Jump to content

Labit Va Au Clash


Guest Xv-31

Recommended Posts

Absent du groupe des vingt-deux qui se déplace à Paris, le capitaine narbonnais a durement critiqué le duo d’entraîneurs Chadebech-Sonne. Le conflit est ouvert.

Demain matin, l’ensemble de l’effectif narbonnais s’envolera pour Paris disputer son dernier match de l’année, samedi soir à Jean-Bouin (18h30).

Trente-trois joueurs, moins Christian Labit, qui a refusé de faire partie du voyage après avoir appris, hier matin à l’entraînement, qu’il ne faisait pas partie du groupe des vingt-deux. "Je ne vois pas pourquoi je monterais à Paris si c’est pour ne pas jouer. Il n’est pas question pour moi de foutre le bordel, mais je n’aime pas être pris pour un con. Ça fait un mois que je ne joue pas (depuis le 3décembre et la défaite à domicile contre l’USAP) et je ne supporte plus cette situation. A 35 ans, je ne suis pas revenu au Racing pour jouer un match sur dix."

Frustré et en colère, le capitaine du Racing n’a pas mâché ses mots à l’encontre du duo d’entraîneurs Pierre Chadebech-Régis Sonnes, responsable selon lui d’un manque de communicationen interne: "Apparemment, ils estiment que je ne suis pas assez impliqué, mais la discussion s’est arrêtée là. Si on ne compte plus sur moi, il faut qu’on me le dise clairement. Pour l’instant, je n’ai disputé qu’un match à l’extérieur, à Toulouse, et encore parce que c’est moi qui avais demandé à jouer. Or je suis capable d’enchaîner les rencontres. Physiquement, je suis d’ailleurs en pleine forme, c’est normal puisque je ne fais que m’entraîner. Dans ces conditions, je pose la question: à quoi je sers?"

Interrogé sur la question, l’entraîneur Pierre Chadebech a souhaité dédramatiser la situation, tout en assumant pleinement son choix de se priver de Labit contre le Stade Français: "Christian a souffert d’une sciatique la semaine dernière et on ne l’a pas senti très mobilisé pour ce match. Je comprends qu’il soit aigri, comme tout joueur ne figurant pas sur la feuille de match. Maintenant, la porte ne lui est pas fermée, on a encore besoinde lui"

Et de justifier sa décisionsur des critères sportifs: "Christian est toujours très enthousiaste dans ses discours, mais derrière, il faut que ça suive. Quand il est en pleine possession de ses moyens, il n’y a pas de meilleur numéro8 que lui, sauf que cette saison, ses performances sont en dent de scie. Dans notre situation, il faut que tout le monde tire dans le même sens."

La défaite contre l’USAP (15-19), la troisième au Parc des Sports après Paris (24-33) et Bourgoin (20-23), a sans doute précipité la fracture entre le joueur et le staff technique. Ayant choisi d’utiliser Labit à mi-temps en le titularisant uniquement pour les matches à domicile, Chadebech et Sonnes attendaient sans doute mieux de leur leader de jeu en terme de performance. Un Labit passablement remonté, qui aujourd’hui n’est pas disposé à payer les pots cassés.

"Si c’est pour faire banquette…"

"En tant que capitaine, je suis celui sur qui on peut taper en cas de défaite. Seulement, pour être performant, il faut jouer en continuité, ce qui n’est pas mon cas. Déjà que je ne me régale pas aux entraînements, alors si c’est pour faire banquette…"

Conscient d’aller ouvertement au clash après de telles déclarations, Labit envisage désormais le pire pour le club. "Ça fait longtemps que je tire la sonnette d’alarme. S’ils croient (les entraîneurs) qu’ils sont dans le vrai et qu’on se sauve, tant mieux, mais s’ils se plantent, on se plante tous. Je suis peut-être un vieux casse-couilles, mais on ne pourra jamais me reprocher mon amour pour ce club. Si on descend, combien d’entre nous continuerons de jouer dans l’élite? Trois, quatre, pas plus. Il faut se retrousser les manches. L’avenir peut encore être beau." Celui de Labit à Narbonne semble, lui, momentanément compromis. Car on voit mal le club audois passer l’éponge sans explication de texte en interne. "Je vais appeler le président Ysern", a déclaré Labit. On saura alors si les ponts sont définitivement coupés.

En accord avec le club, Christian Labit n’a pas étéinscrit sur la liste des joueurs participant à la Coupe d’Europe.

Vincent Couture

http://www.lindependant.com

:rolleyes:

i_groupe.gif

Link to comment
Guest Chrysler Rose

Déjà qu'ils n'ont pas foule de joueurs de premier plan, à part Rosalen et Candelon, ils se privent là d'une cartouche intéressante les Narbonnais. :original:

Tant mieux pour le SF qui n'aura pas à surveiller "Christian" comme le lait sur le feu. Samo en dort mieux la nuit du coup... :rolleyes:

Link to comment

Euh...il veut pas revenir au ST ??? :rolleyes:

Je sais pas pourquoi, mais je suis sûr qu'il nous donnerait un petit coup de main en ce moment... :original:

Link to comment
Euh...il veut pas revenir au ST ??? :original:

Je sais pas pourquoi, mais je suis sûr qu'il nous donnerait un petit coup de main en ce moment... :original:

oh oui, ça c'est certain même! :smile:

j'aime bien le "Pour l’instant, je n’ai disputé qu’un match à l’extérieur, à Toulouse, et encore parce que c’est moi qui avais demandé à jouer. " :rolleyes:

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
En tout cas apres avoir lu son interview, il a l'air bien tendu :whist: (ayéééé)

Ouais, on le sent remonté pour cracher son venin de la sorte... :(

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Vi mais avec ce comportement il va devoir passer par la petite porte pour finir sa carriere.

Soit ça, soit certains vont en prendre plein la gueule. :(

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...