Jump to content

TN6 2019 : Irlande - France dimanche 10/03/2019 à 16h


Raphaelle

Recommended Posts

rebop75
il y a 2 minutes, brayaud's a dit :

 

je vois surtout un effectif rodé comme un coucou suisse d'un côté, et une équipe qui en est à son 2e match ensemble, de l'autre.

c'est ça qui me fait peur.

 

ils prévoient de la pluie et du vent

ça va être gai

Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a 32 minutes, brayaud's a dit :

 

je vois surtout un effectif rodé comme un coucou suisse d'un côté, et une équipe qui en est à son 2e match ensemble, de l'autre.

c'est ça qui me fait peur.

 

Moi, c’est plutôt Moustache qui me fait peur ...

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Un  coucou suisse...un coucou suisse...une godasse dans la gueule et il re-rentre vite fait le piaf.

 

J' ai bien peur qu'on gagne demain.

Edited by tire-bouchon
Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, tire-bouchon a dit :

Un  coucou suisse...un coucou suisse...une godasse dans la gueule et il re-rentre vite fait le piaf.

 

J' ai bien peur qu'on gagne demain.

 

Et pour le match de dimanche tu vois quoi?

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

On va les prendre sur les fondamentaux.

 

PS: je me fais rigoler tout seul.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
GuyNess

Nous, la source d'inspiration de papy Moustache, quand tu vois ce qu'on a pris au Leinster

y a de quoi être inquiet. 🙄

Link to post
Share on other sites

http://sport24.lefigaro.fr/rugby/6-nations/actualites/coach-passe-par-l-irlande-regis-sonnes-decrypte-son-rugby-947935

 

Coach passé par l’Irlande, Régis Sonnes décrypte son rugby

Par Philippe Kallenbrunn

 

Par notre correspondant à Toulouse

De guerre lasse, Régis Sonnes, l’anticonformiste, a claqué un jour la porte du rugby professionnel. À l’été 2016, il quitte le club de l’Union Bordeaux-Bègles, dont il est l’un des entraîneurs, pour s’établir, avec femme et enfants, à Bandon, une petite ville rurale du comté de Cork. L’ancien troisième ligne, triple champion de France avec le Stade Toulousain (1994, 1995, 1997), y dirige les jeunes rugbymen de la Grammar School et l’équipe locale de joueurs amateurs, qu’il initie, en fier Landais, au port du béret comme au jeu à la main issu de la tradition montoise. Deux ans plus tard, il cède aux appels du pied de Didier Lacroix, devenu président des Rouge et Noir, et replonge dans le bain du Top 14 dans la Ville rose, le Stade Toulousain caracolant depuis lors en tête du championnat.

» LIRE AUSSI - Dupont, Ntamack, Ramos : même pas peur !

«J’ai eu la chance d’arriver au bon endroit au bon moment, dans la dynamique de la saison dernière, minimise-t-il. Le staff a trouvé son équilibre et Ugo (Mola) en prend le leadership. Je ne fais que participer à ce collectif et, au moins, je n’empêche pas son évolution. Avec les joueurs, j’essaie d’avoir une relation sincère. Je considère beaucoup les hommes. C’est d’ailleurs ce que je disais encore l’année passée, au "college" irlandais : "Travaillons sur les hommes, les bons hommes feront des bons joueurs."» Dans son baluchon, Sonnes ramène d’Irlande des amis pour la vie et les enseignements d’une approche bien différente des joies de l’ovale.

Optimisation d'un nombre limité de licenciés

«Je suis par nature assez rigoureux, limite psychorigide, raconte le coach âgé de 46 ans. Mais, avec des amateurs qui ne s’entraînent que deux fois par semaine, sans jamais savoir combien de joueurs pourront venir à celui du mercredi, cela m’a obligé à développer ma capacité d’adaptation dans l’élaboration des séances. J’ai appris à cibler vraiment les besoins. Avant, je partais du principe qu’il fallait participer à l’entraînement pour pouvoir jouer, comprendre ou avancer. J’ai maintenant plus de recul par rapport à cela.» Il s’est surtout imprégné du rugby irlandais, à la source. «Ils arrivent à optimiser un nombre réduit de licenciés par rapport à nous pour sortir une équipe incroyable, constate-t-il. C’est tout un programme national qui est élaboré par la fédération, puis passe par les régions et les clubs. Il y a une logique, un suivi dans la formation, qui profite à l’équipe nationale.»

«Comme les Irlandais répètent des schémas qu’ils connaissent par cœur, ils mettent une énorme intensité»

Régis Sonnes

À la Grammar School, le Toulousain collabore ainsi avec les émissaires du Munster. «Ses nombreux entraîneurs sont dispatchés dans la région et viennent superviser les matchs des "colleges", détaille-t-il. Ils détectent dans les clubs. J’ai moi-même signalé deux ou trois joueurs qui me semblaient avoir un gros potentiel. Des groupes de travail sont ensuite organisés, y compris pour la préparation physique. Tous les lundis, par exemple, un groupe de joueurs de première ligne âgés de 14 à 18 ans se réunit à Limerick et à Cork. Ils répètent des positions techniques avec les spécialistes du Munster. Cela existe aussi pour les trois-quarts, pour les demis de mêlée, avec des travaux spécifiques sur les passes, le jeu au pied… L’été, ces joueurs, répartis par catégories d’âge, suivent un mois et demi de stage de sélection. Au niveau du rugby, en revanche, nous faisions ce que nous voulions. Sur le mouvement général et la stratégie, il n’y avait pas de consignes particulières. »

Maîtrise des émotions

Cette saison, le Stade Toulousain a ferraillé contre le Leinster en Champions Cup. Victorieux à l’aller (28-27), il a été nettement battu au retour (29-13) par la province qui compte de nombreux internationaux. «Globalement, on connaît les schémas de jeu qu’ils appliquent, même si les Irlandais sont aussi capables de mouvements surprises, glisse Sonnes. Ils sont costauds, hyper précis dans ce qu’ils font, avec des joueurs clés expérimentés, intelligents, qui jouent juste en lisant bien les situations. Et comme ils répètent des schémas qu’ils connaissent par cœur, ils mettent une énorme intensité.»

Dimanche, à l’Aviva Stadium de Dublin, six Toulousains en découdront contre le XV de Trèfle, dont les jeunes Ntamack (19 ans), Dupont (22 ans) et Ramos (23 ans). «C’est bien pour le club, assure-t-il. Ils vont progresser dans la maîtrise de leurs émotions, dans leur lucidité à certains moments importants. Cet enrichissement personnel, je l’espère, nous aidera ensuite dans nos matchs couperets.»

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Neophyte

Pour qui a connu l'efficacité fédérale irlandaise, le retour en France doit être une expérience sidérante. 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
olivier11
Il y a 6 heures, Joco a dit :

Même si c'est difficilement quantifiable j'ai quand même l'impression que Sonnes c'est la super bonne pioche de Lacroix l'été dernier, d'un point de vue rugbystique évidemment mais aussi humain. Je crois qu'il avait déjà laissé d'excellents souvenirs à l'UBB.

Là il s'occupe des avants et de la défense non?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
BOURRIN

Ah quand même vous commencez à ouvrir les yeux !!!!!!

 

Manque plus qu'à les ouvrir pour Mola .

Link to post
Share on other sites
Gabi
Il y a 7 heures, Joco a dit :

«J’ai eu la chance d’arriver au bon endroit au bon moment, dans la dynamique de la saison dernière,

Et allez, encore un gros tacle contre le RCT. Il ne peut pas s'empêcher. :close:

Mourad va encore devoir l'insulter. :unsure:

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
le corse
il y a une heure, floflodu31 a dit :

 

Ça va changer des choses au niveau jeu de pied haut ça, Kearney étant peut être le meilleur du monde dans ce domaine là.

 

Larmour en revanche est meilleur offensivement avec des appuis de feu.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Papalou
il y a 6 minutes, Beau-jeu-laid a dit :

Heureusement y a Basta

 

C'est dans la poche.

Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

Bien Ramos 😉

 

Link to post
Share on other sites
Beau-jeu-laid

Larmour à toujours été un arrière Mr Galthier...

Vous faites un des plus beaux métiers alors mettez vous au niveau 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

C'est pas l'ailier qui doit couvrir ?

Link to post
Share on other sites
Neophyte
1 minute ago, Pat@ said:

C'est pas l'ailier qui doit couvrir ?

 

S'il couvre, il ne ferme pas l'aile sur la montée irlandaise. Je ne sais pas... 

Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais

Y"a pas en avant ?

@Raphaellenon, mais comme le stade peut etre couvert je pense que la pelouse est parfaitement entretenue 😉

 

Link to post
Share on other sites
Raphaelle
il y a 1 minute, Bertrand d'Aubais a dit :

Y"a pas en avant ?

@Raphaellenon, mais comme le stade peut etre couvert je pense que la pelouse est parfaitement entretenue 😉

 

On dirait vraiment une moquette ! Pourtant il pleut en Irlande . Quand on voit les pelouses de Toulouse ou de Brive. ....

Link to post
Share on other sites
BOURRIN

Il est où RAMOS sur l’essai Irlandais ?

Link to post
Share on other sites
Gabi

Nos avants n'y sont pas du tout pour l'instant. Va falloir qu'ils rentrent vite dans le match.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bertrand d'Aubais a dit :

Y"a pas en avant ?

@Raphaellenon, mais comme le stade peut etre couvert je pense que la pelouse est parfaitement entretenue 😉

 

 

L’Aviva ne se ferme pas... leur pelouse est juste parfaite comme toutes celles des britanniques.

Link to post
Share on other sites
olivier11
il y a 2 minutes, BOURRIN a dit :

Il est où RAMOS sur l’essai Irlandais ?

Il suit le coup de pied qu'il vient de taper peut être?

Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais
il y a 3 minutes, Raphaelle a dit :

On dirait vraiment une moquette ! Pourtant il pleut en Irlande . Quand on voit les pelouses de Toulouse ou de Brive. ....

C'est un gazon hybride en rouleau 😉

Link to post
Share on other sites
BOURRIN
il y a 1 minute, Neophyte a dit :

Pourquoi le pied, Gael ? 

La faute à LOPEZ .

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, BOURRIN a dit :

Il est où RAMOS sur l’essai Irlandais ?

 

Il a suivi son coup de pied initial... ce n’était pas à lui de couvrir après.

Un peu de mauvaise foi mon cher Bourrin... 😉

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
strangler

Bonne dextérité de Basta qui a pris quelques gifles.

Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 3 minutes, BOURRIN a dit :

Il est où RAMOS sur l’essai Irlandais ?

Attend au moins qu'il fasse une erreur avant de le dezinguer. Rassure toi, tu auras pleins d'occas' durant ce match.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Neophyte

Penaud n'a rien à foutre à l'aile, punaise. Il est trop dominant dans la ligne et n'a pas assez de repères à l'aile. 

  • Upvote 5
Link to post
Share on other sites
Colza Nostra
5 minutes ago, BOURRIN said:

Il est où RAMOS sur l’essai Irlandais ?

 

Il est où le plaquage de Dupont surtout ?

Link to post
Share on other sites
tekilapaf

On se fait arbitrer en mêlée comme une équipe de seconde zone.

 

Link to post
Share on other sites
Bertrand d'Aubais
à l’instant, tekilapaf a dit :

On se fait arbitrer en mêlée comme une équipe de seconde zone.

 

Ce n'est pas ce que nous sommes ?

😉

Link to post
Share on other sites
strangler

Après le marque, Huget est-il obligé de taper ou peut-il jouer à la main et passer pour un botteur ?

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Trop fort ce Bourrin, un simple petit post et plouf, tout le monde tombe dedans :whistling:

Link to post
Share on other sites
BOURRIN

En tant qu’arriere si tes 2 ailiers montent sur ton coup de pieds , ou tu ne montes pas ou c’est ton 10 qui couvre .

Dans ce cas erreur du 15 .

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
strangler

Me saoule les mecs qui plongent comme ça sur un ruck. Et ça siffle pas.

Link to post
Share on other sites
Neophyte

NTK-Dupont vivent ce qu'ont vécu Parra et Lopez. Rien de plus, rien de moins. 

Edited by Neophyte
  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites

Il lui pète le genou... sympa

et même pas une tape d’excuse...

Edited by Joco
Link to post
Share on other sites
strangler

Attends, je veux bien qu'il n'y ait pas de ligne de hors jeux mais un défenseur n'a pas le droit de jouer un ballon quand il est dans un ruck, non ?

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...