Jump to content

Ruddock démissione


Nell

Recommended Posts

LONDRES, 14 fév 2006 (AFP) - - L'entraîneur gallois de l'équipe du pays de Galles, Mike Ruddock, a annoncé officiellement mardi soir sa démission, pour raisons familiales, deux jours après le match remporté face à l'Ecosse lors de la 2e journée du Tournoi des six nations de rugby.

Cette décision, qui intervient seulement 11 mois après que Mike Ruddock a contribué à apporter son premier Grand Chelem en 27 ans au pays de Galles, prend effet immédiatement.

L'Australien Scott Johnson, l'un de ses adjoints, prendra ses fonctions jusqu'à la fin du Tournoi.

Mike Ruddock, 46 ans, a connu 20 test-matches à la tête du XV du Poireau, dont 13 victoires avec, outre les cinq succès et le titre final dans le dernier Tournoi, une première victoire en 18 ans sur l'Australie en novembre. Il avait succédé en mars 2004 au Néo-Zélandais Steve Hansen.

_________________

pour raisons personnelles? espérons que ça ne soit pas trop grave tout de même!

un australien pour le remplacer! ça va grincer des dents au pays de galles...

peut-être ont-ils un entraineur gallois compétent en réserve pr le remplacer après!

Link to comment

VI Nations / Galles :ruddock s'en va

mer 15 fév, 09h49

Mike Ruddock, l’entraîneur de l’équipe du pays de Galles, a démissionné mardi soir de ses fonctions. Un départ pour raisons familiales. L'Australien Scott Johnson, l'un de ses adjoints, dirigera le XV du Poireau jusqu’à la fin du Tournoi.

La nouvelle a été confirmée mardi vers 22 heures. Deux jours après la victoire de son équipe à Cardiff face à l’Ecosse (28-18) lors de la deuxième journée du Tournoi des VI Nations, Mike Ruddock, l’entraîneur du pays de Galles a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse. Une décision surprenante qu’il a expliquée par des motifs familiaux. Onze mois seulement après avoir conduit le XV du Poireau vers un magnifique Grand Chelem, le premier depuis 27 ans, quelques mois après avoir vu la victoire de ses joueurs face aux Australiens, autre première depuis 18 ans, l’homme fort du rugby gallois a donc décidé de s’en aller.

« Après avoir consulté ma famille, j'ai décidé de démissionner du poste d'entraîneur national, a déclaré celui qui avait succédé au Néo-Zélandais Steve Hansen en mars 2004. J'ai décidé de me retirer des discussions pour emmener le pays de Galles au Mondial 2007 en France. Ca a été une décision difficile à prendre, mais j'ai choisi de placer ma famille en premier. J'ai senti que l'intense préparation à la Coupe du monde de l'an prochain signifierait autant de temps passé loin de ma famille. C'est quelque chose, qu'après réflexion, je veux éviter. »

Scott Johnson prend les rênes

« Son annonce, et le timing de celle-ci, viennent évidemment comme un choc et sont un coup dur pour le rugby gallois dans son ensemble, a réagi le directeur général de la WRU Steve Lewis. Mike a clairement fait valoir des raisons qui vont au-delà de ce qui est négociable et je comprends sa position. En conséquence de la décision de Mike, nous avons convenu qu'il serait inapproprié pour lui et l'équipe qu'il continue à la préparer pour la suite du Tournoi, a-t-il ajouté. Sa place dans l'histoire sportive galloise est déjà assurée pour ce qu'il a fait pour le rugby gallois dans un si court espace de temps. »

Depuis des mois, les négociations battaient leur plein. Et tout semblait indiquer que Ruddock allait au moins prolonger jusqu’au prochain Mondial. « Je serai en mesure de vous annoncer prochainement des choses positives, lançait l’intéressé lors des fêtes de fin d’année. Nous devons être sûrs que tout le monde sera conscient de ce que nous allons faire d’ici le prochaine Coupe du monde 2007. » Près de six semaines se sont écoulées et voilà aujourd’hui le pays Galles privé de son mentor en plein milieu du Tournoi. L'Australien Scott Johnson, l'un de ses adjoints, sera chargé d’assurer l’intérim jusqu’à la fin de l’épreuve. Avec pour mission de tenter de faire aussi bien que son prédécesseur

Jean-François PATURAUD

Link to comment

17/02/2006

Rugby - Tournoi : Ruddock poussé vers la sortie

Selon l'édition du Times de vendredi, Mike Ruddock, l'entraîneur du pays de Galles, aurait été poussé vers la sortie par sa Fédération (WRU) qui aurait décidé de suspendre les négociations sur le renouvellement de son contrat jusqu'à la fin du Tournoi des Six Nations.

Mardi, Ruddock avait renoncé à prolonger son contrat jusqu'à après le Mondial 2007 pour des raisons familiales, selon les désirs de la WRU. Mais le quotidien londonien a publié une lettre de Steve Lewis, le directeur général de la WRU, adressée le 8 février aux avocats de Ruddock, qui va à l'encontre de la version officielle.

«Nous voulons que Mike (...) se concentre pleinement sur le titre dans le Tournoi des Six Nations, est-il écrit dans cette lettre. Les discussions sur le contrat seront une distraction majeure dans cette période critique. Nous vous informons donc que nous souhaitons suspendre les négociations sur le nouveau contrat jusqu'à la fin du Tournoi des Six Nations.» Le rôle de la WRU dans cette démission surprise est d'autant plus trouble qu'elle avait annoncé mardi avoir convenu avec Ruddock qu'il était mieux qu'il démissionne dès à présent, sans attendre le terme de son contrat en fin de Tournoi.

L'entraîneur gallois avait réagi jeudi en expliquant qu'il n'avait jamais été dans ses intentions d'abandonner le XV du Poireau en plein milieu du Tournoi. «J'ai dit à la WRU que je démissionnais à la fin de la saison, avait-il déclaré. J'espérais être des trois derniers matches du Tournoi». Le Times révèle, par ailleurs, que Ruddock n'a pas encore reçu -contrairement aux joueurs- les 20.000 livres (29.250 livres) de prime promis après que le pays de Galles eut réussi l'an passé son premier Grand Chelem en 27 ans.

:devil:

Link to comment

A l’issue d’un talk show pour la télévision galloise lors duquel le très chaud dossier du départ – visiblement forcé – de l’entraîneur Mike Ruddock, Gareth Thomas a été hospitalisé en raison d’un sérieux mal de tête.

« Je n’ai pas dormi depuis cinq jours à cause des choses qui me sont reprochées dans le dossier du départ de Mike Ruddock. La pression est énorme. »

Gareth Thomas, capitaine du Pays de Galles, aurait selon le site Internet de la BBC eut quelques mots avec Mike Ruddock au sujet du jeu pratiqué. Le Toulousain aurait effectué des pressions pour que l’entraîneur soit remercié et que la part belle soit faîte à Scott Johnson, l’assistant de Ruddock.

Le passage à l’émission « Scrum and Rugby show » aura donc déclenché un mal de tête nécessitant l’hospitalisation de Gareth Thomas dimanche soir.

En observation jusqu’à lundi matin, Thomas a pu regagner son domicile gallois. Du coup, Thomas a manqué l’entraînement de lundi matin et est incertain pour le match de dimanche face aux Irlandais.

Demain mardi, Ruddock sera reçu par les dix-huit membres du comité directeur de la WRU pour leur livrer son point de vue sur l’affaire.

Myriam PERISSAT

rugbyrama.com

:o

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...