Jump to content

Encore un toulonnais positif en finale !


jauzy19

Recommended Posts

Lewis-Roberts positif

Info L'Equipe : Eifion Lewis-Robert a été contrôlé positif après la dernière finale de Top 14.
Selon nos informations, le pilier international gallois Eifion Lewis-Roberts a été contrôlé positif à la morphine et à la pseudo-éphédrine, après la finale de Top 14 qui opposait le Stade Toulousain et le RCT, dont le pilier portait les couleurs à l'époque. L'analyse de l'échantillon B a confirmé la présence des produits précédemment cités dans les urines du joueur.

La présence de la morphine est probablement le résultat d'une prise de codéine - qui se métabolise en morphine - et fait penser à l'affaire Armitage. A la différence près que le joueur anglais avait bien précisé sur le PV de contrôle qu'il avait pris du Dafalgan codéiné à la pause. Rien de tel pour Lewis-Roberts, qui encourt donc une sanction allant d'un simple avertissement à deux ans de suspension s'il ne pouvait prouver que la prise du médicament n'avait pas pour but d'augmenter ses performances.

On peut cependant se demander pourquoi la contre-expertise du pilier, qui a rejoint Sale après cette finale, n'a été effectuée que sept mois après le prélèvement. Si une faute devait être avérée, le RCT pourrait également se poser des questions sur son staff médical.

http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Lewis-roberts-positif/350159#xtor=RSS-1


RCT = Rugby Chaudières Toulonnais

Edited by jauzy19
Link to comment

Non l'excuse ce sera la légitime défense pour raison de santé : "Monsieur le juge si j'avais été clean le grand méchant monstre samoan d'en face m'aurais peté les vertèbres cervicales, j'ai déjà dû me faire greffer un rétro par pitié monsieur le juge..."

Link to comment
Non l'excuse ce sera la légitime défense pour raison de santé : "Monsieur le juge si j'avais été clean le grand méchant monstre samoan d'en face m'aurais peté les vertèbres cervicales, j'ai déjà dû me faire greffer un rétro par pitié monsieur le juge..."

Ou alors : "Avec le forfait, de l'immense Hayman, il fallait le compenser par l'injection de produits afin de pouvoir rivaliser face au monstre Toulousain à 16 pattes" :stuart:

Link to comment

Magique :party::party:

Par contre vu la prestation de la melee toulonnaise ca ne sera pas difficile a l'avocat du RCT de prouver que non ce n'etait pas pour ameliorer ses performances :shaun:

Link to comment
Guest Tropico

2 mecs positifs au meme truc pour le meme match.

Mais bien sur ce n'est du qu'à un mal de tete et à la prise de dafalgan (3 boites) à la mi-temps.

C'est bien foutu, vive le receté de bernie.

Link to comment

En tous cas là on a quand même de forts soupçons sur la pratique d'un dopage organisé et généralisé au RCT. Saint-André doit tout de suite retirer tous les toulonnais de l'EDF car un positif en EDF ça la foutrait mal.

Link to comment

C'est quoi les negos pour l'amnistie d'Armitage??? MP si dossier sensible

Par contre il faudrait retrouver le msg de Bourrin mais a un moment il me semble qu'il avait parle d'un ancien preparateur ou toubib de l'Asm partit au RCT et qui justement n'etait pas tres tres propre parait-il

Link to comment

Quelqu'un sait combien de joueurs d'une même équipe sont contrôlés après un match ?



Dans le réglement de la LNR le chapitre "Lutte contre le dopage" fait 6 lignes !

Concernant les contrôles on a :

"Article 749

Les contrôles seront effectués conformément à la législation et à la réglementation en vigueur."

C'est hallucinant !

Link to comment
Allez Bourin viens nous parler de votre ancien osthéo et de pourquoi vous l'avez viré :P

Avec un peu de bol ils en controlent 2 ^^

Ancien osthéo qui va rejoindre le staff de l'EDF pour la tournée d'été...

Link to comment
ahahaha ... Énorme :party:

Cette fois-ci, quelle sera l'excuse, mal à l'ongle du pied droit ? :shaun:

Non c'était pour contrer l'épidémie d'Armitage...

Link to comment

Vu la déculottée de la mélée toulonnaise, heureusement que les pilars s'étaient dopés ! Sinon, Ils aurait pu finir paraplégiques !

Bref, ce dopage était donc, au pire, festif (toujours sympa un petit WE à Paris), au mieux une urgence sanitaire.

Link to comment

Ca jette un gros discrédit sur cette équipe toulonnaise, du moins sur les staff médical qui va servir de soupape de sécurité.

Un résultat positif à la codéine, ça arrive mais 2, c'est quand même plus du hasard. Et quand on pense comment l'affaire Armitage a été reculé puis ajournée puis déplacée puis blanchi...(le joueur pas ses narines) c'est au moins douteux :whistling: Maintenant on annonce un résultat de contre expertise positif 6 mois après les faits et surtout après que le joueur ait quitté les couleurs du RCT :whistling:

Link to comment

Donc en gros, récapitulons :

On a 2 joueurs Toulonnais pris avec le même produit dans le sang, lors du même match.

Sachant qu'il n'y a pas eu les 23 Toulonnais au contrôle antidopage, on peut avoir de très très gros soupçons sur un dopage généralisé et organisé au sein du club.

Désolé, mais c'est la vérité et à un moment donné, faut se poser les vraies questions et y appliquer les sanctions adéquates.

J'aurais aimé que les 23 Toulonnais se fassent contrôle le soir de la finale. Juste pour rire.

Tout ce qu'on sait c'est qu'on a eu 2 joueurs pris et que les 23 n'ont pas été sélectionnés pour le contrôle.

Euh .... ça commence à sentir très mauvais tout ceci. A condition, bien entendu, que le Rugby français fasse en sorte de punir ces pratiques illégales.

En tout cas, aucune clémence, j'espère !
On s'est foutu de Contador et de sa viande contaminée : Au final : 2 ans (dont une partie rétroactive).
Les Toulonnais peuvent me sortir l'excuse qu'ils veulent, cela doit être sanctionné aussi durement qu'ailleurs.
Et si on est dans un dopage organisé ... rétrogradation du club assortie d'une sanction financière. That's all !

Edited by Glorin
Link to comment
j'attend avec impatience le commentaire de mourad

Et de Bernie. Car Bernie a toujours dit qu'il virerait sur le champ le moindre mec dopé...

Indépendamment du fait que ce soit le RCT ou la finale contre le ST, je trouve ca bien qu'enfin, quelques cas de dopage commencent à sortir dans le Top14. Parce que bon, je ne suis pas dupe, je ne pense pas que le dopage dans le rugby ne concerne que 2 joueurs pros et/ou un seul club et/ou un osthéo isolé ou que sais-je encore.

Edited by Gabi
Link to comment
Donc en gros, récapitulons :

On a 2 joueurs Toulonnais pris avec le même produit dans le sang, lors du même match.

Sachant qu'il n'y a pas eu les 23 Toulonnais au contrôle antidopage, on peut avoir de très très gros soupçons sur un dopage généralisé et organisé au sein du club.

Désolé, mais c'est la vérité et à un moment donné, faut se poser les vraies questions et y appliquer les sanctions adéquates.

J'aurais aimé que les 23 Toulonnais se fassent contrôle le soir de la finale. Juste pour rire.

Tout ce qu'on sait c'est qu'on a eu 2 joueurs pris et que les 23 n'ont pas été sélectionnés pour le contrôle.

Euh .... ça commence à sentir très mauvais tout ceci. A condition, bien entendu, que le Rugby français fasse en sorte de punir ces pratiques illégales.

En tout cas, aucune clémence, j'espère !

On s'est foutu de Contador et de sa viande contaminée : Au final : 2 ans (dont une partie rétroactive).

Les Toulonnais peuvent me sortir l'excuse qu'ils veulent, cela doit être sanctionné aussi durement qu'ailleurs.

Et si on est dans un dopage organisé ... rétrogradation du club assortie d'une sanction financière. That's all !

Tu sais si l'on s’intéressait au dopage et à "son organisation" au sein de tous les clubs du top 14, j'ai bien peur que 14 soient relégués.

Le rugby Français fermera donc les yeux.

Link to comment
Tu sais si l'on s’intéressait au dopage et à "son organisation" au sein de tous les clubs du top 14, j'ai bien peur que 14 soient relégués.

Le rugby Français fermera donc les yeux.

Effectivement, si aucune suite n'est donnée à cette "affaire" il est fort à parier que ce soit pour éviter que la quasi totalité des acteurs soient jetés en pature

Edited by Uderzo
Link to comment
Tu sais si l'on s’intéressait au dopage et à "son organisation" au sein de tous les clubs du top 14, j'ai bien peur que 14 soient relégués.

Le rugby Français fermera donc les yeux.

C'est pas faux ...

Link to comment

On devrait changer de produits parce que notre mêlée, elle a explosée :stuart:

Sinon, il ne faut pas se leurrer, vous croyez qu'il se passe quoi dans chaque club ? Comment il font pour tous devenir des golgoths ?

Rappelez-vous de Castaignède, il avait un cou plus gros que sa tête. Ne me dîtes pas que vous croyiez que c'était juste la muscu. Maintemant, il doit faire 60 kg.

Le dopage est organisé dans tous les clubs et tout ça sous la passivité des autorités fédérales.

On devrait faire comme dans le cyclisme : faire le ménage et distribuer de lourdes sanctions.

Après ne vous enflammez pas trop en balançant que toute l'équipe était chargée. Vous n'en savez rien .

Edited by tropézien
Link to comment

L'apprendre maintenant est ridicule... 8 mois après. Ca sent quand même l'étouffement... ça pue même.

Pour tout vous dire, je suis bien content qu'on l'ai perdue cette finale. Je n'aurais pas supporté de l'avoir gagnée dans ces conditions.

SI les faits sont avérés le club et les joueurs en question doivent prendre cher. Touchons au portefeuille mais à coup de centaines voire millions d'€.

Link to comment

Toute façon, vu les monstres que deviennet les joeuurs de rugby, je n'arrive pas à me persuader qu'ils ne prennent rien... Et il en va de même pour les footeux.

Link to comment
En tout cas les Toulousains ont aussi été controlés sur ce match et n'étaient pas positifs.

Eux.

Ou alors on est plus malin.

Encore une fois, on se doute bien que ca se charge allegrement dans le rugby pro (et même semi-pro). Je suis content qu'on commence à en choper.

Link to comment

J'aimerai bien que certains expliquent ce qu'ils entendent par se charger car j'ai l'impression que juste parce que les joueurs sont des golgoths physiquement ils sont charges...aux dernieres nouvelles les proteines, whey, Bcaa etc ne sont pas interdit, ca aide a prendre de la masse mais pas a courir plus vite au contraire.

Alors ok dans 10 ans ils auront tous les reins et le foie de flingues.

Il faudrait plutot s'interroger sur ce qu'ils prennent pour recuperer, augmenter les capacites pulmonaires, vasculaires ou je ne sais quoi et ca ce n'est pas le genre de truc qui te font prendre 15kg de muscles.

Attention je ne dis pas que le dopage n'existe pas ds le rugby mais attention a ne pas tout melanger non plus

Link to comment
En tout cas les Toulousains ont aussi été controlés sur ce match et n'étaient pas positifs.

Eux.

Bah, on peut dire ça à l'heure actuelle.

Vu que des trucs sortent huit mois après le match, qui peut se dire à l'abri...

Link to comment
Guest Tropico
Bah, on peut dire ça à l'heure actuelle.

Vu que des trucs sortent huit mois après le match, qui peut se dire à l'abri...

Jusqu'ici ça va mais c'est vrai que je pige mal ces délais.

Link to comment
Jusqu'ici ça va mais c'est vrai que je pige mal ces délais.

Bah il me semble que peu ou prou, les produits dopants sont toujours les mêmes... ce sont les produits masquants qui évoluent et la triche a toujours un temps d'avancesur le sujet.

Aujourd'hui, on peut détecter des produits qu'on ne pouvait pas détecter y'a 8 mois

Link to comment
Jusqu'ici ça va mais c'est vrai que je pige mal ces délais.

c'est pour moi une forme de prescription morale.

imaginez que les deux cas soient sortis en meme temps. C'etait la fin pour le RCT.

autr possiblilité.

comme par hasard depuis, 1 mois le RCT est à la rue, alors qu'en novembre et decembre on aurait dit une equipe d'avions.

ca sent le gros coup de comm. "on va tester tous nos joueurs, rendre le resultat public. vous alez voir, nous sommes propres...bla bla bla..."

Link to comment
En tout cas les Toulousains ont aussi été controlés sur ce match et n'étaient pas positifs.

Eux.

Lance Armstrong non plus....

Link to comment

Le RCT a du mal à y croire au dopage supposé de Lewis-Roberts

Six mois après le cas de suspicion de dopage de Steffon Armitage -finalement blanchi-, le RCT doit faire face à un deuxième cas similaire.

Selon le quotidien L'Equipe, qui a révélé l’information jeudi matin, le pilier gallois Eifion Lewis-Roberts (aujourd'hui à Sale, première division anglaise) aurait été convaincu de dopage lors de la finale du Top 14, le 9 juin 2012.

L'analyse de l’échantillon B, effectuée le 16 janvier dernier au laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry, aurait confirmé la présence de morphine et de pseudo-éphedrine dans les urines du joueur.

«Ca me surprendrait mais si c’est vrai, je serais déçu par l’homme, a commenté Bernard Laporte aujourd'hui en conférence de presse. J’ai passé sept mois avec lui (le manager était arrivé en cours de saison, Ndlr) et j’ai beaucoup d’admiration pour le joueur. Il a fait beaucoup d’efforts pour perdre du poids, être en forme et nous amener quelque chose.»

«On a découvert ça. Je ne crois pas que ce soit un garçon qui se dope. Il a dû prendre un produit pour calmer une douleur. C’est quelqu’un de distrait... ça me surprend. C’est comme si on me disait que Philippe Saint-André (le sélectionneur de l’équipe de France, Ndlr) prenait de la marijuana...», a indiqué pour sa part le président Mourad Boudjellal.

Eifion Lewis-Roberts encourt une sanction allant du simple avertissement à deux ans de suspension.

http://www.varmatin.com/toulon/le-rct-a-du-mal-a-y-croire-au-dopage-suppose-de-lewis-roberts.1128972.html



Attitude minable de Laporte une fois de plus. Alors Armitage toujours au club a été défendu bec et ongle mais là on sent bien que Lewis-Roberts parti il va se faire défoncer en beauté, la tête de turc idéale du système.

Edited by jauzy19
Link to comment

Lewis-Robert, avec un nom comme ça, fallait bien que ce soit une histoire fantastique.

Il doit voir des lapins trotiner sur le terrain en regardant leurs montres.

je ne vois qu'une chose, sa femme se prénomme Carole

  • Upvote 1
Link to comment

17h30 ... toujours rien sur Rugbyrama.

Dites-moi, faudrait les réveiller un peu, non ?

Quant à la réaction du duo toulonnais. Bien sûr, les deux rigolos lâchent le joueur et bien sûr, s'il a pris un truc, c'est dans son coin et sans l'accord du staff médical.

Ils nous prennent pour des guignols mais comme le monde du rugby est naïf en terme de dopage, cela passera crème !

Link to comment

C'est toujours les mêmes défenses :

- un oubli

- une imprudence

- un but festif

- une erreur du medecin du club

- un truc contre son gré (un aliment contaminé par exemple)

Vu qu'il n'est plus au club, Laporte choisit l'imprudence donc la crême non déclarée pour les hémorroides ou le médoc contre un mal de tête ou ce que vous voulez.

Edited by Gabi
Link to comment

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2012-2013/mourad-boudjellal-%28toulon%29-je-ne-crois-pas-que-eifion-lewis-roberts-soit-un-garcon-qui-se-dope_sto3623150/story.shtml

"Cette fois, l’affaire ne touche pas un joueur du club. Car Lewis-Roberts a regagné les rangs de son ancien club de Sale, qui évolue au sein du Premiership anglais."

Quelle bande de guignols :party: :party: :party: :party: .

Roberts, n'était pas Toulonnais le soir de la finale et du contrôle antidopage ? :party: :party: :party: :party:

Non, bien sûr. Le rugby français est propre. Y'a aucun dopage, si un rugbyman se dope, il doit forcément évoluer à l'étranger :stuart:

Edited by Glorin
Link to comment
C'est toujours les mêmes défenses :

- un oubli

- une imprudence

- un but festif

- une erreur du medecin du club

- un truc contre son gré (un aliment contaminé par exemple)

Vu qu'il n'est plus au club, Laporte choisit l'imprudence donc la crême non déclarée pour les hémorroides ou le médoc contre un mal de tête ou ce que vous voulez.

Ou alors il a bouffé la veille chez Spanghéro

http://www.liberation.fr/economie/2013/02/14/lasagne-au-cheval-spanghero-savait-selon-hamon_881844

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...