Jump to content

Technique individuelle en France


jauzy19

Recommended Posts

Quand on voit la faiblesse de nos français, seniors comme moins de 20 ans, le profil des joueurs sélectionnés notamment chez les jeunes on voit un contraste incroyable. Les jeunes britanniques cherchent et savent se faire des passes, ils jouent sur le collectif, la mobilité, l'enchainement rapide des temps de jeu.

Nous on a des bourrins qui sont obsédés par une seule chose, prendre le dessus physiquement sur leur adversaire.

Donc oui c'est un sujet qui s'impose. Certains d'entre vous doivent bien renseignés, que font les jeunes français à l'entrainement ? De la muscu surtout ? Des skills une fois tous les tournants de lune ? Comment sont choisis les jeunes français à Marcoussis et en sélection, on les élimine direct s'ils font moins de 100 kg et 1m85 ? Et comment ça se passe à l'étranger ?

Remarquez qu'il y a eu le même problème en foot où on a choisi au début des années 2000 les gros gabarits physiques au détriment des petits techniques, le contraire de ce qu'à fait l'Espagne.

Bref en France on a l'air obsédé par le physique aujourd'hui, au détriment de la technique.

Link to comment

C'est effectivement, un triste constat.

Un phénomène qui touche l'ensemble du rugby français.

Il concerne également l'ensemble des dirigeants/entraineurs français (sauf peut être Galthié qui semble avoir une vraie vision différente).

On ne jure que par le physique. Le nombre d'heures de musculations, les tests physiques réussis ou non. La fraicheur physique. Le défi physique.

Or, le rugby est aussi un sport d'évitement. Le défi physique à ses limites. Non seulement il use les joueurs (les français se crament là-dessus) mais il rend con également (tactiquement et stratégiquement) les joueurs qui utilisent ce jeu là.

J'ai l'exemple de la fin de match aux Ospreys et la passe de Clerc pour Médard. Une horreur technique que n'aurait peut être pas fait Clerc il y a quelques années et ses kilos en moins.

En plus de ça, les joueurs ont plus de muscle, sont plus lourds et fatiguent bien plus vite. Bref, c'est une connerie monstrueuse que de tout miser sur le physique.

Enfin, malheureusement je ne vois pas la tendance s'inverser.

Toulouse se muscle de plus en plus et c'est tout le rugby français qui suit cette voie, je trouve.

Edited by Glorin
Link to comment

En même temps quand tu vois la transformation physique de Farrell entre il y a 2 ans et maintenant, c'est quand pas mal de kilos et de muscles qu'il a pris. Mais il n'a pas perdu sa technique individuelle et son talent...

Link to comment

En même temps quand tu vois la transformation physique de Farrell entre il y a 2 ans et maintenant, c'est quand pas mal de kilos et de muscles qu'il a pris. Mais il n'a pas perdu sa technique individuelle et son talent...

Il a était formé au rugby à 13, ils bossent énormément la technique individuelle pour faire les passes après contact, des coups de pieds offensifs ... Edited by djemerj
Link to comment

J'ai l'impression que les Anglo-Saxons bossent surtout les skills jeunes et commencent la muscu sérieusement à 18 ans. Donc ils ont cet acquis très jeune. En France j'ai le sentiment qu'on fait l'inverse le problème c'est que les qualités techniques s'acquièrent plus facilement jeune. C'est comme apprendre une langue étrangère c'est plus facile à 10 ans qu'à 50.

Link to comment

J'étais persuadé qu'en France il était strictement interdit de mettre un gamin de moins de 18 ans dans une salle de muscu ... :clin

Link to comment

Le talent technique des britanniques est meilleur que les français. La règle s'inverse chez les britanniques car ces derniers, au plus haut niveau, pratiquent un rugby ultra physique.

C'est la même chose depuis 20 ou 30 ans, ils te sortent des mecs hyper doués qui te font bander à 20 ans. A 23 ans, ils sont soit en pré-retraite internationale, soit en pré-retraite tout court, blessés.

Je rappelle par exemple le nombre de gazelles ayant percé très jeunes ces dix dernières années(Cipriani, Strettle, Tait...) et finalement, on voit qui s'imposer au final ? Les golgoths Hape, Tindall, Ashton... il faut donc relativiser, ce qu'on voit là, on le verra peut être pas plus tard.

En ce qui nous concerne, je pense que Koukou devrait faire un tour, il est de ceux, chez les capitouls à mieux savoir ce qui se passe en formation.

La seule chose que je sais, c'est que les Sudistes font du skill même en professionnel. Ils s'entrainent à faire des passes, à jouer au pied... toute leur carrière. Nous, on fait simplement ça pour jouer à la baballe quand les entraineurs discutent du menu du jour.

A mon avis, c'est surtout là où le bat blesse dans la technique individuelle.

Notre principal problème en formation, c'est l'absence de formation spécifique et surtout le désamour des entraineurs pour le pied. Avant, nous avions l'école des Landes avec Dax et Peyrehorade pour former de très bons 10. Qu'en est-il ?



J'étais persuadé qu'en France il était strictement interdit de mettre un gamin de moins de 18 ans dans une salle de muscu ... :clin

Tu rêves. Je connais des lycées avec des salles de muscu.

L'année dernière, j'avais un élève qui avait apporté ses compléments alimentaires... Un troisième.

Link to comment
Le talent technique des britanniques est meilleur que les français. La règle s'inverse chez les britanniques car ces derniers, au plus haut niveau, pratiquent un rugby ultra physique.

C'est la même chose depuis 20 ou 30 ans, ils te sortent des mecs hyper doués qui te font bander à 20 ans. A 23 ans, ils sont soit en pré-retraite internationale, soit en pré-retraite tout court, blessés.

Je rappelle par exemple le nombre de gazelles ayant percé très jeunes ces dix dernières années(Cipriani, Strettle, Tait...) et finalement, on voit qui s'imposer au final ? Les golgoths Hape, Tindall, Ashton... il faut donc relativiser, ce qu'on voit là, on le verra peut être pas plus tard.

En ce qui nous concerne, je pense que Koukou devrait faire un tour, il est de ceux, chez les capitouls à mieux savoir ce qui se passe en formation.

La seule chose que je sais, c'est que les Sudistes font du skill même en professionnel. Ils s'entrainent à faire des passes, à jouer au pied... toute leur carrière. Nous, on fait simplement ça pour jouer à la baballe quand les entraineurs discutent du menu du jour.

A mon avis, c'est surtout là où le bat blesse dans la technique individuelle.

Notre principal problème en formation, c'est l'absence de formation spécifique et surtout le désamour des entraineurs pour le pied. Avant, nous avions l'école des Landes avec Dax et Peyrehorade pour former de très bons 10. Qu'en est-il ?

Tu rêves. Je connais des lycées avec des salles de muscu.

L'année dernière, j'avais un élève qui avait apporté ses compléments alimentaires... Un troisième.

Tu fais un constat sympa strangler mais as tu une idée pourquoi on ne fait pas ce qu'il faut techniquement au niveau de nos jeunes et de nos professionnels? pourquoi en France on est né talentueux et on ne le travaille plus ce talent? Une idée?

Link to comment

Avant, les stars du rugby français étaient Blanco, Castaignede, Michalak. Maintenant, c'est Chabal et Bastareaud.

Avant, la star de l'équipe était celui qui mettait l'essai ou le drop de la gagne. Maintenant, c'est celui qui fout le plus gros tampon.

C'est comme ca.

  • Upvote 1
Link to comment

Parce qu'en France, et c'est pas seulement sportif, on ne fait pas dans la prospective mais dans la réaction. Donc on ne cherche pas à être à la pointe de l'innovation, on cherche toujours à rattraper nos retards. Nos moments où nous sommes précurseurs sont des exceptions temporelles, nous ne sommes pas socialement des progressistes.

Cette étrange généralité faite, pourquoi est-elle évoquée ici ?

Parce qu'en Rugby, nous sommes actuellement en train de subir les dérives du Rugby physico-physique de Laporte. Peut être, espérons, les dernières dérives.

Laporte a constaté, après sa prise de fonction, que ce qui nous faisait défaut c'était la prise du milieu, la puissance et la vitesse au centre du terrain. En d'autres termes, on avait pas de bus, pas de 8 ultra puissant, pas de centre et d'ailiers très puissants. Nous n'avions pas de culte aussi de la puissance, de la musculation à tout crins... Sauf en pro.

Notre formation a probablement répondu à cette demande et nous avons unanimement répondu là dessus... Sans pour autant remettre en cause les autres problèmes que la professionnalisation causait (rupture de visibilité du rugby des villages notamment et ainsi on voit moins les fameux 10 landais talentueux que j'évoquais plus haut).

Alors vous me direz que Laporte n'est plus là depuis 6 ans... Oui mais la formation, c'est une tendance lourde, les capacités, compétences que l'on fait développer, c'est une sorte de norme que chacun, inconsciemment, s'impose.

Finalement, le culte du physique, c'est ce qu'il y a de plus simple à proposer. Il est plus facile d'apprendre à bien percuter qu'à créer des décalages. Il est plus facile à passer après contact qu'avant contact devant la défense...

Peut être que c'est plus grave que ça et que la FFR a institutionnalisé ce culte du physique tout en méprisant clairement le reste...

En tous cas, on fait ce que faisait le Sud il y a 10 ans... Avec le maintien du skill en pro en moins. On ne cherche pas les méthodes pour dominer le Monde du rugby en 2020. On cherche à le dominer tout de suite en prenant des méthodes du passé et supprimant le reste. Voilà notre tort.

Bon, comprenez que je fais beaucoup d'extrapolation et de préjugés, je ne sais pas ce qu'il en est réellement... Mais si mon instinct a du bon, cela doit ressemblant à ce qui se passe dans l'éducation de nos jours.

Edited by strangler
Link to comment

Attention à ne pas faire d'idéalisation des anglosaxons et des celtes, le Irlande/Angleterre des -20ans qui s'est joué ce week end était bien pourri et les anglais notamment sont connus pour avoir des joueurs gonflés aux hormones dès cette catégorie d'age.

Globalement le physique est une nécessité dans le rugby moderne. On peut le regretter mais c'est comme ca, tu ne peux pas prétendre jouer au niveau international sans avoir les muscles pour résister aux chocs. Codorniou aujourd'hui il tiendrais 2 minutes avant de sortir les cervicales dans la boite à gants.

Maintenant le problème en effet c'est que le rugby francais a globalement rattrapé son retard physique sur les autres nations mais a perdu ses qualités techniques. Je doute que ce soit fait sciemment, donc on est en face d'un problème de coaching. On a sans doute pas d'entraineurs au niveau, ce qui tendrait à se confirmer avec les résultats de l'équipe nationale.

Link to comment
koukourouznik

J'ai assisté aux entrées en pôle espoir il y a quelques années. Un des piliers des -20 vient de cette fournée.

Commentaire des cadres techniques :

"Putain il pue le rugby le 4... Tu as vu sa technique !

- Oui mais pas assez grand...

- C'est clair, on va prendre le 5"

Je crois que tout est dit.

Pour le pilier en équipe de France, il est passé de son petit club formateur jusqu'en sélection M15, puis est allé au PUC jusqu'en M17 et ensuite au Racing.

A chaque pallier, de moins en moins de technique individuelle, de plus en plus de muscu et de mise en place (touche, mêlée).

Aujourd'hui je me bats dans mon école de rugby pour interdire toute préparation physique, hors motricité et gainage. En 1h30 d'entraînement on a pas le temps de "travailler le foncier", surtout par des mecs qui n'y connaissent que dalle.

La priorité : tactique et technique. Arrivée du stratégique en M15 seulement.

Perdre des matchs parce que l'on a pas assez de foncier, je m'en branle. Ma priorité est la technique. Bref, on sera pas champion du monde du canton.

Autre point important, nous ne faisons pas assez de sport en France. La culture sportive est presque nulle. Que je propose deux entraînements par semaine pour les M13 et M15, et une académie de la mêlée et une académie du jeu au pied pendant les vacances est une révolution...

Link to comment
fanofnumber10

il y a pas que la culture sportive qui est nulle en France......

Link to comment

C'est donc un choix stratégique clair et net. La quête du Graal, en l'occurrence la recherche éperdue d'un titre de champion du monde passe au dessus de tout le reste. Le tout en s'alignant sur l'hémisphère sud. C'est oublier que là-bas, les saisons sont courtes, contrairement à chez nous. Ca change TOUT. La préparation physique, l'envie qui reste préservée, c'est important l'envie. Et je ne parle pas de feues les notions d'imagination, de créativité, ça me ferait pleurer. Là, on fabrique des robots quasiment décérébrés chez lesquels l'idée de jeu, de plaisir, est en train de disparaître. Boniface, au secours, ils sont devenus fous.

Edited by penjolum
Link to comment
J'ai assisté aux entrées en pôle espoir il y a quelques années. Un des piliers des -20 vient de cette fournée.

Commentaire des cadres techniques :

"Putain il pue le rugby le 4... Tu as vu sa technique !

- Oui mais pas assez grand...

- C'est clair, on va prendre le 5"

:triste::triste:

Je pense que le problême est à tous les niveaux :

- à certains éducateurs qui trouvent chic et pros de faire faire pleins de fonciers à des gamins. Et qui pensent que leur rôle est de gagner leur championnat plutôt que de former, éduquer.

- à la fédé qui privilégie le physique à la technique dans les selections de jeunes.

- aux clubs qui recrutent de plus en plus de bourrins.

- aux entraineurs qui font jouer les bourrins et dont l'entrainement consiste maintenant à 80% de muscu, 20% de tactique et 0% de skills.

- aux médias qui starifient maintenant les joueurs qui mettent les plus gros tampons (Chabal, Bastareaud).

- aux journalistes qui, aprés chaque défaite, expliquent que c'est à cause du manque de fraicheur, de physique, du calendrier et non pas de lacune dans le jeu et dans la technique (les commentaires aprés la défaite contre le PdG sont édifiants).

- aux supporters qui aiment et reclament les gros chocs, des golgoths.

Link to comment

De ce que je peux constater chez les jeunes pour ma part (mais ça s'arrête aux moins de 13 pour le moment), cela dépend quand même énormément du club.

J'ai vu au cours des compétitions de jeunes des clubs comme le RCME ou le LOU lors du tournoi de Massy, avec une recherche de vitesse, une belle technique individuelle pour quelques joueurs, et la capacité à exploiter des surnombres.

Mais ce n'est pas le cas partout. Je suis assez triste de voir ce que propose le SF notamment, avec deux ou trois gros qui pètent dans le tas, et assez peu de prise d'intervalle et une qualité de passe très moyennes. Les coaches ont l'air d'être les premiers à gueuler pour ça sur les joueurs, mais je pense qu'ils portent une grosse part de responsabilité de part le contenu de ce qu'ils proposent aux gamins.

Link to comment

Et concernant l'aspect muscu et préparation physique, il ne faut pas tomber d'un excès à l'autre : il faut des mecs qui ont la caisse et la puissance suffisante pour s'exprimer au plus haut niveau. En plus de la technique individuelle et de la capacité à juger des coups. C'est pour ça que Nallet était précieux il y a encore peu, ou que Nyanga parait indispensable aujourd'hui et qu'on se demande pourquoi il n'y est pas !).

Dans un autre topic, Tropico dit qu'on travaille la puissance et pas l'explosivité, mais dans un cycle de préparation physique, l'un ne va pas sans l'autre. En général, on part sur des cycles de 12 semaines, divisés en 4 parties de 3 semaines chacune : masse (plus de barbaque sur laquelle construire) > force (capacité à produire un effort musculaire important) > puissance (effort produit avec vitesse) > explosivité (effort produit en accélération). Chaque étape se construit sur la précédente.

L'un des problèmes, c'est que les joueurs ont 5 ou 6 semaines de préparation d'avant-saison, donc le temps de rien faire aussi bien au niveau tactique que technique.

Le passage à la poule unique il y a quelques années à conduit à une inflation du nombre de matches de championnat, sans que soit remis en question le reste : coupe d'Europe, tournées, coupe du monde. Du coup, tout se bouscule dans un gros bordel, avec les doublons dont on parle le temps, mais même en dehors de cela, un vrai problème de logique et d'intégration dans la saison, même si on arrivait à supprimer les doublons en réduisant l'élite à 12 clubs par exemple.

Si on résume, il faut donc repenser :

- La formation.

- La détection.

- Le calendrier des saisons (ce qui nécessite une concertation avec l'ERC, l'IRB, voire la SANZAR ?).

- La préparation physique et l'entrainement des pros (skills).

On a pas le cul sorti des ronces ! :sorcerer:

Link to comment

Je pense que le tournant physico-physique remonte à un évènement traumatisant: la déculottée mémorable que nous infligent les sudafs en 1997, avec notamment des centres golgoths qui ce jour-là avaient marché sur la gueule de ce pauvre Glas (je ne me souviens plus du nom du deuxième compère).

D'ailleurs en 99, pour la CDM, avant Laporte, on a au centre N'Tamack (repositionné à ce poste pour sa puissance) et Dourthe, pas vraiment connus pour leur technique individuelle.

:sorcerer:

Link to comment
Je pense que le tournant physico-physique remonte à un évènement traumatisant: la déculottée mémorable que nous infligent les sudafs en 1997

:sorcerer:

C'est peut-être vrai pour le haut niveau, surtout que c'est contemporain de l'avènement du professionnalisme.

Mais pour la formation proprement dite, ou au moins l'approche "école de rugby", ça fait beaucoup plus longtemps que ça bourrinise, sur le thème "ils sont grands ils sont beaux ils sont costauds mes cadets".

Au revoir.

Edited by VGE
Link to comment
Je pense que le tournant physico-physique remonte à un évènement traumatisant: la déculottée mémorable que nous infligent les sudafs en 1997, avec notamment des centres golgoths qui ce jour-là avaient marché sur la gueule de ce pauvre Glas (je ne me souviens plus du nom du deuxième compère).

D'ailleurs en 99, pour la CDM, avant Laporte, on a au centre N'Tamack (repositionné à ce poste pour sa puissance) et Dourthe, pas vraiment connus pour leur technique individuelle.

:sorcerer:

T'es dur là, son jeu au pied doit faire pâlir d'envie pas mal de centre actuel.

Link to comment

VI Nations - Laporte : « Les jeunes n’aiment pas le travail »

Deux jours après la défaite des Bleus face au pays de Galles (6-16), Bernard Laporte élargit le débat des causes de ce revers à la formation en France, et notamment à l’état d’esprit de la nouvelle génération, pas suffisamment ancrée dans le travail à son goût. « Ce qui m’inquiète, c’est la profondeur du réservoir de joueurs dont on dispose. Quand on regarde certains postes aujourd’hui, on met des joueurs en pinacle en disant que ce sont de supers joueurs, alors que certains sont simplement moyens. Il faut arrêter de rêver. Concernant la formation, il y a des choses qui me choquent un peu. J’ai des jeunes à Toulon, ils n’aiment pas le travail, a lancé le coach du RCT. On ne leur donne pas le goût de l’effort, de la compétition, de se faire. Ce sont les vieux qui travaillent à Toulon. Ces jeunes qui sont doués, je prends le cas de Mathieu Bastareaud, il a fallu que je me batte jour et nuit pour qu’il comprenne qu’il faut s’entrainer. Les mecs se contentent d’un truc. Quand on voit, les judokas, les skieurs, les boxeurs… On n’inculque pas assez le goût du travail aux joueurs. »

http://www.rmcsport.fr/editorial/348275/vi-nations-laporte-les-jeunes-n-aiment-pas-le-travail/


Link to comment
VI Nations - Laporte : « Les jeunes n’aiment pas le travail »

Deux jours après la défaite des Bleus face au pays de Galles (6-16), Bernard Laporte élargit le débat des causes de ce revers à la formation en France, et notamment à l’état d’esprit de la nouvelle génération, pas suffisamment ancrée dans le travail à son goût. « Ce qui m’inquiète, c’est la profondeur du réservoir de joueurs dont on dispose. Quand on regarde certains postes aujourd’hui, on met des joueurs en pinacle en disant que ce sont de supers joueurs, alors que certains sont simplement moyens. Il faut arrêter de rêver. Concernant la formation, il y a des choses qui me choquent un peu. J’ai des jeunes à Toulon, ils n’aiment pas le travail, a lancé le coach du RCT. On ne leur donne pas le goût de l’effort, de la compétition, de se faire. Ce sont les vieux qui travaillent à Toulon. Ces jeunes qui sont doués, je prends le cas de Mathieu Bastareaud, il a fallu que je me batte jour et nuit pour qu’il comprenne qu’il faut s’entrainer. Les mecs se contentent d’un truc. Quand on voit, les judokas, les skieurs, les boxeurs… On n’inculque pas assez le goût du travail aux joueurs. »

http://www.rmcsport.fr/editorial/348275/vi-nations-laporte-les-jeunes-n-aiment-pas-le-travail/

Et la raclée prise samedi, il en a dit quoi l'expert?? Bien entendu parler de la déroute de l'EDF dispense d'évoquer les causes de la ratatinée des galactiques en Gironde. Mais c'est vrai, il pense quoi des jeunes de - 20 ans gallois le binoclard hein? Et de la démission du pape??

Edited by fonzie
Link to comment
le zèbre aux courges

Le problème c'est qu'en France, on a pris l'exemple sur le Sud que sur l'aspect physique. on a oublié un célèbre slogan" Sans maitrise, la puissance n'est rien". Au lieu de maitrise, vous mettez technique et vous avez pigé. Vous qui voyez le Stade Toulousain souvent, entre un Sowerby et un Picamoles, lequel fait le plus avancé l'équipe au final?

Les profils des 3èmes lignes est vraiment criant pour voir les différences entre les pays. En France, on remarque uniquement les mètres gagnés en percussion mais jamais si le ballon après est facilement jouable.

Link to comment

Euh, prendre Picamoles en exemple, fallait oser.

C'est le prototype du joueur hyper physique avec un sacré sens tactique et une technique honorable.

Regarde ses charges, quand il n'a qu'un ou 2 défenseurs sur lui, il tente de dégager un bras et faire la passe.

Par contre, des golgoths qui ne pensent jamais à passer les bras au ST, il y en a de plus en plus malheureusement.

Et je rejoins le constat sur le rugby français, c'est trop physique, pas assez technique, et très mal organisé (comme des amateurs).

Link to comment
Euh, prendre Picamoles en exemple, fallait oser.

C'est le prototype du joueur hyper physique avec un sacré sens tactique et une technique honorable.

Regarde ses charges, quand il n'a qu'un ou 2 défenseurs sur lui, il tente de dégager un bras et faire la passe.

Lol. Regarde ses stats de passes. Il en a fait une ce week-end, c'est dans sa moyenne. Je vais plus loin et je pense qu'il a du faire quelques matchs à 0 passes ces derniers temps. Pour moi, Il fait partie des j'ai-le-ballon-je-vais-péter-tout-droit, au même titre que Steenkamp.

Ça n’empêche pas qu'il a des qualités, mais son "sacré sens tactique", je le cherche encore. Il a un jeu pour le moins simpliste...

Jamais une 8-9 où un beau lancement en sortie de mêlée avec lui, c'est je ramasse le ballon (un peu n'importe comment), et je vais péter tout seul la plupart du temps.

Link to comment
Euh, prendre Picamoles en exemple, fallait oser.

C'est le prototype du joueur hyper physique avec un sacré sens tactique et une technique honorable.

Regarde ses charges, quand il n'a qu'un ou 2 défenseurs sur lui, il tente de dégager un bras et faire la passe.

Par contre, des golgoths qui ne pensent jamais à passer les bras au ST, il y en a de plus en plus malheureusement.

Et je rejoins le constat sur le rugby français, c'est trop physique, pas assez technique, et très mal organisé (comme des amateurs).

Joueur physique oui.

Technique en tres forte progression oui. Il fait beaucoup mieux joué derrière lui, passe beaucoup mieux les bras.

Par contre, le sens tactique, euh.... Je préfère rien dire...

Ça reste neanmoins le meilleur 8 en France.

Link to comment
le zèbre aux courges
Euh, prendre Picamoles en exemple, fallait oser.

C'est le prototype du joueur hyper physique avec un sacré sens tactique et une technique honorable.

Regarde ses charges, quand il n'a qu'un ou 2 défenseurs sur lui, il tente de dégager un bras et faire la passe.

Par contre, des golgoths qui ne pensent jamais à passer les bras au ST, il y en a de plus en plus malheureusement.

Et je rejoins le constat sur le rugby français, c'est trop physique, pas assez technique, et très mal organisé (comme des amateurs).

J'ai pris Picamoles comparé à Sowerby. Et franchement pour moi il n'y a pas match entre les 2. Après comme je le disais également, cela ne vient pas que du porteur du ballon. Il manque très souvent des joueurs dans le même intervalle pour venir récupérer la passe après contact. Alors ça je ne sais pas d'où ça vient mais on dirait que les joueurs ne sentent pas le rugby. Les percées de Machenaud et de Fofana sont assez criantes, les soutiens sont à 20 mètres même après qu'ils aient ralenti leur course. Donc effectivement même si tu es capable de passer les bras, tu ne peux pas vu qu'il n'y a personne pour la récupérer.

Link to comment
Euh, prendre Picamoles en exemple, fallait oser.

C'est le prototype du joueur hyper physique avec un sacré sens tactique et une technique honorable.

Regarde ses charges, quand il n'a qu'un ou 2 défenseurs sur lui, il tente de dégager un bras et faire la passe.

Par contre, des golgoths qui ne pensent jamais à passer les bras au ST, il y en a de plus en plus malheureusement.

Et je rejoins le constat sur le rugby français, c'est trop physique, pas assez technique, et très mal organisé (comme des amateurs).

il y a longtemps, sur ce même forum, j'évoquais le cas de Yann David. Arrivé en tant que centre physique, il est devenu physico-physique.

sa technique individuelle n'a pas progressé depuis son arrivée au ST, mais sa masse musculaire, si.

il y a bien d'autre cas comme ça !

Link to comment
Et la raclée prise samedi, il en a dit quoi l'expert?? Bien entendu parler de la déroute de l'EDF dispense d'évoquer les causes de la ratatinée des galactiques en Gironde. Mais c'est vrai, il pense quoi des jeunes de - 20 ans gallois le binoclard hein? Et de la démission du pape??

Attends raclée... tu vas vite, on a failli marquer 3 points et on avait fait pire en 2006 à Aimée Giral, je crois... :stuart:

Laporte se sent toujours obligé de balancer dans la presse et sur Bastareau en particuliers, c'est juste gerbant.

J'ai passé un bon week-end en supportant Toulon, Toulouse, la France et l'Irlande...

Le week-end prochain, je supporte Montpellier, l'ASM et l'USAP :yay

Link to comment
Lol. Regarde ses stats de passes. Il en a fait une ce week-end, c'est dans sa moyenne. Je vais plus loin et je pense qu'il a du faire quelques matchs à 0 passes ces derniers temps. Pour moi, Il fait partie des j'ai-le-ballon-je-vais-péter-tout-droit, au même titre que Steenkamp.

Ça n’empêche pas qu'il a des qualités, mais son "sacré sens tactique", je le cherche encore. Il a un jeu pour le moins simpliste...

Jamais une 8-9 où un beau lancement en sortie de mêlée avec lui, c'est je ramasse le ballon (un peu n'importe comment), et je vais péter tout seul la plupart du temps.

Ben vas voir le résumé du match ST-RCT de cette saison sur le site off.

Si tu reviens me dire après ça qu'il fait pas de passes, je ne te ferais pas changer d'avis... et garderai mon avis pour moi.

Link to comment
koukourouznik

Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

Nous sommes en France, pour travailler l'intelligence situationnelle, toujours travailler en opposition...

Je reviens de l'entraînement des M15, cela fait la gueule lorsqu'un éducateur propose un travail technique. Il y a beaucoup de mentalités à changer...

Link to comment
Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

Nous sommes en France, pour travailler l'intelligence situationnelle, toujours travailler en opposition...

Je reviens de l'entraînement des M15, cela fait la gueule lorsqu'un éducateur propose un travail technique. Il y a beaucoup de mentalités à changer...

l'intelligence situationnelle c'est bien mais si tu sais pas comment passer le ballon ça ne sert plus à rien, c'est un bonus pas un prérequis...

Link to comment
Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

Nous sommes en France, pour travailler l'intelligence situationnelle, toujours travailler en opposition...

Je reviens de l'entraînement des M15, cela fait la gueule lorsqu'un éducateur propose un travail technique. Il y a beaucoup de mentalités à changer...

Au final, on a ni l'un (technique) ni l'autre (intelligence situationnelle).

Au fait, ca fait 9 ans que Skréla est DTN. Il est prévu un remplacement dans un avenir proche ou bien ce poste est comme la présidence de la fédé, il ne change que tous les 20 ans ?

Edited by Gabi
Link to comment
koukourouznik

Les moules s'accrochent aux rochers...

A savoir que maintenant le soucis majeur pour lui est de rattraper le manque de préparation vis à vis du jeu à 7. Perdre contre le Portugal en direct sur France 2 aux prochains J.O. semble commencer à l'empêcher de dormir. J'étais en août au CNR, et la DTN commençait tout juste à réfléchir à la possibilité de faire un diplôme fédéral jeu à 7.

Anticipation quand tu nous tiens....

Link to comment
Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

Nous sommes en France, pour travailler l'intelligence situationnelle, toujours travailler en opposition...

Je reviens de l'entraînement des M15, cela fait la gueule lorsqu'un éducateur propose un travail technique. Il y a beaucoup de mentalités à changer...

savoir faire une passe des 2 côtés, avoir un jeu au pied correct pour les 3/4 (à savoir quand jouer au pied), savoir comment percuter en étant porteur du ballon, tenir le ballon côté opposé au défenseur...ce sont des bases qui devraient être acquises en M15; afin que le jeu cadet-junior se concentre plus sur l'aspect tactique collective...mais ce n'est plus le cas.

j'ai des éducateurs qui passent le diplome actuellement en école de rugby ( de M9 à M13); il n'est question que de jeu de ligne, jeu collectif. Pas une ligne sur la technique de passe, changement d'appui, motricité en général...ne serait-ce qu'apprendre à jouer en levant la tête.

Link to comment
Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

On en a déjà parlé par ailleurs, mais certains mettent souvent les carences actuelles sur le dos de Bernie le dingue, alors que la politique de formation vient plutôt de la paire Skrela/Villepreux, les caciques de l'intelligence situationnelle, pour qui physique et technique doivent être des gros mots.

Link to comment

Il y a 3 ans au centre de formation du CO, les jeunes étaient évalués formellement 3 fois par saison sur leurs capacités physiques et jamais sur leurs qualités techniques. Si pas d'évolution ou régression, c'était la porte quasi-assurée en fin de saison.

Pour ce qui est des ateliers techniques, il n'y en avait qu'un seul par semaine, avants et 3/4 mélangés.

Link to comment
Le mélange des deux est fabuleusement toxique. Pour concéder l'impact réel de Skréla.

Je te le concède aussi, mais le fait de tout mettre sur le dos de Bernie en dédouanant les deux autres comiques est parfois pénible.

Link to comment
koukourouznik

Tout à fait. La politique de la DTN menée depuis 10 ans impactera encore 10 ans après... Un sélectionneur a un pouvoir de nuisance plus limité...

Link to comment
Pour en revenir aux skills, depuis que Skrela est à la DTN, ces derniers sont très déconseillés dans les formations des éducateurs.

Nous sommes en France, pour travailler l'intelligence situationnelle, toujours travailler en opposition...

Je reviens de l'entraînement des M15, cela fait la gueule lorsqu'un éducateur propose un travail technique. Il y a beaucoup de mentalités à changer...

savoir faire une passe des 2 côtés, avoir un jeu au pied correct pour les 3/4 (à savoir quand jouer au pied), savoir comment percuter en étant porteur du ballon, tenir le ballon côté opposé au défenseur...ce sont des bases qui devraient être acquises en M15; afin que le jeu cadet-junior se concentre plus sur l'aspect tactique collective...mais ce n'est plus le cas.

j'ai des éducateurs qui passent le diplome actuellement en école de rugby ( de M9 à M13); il n'est question que de jeu de ligne, jeu collectif. Pas une ligne sur la technique de passe, changement d'appui, motricité en général...ne serait-ce qu'apprendre à jouer en levant la tête.

J'ai cuisiné un peu mon fils hier pour en savoir plus, et voir jusqu'à quel point mon ressenti relevait du subjectif ou de la réalité.

Et bien on est en plein dans ce que nous décrit Koukou : pas du tout de travail technique de passe ou de pied par exemple, mais des ateliers placage, soutien au porteur de balle, position à adopter pour raffûter, etc... Il y a des choses utiles dans tout cela, mais la technique individuelle est le parent pauvre. Et une grande partie du travail se fait en opposition.

Et pour revenir sur les jeunes qui râlent quand on leur propose de faire de la technique, ça me fait halluciner.

Dans tous les autres sports que j'ai pratiqués (Volley, Hand, Basket), on avait des ateliers (appelons ça des skills) où dans un contenu ludique, on travaillait en fait la technique, voire technique et physique en même temps, il faudrait quand même que le fédé et les éducateurs se creusent un peu la tête, ça n'a rien de très compliqué.

Un exemple tout simple : au basket, on commençait les séances d'entrainement par ce qu'on appelait un "tour de France", concours de celui qui fait le plus vite le tour de la raquette en faisant des lancers au panier de divers endroits autour de celle-ci. En rendant l'exercice de plus en plus dur au fur et à mesure de la progression : interdiction de sauter, puis interdiction de toucher le panneau, puis interdiction de toucher l'anneau. En trois mois à ce régime, tout le monde avait une très bonne technique de lancer, et ça se ressentait sur la qualité de la passe.

Ca doit pas être bien compliqué de faire des petits concours de ce genre au rugby pour travailler la passe ou le jeu au pied...

Edited by Papalou
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...