Jump to content
tire-bouchon

ProD2 saison 2018/2019

Recommended Posts

tire-bouchon

Vu l' équipe de gestionnaire qui arrive à la tête du BO, un bail de 30a avec une municipalité ou un échange de billes dans une cours de récré, c'est la même chose.

Reluquer un peu les CV de l' équipe et vous allez être servi.

A commencer par ce qui sert de haut-parleur au grand patron ( dans le sens plein du terme).

http://institutdeslibertes.org/

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Aujourd'hui.

Grand combat de boxe au Parc d' Aguiléra.

Je suis scotché au transistor avec tout mon village.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

et voilà.

Bon maintenant il s' agit de savoir si le siège du BO va être transféré à Hong-Kong.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Bon, ben voilà. Le BO reste en ProD2

Tout le monde est content. Surtout G.Quésada et les joueurs qui vont pouvoir exercer leur métier en toute sérénité financière.

Les sous sont là et S.Blanco, celui qui nous a précipité dans le gouffre, est toujours là aussi.

Les supporters n' ont pas l' air de lui en vouloir et je dirais même qu' ils s' en foutent royalement, du moment que le plat de lentille est avancé.

Nous verrons dans la durée si Gave le financier à le souffle aussi long que le regretté S.Kampf.

 

Alors dernière question, a laquelle aucun ravis ne semble vouloir répondre.

Pourquoi Charles Gave (par progéniture interposée) s' intéresse t'il autant au Rugby (monde auquel il avoue ne rien connaître) et à Biarritz en particulier  alors qu'il avait mis un pied à l' UBB, club d'une ville qui a le vent en poupe (et c'est peu de le dire )?

Mourad on sait. Son amour fou pour le RCT.

Altrad on sait. Il a fait du MHR sa régie publicitaire.

Jacky on sait. Il a fait construire une énorme salle de spectacle, où on joue au rugby quand elle est libre.

 

Mais Gave qui est un pur financier et animateur d'un think-tank ultra libéral. je ne vois pas.

Comme on dit. Wait and see.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
txuri gorriak

Louis Gave a dit qu il ne s interessait pas au rugby?

 

Un club à hong kong, 10% à l UBB pour un mec qui n en a rien à foutre c est pas mal.

 

Apre, je pense qu il a un intérêt. Deja, et quoiqu on en dise, le BO et Biarritz, sont un formidable moyen de communication,il va faire connaitre son fonds d investissement, et il va bien trouver un ou 2 presidents de club pour y investir. 

 

Pour Blanco, il sera largement mis sous tutelle s il revient, Gave ayant bien faite comprendre qu il n est pas SK.

Par contre au niveau relation client, ca sera un bon commercial s il trouve une place

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 35 minutes, txuri gorriak a dit :

 

Par contre au niveau relation client, ca sera un bon commercial s il trouve une place

Pour le coup, on se demande comment il n' a pas pu vendre l' image BO durant sa Présidence, avec un portefeuille comme S.Kampf à ses côtés.

Il a surtout vendu, plus ou moins bien, SES affaires à lui.

On en reparlera.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gaspacho31
Il y a 2 heures, tire-bouchon a dit :

Pour le coup, on se demande comment il n' a pas pu vendre l' image BO durant sa Présidence, avec un portefeuille comme S.Kampf à ses côtés.

Il a surtout vendu, plus ou moins bien, SES affaires à lui.

On en reparlera.

 

   A bientôt en TOP14 si nous réussissons à nous y maintenir!:smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 3 heures, txuri gorriak a dit :

Un club à hong kong, 10% à l UBB pour un mec qui n en a rien à foutre c est pas mal.

et voilà!

Mise au point et expulsion en douceur.

 

Alain Marti a aussi apporté une précision concernant Louis-Vincent Gave, repreneur du BiarritzOlympique et son actionnariat au sein de l'UBB : "Louis-Vincent Gave est venu le voir dès qu'il a pris la décision de reprendre le BO. Il m'a prévenu depuis mars. Et il était clair entre nous que dès lors qu'il rentrait de manière majoritaire au BO, il sortirait de l'UBB. Cela n'est pas encore finalisé. Mais j'insiste sur le fait que nous avons une relation très amicale avec Louis-Vincent. Et cela n'a pas de conséquences très importantes pour l'UBB. Et c'est une bonne nouvelle pour le BO. L'UBB a en aussi profité pour dévoiler le maillot de la saison 2018-2019."

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

le BO c' est comme Radio Andorre.

Quand y en a plus, y en a encore.

 

Le bordel sans fin. On devrait prendre Bill Murray comme mascotte.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Colza Nostra

Murray Bill from Toulon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
txuri gorriak

Le BO officiellement sauvé. Les 3 millions sur le compte en banque ont fait la diff.

 

On va pouvoir reparler sport en esperant que les nouveaux proprio assainissent enfin les finances

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

On remerciera Blanco pour avoir donné un coup de main à la réunion avec la Dngac, aprés tout, avoir creuser sans fatigue 10 années de déficit ça valait bien ça.

Maintenant attendons sereinement le nouvel organigramme pour voir où il va être planqué.

Cherchez Sergio

ou-est-charlie_5217045.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 35 minutes, txuri gorriak a dit :

Le BO officiellement sauvé. Les 3 millions sur le compte en banque ont fait la diff.

 

On va pouvoir reparler sport en esperant que les nouveaux proprio assainissent enfin les finances

Qui a filé le pognon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
txuri gorriak

Les nouveaux proprio, tu suis pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 1 minute, txuri gorriak a dit :

Les nouveaux proprio, tu suis pas...

Non puisque je te pose la question. 

Qui sont les nouveaux proprios ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

La famille Gave. Financiers basés à Hong-Kong.

Le père Charles Gave (voir Google pour être renseigné) délègue à son fils Jean-Louis le monde sportif.

Les Gaves étaient actionnaires à l' Ubb (10%) mais viennent de se faire virer (poliment) depuis la prise de participation au BO.

On ne sait trop pourquoi le BO intéresse la Holding Gave. L' appât du fric certainement.

L' avenir nous le dira, bien qu' à mon avis ce n' est pas le côté sportif qui décidera de leur implantation à long terme sur la côte basque.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46
Il y a 3 heures, tire-bouchon a dit :

La famille Gave. Financiers basés à Hong-Kong.

Le père Charles Gave (voir Google pour être renseigné) délègue à son fils Jean-Louis le monde sportif.

Les Gaves étaient actionnaires à l' Ubb (10%) mais viennent de se faire virer (poliment) depuis la prise de participation au BO.

On ne sait trop pourquoi le BO intéresse la Holding Gave. L' appât du fric certainement.

L' avenir nous le dira, bien qu' à mon avis ce n' est pas le côté sportif qui décidera de leur implantation à long terme sur la côte basque.

Effectivement, il y a le côté culinaire qui entre en jeu.

Ils veulent conquérir le marché du foie gras, et c'est le dernier de la fratrie qui s'occupera de ce domaine : Sam Gave.  :yOH:

 

Edited by capitole46
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Ben voilà.

L’organigramme est tout chaud.

https://www.francebleu.fr/sports/rugby/pro-d2-le-biarritz-olympique-presente-sa-nouvelle-organisation-et-ses-recrues-1531316863

 

Les proprios Gave sont aux commandes. Le père, le fils, la fille trustent les manettes et une marionnette Aldigé.

S.Blanco est relégué chez les socios. Suspense:  Va t'il payer sa cotisation !

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle

Je ne sais pas où mettre cet article du Midol sur Tedder, comme il est prêté en D2 à Bayonne, je le met ici, c'est intéressant je trouve :

 

À la relance
Tristan Tedder - Demi d’ouverture de Bayonne Prêté par Toulouse, il débarque dans l’optique de gagner du temps de jeu, après une année difficile.

Par Pablo ORDAS

 

Lorsque Tristan Tedder est arrivé à Toulouse, en juillet 2016, sa jeune carrière ne faisait que démarrer. Il venait de fêter son vingtième printemps, comptait déjà huit matchs avec l’équipe première des Sharks et avait tapé dans l’œil de Fabien Pelous. « Au début, je lui ai dit non car toute ma famille et mes potes sont en Afrique du Sud. Mais j’ai beaucoup réfléchi et j’ai finalement choisi de venir en France », se souvient-il. Deux ans plus tard, en manque de temps de jeu chez les Rouge et Noir, il a fait le choix de rejoindre l’Aviron cet été, sous la forme d’un prêt. Il faut dire que, depuis ses premiers pas sur le sol français, Tedder n’a disputé qu’un seul match de Top 14. « Quelque part, il attendait autre chose. Psychologiquement, ce fut un peu compliqué : il pensait rentrer dans l’effectif pro. Il s’entraînait avec eux mais n’a pas trop joué », explique Éric Artiguste, ancien entraîneur des espoirs du Stade. « Oui, c’était un peu frustrant de n’être qu’avec les espoirs, poursuit l’intéressé. Je n’ai pas beaucoup joué mais j’espère que ce sera différent cette saison. »

 

l’atout de la polyvalence

Clairement, le Sud-Africain, qui a subi l’an dernier l’éclosion de Romain Ntamack en plus de trois blessures, arrive sur la côte basque avec une féroce envie de se montrer. C’est ce qui l’anime. « Je veux jouer le plus de matchs possibles. Chaque rugbyman veut évoluer au maximum avec les pros. Je suis jeune, j’ai beaucoup à apprendre. J’accepte ça, je ne suis pas le meilleur joueur du monde. Parfois, je ferai des fautes mais je veux jouer un maximum. Pour moi, cette saison est la plus importante de ma jeune carrière. »

Pour faire sa place dans l’effectif ciel et blanc, le garçon, décrit par Éric Artiguste comme « très besogneux » et qu’il faut « plus freiner que pousser », tentera de faire valoir ses qualités. Ce dernier, arrivé à Bayonne en même temps que Tedder pour occuper le poste de consultant de la défense, décrit son jeune joueur ainsi : « C’est un mec qui aime bien le jeu et un bon défenseur. C’est surprenant, par rapport à son gabarit, mais il casse souvent la ligne. C’est un buteur très correct jusqu’à 40-45 mètres. S’il doit améliorer un domaine, c’est dans son jeu au pied de déplacement où il n’est pas hyper puissant. » Capable d’évoluer à l’ouverture, à l’arrière, voire au centre, c’est avec le numéro 10 dans le dos qu’il souhaite faire sa place. « Ce que j’aime à l’ouverture ? Tu es le patron du jeu. C’est toi qui annonce tout, qui choisis toutes les combinaisons. Les gens t’écoutent. Le rôle d’ouvreur est dur car si le jeu est mauvais, c’est de ta faute. Tu as des responsabilités et j’aime bien en avoir… », annonce-t-il dans un français de qualité.

 

Connexion Toulousaine

Teddy Tedder a retrouvé quelques têtes connues dans son nouveau club : les ailiers Rémy Baget et Maxime Marty ont également rallié l’Aviron cet été, en provenance du Stade toulousain. Comme éric Artiguste, donc. « C’est super d’être avec mes anciens coéquipiers », savoure le garçon qui a débuté le rugby à 5 ans, dans son jardin, accompagné de son père. « C’est mieux d’avoir déjà des potes quand tu arrives dans un club. Les premières semaines sont compliquées quand tu ne connais personne. C’était très important d’avoir Rémy (Baget) ici. Depuis mes débuts à Toulouse, nous avons rapidement sympathisé. Il m’a beaucoup aidé avec la nouvelle équipe, les combinaisons… éric, lui, était mon entraîneur à Toulouse. Je le connais très bien. On fonctionne bien ensemble. Il me comprend, je le comprends. » Ce même Artiguste croit au potentiel de son jeune ouvreur : « Je reste persuadé que c’est un gamin qui peut prétendre à jouer à ce niveau-là. Après, ce que je vois, c’est que beaucoup de joueurs ont du potentiel au club. Je découvre les jeunes, il y a un bon niveau ! Tristan sort d’une saison difficile, il faut qu’il bosse. Il a des qualités. à lui de les montrer ! »

  • Thanks 6
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Comme disait P.Desproges: Rions un peu en attendant la mort!

Voici ce que nous trouvons sur le forum des supporters Biarrots (Gambas.com)

Une petite référence au think tank  ultra-libéral de Charles Gave, le repreneur (le vrai) du BO.

http://institutdeslibertes.org/nouvelles-breves-du-front/

 

avec un passage délirant.

Dans ma vie professionnelle (Gavekal Research), je vais lancer cet automne un système de recherche sur les marchés financiers qui va regrouper mon expérience d’économiste, l’intelligence artificielle et l’étude des comportements.Les résultats sont très intéressants et j’attends avec une grande curiosité la réaction de nos clients

Et enfin, comme je me sens un peu désœuvré, j’ai accepté de prendre la vice-présidence du Biarritz olympique avec nos courageux amis:lol:), Jean-Baptiste Aldigé, Matt Clarkin et Jack Isaac.Et aussi des membres de l’Idl (Jean -Jacques Netter et Emmanuelle (sa fille) siégeant au conseil), le club étant géré par mon fils Louis.

Et pourquoi donc ?

Parce que la France ne s’en sortira qu’en revenant aux valeurs du sport en général et du Rugby en particulier ( :chuis: ). Le Rugby est ce qui se rapproche le plus de la guerre:huh: ) : celui qui porte le ballon (le drapeau) est devant (faut lui rappeler que le drapeau au rugby on le refile à celui qui est derrière :rolleyes:)toute son équipe et tous sont prêts à se sacrifier pour que ce porteur puisse rentrer en « terre promise » comme le disait Roger Couderc

Le BO est l’un des plus vieux et des plus titrés clubs de France et d’Europe ( ???). Le laisser mourir eut été criminel, un peu comme de laisser la Cathédrale de Chartres à l’abandon (:ninja: ).Et donc, nous avons décidé de nous porter à son secours et cela risque de nous ne prendre pas mal de temps. Peut-être vais-je demander aux lecteurs de l’IDL de nous soutenir  (ha! un crow fouding va être mis en route ?)dans ces efforts. Nous sommes au début d’une aventure qui va durer des années, et nous comptons sur tout le soutien du pays basque, terre d’hommes forts s’il en fut.

Pour un homme de 75 ans, tout cela ne me parait pas très raisonnable, mais la Bible, encore elle, dit ( :crying: )qu’entre zéro et vingt ans, un homme doit apprendre, de vingt à soixante ans, il doit produire, et après, il doit rendre, c’est-à-dire aider.

Je ne fais que ce que je dois faire, ce qui prouve que je suis libre et je remercie tous les jours de pouvoir le faire.

Je sens venir une saison hilarante.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cyril

C'est du lourd là !

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Il a besoin de consulter le financier évangéliste. 

1%20(27).gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Colza Nostra
4 minutes ago, tire-bouchon said:

Il a besoin de consulter le financier évangéliste. 

 

 

Il devient biarrot.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

j' aimerais bien que les Biarrots ne deviennent pas Gaveux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×