Jump to content

Milhas Et Isaac Virés


jauzy19

Recommended Posts

C'est pour laisser la place a JBE .

Pas idiot ...

Je n'y avais pas pensé mais effectivement ça peut être une possibilité.

Edited by Glorin
Link to comment

Et qui les remplace ? Mola ? :smile:

Le nombre de fusibles que Blanco a fait sauté ces 5 dernières années : Lagisquet, Delmas, Gonzalez, Mihlas, Isaac. Impressionnant.

Et pourtant, ca a rarement amelioré la situation. :whist:

Link to comment

(...)

"Mathieu Rourre, actuel directeur du centre de formation, et Laurent Rodriguez devraient ainsi remplacer le duo sur le départ. Ils sont d'ailleurs actuellement en train de déjeuner au stade avec le président Blanco."

http://www.sudouest.fr/2012/12/11/biarritz-olympique-serge-blanco-a-besoin-de-temps-906120-4563.php

Voilà : une bonne bouffe, rien de tel pour en discuter ! :original:

Link to comment

De toute façon, vu comme Rodriguez et Blanco sont potes, ca ne pouvait être que Milhas et Isaac qui allaient trinquer.

Pauvre Mathieu Rourre, prochain fusible à la fin de la saison ? :smile:

Link to comment

En même temps vu le match de vendredi soir c'est le mini que doit faire un président qui se respecte .

Link to comment

http://www.rugby365.fr/infos-clubs/biarritz/biarrit-un-interim-assure-par-rourre-et-rodriguez-946377.shtml

J'ai du mal à comprendre. Le 6 Janvier il va donc se passer quoi ? Ils peuvent être réintégrés ? Si oui pour quelle raison ?

En tout cas, je suis vraiment pas certain que le BO y gagne au change. Ça se saurait si Rodriguez était un bon manager/entraineur.

C'est pas lui qui avait parlé de pieds carrés de Yachvili ? :shaun:/> .

C'est pas un fin tacticien et encore moins un fin manager.

Edited by Glorin
Link to comment

En tout cas, je suis vraiment pas certain que le BO y gagne au change. Ça se serait si Rodriguez était un bon manager/entraineur.

C'est pas lui qui avait parlé de pieds carrés de Yachvili ? :shaun:.

C'est pas un fin tacticien et encore moins un fin manager.

Oui mais c'est un pote de Blanco donc c'est le meilleur CV pour le BO.

Link to comment

Oui mais c'est un pote de Blanco donc c'est le meilleur CV pour le BO.

Oui. D'ailleurs je me demande vraiment si le BO se relèvera tant que Blanco sera présent.

Depuis qu'il est revenu c'est un joyeux bordel.

Link to comment

Oui mais c'est un pote de Blanco donc c'est le meilleur CV pour le BO.

Oui. D'ailleurs je me demande vraiment si le BO se relèvera tant que Blanco sera présent.

Depuis qu'il est revenu c'est un joyeux bordel.

Parce qu'il était parti ?

Je crois plutôt qu'il était toujours dans la coulisse pour tirer les ficelles !

Link to comment

(...)

"Mathieu Rourre, actuel directeur du centre de formation, et Laurent Rodriguez devraient ainsi remplacer le duo sur le départ. Ils sont d'ailleurs actuellement en train de déjeuner au stade avec le président Blanco."

http://www.sudouest.fr/2012/12/11/biarritz-olympique-serge-blanco-a-besoin-de-temps-906120-4563.php

Voilà : une bonne bouffe, rien de tel pour en discuter ! :original:/>

:chuis: :chuis: :chuis:

Link to comment

Parce qu'il était parti ?

Je crois plutôt qu'il était toujours dans la coulisse pour tirer les ficelles !

Du moins lorsqu'il était président de la LNR, il n'était plus le président attitré/effectif du BO, je me trompe ?

Edited by Glorin
Link to comment

Parce qu'il était parti ?

Je crois plutôt qu'il était toujours dans la coulisse pour tirer les ficelles !

Du moins lorsqu'il était président de la LNR, il n'était plus le président attitré/effectif du BO, je me trompe ?

Ca ne l'empêchait nullement d'intervenir dans les vestiaires du BO à la mi-temps de certains matchs 'délicats' ... :whist:

Link to comment

Parce qu'il était parti ?

Je crois plutôt qu'il était toujours dans la coulisse pour tirer les ficelles !

Du moins lorsqu'il était président de la LNR, il n'était plus le président attitré/effectif du BO, je me trompe ?

Ca ne l'empêchait nullement d'intervenir dans les vestiaires du BO à la mi-temps de certains matchs 'délicats' ... :whist:/>

Voilà, c'est à ça que je pensais. :original:

Link to comment

J'ai du mal à comprendre. Le 6 Janvier il va donc se passer quoi ?

C'est simple, c'est la date de leur entretien préalable à leur licenciment... :whist:

Link to comment

Pour les fadas de statistiques, je me posais une question, quel est le club de Top 14 ayant la plus longue série en cours de non-débarquement de ses entraineurs en cours de saison?

Je pense que le Stade est bien placé (je ne compte pas Bru qui prend l'edf, on ne l'a pas viré, on l'a plutôt subit) mais certains pourront peut-être confirmer ce sentiment?

Link to comment

Pour les fadas de statistiques, je me posais une question, quel est le club de Top 14 ayant la plus longue série en cours de non-débarquement de ses entraineurs en cours de saison?

Je pense que le Stade est bien placé (je ne compte pas Bru qui prend l'edf, on ne l'a pas viré, on l'a plutôt subit) mais certains pourront peut-être confirmer ce sentiment?

Concernant le ST, je ne sais même pas si un entraineur principal a déjà été viré en cours de saison durant son histoire. Ou alors il faut sûrement remonter à trés trés loin.

Link to comment

Pour les fadas de statistiques, je me posais une question, quel est le club de Top 14 ayant la plus longue série en cours de non-débarquement de ses entraineurs en cours de saison?

Je pense que le Stade est bien placé (je ne compte pas Bru qui prend l'edf, on ne l'a pas viré, on l'a plutôt subit) mais certains pourront peut-être confirmer ce sentiment?

clermont peut etre

Link to comment

Interview de Blanco sur lequipe.fr :

«Serge Blanco, pourquoi avoir pris une telle décision ?

A un moment donné, il faut rebooster une équipe qui a besoin d'être reboostée. Après maintes discussions et échanges, que ce soit avec les joueurs ou l'encadrement, il est apparu qu'il était indispensable de faire quelque chose. Notre saison n'est pas finie. On a besoin de se régénérer, de se qualifier. On est des compétiteurs et il faut absolument qu'on puisse bouger.

Cet intérim peut-il durer ?

Il peut être de trois jours, de quatre jours, de cinq jours... On va essayer de trouver des voies qui vont permettre aux uns et aux autres de véritablement pouvoir retomber sur leurs pattes.

Qu'avez-vous dit aux joueurs quand vous leur avez annoncé la nouvelle ?

Il n'est jamais agréable de dire à des personnes qu'on n'est plus en phase avec ce que l'on a demandé il y a un an pour l'un (Milhas), et voilà quelques années pour l'autre (Isaac). Ils sont tout aussi responsables de la situation que nous vivons aujourd'hui. Mais on ne tirera sur personne et je mets tout le monde dans le même panier : entraîneurs, joueurs, dirigeants, président. Je crois qu'on est aujourd'hui à la croisée des chemins et il faut que ce chemin, on puisse le retrouver, avec, j'espère, au bout, une jolie clairière qui nous permette d'entrevoir quelque chose de différent.

Comment s'est passé l'entretien avec vos entraîneurs ?

Il est toujours difficile de s'adresser à des personnes pour leur signifier certaines choses. Tout le monde est responsable. Il n'y a pas un coupable désigné, il y a une situation qu'il faut changer et améliorer. Je pense aussi qu'ils pouvaient s'y attendre et ils s'y attendaient. Maintenant, on doit surtout dire qu'on doit regarder l'avenir différemment. C'est un crève-coeur mais ce crève-coeur, c'est quand même un budget de 17 millions et demi d'euros. Ce sont des supporters, un conseil d'administration, c'est beaucoup de choses.

Comment voyez-vous l'avenir immédiat ?

On va préparer le match retour contre le Connacht (vendredi soir). Contrairement à ce que l'on peut dire, on peut se qualifier. Donc on jouera pour se qualifier. Et pour finir la saison en beauté. Que ce soit pour se qualifier parmi les meilleurs seconds, ou pour participer au Challenge européen puisque maintenant, je ne dirais pas qu'on y prend goût, mais on en prend le chemin...»

Recueilli par Hamid Imakhoukhene, à Biarritz

Link to comment

Avant Vern Cotter ils changeaient quasiment chaque année, mais effectivement peut-être pas en cours de saison.

Le dernier viré en court de saison est Hyardet .

Cela nous avait couté un bras et d'ailleurs c'est le dernier gros chèque qu'a fait Michelin .

Comme on disait chez nous a l'époque , Hyardet est le chomeur le mieux payé de France :crying:/>/>

Edited by BOURRIN
Link to comment

Avant Vern Cotter ils changeaient quasiment chaque année, mais effectivement peut-être pas en cours de saison.

Le dernier viré en court de saison est Hyardet .

Cela nous avait couté un bras et d'ailleurs c'est le dernier gros chèque qu'a fait Michelin .

Comme on disait chez nous a l'époque , Hyardet est le chomeur le mieux payé de France :crying:/>/>/>

OK ça règle le cas de Clermont.

Pour les autres le BO sans commentaires, le SF on a l'exemple de l'autogestion en 2000 après l'ovni george costes, pour le CO ils ont viré Alain Gaillard il y a une dizaine d'années en début de saison.

Quid de l'USAP? Je crois que Goutta avait dû prendre la tangente de façon anticipée si je me rappelle bien?

Link to comment
fanofnumber10

Avant Vern Cotter ils changeaient quasiment chaque année, mais effectivement peut-être pas en cours de saison.

Le dernier viré en court de saison est Hyardet .

Cela nous avait couté un bras et d'ailleurs c'est le dernier gros chèque qu'a fait Michelin .

Comme on disait chez nous a l'époque , Hyardet est le chomeur le mieux payé de France :crying:/>/>/>/>

OK ça règle le cas de Clermont.

Pour les autres le BO sans commentaires, le SF on a l'exemple de l'autogestion en 2000 après l'ovni george costes, pour le CO ils ont viré Alain Gaillard il y a une dizaine d'années en début de saison.

Quid de l'USAP? Je crois que Goutta avait dû prendre la tangente de façon anticipée si je me rappelle bien?

seigne avait ete debarque avant la fin

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2006-2007/castres-finit-sans-seigne_sto1151437/story.shtml

Link to comment

Interview de Blanco sur lequipe.fr :

«Serge Blanco, pourquoi avoir pris une telle décision ?

A un moment donné, il faut rebooster une équipe qui a besoin d'être reboostée. Après maintes discussions et échanges, que ce soit avec les joueurs ou l'encadrement, il est apparu qu'il était indispensable de faire quelque chose. Notre saison n'est pas finie. On a besoin de se régénérer, de se qualifier. On est des compétiteurs et il faut absolument qu'on puisse bouger.

Cet intérim peut-il durer ?

Il peut être de trois jours, de quatre jours, de cinq jours... On va essayer de trouver des voies qui vont permettre aux uns et aux autres de véritablement pouvoir retomber sur leurs pattes.

Qu'avez-vous dit aux joueurs quand vous leur avez annoncé la nouvelle ?

Il n'est jamais agréable de dire à des personnes qu'on n'est plus en phase avec ce que l'on a demandé il y a un an pour l'un (Milhas), et voilà quelques années pour l'autre (Isaac). Ils sont tout aussi responsables de la situation que nous vivons aujourd'hui. Mais on ne tirera sur personne et je mets tout le monde dans le même panier : entraîneurs, joueurs, dirigeants, président. Je crois qu'on est aujourd'hui à la croisée des chemins et il faut que ce chemin, on puisse le retrouver, avec, j'espère, au bout, une jolie clairière qui nous permette d'entrevoir quelque chose de différent.

Comment s'est passé l'entretien avec vos entraîneurs ?

Il est toujours difficile de s'adresser à des personnes pour leur signifier certaines choses. Tout le monde est responsable. Il n'y a pas un coupable désigné, il y a une situation qu'il faut changer et améliorer. Je pense aussi qu'ils pouvaient s'y attendre et ils s'y attendaient. Maintenant, on doit surtout dire qu'on doit regarder l'avenir différemment. C'est un crève-coeur mais ce crève-coeur, c'est quand même un budget de 17 millions et demi d'euros. Ce sont des supporters, un conseil d'administration, c'est beaucoup de choses.

Comment voyez-vous l'avenir immédiat ?

On va préparer le match retour contre le Connacht (vendredi soir). Contrairement à ce que l'on peut dire, on peut se qualifier. Donc on jouera pour se qualifier. Et pour finir la saison en beauté. Que ce soit pour se qualifier parmi les meilleurs seconds, ou pour participer au Challenge européen puisque maintenant, je ne dirais pas qu'on y prend goût, mais on en prend le chemin...»

Recueilli par Hamid Imakhoukhene, à Biarritz

et si l'un des problèmes du BO c'était Blanco ?

Link to comment

Interview de Blanco sur lequipe.fr :

«Serge Blanco, pourquoi avoir pris une telle décision ?

A un moment donné, il faut rebooster une équipe qui a besoin d'être reboostée. Après maintes discussions et échanges, que ce soit avec les joueurs ou l'encadrement, il est apparu qu'il était indispensable de faire quelque chose. Notre saison n'est pas finie. On a besoin de se régénérer, de se qualifier. On est des compétiteurs et il faut absolument qu'on puisse bouger.

Cet intérim peut-il durer ?

Il peut être de trois jours, de quatre jours, de cinq jours... On va essayer de trouver des voies qui vont permettre aux uns et aux autres de véritablement pouvoir retomber sur leurs pattes.

Qu'avez-vous dit aux joueurs quand vous leur avez annoncé la nouvelle ?

Il n'est jamais agréable de dire à des personnes qu'on n'est plus en phase avec ce que l'on a demandé il y a un an pour l'un (Milhas), et voilà quelques années pour l'autre (Isaac). Ils sont tout aussi responsables de la situation que nous vivons aujourd'hui. Mais on ne tirera sur personne et je mets tout le monde dans le même panier : entraîneurs, joueurs, dirigeants, président. Je crois qu'on est aujourd'hui à la croisée des chemins et il faut que ce chemin, on puisse le retrouver, avec, j'espère, au bout, une jolie clairière qui nous permette d'entrevoir quelque chose de différent.

Comment s'est passé l'entretien avec vos entraîneurs ?

Il est toujours difficile de s'adresser à des personnes pour leur signifier certaines choses. Tout le monde est responsable. Il n'y a pas un coupable désigné, il y a une situation qu'il faut changer et améliorer. Je pense aussi qu'ils pouvaient s'y attendre et ils s'y attendaient. Maintenant, on doit surtout dire qu'on doit regarder l'avenir différemment. C'est un crève-coeur mais ce crève-coeur, c'est quand même un budget de 17 millions et demi d'euros. Ce sont des supporters, un conseil d'administration, c'est beaucoup de choses.

Comment voyez-vous l'avenir immédiat ?

On va préparer le match retour contre le Connacht (vendredi soir). Contrairement à ce que l'on peut dire, on peut se qualifier. Donc on jouera pour se qualifier. Et pour finir la saison en beauté. Que ce soit pour se qualifier parmi les meilleurs seconds, ou pour participer au Challenge européen puisque maintenant, je ne dirais pas qu'on y prend goût, mais on en prend le chemin...»

Recueilli par Hamid Imakhoukhene, à Biarritz

et si l'un des problèmes du BO c'était Blanco ?

Rien qu'en lisant la feuille de match tu te dis qu'il n'y a pas besoin d'autre chose pour avoir un problème.

Au revoir.

Link to comment

Quid de l'USAP? Je crois que Goutta avait dû prendre la tangente de façon anticipée si je me rappelle bien?

Goutta et Manas sont partis à la fin de leurs contrats. Mais avant de partir ils ont fait virer Delmas, ce qui devrait coûter au club 300 000 € :whist:

Link to comment

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Link to comment

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. :sorcerer:

Link to comment
Guest Bertrand d'Aubais

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. :sorcerer:/>

Sans oublier Seigne !! :sorcerer:

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. cuzz.gif

Le mec a surtout un crédit illimité parce qu'on sait tous combien il a échoué partout où il est passé.

Link to comment

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. cuzz.gif

Le mec a surtout un crédit illimité parce qu'on sait tous combien il a échoué partout où il est passé.

Tu parles de Faugeron ou de Mola ? (ou des deux peut-être ? :sorcerer: )

Link to comment

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. cuzz.gif

Le mec a surtout un crédit illimité parce qu'on sait tous combien il a échoué partout où il est passé.

Ben oui, c'est ce que je voulais dire. Le cercle des entraîneurs pros est tellement restreint qu'on va toujours chercher les mêmes types foireux qui n'ont jamais réussi. Étonnant quand même.

Link to comment

Didier Faugeron serait le nouvel entraîneur des lignes arrières du BO.

Bon l'an passé il a réussi a ne pas faire descendre Bayonne, est ce que la cote basque aura raison de sa réputation (justifié) de chat noir

Le nombre d'entraineurs pro est quand même fermé en France. C'est toujours les mêmes noms qu'on voit circuler. Ca aurait pu être Mola aussi, tiens... Ah non, c'est vrai qu'il se préserve pour le CO l'an prochain. cuzz.gif

Le mec a surtout un crédit illimité parce qu'on sait tous combien il a échoué partout où il est passé.

Ben oui, c'est ce que je voulais dire. Le cercle des entraîneurs pros est tellement restreint qu'on va toujours chercher les mêmes types foireux qui n'ont jamais réussi. Étonnant quand même.

Il faudra rajouter à la liste restreinte des entraineurs le nom de JBE. Il a été question il me semble de JBE au BO...A suivre

Link to comment

A quand les retours d'Alain Gaillard, Olivier Saisset ou Serge Laïrle ?!

Laïrle : 3 fois champion de France comme joueur, 4 ou 5 fois comme entraineur, plus une fois champion d'Europe, et des résultats qui étaient pas mal du tout compte-tenu de l'effectif à Aix en Provence (on voit où il en sont depuis son départ...).

Saïsset a eu aussi des résultats très corrects avec l'USAP comme entraineur (bon, pas top à l'ASM et l'ASB, mais les contextes n'étaient pas géniaux non plus...).

Par contre, Alain Gaillard, j'arrive pas à me souvenir... :sorcerer:

Edited by Papalou
Link to comment

A quand les retours d'Alain Gaillard, Olivier Saisset ou Serge Laïrle ?!

Laïrle : 3 fois champion de France comme joueur, 4 ou 5 fois comme entraineur, plus une fois champion d'Europe, et des résultats qui étaient pas mal du tout compte-tenu de l'effectif à Aix en Provence (on voit où il en sont depuis son départ...).

Saïsset a eu aussi des résultats très corrects avec l'USAP comme entraineur (bon, pas top à l'ASM et l'ASB, mais les contextes n'étaient pas géniaux non plus...).

Par contre, Alain Gaillard, j'arrive pas à me souvenir... :sorcerer:/>/>

Pas top avec l'ASM :blink:/>

Au contraire, il a pris le club, il était relégable, et il termine l'année Européen et deuxième au "classement" des phases retours.

Son passage a été un grand succès, il a bien aidé à "sauver" le club cette année là.

Edited by djemerj
Link to comment

Pas top avec l'ASM :blink:/>/>

Au contraire, il a pris le club, il était relégable, et il termine l'année Européen et deuxième au "classement" des phases retours.

Son passage a été un grand succès, il a bien aidé à "sauver" le club cette année là.

Ah ? 'tain, la mémoire, hein...

J'ai le souvenir d'une période globale pourrie à l'ASM, sans rentrer dans le détail des performances de chaque entraineur... Et il n'était pas resté longtemps. Viré ou parti d'ailleurs ?

Link to comment

Pas top avec l'ASM :blink:/>/>/>

Au contraire, il a pris le club, il était relégable, et il termine l'année Européen et deuxième au "classement" des phases retours.

Son passage a été un grand succès, il a bien aidé à "sauver" le club cette année là.

Ah ? 'tain, la mémoire, hein...

J'ai le souvenir d'une période globale pourrie à l'ASM, sans rentrer dans le détail des performances de chaque entraineur... Et il n'était pas resté longtemps. Viré ou parti d'ailleurs ?

Il est parti et pourtant l'asm lui proposait un beau contrat , le temps pourri de chez nous la vraiment pas aidé ....d'ailleurs sa femme n'est restée qu'un week end a Clermont , 20 cm de neige la fait fuir . :crying:

Un grand MR ce bonhomme :chinois: merci encore a lui de nous avoir sorti d'une belle me*** a l'époque .

Link to comment

Pas top avec l'ASM :blink:/>/>/>

Au contraire, il a pris le club, il était relégable, et il termine l'année Européen et deuxième au "classement" des phases retours.

Son passage a été un grand succès, il a bien aidé à "sauver" le club cette année là.

Ah ? 'tain, la mémoire, hein...

J'ai le souvenir d'une période globale pourrie à l'ASM, sans rentrer dans le détail des performances de chaque entraineur... Et il n'était pas resté longtemps. Viré ou parti d'ailleurs ?

C’était le seul beau moment de cette période pourri :clover:

Le dernier match de la saison, contre Agen, qu'il fallait absolument gagner avec le bonus offensif (ce qui est arrivé) pour leur passer devant au classement reste un beau souvenir :flo:

Link to comment

Saïsset a réussi sa pige de 6 mois à l'ASM, à remettre les ego dans le sens du collectif (ou en tribunes pour les plus rétifs) alors qu'une des ASM les plus clinquantes de tous les temps coulait sportivement.

On ne saura jamais ce qu'il aurait obtenu dans la durée, mais le vestiaire était tellement en vrac à son arrivée que l'ASM aurait eu une trajectoire de type Aviron Bayonnais des temps modernes, et pire si non affinités.

Quant à Gaillard, il a peut être eu l'équipe la plus proche du premier titre ( en 1997), mais qui s'est suicidée en demie pour cause de clanisme aigü dans les vestiaires. Soit il était un mauvais entraîneur incapable de gérer les querelles dans le groupe, soit un bon trahi par les joueurs?

Pour moi, les deux n'ont pas à rougir de leur passage chez nous au moins.

Au revoir.

Link to comment

Saïsset a réussi sa pige de 6 mois à l'ASM, à remettre les ego dans le sens du collectif (ou en tribunes pour les plus rétifs) alors qu'une des ASM les plus clinquantes de tous les temps coulait sportivement.

On ne saura jamais ce qu'il aurait obtenu dans la durée, mais le vestiaire était tellement en vrac à son arrivée que l'ASM aurait eu une trajectoire de type Aviron Bayonnais des temps modernes, et pire si non affinités.

Quant à Gaillard, il a peut être eu l'équipe la plus proche du premier titre ( en 1997), mais qui s'est suicidée en demie pour cause de clanisme aigü dans les vestiaires. Soit il était un mauvais entraîneur incapable de gérer les querelles dans le groupe, soit un bon trahi par les joueurs?

Pour moi, les deux n'ont pas à rougir de leur passage chez nous au moins.

Au revoir.

Gaillard, celui qui faisait baisser les yeux à Merle parce qu'il le respectait, mais que le clan Saint André, Juillet and co a détruit car Gaillard ne voulait pas faire jouer Juillet qui ne venait pas s’entraîner.

Putain de gachi à cette époque.

Link to comment
fanofnumber10

Saïsset a réussi sa pige de 6 mois à l'ASM, à remettre les ego dans le sens du collectif (ou en tribunes pour les plus rétifs) alors qu'une des ASM les plus clinquantes de tous les temps coulait sportivement.

On ne saura jamais ce qu'il aurait obtenu dans la durée, mais le vestiaire était tellement en vrac à son arrivée que l'ASM aurait eu une trajectoire de type Aviron Bayonnais des temps modernes, et pire si non affinités.

Quant à Gaillard, il a peut être eu l'équipe la plus proche du premier titre ( en 1997), mais qui s'est suicidée en demie pour cause de clanisme aigü dans les vestiaires. Soit il était un mauvais entraîneur incapable de gérer les querelles dans le groupe, soit un bon trahi par les joueurs?

Pour moi, les deux n'ont pas à rougir de leur passage chez nous au moins.

Au revoir.

Gaillard, celui qui faisait baisser les yeux à Merle parce qu'il le respectait, mais que le clan Saint André, Juillet and co a détruit car Gaillard ne voulait pas faire jouer Juillet qui ne venait pas s'entraîner.

Putain de gachi à cette époque.

Juillet c'est une m...., et un pietre blogueur

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...