Jump to content

Bande de minables !!!


Recommended Posts

Parigot_Paris

Vous êtes nuls. Et je suis grand. Pourquoi sommes-nous nuls, Onc' Parigot, nous qui avons vingt Brennus et Chez Tonton Pastis'Ô Maître, place Saint-Pierre ?

 

Parce que vous n'avez pas écrit de roman, à part la fois ou Ruiz vous a refusé deux essais à Jean Bouin ! 

 

Alorsse que moi j'ai écrit deux romans (enfin un poil plus mais deux qui méritent de vous être présentés). Alorsse il y a l'Honneur des Bétonneuses mon dernier paru.

Son épaisseur est idéale pour caler la chaise à Mémé sinon elle grince quand elle regarde Les Feux de l'Amour ! Comme il  est propre et aseptisé on peut également s'en servir comme dessous de plat (jusqu'à une certaine température).

 

Mais trêve de calembredaines : Y a quoi dans ton roman que tu nous bassines avec ?

 

C'est un roman de mafia. Getano Quattroluni, tueur nostalgique des grandes années de l'héroïne, appartient à la famille mafieuse, la cosca comme on dit en Sicile, d'Alcamo, dans la Province de Trapani. On lui confie la garde d'un jeune homme naïf et sanguinaire, Salvo Cacciaguerra, qui est en passe de rejoindre la société secrète, promouvant par la même son chef au rang "d'officier". Tout va donc bien pour Gaetano, mais...

 

Pourquoi l'ai-je écrit ? Je vous le dirai quand vous l'aurez lu. En attendant il est e pré-commande chez Amazon. Tapez L'Honneur des Bétonneuses dans le moteur de recherche. allez-y m'sieur dames, il est frais mon roman ! :devil:

 

 

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
capitole46

Moi j'ai déjà acheté le précédent, offert à un Noël à une de mes belle-soeur!

J'ai contribué au mur de soutien du ST.

 

Les bonnes oeuvres ça va un moment, hein! :P

 

 

Vu le titre et la trame que tu nous a sorti, ça m'étonnerai pas qu'on retrouve des corps au fond de l'eau.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
3 minutes ago, capitole46 said:

Moi j'ai déjà acheté le précédent, offert à un Noël à une de mes belle-soeur!

J'ai contribué au mur de soutien du ST.

 

Les bonnes oeuvres ça va un moment, hein! :P

 

 

Vu le titre et la trame que tu nous a sorti, ça m'étonnerai pas qu'on retrouve des corps au fond de l'eau.

Non parce que les lacs et les rivières sont régulièrement dragués par la police scientifique ou autre à chaque disparition d'enfant ! On préfère enterrer ! :sorcerer:

Link to post
Share on other sites
capitole46

Ils draguent aussi les ports a Marseille et Toulon?

Link to post
Share on other sites
diogene
Il y a 11 heures, capitole46 a dit :

Ils draguent aussi les ports a Marseille et Toulon?

 

On drague pas sur le port à Marseille ou à Toulon. On paye.

  • Haha 5
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris

Et je me permets d ajouter que mon livre, après lecture attentive, ferait une très belle brique dans le mur toulousain ! :sorcerer:

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris

Rémi Calandra, L’honneur des Bétonneuses, Librinova.

Librinova_l-honneur-des-betonneuses-compC'est une critique parue sur le blog "www.singulars.fr"

Au cœur de la mafia sicilienne, Gaetano Quattroluni, surnommé l’Antiquaire, exerce les fonctions “d’homme de valeur”, c’est-à-dire d’exécutant des basses œuvres. En formant le jeune et ambitieux, Salvo Cacciaguerra, qui va bientôt être adoubé par le clan, Gaetano prend du grade en devenant “officier”. Son ascension semble irrésistible, mais les choses ne sont jamais si simples au sein de la sombre Cosa Nostra.
Après Roberto Saviano, Remi Calandra offre à son tour une véritable plongée dans la mafia sicilienne, toujours fascinante avec ses codes, ses rites, son langage celui des mots mais aussi essentiel celui des yeux. L’honneur, l’obéissance et la violence sont les piliers de ce monde d’hommes qui ne semble ne pas avoir évoluer depuis le commencement. On imagine aisément une série aussi prenante qu’aiguisée, tirée de ce roman à l’intrigue bien bâtie qui se lit d’une traite.

Edited by Parigot_Paris
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 3 heures, Parigot_Paris a dit :

à l’intrigue bien bâtie qui se lit d’une traite.

comme une brique de lait "candia"

Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
9 minutes ago, tire-bouchon said:

comme une brique de lait "candia"

D'où sa présence dans le mur toulousain... :original:

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Moi j' attend le film qui sera tiré de ce livre...

 

Genre Gomorra. 

:sorcerer:

Edited by tire-bouchon
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
On 6/14/2020 at 12:21 AM, tropézien said:

Envoie nous l'ebook ?

Ah ben non alorsse ! Je signale que l'e-book est disponible sur toutes les librairies en ligne pour la somme RIDICULE de €4,99 !!! :sorcerer:

Plus sérieusement : achetez, achetez mon livre il est frais, il est beau, allez-y messieurs dames !

Link to post
Share on other sites
Tropico
Il y a 3 heures, Parigot_Paris a dit :

Ah ben non alorsse ! Je signale que l'e-book est disponible sur toutes les librairies en ligne pour la somme RIDICULE de €4,99 !!! :sorcerer:

Plus sérieusement : achetez, achetez mon livre il est frais, il est beau, allez-y messieurs dames !

Si tu viensse au cassoulet nous le dédicacer à l'aide d'une plume que nous enfonceront au préalable dans ton fondement, on l'achete tous, tu peux commencer à t'entrainer, le mouvement est relativement simple, suffit de serrer les fesses comme un vulgaire supporter du SF qui compte sur le corona pour se maintenir dans l'élite et avoir l'honneur de se faire défoncer 2 fois par an par le grand ST

  • Like 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris

Alorsse donc samedi je me rends dans un restaurant argentin fameux de la capitale avec mes maigres tickets restaurant, dans l'espoir d'y croiser mon vrai bon copain Gonzalo Quesada et de tailler le bout de gras avec lui. Et de lui offrir un exemplaire dédicacé du roman dont auquel je l'ai écrit.

 

Et alorsse il n'est pas là mais il y a un journaliiiiiiiste. Fameux en plus mais j'ai pas la mémoire des noms. Alorsse quand il s'approche du bar où je dîne je le branche et discrètement je m'assure de son identité. ET là je lui demande : "vous lisez"? Et normalement le branleur moyen répond : heu non euh je joue à Fortnite avec mes potes euh... mais lui pas du tout il me dit "oui, beaucoup"

 

Alorsse je lui sors un roman et là, super sympa il me dit "mais c'est que ça a l'air très chouette" et il me complimente e til m'interviouve et tout et tout et il promet de le lire et d'en parler à ses followers. Et je suis content.

 

Bref, j'ai offert un roman à Laurent Bellet ! :w00t: Wooooooooh ! :w00t: (flooding à partir du forum des Cybervulcans)

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
stadeli

Dis, tu ne veux pas nous mettre les 2 ou 3 premières pages pour nous appâter :P

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
51 minutes ago, stadeli said:

Dis, tu ne veux pas nous mettre les 2 ou 3 premières pages pour nous appâter :P

Gaetano fit un pas dans la pièce, et attendit d’être invité à entrer plus avant.
Son hôte déglutissait une bouchée d’un plat qu’il s’était fait servir à son bureau,
tout en terminant la lecture des pages boursières d’Il Sole 24 Ore. Il s’essuya la
bouche et sourit largement puis, d’un geste noble, il invita son visiteur à entrer et
se leva avec toute la solennité qui seyait à Nicolá Guttadauro, docteur en
médecine, spécialiste de cardiologie, vice-capo exerçant, en l’absence du
titulaire, les fonctions de substitut au chef de la cosca d’Alcamo, de surcroît
représentant du mandamento d’Alcamo-Calatafimi-Castellamare Del Golfo et de
ses trois familles au sein de la commission de l’Onorata Società pour la province
de Trapani.
— Gaetano, mais entre, voyons, entre ! Dis donc, quel jeune homme ! Tu me
diras un jour comment tu fais pour rester aussi mince, c’est à ne pas croire ! Pour
être comme ça, il faudrait que je m’affame ! J’en tomberais d’inanition !
Le Docteur Nicolá Guttadauro était un homme petit, au cou bref et au ventre
massif. Il avait les jambes et les bras courts, mais qui dégageaient une
impression de puissance, contredite par des pieds mignards, joliment chaussés et
des mains fines et manucurées, aux ongles taillés en petites pointes
impeccablement blanches. Son visage était rond et avenant, avec une large
bouche aux lèvres toujours humides qui lui donnait un air de sensualité
bonhomme. Ses yeux un peu puérils, couleur noisette, scrutaient l’interlocuteur
derrière de petites lunettes sans monture. Une gourmandise compulsive, qui le
poussait à manger jusqu’à cinq repas complets par jour, l’avait contraint
d’abandonner l’élégance pour la coquetterie, dont l’expression la plus visible
était une épaisse chevelure poivre et sel, qui descendait en ondulant jusque sur sa
nuque et qu’il lissait régulièrement de sa petite main fine. On aurait cru le chat
de Chester dans Alice au Pays des Merveilles, ou une sorte de Mister Pickwick.
Tous ceux qui s’étaient fondés sur cet air jovial pour lui pisser dans les bottes
l’avaient payé de leur vie, Gaetano était bien placé, très bien placé même, pour
le savoir.

NOTEZ QUE SANS LA MISE EN PAGE CA N EVAUT PAS GRAND CHOSE ! :crying:

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
DarkSideOfTheMaul

.... derrière de petites lunettes sans monture... 

 

Bernard Laporte dans le rôle du vilain ? :yes:

Edited by DarkSideOfTheMaul
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris

Bon ben il a lu la première partie et il aime beaucoup ! :flo:

 

Sympa le gars Bellet, n'empêche. J'attends vos critiques. Dans un mois je ramasse les copies ! :sorcerer:

Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris

Bon. Ce ouikènde, j'essaie de le dédicacer à Gonzalo Quesada. :flo: 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Parigot_Paris a dit :

Bon. Ce ouikènde, j'essaie de le dédicacer à Gonzalo Quesada. :flo: 

 

Normalement c’est le lecteur qui demande une dédicace à l’auteur, pas l’inverse. 

Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
9 minutes ago, RMP said:

 

Normalement c’est le lecteur qui demande une dédicace à l’auteur, pas l’inverse. 

Gonzalo et moi, c'est une histoire de coeur. Enfin, de corazon.

Link to post
Share on other sites
LE CIEL ET BLANC
Il y a 3 heures, Parigot_Paris a dit :

Gonzalo et moi, c'est une histoire de coeur. Enfin, de corazon.

 

Moi j'avais entendu parler d'une autre partie du corps vous concernant !

Link to post
Share on other sites
Parigot_Paris
3 minutes ago, LE CIEL ET BLANC said:

 

Moi j'avais entendu parler d'une autre partie du corps vous concernant !

Je sens venir la discrimination envers les chauves ! :crying:

Link to post
Share on other sites
Tropico
Le 22/06/2020 à 10:13, Parigot_Paris a dit :

Alorsse donc samedi je me rends dans un restaurant argentin fameux de la capitale avec mes maigres tickets restaurant, dans l'espoir d'y croiser mon vrai bon copain Gonzalo Quesada et de tailler une pipe

 

Il y a 20 heures, Parigot_Paris a dit :

Je sens venir la discrimination envers les chauves à col roulé :crying:

 

Il y a 23 heures, Parigot_Paris a dit :

Gonzalo et moi, c'est une histoire de cul

 

Je trouve ca plus sympa comme ca niveau récit c'est plus vendeur

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...