Jump to content

Les Anglais trouvent ça drôle


Guest Xv-31

Recommended Posts

VU DE GRANDE-BRETAGNE

Ils trouvent ça drôle Chez les Britanniques, le revers des Bleus a remis d’actualité le vieux cliché sur le caractère imprévisible des Français. DANS LA PRESSE BRITANNIQUE d’hier, il n’y guère que notre confrère Stuart Barnes que le revers concédé par les Bleus à Murrayfield n’ait pas amusé.

L’ancien ouvreur de l’équipe d’Angleterre, commentateur pour Sky TV et chroniqueur pour le prestigieux Sunday Times, s’interrogeait avant la rencontre sur les raisons qui pourraient pousser les Écossais à

croire en leur succès. « À moins d’être Hans Christian Andersen et d’écrire des contes pour enfant, je n’en vois pas », concluait-il dans son article de dimanche. Hier matin, Barnes, assailli par les courriels moqueurs de supporters écossais, regrettait sa poussée de fièvre francophile.

« Ma foi dans les Français a été trahie, raconte-t-il. En dehors des quatre - vingt - dix premières secondes, tout est allé de travers dans l’équipe de France. Je pense qu’elle a abordé ce match beaucoup

trop confiante. Cette défaite soulève de nombreuses questions sur Bernard Laporte, en terme de stratégie et de sélection. Valbon était un choix plutôt étrange. Bonnaire est sans doute un athlète supérieur à

Lièvremont, mais en terme d’intelligence tactique le Biarrot est plus fort. Pourquoi Pelous, qui n’est pas à son meilleur niveau, est-il le capitaine ?

En l’absence de Jauzion qui est au rugby ce que Zidane est au football, c’est-à-dire un joueur capable de rendre simple et lumineux ce qui se passe autour de lui, les Français auraient dû revoir leur plan

de jeu. » Et Barnes de s’attarder, comme la plupart de ses confrères, sur la performance de Frédéric Michalak.

« J’adore Michalak. Il fait des choses vraiment uniques. Quand tout va bien. Mais le rôle d’un ouvreur, ce n’est pas simplement de mettre le feu, c’est aussi de trouver des solutions quand cela ne va pas. De savoir

jouer un rugby pourcentage, sans panache, quand c’est nécessaire. Dans une Coupe du monde, les Français seront forcément confrontés à ce type de situation. »

Un constat qui a inspiré à Brian Moore, l’ancien talonneur anglais, une conclusion presque définitive dans The Dai l y Telegraph : « L’inconstance du rugby français, malgré tout son talent, est peut-être

un cliché mais il est tenace. Cette inconstance est un problème récurrent qui pourrait remettre en question son ambition de gagner la Coupe du monde. »

A. D. et J. S.

Journal L'Equipe

:wacko:

logo_chrono.gif

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
« J’adore Michalak. Il fait des choses vraiment uniques. Quand tout va bien. Mais le rôle d’un ouvreur, ce n’est pas simplement de mettre le feu, c’est aussi de trouver des solutions quand cela ne va pas. De savoir

jouer un rugby pourcentage, sans panache, quand c’est nécessaire. Dans une Coupe du monde, les Français seront forcément confrontés à ce type de situation. »

Tiens, encore un anti-Toulousain primaire... : whist

Link to comment

Je trouve les remarques faites par Stuart Barnes très judicieuses et pleines de bons sens. Les australiens ont eu le courage de dire bye bye à Eddie 1 an 1/2 avant la CDM nous nous pouvons encore le faire et la "profondeur" en la matière comme disent les anglo-saxons est importante. Seulement voilà la remise en question c'est pas très français comme attitude. :wacko:

Link to comment

Corbeau, il a tout fait raison dans ce qu'il dit,

Michalack il est top quand ça avance devant lui (les gros )

mais quand ça va pas top devant,

il est pas forcément l'homme de la situation,

Pour les matchs où le paquet d'avant adverse était trés solide

on voyait souvent Delaigue, et maintenant on voit de plus en plus Dubois dans ces cas là.

Link to comment
« J’adore Michalak. Il fait des choses vraiment uniques. Quand tout va bien. Mais le rôle d’un ouvreur, ce n’est pas simplement de mettre le feu, c’est aussi de trouver des solutions quand cela ne va pas. De savoir

jouer un rugby pourcentage, sans panache, quand c’est nécessaire. Dans une Coupe du monde, les Français seront forcément confrontés à ce type de situation. »

Tiens, encore un anti-Toulousain primaire... : whist

Corbeau, tu ne retiens que ce que Barnes écrit sur Michalak... Le rugby ne s'arrête pas au Numéro 10! Il y aussi 14 autres joueurs, le staff, etc...

Barnes critique d'abord la stratégie (ou plutôt l'absence de stratégie) du gourou, ses choix incompréhensibles à part par lui.

Ne t'en déplaise, Michalak, c'est une cause secondaire.

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Corbeau, tu ne retiens que ce que Barnes écrit sur Michalak... Le rugby ne s'arrête pas au Numéro 10! Il y aussi 14 autres joueurs, le staff, etc...

Barnes critique d'abord la stratégie (ou plutôt l'absence de stratégie) du gourou, ses choix incompréhensibles à part par lui.

Ne t'en déplaise, Michalak, c'est une cause secondaire.

Je suis bien d'accord, mais étant donné que vous êtes une douzaine à incriminer la "source primaire" qu'est Laporte, il faut bien aussi que d'autres pointent les carences annexes... :wacko:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...