec 3 finales par exemple et deux titres. Le ST-ASM de 2008 par exemple, a été un, si ce n'est, le, plus beau match de l'année, la même année le ST fait un beau parcours en HCup pendant que Lièvremont nous explique que JBE est trop vieux.

On peut effectivement parler des constructions d'équipe de tel ou tel sélectionneur, mais j'ai souvenir d'une EDF de Laporte jouer un tournoi, une tournée sans se préoccuper 4 ans avant de son équipe de CDM. Là c'est totalement absurde, on a laissé sur la route les meilleurs joueurs du moment, sacrifié les matchs du moment, uniquement pour se "préparer". Si la construction d'un groupe entraîne des choix qui ne sont pas exclusivement ceux du joueur en forme, on est quand même passé, en plus inutilement, dans l'excès inverse.

Pour la H-cup oui, pour le top-14, non. Le pourcentage de très bons matchs en TOP-14 se réduit au 3-4 par an, pour moi.

Link to comment

Pour la H-cup oui, pour le top-14, non. Le pourcentage de très bons matchs en TOP-14 se réduit au 3-4 par an, pour moi.

Quand j'écris nous régalent de superbes matchs, je ne peux qu'être d'accord, il en est peu dans la saison. Mais en étant a peine de mauvaise foi, je trouve presque n'importe quel match de top 14 aussi "attractif" qu'un France-Fidji ou un France-Argentine de cet automne. Mauvaise foi mise a part, les périodes internationales comptent parmi les moments forts d'une saison au même titre que des phases finales de top 14 ou de HCup comme on a pu voir ce tournoi un PDG-Angleterre ou un Irlande-Angleterre, l'EDF est bien loin du compte.

Ce que je regrette le plus de Laporte, c'est qu'au moins à l'époque, quand on jouait un tournoi, des matchs, c'était avant tout pour les gagner. Avec Lièvremont, les adversaires ne sont que des "matchs de préparation", tournois compris, c'est quand même assez incroyable d'irrespect pour ces événements, en tout cas, moi, je ne m'y reconnais absolument pas.

Edited by rimram31
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...