Jump to content

Le Budget D'un Club Pour Les Nuls


Recommended Posts

Voici la réponse de Parano de Comptes en Vrac à l'insidieuse attaque dont il est ci dessous la victime:

Boucsou:

J'ai un tout petit budget, et je ne sais pas comment Parano se débrouille!

Parano:

Ah ! Non ! C'est un peu d'la sodom' !

On pouvait dire... ******éé...bien des choses sur la somme...

En variant le ton, —par exemple, tenez :

Agressif : « moi, monsieur, si j'avais ce budget

Il faudrait sur le champ que l'on me controlasse ! »

Amical: « mais elle doit peser cette grosse liasse!:

Pourboire? Pas de quoi embaucher ce bon Nap's ! »

Descriptif : « c'est du flouze ! ... c'est du fric! c'est du cash!

Que dis-je, c'est du cash ? ... Un montant ridicule ! »

Curieux : « A quoi sert ce tout petit pécule ?

C'est pour boire, monsieur, ou pour payer Masoe ? »

Gracieux : « aimez-vous à ce point les euros

Que bénévolement vous vous préoccupâtes

De vendre vos avoirs pour vous faire de la gratte ? »

Truculent : « ça, monsieur, lorsque vous encaissez,

La valeur du CA vous sort-elle du net

Sans qu'un voisin ne crie au feu de périnée ? »

Prévenant : « gardez-vous, votre dette entraînée

Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »

Tendre : « faites-lui faire un petit coffre au sol

De peur que la valeur de l'oseille ne se fane ! »

Pédant : « l'arbitral seul, monsieur, qu'Aristophane

Appelle Péchamberpoitegauzeregarcèsberdos

Dut avoir pour mes fonds de quoi faire jusqu'à l'os ! »

Cavalier : « quoi, l'ami, l'escroc est à la mode ?

Pour vendre son maillot c'est vraiment très commode ! »

Emphatique : « aucun vent ne peut, grand Boudjellal

T'enrhumer tout entier, excepté le fiscal ! »

Dramatique : « on est dans le rouge quand il règne ! »

Admiratif : « pour un con trop beur, quel mécène! »

Lyrique : « est-ce une banque, un téléthon ? »

Naïf : « ce document, quand le vérifie-t-on ? »

Respectueux : « souffrez, monsieur, qu'on vous salue,

C'est là ce qui s'appelle avoir pognon sur rue ! »

Campagnard : « hé, ardé ! C'est d'la monnaie ? Nanain !

C'est queuqu'billet géant ou ben queuqu'bifton nain ! »

Militaire : « pointez contre trésorerie ! »

Pratique : « voulez-vous le mettre en loterie ?

Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »

Enfin parodiant Bracame en un sanglot :

« Le voilà ce budget qui des traites de son maître

A détruit l'harmonie ! Il en jaunit, le traître ! »

—Voilà ce qu'à peu près, mon cher, vous m'auriez dit

Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit(...)

Edmond Rostand (1897)

VGE (2012)

Au revoir.

Edited by VGE
Link to post
Share on other sites

Il en jaunit, le traître ! »

Oh non, on va pas rajouter en plus l'ASM dans cette histoire. :shaun:

Link to post
Share on other sites

Il en jaunit, le traître ! »

Oh non, on va pas rajouter en plus l'ASM dans cette histoire. :shaun:/>

Complément d'information mon bon Gabi:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_des_couleurs#Jaune

Chevaliers félons, Judas, maris trompés... le jaune est la couleur de la trahison, de la jalousie, de la dépravation et de l'orgueil. On exclut avec le jaune : les menteurs, les trompeurs, les hérétiques. En 1269, Saint Louis, sous l'influence de l'Église, obligea les Juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, à porter une rouelle de couleur jaune, en signe d'infamie. Au xvie siècle, on peignait en jaune la porte des traîtres. La même méthode de distinction est employée par le régime nazi au xxe siècle avec le port de l'étoile jaune.. L'expression française « jaune » désignant le traître remonte au xve siècle. Le jaune s'associe aux maladies : « le teint jaune » avec les maladies du foie, le pavillon jaune signalant la quarantaine sur les navires. Il est également associé à la gêne et au dépit, comme dans l'expression « rire jaune ».

J'étais dans le ton.

Au revoir.

Link to post
Share on other sites
Bracame

Complément d'information mon bon Gabi:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_des_couleurs#Jaune

Chevaliers félons, Judas, maris trompés... le jaune est la couleur de la trahison, de la jalousie, de la dépravation et de l'orgueil. On exclut avec le jaune : les menteurs, les trompeurs, les hérétiques. En 1269, Saint Louis, sous l'influence de l'Église, obligea les Juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, à porter une rouelle de couleur jaune, en signe d'infamie. Au xvie siècle, on peignait en jaune la porte des traîtres. La même méthode de distinction est employée par le régime nazi au xxe siècle avec le port de l'étoile jaune.. L'expression française « jaune » désignant le traître remonte au xve siècle. Le jaune s'associe aux maladies : « le teint jaune » avec les maladies du foie, le pavillon jaune signalant la quarantaine sur les navires. Il est également associé à la gêne et au dépit, comme dans l'expression « rire jaune ».

Alors, imagine un peu quand tu ajoutes le suffixe 'ard' souvent péjoratif à tout ce jaune

http://www.dictionnaire.exionnaire.com/que-signifie.php?mot=-ard#adjectifs-en-ard-designant-des-personnes

Par moment, je comprends le chemin de croix des Jaunards. :drinks/>

Edited by Bracame
Link to post
Share on other sites

Il en jaunit, le traître ! »

Oh non, on va pas rajouter en plus l'ASM dans cette histoire. :shaun:/>/>

Complément d'information mon bon Gabi:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_des_couleurs#Jaune

Chevaliers félons, Judas, maris trompés... le jaune est la couleur de la trahison, de la jalousie, de la dépravation et de l'orgueil. On exclut avec le jaune : les menteurs, les trompeurs, les hérétiques. En 1269, Saint Louis, sous l'influence de l'Église, obligea les Juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, à porter une rouelle de couleur jaune, en signe d'infamie. Au xvie siècle, on peignait en jaune la porte des traîtres. La même méthode de distinction est employée par le régime nazi au xxe siècle avec le port de l'étoile jaune.. L'expression française « jaune » désignant le traître remonte au xve siècle. Le jaune s'associe aux maladies : « le teint jaune » avec les maladies du foie, le pavillon jaune signalant la quarantaine sur les navires. Il est également associé à la gêne et au dépit, comme dans l'expression « rire jaune ».

J'étais dans le ton.

Au revoir.

Merci pour l'info. :chinois:

C'est pour ca qu'offrir des roses jaunes est signe d'infidélité. :whist:

Alors, imagine un peu quand tu ajoutes le suffixe 'ard' souvent péjoratif à tout ce jaune

http://www.dictionnaire.exionnaire.com/que-signifie.php?mot=-ard#adjectifs-en-ard-designant-des-personnes

Par moment, je comprends le chemin de croix des Jaunards. :drinks

Maintenant, vaste débat pour savoir vers quel sentiment les jaunards orientent ce jaune : paresse, lacheté, peur, festivité, débrouillardise, prétention, méchanceté, bétise ? :sorcerer:

:drinks

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...