Jump to content

La Formation En Ile De France


koukourouznik

Recommended Posts

koukourouznik

Cela est apparu de nombreuses fois dans des posts.

Voici la liste des joueurs pros issus du Comité d'Ile de France :

TOP 14

AGEN : BLIN Entraîneur (Nemours/Racing/SF Paris), LOREE (Racing), MALONGA (Massy), NARJISSI (St Denis,)

BAYONNE : LACROIX (Melun)

BEGLES/BORDEAUX : DENETRE (PUC, Massy)

BIARRITZ : GUYOT (Garches, SF Paris)

CASTRES : DIARRA (Viry),

GRENOBLE : CHAPLAIN (Racing), COURRENT (Bobigny)

MONTFERRAND : FOFANA (Massif Central/PUC), KAYSER (SF PARIS)

MONTPELLIER: BIAS (Crépy en Valois/Massy), PAILLAUGUE (SF Paris)

MONT de MARSAN :

PERPIGNAN:

RACING/METRO: CHAVANCY (Racing), COME (Massy)

STADE FRANCAIS PARIS : BEZY N. (Bagneux/US Métro), BONFILS (Villiers/PUC), BONNEVAL (SF Paris), BURBAN (PUC), CAMARA (Viry), DANTY (ASPTT Paris/PUC), DUMAS (Bagneux), MISSOUP (Gennevilliers), PLISSON (ACBB), SLIMANI (Sarcelles),

TOULON : BASTAREAUD (Créteil/Choisy/Massy),

TOULOUSE : BEZY S (Bagneux), DONGUY (Bobigny), LAMBOLEY (Villiers /PUC/Massy), MILLO-CHLUSKI (Massy), MONTES (Beauvais/SF Paris)

PRO D2_Saison 2012-2013 : 23 joueurs

ALBI : LADAUGE R. (Entraineur PUC), KRASKA ( Courbevoie/Racing),

AUCH :

AURILLAC :

AIX EN PROVENCE : FELSINA (PUC), JACQUET (Suresnes/SF Paris)

BEZIERS : DECHARTRES (Massy)

BRIVE : BOUSSUGE (SCUF/PUC), BRIATTE H. (SF Paris)

CARCASSONNE :

COLOMIERS :

DAX :

LA ROCHELLE :

LYON : MARCHOIS (Massy), RAFFAULT (PUC)

MASSY : BARRAUD (Massy), BONETTI (US Métro), Y. CAMARA (Bobigny) CHAMPAGNE (Créteil/Choisy), COUDOL(Mantes), DIBEL (ACBB), DUFRESNOY (Soissons), MALEVILLE (Massy), MENDES (Massy), RAZAFINDRAFAHATRA (Massy), RODRIGUEZ (Massy), ROUGE (Dourdan), Mike TADJER (Massy)

NARBONNE : BORWIN (SF Paris), PETIT (Racing), RATTEZ (PUC),

OYONNAX :

PAU : VALANCON (SF Paris), TARDY (US Métro/SFParis),

TARBES : NADAU (Entraineur PUC)

Source :

CIFR

Link to comment

Picamoles (Toulouse) a commencé le Rugby au Chesnay, à coté de Versailles.

Il est parti quand il était très jeune, peut-être faut-il entendre par "formé" les joueurs issus des centres de formations, et pas seulement des écoles de rugby. Sinon on pourrait aussi pinailler sur Chavancy, qui a démarré le rugby en dehors du comité.

Par contre, il manque curieusement Saïd Hirèche à Brive, et lui c'est un 100% : né à Mantes-la-Jolie et formé au SF.

Edited by Papalou
Link to comment

Vu que Nicolas Bézy n'est pas indiqué au SF je pensais au contraire que c'était uniquement l'école de rugby qui était prise en compte.

Il y était en Cadet.

En regardant le lien, ce n'est pas très clair.

Link to comment

Vu que Nicolas Bézy n'est pas indiqué au SF je pensais au contraire que c'était uniquement l'école de rugby qui était prise en compte.

Il y était en Cadet.

En regardant le lien, ce n'est pas très clair.

Je suis allé voir le lien, si j'ai bien compris il les comptabilise lors de leur année en Taddéi -17 ans.

Dans leur liste, il manque aussi David Beun à Aix-en-Provence...

Link to comment

On peut discuter de tels ou tels joueurs pris en compte ou non mais en gros, il y a une trentaine de joueurs pros en Top14 et une trentaine en ProD2 issus du Comité Ile de France si je comprends bien.

Donc en gros, la proportion chez les pros respecte la proportion des licenciés en France (l'Ile de France représente environ 10% des licenciés FFR, non ?).

Link to comment

On peut discuter de tels ou tels joueurs pris en compte ou non mais en gros, il y a une trentaine de joueurs pros en Top14 et une trentaine en ProD2 issus du Comité Ile de France si je comprends bien.

Donc en gros, la proportion chez les pros respecte la proportion des licenciés en France (l'Ile de France représente environ 10% des licenciés FFR, non ?).

C'est un peu plus subtil que cela mon cher Gabi : il y a le nombre de joueurs formés à l'étranger qui fait grimper pas mal le chiffre en faveur des franciliens (tiens d'ailleurs, Loïc Charlon, il est pas comptabilisé à Pau, il est considéré comme Lyonnais je suppose ? Il est pourtant arrivé assez jeune au SF...), mais aussi le fait qu'il y a aussi des joueurs pros en fédérale (pas des centaines, mais il y en a quand même pas mal), pour lesquels les proportions de franciliens doivent être très faibles.

Si on voulait vraiment faire des statistiques fiables selon moi, il faudrait comptabiliser tous les joueurs professionnels et pluriactifs toutes divisions confondues (donc fédérale incluse), retirer les joueurs formés à l'étranger, et considérer une période de formation représentative (par exemple de la première année de cadet à la dernière année passée en centre de formation ou en espoir), et voir dans quel(s) comité(s) les joueurs ont évolué, avec un prorata de pourcentage au temps s'ils ont joué dans plusieurs comités, et ensuite faire un pourcentage global par comité pour l'ensemble des joueurs.

On aurait des beaux chiffres probablement peu utiles... Sauf pour la FFR pour qui ses statistiques auraient certainement une utilité dans le cadre d'une politique de développement global.

EDIT : ça doit être le tableau de marche de Nagisa qui déteint... :smile:

Edited by Papalou
Link to comment

En voyant dans les joueurs S.Bezy alors qu'il est arrivé au ST à 14 ans il me semble, je me dis que la liste à été élargie au maximum quand même. :smile:/>/>/>/>

Sinon, papalou, oui, j'ai compté que les pros français dans mon ratio. En gros, il doit avoir en moyenne 20 ou 25 français par club du top14 soit environ 300 français en top14. 10% proviendrait donc d'ile de France. J'ai pas regardé en détail, je fais au doigt mouillé, c'est peut-être 8% ou 12%. Mais disons que grosse modo, la répartition n'est pas radicalement différente de celle des licenciés. Tu as raison sur le fait que le ratio doit se dégrader sur les divisions inférieures.

Après sur ta moulinette et ta proposition pour comparer les comités : mais j'espère bien que la FFR (la DTN notamment) fait ce genre d'études pour améliorer la formation au plus haut-niveau, cibler les manquements, identifier les points forts et faibles, comparer les régions, etc... !!

Après pour la formation de l'élite, la FFR à deux problèmatiques : la formation de pros français (et la je pense que l'île de France tient globalement son rang) et celle des internationaux, des joueurs susceptibles de renforcer l'EdF. Et là, je pense que l'île de France est à la traîne. Les franciliens internationaux sont trop rares par rapport à d'autres comités. La aussi, juste un ressenti, j'ai fait aucun comptage.

Ceci dit, je n'oublie pas toutes les difficultés que subissent les formateurs franciliens qui se font piller par les centres de formations des clubs de province et ne peuvent empêcher leurs jeunes prometteurs de succomber aux sirènes du sud-ouest (par exemple)... Difficile de former des futurs internationaux dans ces conditions.

Édit : quoique, dans la liste, il y a bien une demi-douzaine de joueurs susceptible d'être appelé par PSA, c'est pas mal finalement voire même bien. C'est beaucoup plus qu'il y a quelques années (où on ne pouvait citer quasiment aucun francilien international) et ce sont d'ailleurs des joueurs assez jeunes. Il y a eu un trés net progret et un gros boulot des formateurs franciliens ces dernieres années. Bravo à eux. L'accent mis par Lorenzetti sur la formation au racing à dû aussi bien soutenir ce mouvement.

Edited by Gabi
Link to comment
... Mais disons que grosse modo, la répartition n'est pas radicalement différente de celle des licenciés. Tu as raison sur le fait que le ratio doit se dégrader sur les divisions inférieures.

...

Eh ben dis-donc, ça balance ici !!!

Link to comment

En voyant dans les joueurs S.Bezy alors qu'il est arrivé au ST à 14 ans il me semble, je me dis que la liste à été élargie au maximum quand même. :smile:/>/>/>/>/>

Sinon, papalou, oui, j'ai compté que les pros français dans mon ratio. En gros, il doit avoir en moyenne 20 ou 25 français par club du top14 soit environ 300 français en top14. 10% proviendrait donc d'ile de France. J'ai pas regardé en détail, je fais au doigt mouillé, c'est peut-être 8% ou 12%. Mais disons que grosse modo, la répartition n'est pas radicalement différente de celle des licenciés.

Au temps pour moi, je pensais que tu avais considéré l'ensemble des pros.

Tu as raison sur le fait que le ratio doit se dégrader sur les divisions inférieures.

J'ai pas de chiffres précis, mais c'est certain et même dans des proportions importantes. C'est lié à trois raisons principales : le ratio nombre de clubs présents en fédérale / nombre de licenciés du comité est assez médiocre (mais il doit y avoir pire : au hasard la Bretagne), la mobilité géographique des joueurs est plus beaucoup faible que pour les professionnels, et enfin comme déjà évoqué, la pratique du rugby en Ile de France est plus “loisir" et moins "compétition" que dans d'autres régions (d'où le grand nombre de clubs entre honneur et quatrième série).

Après sur ta moulinette et ta proposition pour comparer les comités : mais j'espère bien que la FFR (la DTN notamment) fait ce genre d'études pour améliorer la formation au plus haut-niveau, cibler les manquements, identifier les points forts et faibles, comparer les régions, etc... !!

J'espère... Mais j'ai malheureusement des doutes là-dessus.

Après pour la formation de l'élite, la FFR à deux problèmatiques : la formation de pros français (et la je pense que l'île de France tient globalement son rang) et celle des internationaux, des joueurs susceptibles de renforcer l'EdF. Et là, je pense que l'île de France est à la traîne. Les franciliens internationaux sont trop rares par rapport à d'autres comités. La aussi, juste un ressenti, j'ai fait aucun comptage.

Ceci dit, je n'oublie pas toutes les difficultés que subissent les formateurs franciliens qui se font piller par les centres de formations des clubs de province et ne peuvent empêcher leurs jeunes prometteurs de succomber aux sirènes du sud-ouest (par exemple)... Difficile de former des futurs internationaux dans ces conditions.

Édit : quoique, dans la liste, il y a bien une demi-douzaine de joueurs susceptible d'être appelé par PSA, c'est pas mal finalement voire même bien. C'est beaucoup plus qu'il y a quelques années (où on ne pouvait citer quasiment aucun francilien international) et ce sont d'ailleurs des joueurs assez jeunes. Il y a eu un trés net progret et un gros boulot des formateurs franciliens ces dernieres années. Bravo à eux. L'accent mis par Lorenzetti sur la formation au racing à dû aussi bien soutenir ce mouvement.

Merci Alain Gazon...

Ne pas non plus négliger le travail fait à Massy, au PUC, et au SF, tu remarqueras qu'ils sont très largement majoritaires à être issus de ces trois clubs dans la liste...

Link to comment
koukourouznik

Si le PUC, Massy, le SF et le Racing sont très représentés, c'est parce que la liste est faite à partir des M16.

Les petits clubs perdent leurs bons joueurs, entre M15 et M16, après les premières sélections départementales.

Tous les ans, la Seine et Marne perd entre 6 et 15 joueurs sélectionnés qui partent dans ces 4 clubs (voir dans le sud).

Donc au final, merci au travail de Meaux, Lagny, Fontainebleau, Provins, Melun (je prends les clubs les plus représentés).

Link to comment
Parigot tête de veau

Si le PUC, Massy, le SF et le Racing sont très représentés, c'est parce que la liste est faite à partir des M16.

Les petits clubs perdent leurs bons joueurs, entre M15 et M16, après les premières sélections départementales.

Tous les ans, la Seine et Marne perd entre 6 et 15 joueurs sélectionnés qui partent dans ces 4 clubs (voir dans le sud).

Donc au final, merci au travail de Meaux, Lagny, Fontainebleau, Provins, Melun (je prends les clubs les plus représentés).

Je confirme j'ai vu deux joueurs de Vélizy qui chez les moins 13 ont d'abord été transférés vers Versailles puis ont rejoint Massy et le Lycée Lakanal. Les détections se font dans les écoles de Rugby, les meilleurs éléments rejoignent les clubs les plus gros du coin avant de rejoindre qui de Massy au sud, Bobigny à l'est, ...

Link to comment

Si le PUC, Massy, le SF et le Racing sont très représentés, c'est parce que la liste est faite à partir des M16.

Les petits clubs perdent leurs bons joueurs, entre M15 et M16, après les premières sélections départementales.

Tous les ans, la Seine et Marne perd entre 6 et 15 joueurs sélectionnés qui partent dans ces 4 clubs (voir dans le sud).

Donc au final, merci au travail de Meaux, Lagny, Fontainebleau, Provins, Melun (je prends les clubs les plus représentés).

Désolé de te le dire comme ça mon cher Koukou :drinks , mais tu enfonces une porte ouverte, c'est comme ça dans toute la France, pas qu'en Ile de France. La détection (ou le pillage, chacun appelle cela comme il veut) par les clubs huppés chez les petits est une réalité qui est très largement antérieure au rugby pro.

Mon fils ainé s'est fait recruter sur détection par le SF cette année (Cf post consacré au sujet dans la Terre du milieu). J'aurai préféré qu'il joue à côté de la maison, on ne manque pas de club, au lieu de cela il se tape des aller-retours de fou rien que pour aller s'entrainer.

Pour moi ça fait partie du boulot de repérer les meilleurs jeunes, d'où la formule "le travail fait à Massy, au PUC, et au SF..."

Link to comment
koukourouznik

C'est le boulot, et c'est le principe de la pyramide.

Il n'empêche que former n'est pas la même chose que détecter.Lorsque j'ai entraîné au PUC, en Crabos, seulement la moitié du groupe venait de l'école de rugby. Si je regardais les titulaires, seulement le 1/4.

Peut-on dire alors que le PUC est club formateur ? :rolleyes:

Certains gamins passent 10 ans dans un club lambda, partent à 16 ans à Massy, et se retrouvent à 18 ans à Toulouse. Je suis désolé mais ni Massy, ni Toulouse ne sont pour moi dans ce cas des clubs formateurs.

Surtout lorsque l'on connait les contenus d'entraînement basés sur du stratégique et de la préparation physique. Pour la tactique et la technique, merci les petits clubs...

Link to comment

Surtout lorsque l'on connait les contenus d'entraînement basés sur du stratégique et de la préparation physique. Pour la tactique et la technique, merci les petits clubs...

Ca dépend beaucoup des clubs, petits ou grands, faut pas non plus généraliser.

La dernière équipe qui m'a épatée pour ça, c'était les benjamins du LOU au tournoi de Massy, je sais plus si c'était des premières ou deuxièmes années (ce n'est pas un club d'Ile de France, certes). Et franchement, au niveau tactique, ils étaient un cran au-dessus de tout le monde. Avec un demi de mêlée de grande classe (il suffit parfois d'un très bon à la charnière pour que tout le reste de l'équipe suive à cet âge-là).

Link to comment

Surtout lorsque l'on connait les contenus d'entraînement basés sur du stratégique et de la préparation physique. Pour la tactique et la technique, merci les petits clubs...

C'est franchement pas normal que les clubs français pro ne fassent plus de tactique ni de technique une fois le joueur majeur voire même plus jeune.

Les étrangers (et les sudistes en particulier), eux, apprennent tout au long de leur carrière (skills).

Link to comment

Surtout lorsque l'on connait les contenus d'entraînement basés sur du stratégique et de la préparation physique. Pour la tactique et la technique, merci les petits clubs...

C'est franchement pas normal que les clubs français pro ne fassent plus de tactique ni de technique une fois le joueur majeur voire même plus jeune.

Les étrangers (et les sudistes en particulier), eux, apprennent tout au long de leur carrière (skills).

Je pense que c'est que le ST a voulu corriger avec les nouvelles fonctions de Rouget-Thomas lorsqu'il a changer de poste dans le club

Link to comment
koukourouznik

Pour le technico-tactique, plus on monte en catégorie d'age, et moins l'on en fait, mis à part le jeu au poste.

Le skills, c'est vraiment pas une spécialité française.

Link to comment
  • 1 month later...
koukourouznik

Le 1er Février 2013, à Caltanisetta (Sicile), aura lieu le match Italie - France Moins de 20 ans à l'occasion de la 1ère journée du Tournoi RBS 6 Nations 2013. 5 joueurs issus de la formation Taddéï francilienne sont retenus dans le groupe :

CAMARA Yacouba (RC Massy Essonne, également formé à l'AC Bobigny 93), CERQUEIRA Steevy (Lyon OU, formé au RC Massy Essonne), MALLET Vincent (Stade Français Paris, également formé à Maisons Laffitte Saint Germain Poissy), VALETTE Alexis (Racing Métro 92, également formé au PUC) VARTANOV Khatchick (Racing Métro 92, également formé au PUC)

http://www.idfrugby.fr/

Link to comment
Le 1er Février 2013, à Caltanisetta (Sicile), aura lieu le match Italie - France Moins de 20 ans à l'occasion de la 1ère journée du Tournoi RBS 6 Nations 2013. 5 joueurs issus de la formation Taddéï francilienne sont retenus dans le groupe :

CAMARA Yacouba (RC Massy Essonne, également formé à l'AC Bobigny 93), CERQUEIRA Steevy (Lyon OU, formé au RC Massy Essonne), MALLET Vincent (Stade Français Paris, également formé à Maisons Laffitte Saint Germain Poissy), VALETTE Alexis (Racing Métro 92, également formé au PUC) VARTANOV Khatchick (Racing Métro 92, également formé au PUC)

http://www.idfrugby.fr/

Marrant la précision "également formé", suivant les clubs parisiens et pas le pour le LOU :shaun:

Link to comment

Pas un seul Toulonnais dans la sélection des -20. Etrange pour un club qui a de brillantes équipes de jeunes.

Link to comment

pour info en passant, Adrien Planté est né à Longjumeau (mais niveau rugby c'est dans le 66 qu'il a appris).

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...