Jump to content

L'actualité commentée du ST.


Glorin

Recommended Posts

http://www.francebleu.fr/infos/stade-toulousain/stade-toulousain-le-conseil-de-surveillance-se-reunit-le-13-mai-532442

"Alors que le Stade Toulousain reçoit Grenoble ce samedi pour la 26ème et dernière journée du Top 14, en coulisse, on apprend que le Conseil de surveillance du club va se réunir le 13 mai prochain, au siège de l'institution rouge et noire, au stade Ernest Wallon. Une information qui est loin d'être anodine sur le fond et sur la forme : d'abord la date de convocation de ce Conseil de surveillance (au total 17 membres dont le président de ce Conseil, Eugène Passerat. ndlr) dont la mission est de contrôler et de veiller à la bonne politique du Stade Toulousain. Le choix du 13 mai étonne car la saison est loin d'être terminée, et la réunion est programmée entre le barrage et une éventuelle demi-finale de Top 14. Et puis il y a l'ordre du jour. Le Conseil de surveillance va plancher sur la situation financière du club au 31 mars, mais surtout les membres vont évoquer le renouvellement ou pas du directoire. Or dans l'organigramme du club, le directoire est composé d'un membre (Louis Jourda.ndlr) et du président René Bouscatel. Autrement dit, c'est la question même de la présidence du Stade Toulousain qui se pose.

René Bouscatel reconduit ?

Cet ordre du jour est d'autant plus surprenant, que, selon nos informations, le mandat social du président (le président (mandataire) est élu pour 6 ans mais il peut être révoqué à tout moment pour un motif sérieux. ndlr), n'arrive pas encore à échéance. Il semble bien que cette réunion du Conseil de surveillance soit donc anticipée. Reste à savoir pourquoi, même s'il faut sans doute l'interpréter comme un signe de stabilité. En effet dans un club qui n'a pas pour habitude de faire des remous en public, et à l'attaque du sprint final, on imagine mal le Conseil de surveillance, ne pas renouveler sa confiance à l'actuel président. Surtout dans un contexte sportif et financier annoncé difficile pour le moment. Il faut rappeler que René Bouscatel est à la tête du Stade Toulousain depuis 1992. Artisan du retour de Guy Novès comme entraîneur des rouge et noir à l'été 1993, le binôme a depuis, permis au club haut-garonnais de remporter 9 boucliers de Brennus et 4 H Cup. Un palmarès inégalé depuis 20 ans."

Edited by Glorin
Link to comment
tropézien

petite question aux toulousains :

Le stade toulousain appartient à qui ?

Je m'explique : le RCT appartient majoritairement à MB, le Racing à Lorenzetti, le MHR à Altrad.

Qu'en est-il du stade ?

Comme l'ASM d'ailleurs ? si les montferrandais ont la réponse, je suis preneur

Link to comment
on flippe ou on flippe pas ?

Moi j'attendrai un peu, puis je flipperai beaucoup...Mais pour l'instant, j'attends :whist:

Link to comment

cette reunion a t elle pour objectif de voter pour un changement de politique de recrutement ou de strategie ou d homme,?

le but est il de s adapter au nouveau rugby made in top 14

Link to comment

A mon avis, il s'agit de déterminer la politique du club à l'avenir. Soit conserver ses principes (les 3-3-3, staf toujours issu du club, etc) mais rentrer dans le rang, soit renoncer à ces mêmes principes pour se donner le maximum de chances de rester au niveau supérieur. Je crois à mon très grand regret qu'il n'y a pas le choix. D'autant que par le passé, le ST à déjà vécu une expérience similaire parce qu'il ne s'était pas adapté suffisamment aux règles de l'amateurisme marron. Ca donnait une finale tous les 15 ans, rarement gagnée.

Je pense que le ST dans le futur, fera en sorte d'avoir moins de joueurs sollicités dans les sélections d'automne et d'hiver. Parce qu'à terme, ce n'est plus tenable. Le public veut du spectacle et des résultats probants onze mois sur douze, il ne fait plus de sentiment. L'attachement viscéral que je trouve essentiel y perdra, mais l'efficacité y gagnera. :triste:

Edited by penjolum
  • Upvote 2
Link to comment

Je ne comprends pas cette attitude de beaucoup de forumers de se placer en retrait de Clermont et du RCT et de n'envisager l'avenir que d'une façon pessimiste a moins de recourir au débauchage massif de stars étrangères. De mon point de vue, si je compare les effectifs des 3 équipes, le ST n'a pas de quoi rougir, et n'aura pas de quoi rougir l'an prochain. Il faut à mon avis se poser d'autres questions quant à la méforme actuelle qu'une éventuelle remise en cause de la qualité de l'effectif.

Le stade joue t-il à 100% de son potentiel? NON, comme en témoigne les fréquentes remises en questions du staff quand à leurs choix au niveau du jeu. L'ASM n'est pas loin de son potentiel max et pratique son jeu avec une très belle maîtrise, mais le rugby et le sport en général est une question de cycle, eux sont au climax, nous dans un creux. Ce n'est pas une raison pour remettre toute la politique du club en question d'autant que c'est cette stabilité qui nous a permis d'atteindre les sommets.

La gestion de l'effectif est t-elle optimale? NON, encore une fois il me semble que la gestion de Novès a parfois été maladroite. Certains joueurs sont sur utilisés tandis que d'autres passent leur temps sur le banc. Certes, certains n'ont pas donné pleine satisfaction mais je crois tout de même que de réels progrès peuvent être effectués de ce coté là.

D'autres domaines me semblent encore perfectibles avant de s'interroger sur la faiblesse de l'effectif. Le stade est-il à 100%. NON et loin de là. Si on sentait un plafonnement dû à la qualité des joueurs, on pourrait éventuellement s'inquiéter, mais je pense, au vu de la qualité des joueurs qui composent ce groupe (qui n'a d'égal que 4-5 clubs en Europe), que celui-ci saura rebondir et entamer une nouveau cycle même si on passera peut-être par 2-3 saisons moins abouties.

Après, rien n'empêche de revoir quand même le calendrier. :whist:

Edited by Ludo
  • Upvote 1
Link to comment

Une idée pour Guytou ?

Sir Alex, 27 ans à la tête de MU et une foultitude de titres vient de prendre sa retraite...

:sorcerer:

Link to comment
petite question aux toulousains :

Le stade toulousain appartient à qui ?

Je m'explique : le RCT appartient majoritairement à MB, le Racing à Lorenzetti, le MHR à Altrad.

Qu'en est-il du stade ?

Comme l'ASM d'ailleurs ? si les montferrandais ont la réponse, je suis preneur

Il me semble que l'ASM Clermont-Auvergne appartient à 99,9% à l'ASM Omnisports, qui est une association sportive qui appartient à elle-même.

Pas de Michelin là-dedans donc...

Link to comment
Une idée pour Guytou ? Sir Alex, 27 ans à la tête de MU et une foultitude de titres vient de prendre sa retraite... :sorcerer:

Ouais mais Sir Alex a 71 ans il me semble Novès il a quoi 60 piges environ y a de quoi faire encore :sorcerer:

Link to comment
tropézien
Il me semble que l'ASM Clermont-Auvergne appartient à 99,9% à l'ASM Omnisports, qui est une association sportive qui appartient à elle-même.

Pas de Michelin là-dedans donc...

Je ne sous entendais rien. C'était juste une question. Merci de ta réponse

Link to comment
Ouais mais Sir Alex a 71 ans il me semble Novès il a quoi 60 piges environ y a de quoi faire encore :sorcerer:

Pour les élections municipales, et le retour de Bru au club, Noves passera la main, on n'est pas pressé non plus...

Sauf si René décide de partir plus tôt justement pour préparer les municipales. J'espère qu'il ne mettre pas en péril le club pour intérêt personnel, en cumulant président du club de rugby emblématique de la ville et candidat politique d'un parti aux municipales de la même ville.

Pour moi René devrait se retirer avant pour ne pas mélanger les genres. Comment la municipalité de Toulouse va t elle donner une subvention à un club dont le président les attaque sans cesse, d'ailleurs il y a eu un raté de ce genre l'an dernier??

Edited by fonzie
Link to comment
Je ne comprends pas cette attitude de beaucoup de forumers de se placer en retrait de Clermont et du RCT et de n'envisager l'avenir que d'une façon pessimiste a moins de recourir au débauchage massif de stars étrangères. De mon point de vue, si je compare les effectifs des 3 équipes, le ST n'a pas de quoi rougir, et n'aura pas de quoi rougir l'an prochain. Il faut à mon avis se poser d'autres questions quant à la méforme actuelle qu'une éventuelle remise en cause de la qualité de l'effectif.

Le stade joue t-il à 100% de son potentiel? NON, comme en témoigne les fréquentes remises en questions du staff quand à leurs choix au niveau du jeu. L'ASM n'est pas loin de son potentiel max et pratique son jeu avec une très belle maîtrise, mais le rugby et le sport en général est une question de cycle, eux sont au climax, nous dans un creux. Ce n'est pas une raison pour remettre toute la politique du club en question d'autant que c'est cette stabilité qui nous a permis d'atteindre les sommets.

La gestion de l'effectif est t-elle optimale? NON, encore une fois il me semble que la gestion de Novès a parfois été maladroite. Certains joueurs sont sur utilisés tandis que d'autres passent leur temps sur le banc. Certes, certains n'ont pas donné pleine satisfaction mais je crois tout de même que de réels progrès peuvent être effectués de ce coté là.

D'autres domaines me semblent encore perfectibles avant de s'interroger sur la faiblesse de l'effectif. Le stade est-il à 100%. NON et loin de là. Si on sentait un plafonnement dû à la qualité des joueurs, on pourrait éventuellement s'inquiéter, mais je pense, au vu de la qualité des joueurs qui composent ce groupe (qui n'a d'égal que 4-5 clubs en Europe), que celui-ci saura rebondir et entamer une nouveau cycle même si on passera peut-être par 2-3 saisons moins abouties.

Après, rien n'empêche de revoir quand même le calendrier. :whist:

Amen.

Je ne saurais pas dire si nos entraineurs font un moins bon boulot que les précédents, mais ce que je vois c'est que la grande majorité de nos joueurs vedette (en particulier les arrières) sont physiquement à bout depuis la coupe du monde 2011. Outre la fatigue, ils enchainent les blessures et les phases de récupération sans temps mort. Et là dessus on se plaint qu'ils ne jouent pas à fond.

Le fait est que malgré tout ça on parvient quand même à rester dans le trio de tête du championnat, et même si c'est au détriment du beau jeu à la Toulousaine pour moi ça prouve que tout n'est pas à jeter et qu'il suffirait probablement qu'ils puissent travailler sereinement pour retrouver leur éclat.

Link to comment
Je ne sous entendais rien. C'était juste une question. Merci de ta réponse

Je sais que tu ne sous-entendais rien.

J'ai répondu sérieusement, et mon côté facétieux m'a fait rajouter cette remarque à la fin. Mais tu n'étais nullement visé !

:flo:

Link to comment
strangler

A priori, le Stade Toulousain est géré par la SASP Stade Toulousain qui appartient à 80% à l'association Stade Toulousain. Dixit Bouscatel himself.

Le Stade toulousain est-il, selon vous, une entreprise comme les autres?
René René : Pas exactement. Comme toute entreprise sportive, son but est avant tout de pérenniser ses résultats sur le terrain. En outre, l'entreprise Stade toulousain a ceci d'atypique qu'elle est partie d'une association qui a évolué vers le professionnalisme en se structurant capitalistiquement et juridiquement. D'abord en se transformant, en 1998, en société anonyme à objet sportif (SAOS) lorsque le rugby est passé professionnel, avec deux particularités: ni rémunération des dirigeants, ni répartition des bénéfices. Nous avions alors divisé le capital social entre le l'association Stade toulousain qui en détenait 99% et sept ou huit actionnaires à titre individuel qui se partageaient les 1% restants. Puis, la loi française a évolué et nous sommes devenus, en 2002, une société anonyme sportive professionnelle (SASP), les deux particularités de la SAOS étant par là même levées. Pour ce qui concerne le capital, à ce jour les associations du Stade toulousain détiennent 80% des actions, le reste étant porté par un nombre important d'entreprises ou de particuliers, formant un actionnariat minoritaire mais d'un réel soutien. Enfin, aucun dividende n'étant distribué, nous nous sommes créés des fonds propres pour pouvoir incorporer nos bénéfices, destinés soit à faire des investissements productifs, soit à passer un éventuel cap sportif difficile où nous verrions nos recettes diminuer.

Il me semble que l'ASM Clermont-Auvergne appartient à 99,9% à l'ASM Omnisports, qui est une association sportive qui appartient à elle-même.

Pas de Michelin là-dedans donc...

Ce n'est qu'un montage juridique. L'intérêt n'est pas le % des actions mais l'identité des dirigeants et leurs liens avec les sponsors.

Edited by strangler
Link to comment
Pour les élections municipales, et le retour de Bru au club, Noves passera la main, on n'est pas pressé non plus...

Sauf si René décide de partir plus tôt justement pour préparer les municipales. J'espère qu'il ne mettre pas en péril le club pour intérêt personnel, en cumulant président du club de rugby emblématique de la ville et candidat politique d'un parti aux municipales de la même ville.

Pour moi René devrait se retirer avant pour ne pas mélanger les genres. Comment la municipalité de Toulouse va t elle donner une subvention à un club dont le président les attaque sans cesse, d'ailleurs il y a eu un raté de ce genre l'an dernier??

Je suis à peu près sur que Bouscatel ne se présentera pas à la Mairie. Il est tout à fait possible qu'il soutienne un des candidats, mais théoriquement, ça ne l’empêchera pas d'occuper ses fonctions.

Link to comment
papapoupa
Pour les élections municipales, et le retour de Bru au club, Noves passera la main, on n'est pas pressé non plus...

Sauf si René décide de partir plus tôt justement pour préparer les municipales. J'espère qu'il ne mettre pas en péril le club pour intérêt personnel, en cumulant président du club de rugby emblématique de la ville et candidat politique d'un parti aux municipales de la même ville.

Pour moi René devrait se retirer avant pour ne pas mélanger les genres. Comment la municipalité de Toulouse va t elle donner une subvention à un club dont le président les attaque sans cesse, d'ailleurs il y a eu un raté de ce genre l'an dernier??

La bonne santé d'une ville est plus importante que la santé d'un club, à voir quels sont ses motivations pour prendre place à la mairie.

Rappelons nous aussi que ce n'est que du sport, qu'il faudra un jour quoiqu'il arrive passer le flambeau, et qu'on en est encore loin.

Un départ Bouscatel-Noves quel qu'en soit les prédécesseurs seraient une tragédie pour les supporters du ST, mais je leur fait confiance pour prévoir un succession en douceur.

Link to comment

eheheheheheh

Top 14

Toulouse: Guy Novès a déjà pensé à ses successeurs

Publié le 09/05/2013 à 12:20, mis à jour le 09/05/2013 à 12:21

Mercredi soir, dans le "Moscato Show" sur RMC, Guy Novès, le manager de Toulouse, a annoncé qu'il avait déjà pensé à la personne qui pourrait prendre sa suite quand il arrêterait avec le club haut-garonnais. Il a ainsi avoué avoir quelques noms en tête pour le remplacer.

"Dans ma tête j’ai déjà fait une sorte de tri, certaines personnes ont percuté. Je ne sais pas si j’aurai mon mot à dire mais si je l’ai, et si j’ai la possibilité de mettre quelqu’un en avant, je le ferai. J’ai en tête une ou deux personnes qui ont les capacités et des idées nouvelles".

des idees nouvelles???

bru ? tres certainement

JBE ? no comment

Pelous ? ambassadeur du stade

Jauzion? neophyte

NTK ? why not

jmets une piece pour bru en 2015

Edited by No troll
Link to comment

Guy Président en 2015, Bru de retour comme Manager après la CDM et retour d'Hélias au conseil de surveillance.

  • Upvote 6
Link to comment
fanofnumber10

Bouscatel, petite bite, il sait que c'est loin d'etre gagne de battre l'ancien maire de Ramonville

Link to comment
est ce une realite ou un souhait, pit?

j ai du mal àvoir guy en president, mais bon

voila aussi le "pourquoi" de la reunion du 13 mai !?:

http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/09/1622410-stade-ou-mairie-bouscatel-a-t-il-choisi.html'>http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/09/1622410-stade-ou-mairie-bouscatel-a-t-il-choisi.html

Ce sont les dernières rumeurs, sommes toutes logiques et également un souhait. Le retour d'Hélias est une extrapolation perso, mais Passerat a été placé dans la douleur par Bouscou. Si Guy a les clés du camion et qu'Hélias souhaite revenir; ce qui reste à valider, c'est le meilleur scénario.

  • Upvote 1
Link to comment

Tout a fait d'accord avec Pit ...

Noves sera président (Helias de retour ... Enfin), Bru manager ... Et les entraîneurs Servat, JBE, NTK, Labit, ...

  • Upvote 1
Link to comment
Au poste de manager j'en vois deux possible: Bru et Labit

Bru évidemment et pour moi le 2nd sera Pelous...Outsider: Jeannot (mais manquera d'expérience)

Labit à Carcassonne fait le vide autour de lui, aucun entraîneur ne résiste plus qu'une année. Dernier en date, Nadau parti à Tarbes et qui finit devant Nash.

Nash n'est pas non plus super apprécié par le vestiaire, son nom avait été évoqué pour remplacé Bru mais retoqué par les joueurs, il me semble...

J'espère Bru. Pelous est un peu plus poilitico-médiatico-financière que manager sportif. Lui aussi s'était cassé les dents sur une liste à Toulouse, je le vois dans un rôle de président que de manager...

Voilà sa dernière déclaration tirée d'un article de la dépêche:

Une autre question se pose pour l'avenir : le modèle économique du Stade. C'est le seul grand club du Top 14 à vivre sur une économie propre, sans mécène. Le sponsoring va être de plus en plus dur à aller chercher dans un contexte de crise économique.»

http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/10/1623279-stade-racing-les-pronos-des-experts-du-rugby.html

Edited by fonzie
Link to comment
tire-bouchon

Toulouse peut vivre sans problème économiquement parlant. C'est un des rares clubs indépendant financièrement.

les autres poids lourd sont dépendant de décideurs historiques, qui pour certains vont se retirer ou ne plus s'investir lourdement suivant les changements économiques.

l'ASM traine toujours son partenaire Michelin qui amène avec lui d'autres partenaires redevables. C'est toujours Michelin qui adoube les Présidents du club, qui d'ailleurs sont issus de la grande maison.

Le RCT existe grâce a un arrangement politico-économique local. Il faut reconnaître le rôle majeur de Mourad dans ce renouveau, mais qui n'a pu se faire qu'avec l'appui du baron ump du lieu. Hubert Falco. Là aussi les financements sont issus d'un réseau de vassaux. A noter que le RCT est le club le plus subventionné du Top14. Cette situation étant assumée et revendiquée pleinement par le maire de Toulon,

Le Racing et le Stade Français ont leurs souteneurs respectifs, T.Savare (fils de) qui fait dans la monnaie plastique pour le SF, et J.Lorenzetti qui a fait dans le foncier et continue dans le vin. sans eux pas de rugby en Top14 à Paris.

Montpellier riche de l'engagement d'un des pontes locaux du BTP (sauveur 3 saisons de suite) et de l'engagement public local (deuxième derrière le RCT pour les subventions).

Castres = Laboratoires Fabre je vous laisse tirer les conclusions.

Voilà pour les cadors (actuels) mais les autres clubs n'échappe pas à la règle.

Biarritz commence à souffrir du désengagement de son financier historique. S.Kampf, Grenoble qui possède le même va tirer le diable par la queue.

Bayonne vient de se trouver un sauveur (instable de nature) en la personne de A.Afflelou. 5M€ d'apport dont 1M€ pour éponger les dettes patronales et judiciaires.

Bordeaux-Bègles qui vient de commencer sa collecte annuelle de subventions en médiatisant les pleurs de son président L.Marti qui joue habilement sur l'engouement et la sympathie que le club a su générer (deuxième affluence du Top14 aprés Toulouse)

On connait le sort de ceux qui n'avaient pas un rond. Le problème Agenais demanderait une observation plus poussée du fait de la présence locale des Labos UPSA ( filliale de BRISTOL-MYERS SQUIBB). Désengagement??? Celui de Mont-de-Marsan étant vite réglé, la ville n'ayant comme puissance reconnue que celle d'être la préfecture des Landes.

Bon ceci écrit, je vais me doucher.

  • Upvote 1
Link to comment

de la stabilité donc, à moins qu'il n'y ait énormément de tractations et de contreparties, mais ça je crains qu'on ne le sache pas, on gardera donc (et c'est important) la stabilité affichée

Link to comment
Donc il fait une croix sur les élections 2014...

Depuis longtemps. Mais il n'est pas impossible qu'il soutienne un(e) candidat(e).

Il est possible que ce soit son dernier mandat au ST par contre...

Link to comment

Perso, je reste étonné même si la stabilité ne fait pas de mal.

Je souhaite qu'il se consacre pleinement à son club car s'il rempile pour 4 ans c'est que normalement met une croix à toute ambition politique.

Edited by Glorin
Link to comment
Donc il fait une croix sur les élections 2014...

pour info, le valenciennois a choisi il y a plusieurs semaines christine de Veyrac comme candidate contre Boucsou qui rêvait d'en découdre avec Moudenc sans avoir la moindre chance bien sur ce que Papa Jean Louis a bien compris.

résultat : boucsou va jouer en coulisses et n'avait pas d'autres solutions pour exister que de rester Président du Stade.

Edited by verite
Link to comment

La dépêche d'aujourd'hui:

Entre politique et rugby, René Bouscatel a choisi. Reconduit lundi après-midi dans ses fonctions de président du Stade toulousain, l'avocat âgé de 67 ans a fait une promesse aux seize membres du conseil de surveillance. Comme ils le lui ont demandé avant de lui accorder un nouveau mandat à la tête du club le plus titré de France, René Bouscatel s'est engagé à renoncer à toute ambition politique, en dépit d'une notoriété qui le plaçait entre 5 et 10 % d'intentions de votes aux prochaines élections municipales de Toulouse, sur son seul nom, sans avoir fait campagne, ni même s'être officiellement déclaré candidat. Sous le sceau de l'anonymat, un membre du Conseil de surveillance raconte. «Il y avait débat parmi nous, sur les intentions politiques de René et leur impact sur le club. Nous étions plusieurs à considérer que ce mélange des genres desservait le Stade, en terme d'image et de ressources financières : nous avons besoin d'argent public pour fonctionner. En même temps, Bouscatel est un bon président. Un large consensus s'est dégagé parmi nous pour imposer désormais que les couleurs politiques des uns et des autres disparaissent sous le Rouge et le Noir. Nous reconnaissons à René le droit d'avoir un avis et des convictions, mais pas d'ambition personnelle». Bouscatel aurait pu aller au bout de son mandat qui court jusqu'à la fin de la saison 2014 et souffler le chaud et le froid sur la campagne, jusqu'au scrutin de mars prochain. En accord avec le Conseil de surveillance, il a été reconduit à la présidence par anticipation ce lundi et «dédommagé» de son sacrifice politique : la durée de son mandat a été portée de deux à quatre ans. Récemment à «La Dépêche», il déclarait avoir prévu de faire connaître ses intentions électorales à la rentrée. A u mieux indiquera-t-il qui est son favori.

Link to comment
tire-bouchon
il pourra continuer tranquillement à profiter des repas d'avant et apres match .....

Et sieste entre les deux. :sleeping:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...