Jump to content

Combien gagne les arbitres?


Miss_ST

Recommended Posts

Arbitres, combien gagnent-ils ?

publié le 05/10/2006 - 18h50, par pic_info0.gif SPORT / Ronan Folgoas

Les arbitres français connaissent des fortunes diverses. Un match de L1 rapporte à un arbitre 3 200 €.

En Top 14, c'est 10 fois moins! Sans parler du hand et du basket...

" L'arbitre est ouvrier la semaine et cadre supérieur le week-end. " La formule date des années 90 et son auteur, Bernard Tapie, présidait alors l'Olympique de Marseille. L'homme en noir était à cette époque le parent pauvre du foot business, souvent un intrus et parfois une proie facile. Depuis, les choses ont changé. " Aujourd'hui, les arbitres de l'élite sont payés comme des cadres, et c'est largement mérité au regard des pressions qui s'exercent sur nous ", explique Bertrand Layec, l'un des meilleurs sifflets du championnat de France de football.

À raison de 3 200 € par rencontre de Ligue 1 (1 600 € en L 2), un arbitre de champ gagne en moyenne 70 000 € par saison (montant brut). Sans compter que les plus cotés arrondissent leurs fins de mois en Coupe d'Europe et lors des compétitions internationales. Ainsi, Éric Poulat, le seul arbitre français sélectionné pour la dernière Coupe du monde, a-t-il cumulé, la saison passée, des revenus estimés à 120 000 €.

Pas mal pour des arbitres non-professionnels ! Assez, en tout cas, pour faire rêver les confrères du rugby, payés 350 € pour une prestation en Top 14... et obligés de compter leurs sous. " Ni les repas ni les nuits d'hôtel ne sont remboursés par la Ligue nationale de rugby, révèle Joël Jutge, l'arbitre français n°1. Nous bénéficions juste d'une indemnité de 0,35 € par kilomètre. " À la pointe de l'innovation technologique (recours à la vidéo pour les litiges, diffusion des communications entre arbitres et joueurs lors des retransmissions télévisées), les arbitres de l'Ovalie française ont encore le portefeuille englué dans l'amateurisme.

Que dire alors des arbitres de basket, rétribués 88 € par match de Pro A ? " Le prix de la chambre d'hôtel est remboursé et nous proposons une très bonne indemnité kilométrique (1,10 € le kilomètre) ", défend Pascal Dorizon, directeur technique de l'arbitrage. " De toute façon, un jeune qui veut grimper les échelons de l'arbitrage ne pense pas à l'argent ", assure l'" international " Eddy Viator, sollicité pendant trois semaines pour arbitrer les derniers championnats du monde au Japon, en échange de 800 $ (640 €). " Il espère côtoyer l'élite de son sport et passer de temps en temps à la télévision ", poursuit-il.

Le "jackpot du Mondial du foot"

À l'exception du football, il est donc impossible de toucher des sommes rondelettes... à moins d'appartenir au " top gun " mondial des arbitres de rugby. " Il existe un fossé énorme entre les matches internationaux et les compétitions françaises ", constate Joël Jutge, qui a perçu, l'an passé, 55 000 € (montant brut) de revenus issus de l'arbitrage. " Un test-match, une rencontre du Tournoi des VI Nations ou du Tri-Nations me rapporte 2 000 €, explique-t-il. Et la prochaine Coupe du monde en France sera payée 6 800 € avec, en plus, une modique indemnité journalière de 60 € qui fait déjà râler mes collègues étrangers. "

Rien à voir avec les tarifs de la planète football. " Pour Éric Poulat, qui arbitrait sa première et dernière Coupe du monde, c'était le jackpot ", sourit Bernard Saules, président de l'Union nationale des arbitres de football, en pensant aux 32 000 € versés aux arbitres présents en Allemagne cet été. " Nous évoluons dans un sport où l'argent est roi, plaide Bertrand Layec, et il est normal que nous touchions une part du gâteau. D'ailleurs, si nous étions payés dix fois plus, il n'y aurait rien d'anormal. "

Mais pour M. Layec et ses confrères, la tendance inflationniste a pris récemment du plomb dans l'aile. La proposition de loi du sénateur Jean-François Humbert (UMP) doit passer en première lecture à l'Assemblée nationale le 10 octobre. Elle prévoit d'accorder un statut de travailleur indépendant à tous les arbitres de France et la protection juridique qui va avec (un arbitre agressé sur un terrain pourrait alors se pourvoir dans un tribunal civil). Inconvénient : leurs revenus seraient imposés à hauteur de 60 % s'ils dépassent un plafond de 4 580 € annuels. Les arbitres de foot, en première ligne, crient à l'injustice.

Edited by Miss_ST
Link to comment
Arbitres, combien gagnent-ils ?

publié le 05/10/2006 - 18h50, par pic_info0.gif SPORT / Ronan Folgoas

Rien à voir avec les tarifs de la planète football. " Pour Éric Poulat, qui arbitrait sa première et dernière Coupe du monde, c'était le jackpot ", sourit Bernard Saules, président de l'Union nationale des arbitres de football, en pensant aux 32 000 € versés aux arbitres présents en Allemagne cet été. " Nous évoluons dans un sport où l'argent est roi, plaide Bertrand Layec, et il est normal que nous touchions une part du gâteau. D'ailleurs, si nous étions payés dix fois plus, il n'y aurait rien d'anormal. "

Si tu étais foutu à la porte avec toutes les boulettes que tu fais... (comme un cadre sup dans le privé)Y'aurait rien d'anormal non plus. Ils veulent la rémunération des cadres du privé avec l'assurance de l'emploi du public. : whist

Link to comment
Vu la nullité de certains, je les ferai même payer l'entrée au Stade.

Le mieux serait de tirer au sort un des experts des tribunes par exemple le rang 14 place 46 et lui donner le sifflet. Comme ils connaissent tout...

Link to comment
Le mieux serait de tirer au sort un des experts des tribunes par exemple le rang 14 place 46 et lui donner le sifflet. Comme ils connaissent tout...

Pour 400 euros les 80mn j'y vais de suite. J'arbitre même le foot au tarif où ils sont payés :smile:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...