Jump to content

8 Clubs Rappelés à L'ordre


Guest Xv-31

Recommended Posts

Guest Xv-31

TOP 14 ET PRO D2

Evidemment, ce n'est pas le genre de rendez-vous dont on se vante. Et donc, hier, même auprès des plus hautes personnalités de la Ligue nationale de rugby (LNR), il était impossible de « bétonner » l'information. Pourtant, à Paris, face aux comptables de la DNACG (1), le bras armé de la LNR en matière financière, huit clubs professionnels français étaient bel et bien mis en demeure de se justifier. Ceci au regard de leurs déficits budgétaires observés au cours de la saison actuelle, 2006-2007.

Alors qui ?

En Top 14, Montpellier (budget : 7,5 millions d'euros) était hier du confessionnal parisien, tout comme Bourgoin, dont le dirigeant Pierre Martinet a déjà officiellement annoncé une réduction de budget de 9,5 à 8 M pour l'an prochain. Albi (budget : 5,5 M) en serait, lui, de 700 000 euros cette saison. Son maire, l'avocat Philippe Bonnecarrère, aurait fait en personne le déplacement à la DNACG, hier, afin de rassurer les experts de la Ligue. Une première. Il semble en effet que l'incorporation de certains biens immobiliers au chapitre des recettes du club ne soit pas vu d'un très bon oeil par la DNACG... Brive complète ce quatuor. Son endettement est important (2 M), mais tout relatif au regard du potentiel de son actionnaire majoritaire, Daniel Derichbourg (société Penauille), qui, bon gré mal gré, mettra la main à la poche. En revanche, des questions se feront peut-être jour au sein du club sur la gestion au cours des saisons précédentes...

Solution fusion.

En Pro D2, ils sont également quatre victimes des gros yeux des comptables de la DNACG. Limoges (15e et relégable) et Tarbes (14e), ont du souci à se faire sportivement, mais pas seulement, accusant chacun un déficit de 800 000 euros. Un mal quasi-chronique pour le club bigourdan cher au président fédéral Bernard Lapasset.

Le promu Gaillac se défend bien sur le pré (9e) mais un million d'euros manque dans ses caisses ! Un contexte difficile, en zone rurale, qui explique en partie le projet de fusion avec Graulhet (Fédérale 1) qui doit aboutir cette semaine. Lyon serait plus mal encore, avec 2 M de « trou » ! Il paraît que, là aussi, une mise en commun de moyens avec Bourgoin soit à l'étude.

Ces huit clubs officiellement « rappelés à l'ordre » hier ne sont pas les seuls en déficit. Les Bordelais de l'USB-CABBG, par exemple, auxquels il manque 180 000 euros, feront l'objet d'une visite de la DNACG le 2 mai. Ceux convoqués hier à Paris l'étaient en raison de l'importance de leurs problèmes de trésorerie. Petit rappel : une rétrogradation dans un tel contexte envoie directement un club de Top 14 parmi les amateurs de Fédérale 1...

(1) Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion

Nicolas Bridoux et Rémi Monnier

http://www.sudouest.com

:smile:

Link to comment

Alors ça c'est intéressant, au moins pour nous, Brivistes...

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...