Jump to content

Dagrenat vers la sortie.


menelas

Recommended Posts

Dagrenat presque parti

II y a de l'eau dans le gaz à Perpignan depuis la défaite de l'USAP dans son antre d'Aimé-Giral samedi face à Montauban (13-18), lors de la 9e journée du Top 14. Lundi, dans les colonnes de l'Indépendant, Marcel Dagrenat, le président du club, n'a pas caché son amertume et a distillé une phrase sibylline et qui ne laisse presque pas de place au doute. «Je partirai quand j'aurai décidé de partir. Je connais la date, le jour et l'heure de mon départ... »

Forcément, les rumeurs vont bon train en ville depuis cette déclaration et d'aucuns imaginent effectivement que le boss va prochainement abandonner ses fonctions comme certains l'espèrent vivement dans l'entourage du club. Marcel Dagrenat n'a visiblement pas digéré le revers de son équipe à l'inverse de ses détracteurs. Lassé par les critiques incessantes portées à son encontre, il aurait décidé de partir. Le nom de son successeur commence déjà à circuler. Ce serait Paul Goze, ancien pilier des années 80, déjà aux commandes du club catalan entre 1989 et 1993. Ce dernier pourrait être intronisé le 16 octobre prochain, date du prochain Conseil d'administration du club. A moins que Marcel Dagrenat ne revienne sur sa décison, ce qui apparaît improbable désormais. «Je laisserai la place à ceux qui ont levé le verre à la défaite de l'USAP», a t-il asséné comme pour mieux valider son futur et proche départ.

Une chose est sûre, Marcel Dagrenat ne partira pas sans un sursaut d'orgueil. Il a proposé à Christophe Daylaud, avec lequel il aurait longuement discuté dimanche dans le Gers, le poste d'entraîneur pour le prochain exercice.

Source, rugbyhebdo.fr

Edited by menelas
Link to comment

Un enieme rebondissement dans la lutte de pouvoir au sein de l'USAP qui dure depuis 3 ans.

Enfin, bref, l'habituelle crise catalane de début d'année, on attendra la suite avec impatience.

PS: et désolé pour les supporters catalans (notamment ceux du forum), cela doit devenir pénible à force :sleeping::sleeping:

Link to comment

Dagrenat n'est qu'une des nombreuses pièces de l'échiquier catalan. S'en débarasser ne résoudra pas tous les problèmes du club, loin de là...

Link to comment
moza de Tlse
Un enieme rebondissement dans la lutte de pouvoir au sein de l'USAP qui dure depuis 3 ans.

Enfin, bref, l'habituelle crise catalane de début d'année, on attendra la suite avec impatience.

PS: et désolé pour les supporters catalans (notamment ceux du forum), cela doit devenir pénible à force :sleeping::sleeping:

c'est clair, chaque année on a droit à une crise de l'USAP! alors pas la peine de montrer dans les tours et attendons de voir ce qui va se passer car pour l'instant, se ne sont que des paroles et surtout, se ne sont que des interprétations de paroles dites... wait and see! :sleeping:

mais bon, comme tu dis, ça doit être lassant voire énervant à force...

par contre je ne pense pas que le départ de dagrenat, si départ il y a, soit une bonne chose. il a tt de même fait bcp pr le club et on ne peut pas vraiment dire qu'il ait tout le temps eu le soutient de tout le monde... (doux euphémisme!)

quant aux entraineurs, s'il faut les changer, mieux vaut les changer maintenant que ds qq mois...

Link to comment
Parigot tête de veau
INFO SUD RADIO : Deylaud a refusé le poste... on parle de BERBIZIER

Il va se faire vider par la fédé italienne ... Vous avez vu le papa Ellisalde...

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
PS: et désolé pour les supporters catalans (notamment ceux du forum), cela doit devenir pénible à force :alien::lol:

Tu n'imagines pas à quel point... :sleeping::sleeping::sleeping:

Link to comment
pour les non inities , pourrait on avoir un resumé de ctte situation

Merci d'avance à qui se devouera

En gros l'USAP c'est LA boite du département, aimé giral; Le lieu où il faut se trouver! Donc le poste de Dagrenat sucite bcp de convoitise!!!

Et la, avec le contexte négatif qui regne autour du club a cause de cette mauvaise semaine en terme de résultats sportifs, de gros malin en profite pour attaquer Dagrenat, et le désogner comme responsable!!!

Dagrenat comme donc a en avoir marre, et il se dit qu'il voudrais arreter. Mais comme le dit moza, ce ne sont la que des supositions. De plus MD n'a rien a voir dans les résultats sportifs, normalement il ne devrait pas y avoir tant d'histoire; mais l'USAP c'est ca.......... :sleeping:

Comme le dit corbeau, ca devient lassant!!! Plus le club progresse dans le profesionalisme, et plus c'est la merde.

En tout cas, la seule chose que les suporters réclame (je parle des vrais, et pas des trouffions qui ne font que raler car ils n'aiment pas les chauves!), c'est une réaction des joueurs et des entraineurs dés ce samedi a aguiléra!

Link to comment

L'avis de Salviac

"Je partirai quand j’aurai décidé de partir. Je connais la date, le jour et l’heure de mon départ..." Ainsi parle Marcel Dagrenat le président de Perpignan qu’on dit sur le départ. J’ai personnellement de bonnes raisons d’en vouloir à ce dirigeant qui ne s’est pas comporté de façon loyale à mon égard. Mais je ne me réjouirai pas de ce départ annoncé pour le 16 octobre. Pourquoi ? Parce qu’avec Guazzini le Président Dagrenat est le seul à avoir compris le monde professionnel dans lequel s’est engagé le rugby en 95. Non seulement il a tout compris mais il a aussi tout réussi. En même temps, qu’avec le concours de Saisset, il faisait passé l’USAP du clan des relégables au carré d’as, il faisait construire un stade adapté aux besoins du professionnalisme, organisait le club comme une entreprise privée, et valorisait l’identité catalane. Pour toutes ces raisons, le départ envisagé de Dagrenat n’est pas une bonne chose pour Perpignan. Ce serait même une injustice à l’égard de ce dirigeant, compétent mais insupportable, qui a fait de l’USAP un club adapté aux nécessités de l’époque. "Je laisserai la place à ceux qui ont levé le verre à la défaite de l’USAP" a-t-il déclaré dans une provoc de plus. Avant de partir il aurait contacté Deylaud pour entraîner l’équipe qui roule sur trois roue en ce moment. S’il met Deylaud dans son vin Dagrenat pourrait retrouver la confiance. Et Perpignan un dirigeant entraînant.

http://mondialdurugby.com/article.php3?id_article=722

:chinois:

Link to comment

MDR !!!!!!!!!!! :blink:

Donc Salviac nous apprend que seuls Guazzini et Dagrenat ont compris le professionalisme en 1995...pauvre type... :chinois:

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Donc Salviac nous apprend que seuls Guazzini et Dagrenat ont compris le professionalisme en 1995...pauvre type... :blink:

Il n'a pas tort. Le ST était déjà structuré comme un club pro avant cette date et le BO ne l'a été que plus tard. :chinois:

Link to comment
Il n'a pas tort. Le ST était déjà structuré comme un club pro avant cette date et le BO ne l'a été que plus tard. :chinois:

C'est sympa pour Clermont et Castres... C'est vraiment une quiche ce mec. :blink:

Link to comment

L’USAP fait silence

BIARRITZ - USAP

Après 2 journées de mise au vert sur la côte landaise, à Capbreton, la délégation de l’USAP a rejoint Anglet, hier, et a pris ses quartiers dans un hôtel proche du stade d’Aguiléra. Comme depuis le début de la semaine,

le silence est la règle du côté des joueurs, des entraîneurs, mais aussi du président Marcel Dagrenat, qui devait rejoindre ses troupes hier soir. Assistera-t-il au match cet après-midi, ou restera-t-il cloîtré pour fuir les questions sur sa possible démission le 16 octobre à l’issue du prochain conseil d’administration de la SASP ? Mystère.

Après avoir annoncé dans l’Indépendant qu’il connaissait « la date, le jour et l’heure de son départ » et avoir encouragé « ceux qui veulent sa tête à se préparer », Marcel Dagrenat s’est refusé à toute déclaration. Pour beaucoup, son départ, souhaité par sa famille, semble désormais inéluctable.

Mais qu’elles en seront les modalités ?

Quittera-t-il le club dont il assure la présidence depuis six ans, dès le 17octobre ? Gèrera-t-il une période de

transition pour tenter de placer à la tête de l’USAP l’un de ses proches, désormais rares, qui devra être nécessairement adoubé par la mairie ? Une victoire cet après-midi pourrait-elle l’amener à revoir sa stratégie ? Même ses fidèles s’interrogent. C’est dans ce climat loin d’être serein que l’équipe de l’USAP, fragilisée par deux échecs consécutifs contre les promus Albi (16-7) et Montauban (18-13), a préparé ses retrouvailles avec Biarritz. Les frères Laharrague et l’Australien Manny Edmonds absents, elle aborde ce

rendez-vous avec deux joueurs qui manquent de repères au poste d’arrière et d’ouvreur : Jean-Philippe

Grandclaude en numéro 15 et le Sud-Africain Steve Meyer (1 seule titularisation, à Bourgoin) en numéro 10.

A. D.

L'Equipe

:chinois:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...