Jump to content

ITW Jeanjean


Guest Xv-31

Recommended Posts

Guest Xv-31

Jeanjean change de vie

Après huit années passées à Toulouse, l’ancien international a choisi Paris pour relancer sa carrière.

Assis dans un transat au coeur du parc de Saint-Cloud et de la canicule, harassé par une grosse séance physique, Nicolas Jeanjean s’abandonne à l’endroit et à sa vie nouvelle.

« C’est magnifique ici, en plus, il fait chaud,on m’avait tant parlé du froid. »

Évidemment, le coquet site de la Faisanderie en plein été, ses arbres bicentenaires, sa piscine et ses sirènes… L’éternelle histoire du garçon qui arrive dans un nouveau club et pour qui tout est beau. Ainsi, Jeanjean est ravi de l’accueil qu’on lui a fait, il est content de relever un nouveau défi, il trouve ses nouveaux partenaires formidables, ce sont ainsi les déclarations banales et récurrentes de toute nouvelle recrue. Et puis, on cause davantage, on repense aux articles consultés pour préparer l’entrevue, et l’on saisit vite que la venue de Nicolas Jeanjean au Stade Français constitue une démarche plus conséquente qu’un simple changement de boutique. Il n’y a pas si longtemps, à l’été 2001, il n’avait pas vingt ans, et tous les triomphes à ses pieds. Champion du monde juniors, champion de France et vainqueur des Boks à l’Ellis Park pour sa première sélection en équipe de France. « Jeanjean, la vie devant soi », titrait l’Humanité. Mais voilà, la vie a ses écueils.

Et Nicolas Jeanjean a connu sa part de tourments. Les tourments en rugby, ce sont les blessures. « Pas mal de pépins », résume-t-il. Jusqu’à ce mois de février 2005 où il se brisa la jambe

gauche. En quatre morceaux. Après un an et demi de galère – il a joué juste trois matches l’an passé –, il a décidé de tout renverser, quitter la ville qui l’a fait roi et prendre le chemin de la capitale, et tout recommencer. « Ce n’est pas un choix confortable que de venir ici. J’aurais pu rester à Toulouse, où j’étais bien, où j’avais mes amis, mes habitudes, où en m’entraînant bien j’aurais eu du temps de jeu. Mais je me

suis dit qu’à vingt-cinq ans c’était le moment ou jamais de voir autre chose.

C’est bien de ne pas rester sclérosé sur son monde, de s’ouvrir. » En concurrence avec Corleto et Hernandez

C’est ainsi autant un travail sur soi même qu’une expérience sportive. Aussi la découverte d’un club à la culture complètement différente de ce qu’il a connu. « Mais c’est ce qui est intéressant, découvrir un nouvel univers, des méthodes différentes. Déjà sur la préparation d’avant la saison, c’est complètement différent. À Toulouse, on faisait beaucoup de courses, ici disons que c’est plus varié. Je ne dis pas que c’est mieux. C’est différent. » Pour autant, il n’est pas bouleversé par l’atmosphère du groupe. « Il y règne une ambiance similaire à celle qu’il y a dans le vestiaire toulousain. D’ailleurs, je me sentais bien vivre ici par rapport à l’état d’esprit que je savais de cette équipe. »

Mais ce n’est pas la seule motivation de ce choix : « Quand tu vises le haut niveau et que tu as joué à Toulouse… » Il ne reste en effet pas beaucoup d’autres grands clubs pour connaître les mêmes frissons. Biarritz ou Paris. « Et je ne fais pas de surf », sourit-il. Il a en outre le profil souvent retenu par Max Guazzini pour recruter ses éléments. « Paris a souvent pris des joueurs qui ont connu des défaillances ou des blessures et qui voulaient rebondir. Ce qui est mon cas. » Pour cela, il va lui falloir déjà se coltiner la concurrence, notamment avec les Argentins Ignacio Corleto et Juan Hernandez à l’arrière, et ensuite, évidemment, se profilera l’équipe de France. Car, comme il le dit, « j’étais international à vingt ans et je pense être plus fort qu’à vingt ans. Mais pour l’instant j’ai juste envie de jouer au rugby ». Pour reprendre le sens d’une trajectoire, celle d’un joueur de grand talent, à l’état d’esprit irréprochable, comme en atteste son ex-entraîneur Guy Novès, qui, malgré les coups de canif dans le fil ténu d’une carrière, a encore la vie devant lui.

JEAN-CHRISTOPHE COLLIN

L'Equipe

:original:

Link to comment

Jeanjean mauvais sous les chandelles ?

J'en apprends de bonnes...

Link to comment
il trouve ses nouveaux partenaires formidables, ce sont ainsi les déclarations banales et récurrentes de toute nouvelle recrue

Au moins ça c'est clair pour tous :original:

Link to comment
Guest buny le toulousain

ho strangler j ais pas dis qu il est mauvais !!!!! juste nico sous une chandelle toulousaine avec brennan en dessous lancé à bloc je crois bien bien qu il peut stresse !!!!

nico est un exellent joueur et me fais pas dire ce que je n ais pas dis!!!!! :original:

Link to comment

Tous les 15 du monde stresseraient devant un joueur de 110kg lancé...

Y'a pas que les 15, d'ailleurs...

Link to comment

En meme temps s'il dit "Le temps est pourri, Paris c'est moche et ca pue. Mes coéquipiers sont des enflures..." ca le fait pas trop! : whist :original:

Link to comment

Bonne rentrée de Nicolas ce week-end à Camrès dans l'Aveyron contre Le Leicester.

Il a pas mal joué, 1 1/4 temps de 20 minutes en tant qu'ailier et 1 en tant qu'arrière, enfin je crois, il y a eu énormément de remplacements :wacko: .

Il avait l'air plutôt à l'aise avec ses nouveaux coéquipiers et nous a sorti un ou deux beaux coups de pompes.

Link to comment
Bonne rentrée de Nicolas ce week-end à Camrès dans l'Aveyron contre Le Leicester.

Il a pas mal joué, 1 1/4 temps de 20 minutes en tant qu'ailier et 1 en tant qu'arrière, enfin je crois, il y a eu énormément de remplacements :lol: .

Il avait l'air plutôt à l'aise avec ses nouveaux coéquipiers et nous a sorti un ou deux beaux coups de pompes.

C'est CamArès et Leicester tout court....pas "Le Leicester" : whist ....merkiiiiiiii :wacko:

Link to comment

Toutes mes confuses pour la faute de frappe sur Camarès. :wacko:

Je vous laisse il faut que j'aille me fustiger pour cette abomination. :lol:

Link to comment
  • 4 weeks later...
Quand est ce qui fait ces debut en rose.

Je l'ai meme pas vu sur la feuille de match depuis le debut

lors du SF/CO de la 2eme journee, il etait indiqué par canal+ dans la rubrique Infirmerie...

Link to comment
Guest Invité
lors du SF/CO de la 2eme journee, il etait indiqué par canal+ dans la rubrique Infirmerie...

Malheureusement son équipe s'est l'infirmerie. dommage pour lui car il un potentiel

Link to comment
Le loup toulousain

Je comprend pas son choix.Il part du stade toulousain pour trouver plus de temps de jeu, mais il va arrive dans un club où il risque d'etre barré sur le poste d'arriere et encore plus sur celui d'aillier. Pourquoi ne pas etre retourne sur Montpellier. Il aurait eu du temps de jeu (si les blessures l'oublient un peu....) et il serait resté au soleil.

Meme dans la preparation, sur les matchs amicaux, il faisait banquette......Alors, peut etre que le contrat etait bien juteux.

Link to comment
Guest Invité_zeze_*

Jeanjean malheureusement sera face à une concurrence monstrueuse, Hernandez et Corlettoi en forme sopnt meilleurs que tous les arrières francais...

Je lui souhaite du courage mais pense que son choix n'est pas le bon...à suivre

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...