Jump to content

Tournoi 2006


nikos

Recommended Posts

Bernard Laporte aborde le Tournoi des six nations, qui débutera par un déplacement en Ecosse le dimanche 5 février, avec l'ambition de le gagner tout en gardant en ligne de mire la Coupe du monde 2007.

«Comment abordez ce Tournoi des six nations ?

Le Tournoi est une compétition majeure, que l'on veut gagner, et qui vient dans la continuité d'une année 2005, qui ne s'est pas trop mal passée, avec une bonne fin de Tournoi, une bonne tournée en juin en Afrique du Sud et en Australie, une bonne tournée de novembre. Comme toujours, il y a deux challenges. D'abord essayer de gagner parce que c'est une compétition majeure mais aussi s'inscrire dans la trajectoire qui nous mène à la Coupe du monde et qu'il ne faut pas oublier.

On a l'impression que vous avez resserré le groupe qui avait été ouvert au mois de novembre...

Il n'est pas resserré, mais le fait de l'avoir ouvert nous a permis d'avoir un plus grand potentiel, des références sur un nombre plus important de joueurs. Maintenant, on peut puiser dans ce réservoir. A chaque fois, on veut constituer la meilleure équipe du moment. Il y a 35, 40 mecs en compétition, et il faut en choisir 22 chaque semaine. Alors comment ? Entre Heymans, Dominici et Rougerie, il n'y a pas de différence, sauf que l'un des joueurs n'a pas joué depuis cinq semaines en raison d'une main cassée (NDLR: Rougerie). Alors, on tranche ! Les contextes font les équipes.

Hormis Benjamin Boyet, seul nouveau venu dans le groupe des 22 pour affronter l'Ecosse, envisagez-vous de voir d'autres nouveaux joueurs d'ici la fin du Tournoi ?

D'autres ? Il ne faut jamais dire jamais mais l'objectif n'est pas spécialement de voir de nouveaux joueurs. Benjamin (Boyet), c'est bien parce que l'on avait envie de le voir. Il a joué avec France A. On va le mettre dans le coup. Je crois sincèrement qu'aujourd'hui on a un groupe de plus de quarante joueurs. Je ne vois pas qui on pourrait voir en plus. Maintenant, si un mec se révèle, tant mieux ! Pour moi, par exemple, quelqu'un comme Forestier (Castres), même s'il est blessé, il est dans le groupe élargi. C'est le genre de mec que l'on veut voir.

Cela veut dire que vous repoussez les derniers essais à la tournée de juin en Roumanie et en Afrique du Sud ?

Oui, nous amènerons en tournée en juin des joueurs que nous aurons un peu moins vu dans le Tournoi. En mitigeant avec des joueurs qui ont l'habitude d'être là, pas en envoyant une équipe inexpérimentée. Ce ne sera pas un traquenard.

Comment vivez-vous les longueurs des négociations entre la Ligue et la Fédération concernant notamment la mise à disposition des joueurs avant la Coupe du monde 2007 ?

Sincèrement, on a fait ce que l'on avait à faire. On a fait des propositions qui me semblaient équilibrées mais qui ne sont pas passées. On ne va pas y revenir. Maintenant, il faut trouver un terrain d'entente. Moi, je vis tout cela avec un certain recul, parce que on ne changera rien. Mais je ne suis pas inquiet outre mesure.

Serez-vous inflexible sur certains points ?

On ne peut pas être inflexibles ! On ne peut rien imposer. On n'a pas à imposer, à dire à Paris, à Toulouse ou à un autre, que tel ou tel joueur ne doit pas jouer. C'est logique ! Je suis par ailleurs chef d'entreprise et je sais ce que c'est: tu payes les mecs quand ils bossent pour toi (...) Après, trouvons l'intêret général du rugby, trouvons le juste équilibre.

Si les joueurs internationaux disputent quarante matches dans la saison qui précède la Coupe du monde et qu'ils n'ont aucun temps de préparation, comment réagirez-vous ?

Si c'est cela, on ne gagnera pas la Coupe du monde. Mais on n'en mourra pas pour autant ! Ce sera l'hémisphère sud qui la gagnera.

Est-ce que si votre plan idéal avait été adopté, le XV de France aurait gagné à coup sûr la Coupe du monde ?

Non, ce serait prétentieux de dire cela. Mais donnons nous le maximum de chances. Maintenant, si Carter, Rokocoko ou McCaw (joueurs néo-zélandais) ne sont pas là, cela arrangerait les choses... N'ayons aucun regret. Faisons en sorte qu'il y ait le moins de contraintes possible. Voilà !

En attendant, qu'attendez-vous du Tournoi ?

Que l'on garde le même enthousiasme, la même passion, la même ferveur que l'on a eue sur pratiquement 90% de l'année 2005. Continuer à être ambitieux, continuer à prendre des risques, à ne pas être restrictifs, chercher à progresser individuellement comme collectivement.

2006 est une année paire: le XV de France va recevoir l'Irlande et l'Angleterre, ses deux principaux adversaires. Le calendrier semble aussi favorable. Est-ce que c'est une année à Grand Chelem ?

Le Grand Chelem, peu importe. Ce qui est important, c'est de gagner le Tournoi. Et pour gagner le Tournoi, il faut gagner en Ecosse le premier match. Le rugby, c'est comme la pétanque : c'est important de gagner les premiers matches, de prendre le score.»

sur lequipe.fr d'apres AFP

Edited by nikos
Link to comment

C'est chouli hein tous ces beaux capitaines

4-523-4162-0_280849.jpg

j'imaginais pas Bod si petit ou bien alors c'est Gareth qu'est grand :party:

Sur les webzines sud-af la France est donnée favorite.

Le nom des capitaines de gauche à droite

Gareth Thomas (Wales), Brian O'Driscoll (Ireland), Jerome Thion (France), Martin Corry (England), Jason White (Scotland) et Marco Bortolami (Italy) photo prise le 25 janvier 2006 lors du lancement officiel du Tournoi des VI Nations à Londres

Edited by leilei
Link to comment

Ba ouais il est petit Bod mais costaud par contre !!!

tu l'a pas vue miss fada de springbok ? :party:

Tournoi 2006 ca va etre chaud ! chaud ! chaud !

Link to comment

Ben j'espère, cela va être dur pour les Gallois de défendre leur titre, d'ailleurs quand on voit les yeux de Bod on a bien compris que les p'tit rouquin n'a toujours pas digéré l'affront de l'an dernier. Et woui p'tit gars n'est pas Jan2006KeithWoodWales.jpg qui veut hein :party:

Bon sinon, j'attends avec impatience le renouveau du chardon alors cette année j'ai décidé après moultes hésitations que je soutiendrai les héritiers de Wallace (non pas le pot à Gromit Blackounet :( )

So Maestro en avant

O Flower of Scotland,

When will we see

Your like again,

That fought and died for,

Your wee bit Hill and Glen,

And stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

The Hills are bare now,

And Autumn leaves

lie thick and still,

O'er land that is lost now,

Which those so dearly held,

That stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

Those days are past now,

And in the past

they must remain,

But we can still rise now,

And be the nation again,

That stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

0 Flower of Scotland,

When will we see

your like again,

That fought and died for,

Your wee bit Hill and Glen,

And stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

Sinon je vois bien pas de big Slam cette année voir même pas de Slam tout court. cela se jouera au point entre les blancs, les blues et les verts. :huh:

Link to comment
Entre Heymans, Dominici et Rougerie, il n'y a pas de différence
:party:

Il faut vraiment que la binocle change ses verres !

Link to comment
Ben j'espère, cela va être dur pour les Gallois de défendre leur titre, d'ailleurs quand on voit les yeux de Bod on a bien compris que les p'tit rouquin n'a toujours pas digéré l'affront de l'an dernier. Et woui p'tit gars n'est pas Jan2006KeithWoodWales.jpg qui veut hein :party:

Bon sinon, j'attends avec impatience le renouveau du chardon alors cette année j'ai décidé après moultes hésitations que je soutiendrai les héritiers de Wallace (non pas le pot à Gromit Blackounet :( )

So Maestro en avant

O Flower of Scotland,

When will we see

Your like again,

That fought and died for,

Your wee bit Hill and Glen,

And stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

The Hills are bare now,

And Autumn leaves

lie thick and still,

O'er land that is lost now,

Which those so dearly held,

That stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

Those days are past now,

And in the past

they must remain,

But we can still rise now,

And be the nation again,

That stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

0 Flower of Scotland,

When will we see

your like again,

That fought and died for,

Your wee bit Hill and Glen,

And stood against him,

Proud Edward's Army,

And sent him homeward,

Tae think again.

Sinon je vois bien pas de big Slam cette année voir même pas de Slam tout court. cela se jouera au point entre les blancs, les blues et les verts. :huh:

As-tu remarqué que la photo de Wood, est une pub pour le sponsor maillot des Anglais ! mdr

:huh:

Link to comment

BOD fait 1m79. Thomas, il va entre 1m87 et 1m93 (ça dépend les versions), tous les autres capitaines sont des avants 2e ou 3e ligne, donc normal qu'il fasse petit

:wacko:

Link to comment
As-tu remarqué que la photo de Wood, est une pub pour le sponsor maillot des Anglais ! mdr

:P

Non :wacko: la photo a été prise à l'insue de son plein gré alors :smile:

Ben woui que j'avais fait le lien avec le gros O et le p'tit 2 du maillot de mon talonneur adoré mon Keithounet à mowa. J'ai trouvé cette photo originale dans une webzine Su-af :original:avec un article où Keith explique pourquoi les Gallois vont tomber de haut :wacko:

Je crois que le prochain Irlande-Gales va être chaud.

Y a personne pour faire des pronos avant le 1er match? C'est pas grave si c'est débile après les miens, basés sur des constations très cartesiennes y a pas de risque de ridicule :smile: allez les gArs un p'tit pronos

Link to comment
Très bien, alors mon pronostique : les anglais vont gagner le tournoi cette année.

Quoi ???

j'ai mal lu la

les anglais vont gagner

tu plaisantes jespere !

Link to comment

Le squad des Anglais :

Alex Brown (Gloucester)

Steve Borthwick (Bath Rugby)

Ben Cohen (Northampton Saints)

Martin Corry (Leicester Tigers, capt)

Mark Cueto (Sale Sharks)

Lawrence Dallaglio (London Wasps)

Matt Dawson (London Wasps)

Harry Ellis (Leicester Tigers)

James Forrester (Gloucester)

Andy Goode (Leicester Tigers)

Danny Grewcock (Bath Rugby)

Charlie Hodgson (Sale Sharks)

Chris Jones (Sale Sharks)

Josh Lewsey (London Wasps)

Lee Mears (Bath Rugby)

Lewis Moody (Leicester Tigers)

Jamie Noon (Newcastle Falcons)

Pete Richards (Gloucester)

Simon Shaw (London Wasps)

Andy Sheridan (Sale Sharks)

James Simpson-Daniel (Gloucester)

Matt Stevens (Bath Rugby)

Steve Thompson (Northampton Saints)

Mike Tindall (Gloucester)

Tom Voyce (London Wasps)

Julian White (Leicester Tigers)

Joe Worsley (London Wasps)

Celà risque de donner la plus lourde mêlée de l'histoire du rugby britannique. Il y a quand même de grosses interrogations... Il n'y a pas de 3e ligne côté ouvert, il n'y a pas de premier centre et excepté Lewsey, il n'y a pas de joueur créatif chez les arrières.

Les supporters anglais pestent contre les absences de Lund, Varndell et surtout Abbot.

On peut penser que l'équipe alignée sera :

Sheridan, Thompson, White

Grewcock, Borthwick

Dallaglio, Corry, Moody

Dawson, Hodgson

Cueto, Noon, Tindall, Cohen

Lewsey

Soit une équipe de bourrin qui pilonnera au centre, au centre, au centre et encore au centre. L'avantage de cette équipe, c'est qu'elle est très prévisible, le désavantage, c'est qu'elle va faire mal aux os... Mais alors très mal...

Edit : Je ne considère pas Sinbad (Simpson Daniel) comme quelqu'un de capable de s'imposer au niveau international, je doute donc qu'il soit dans l'équipe. Puis considérant les membres du squad, sa présence est une surprise.

Edited by strangler
Link to comment

Quand je parle de créatif, je parle aussi de "match winner" et surtout, l'équipe manque d'équilibre... Alors que l'équipe d'Angleterre, si elle n'avait aucun flair, a toujours eu un relatif équilibre puissance/rapidité. Là, on ne mise exclusivement que sur la puissance.

Enfin, comme je disais... Au moins on ne sera pas surpris.

J'espère que Laporte fera en sorte de considérer la pluie... Car avec leur pack, on ne tiendra pas 5 minutes dans la boue si on ne s'y prend pas.

Link to comment

L'équipe d'Ecosse : Southwell - Paterson, Di Rollo, Henderson, S. Lamont - (o) Parks, (m) Blair - Hogg, Taylor, White (cap.) - Murray, Kellock - Douglas, D. Hall, Kerr

Rempaçants : Lawson, Smith, MacLeod, Petrie, Cusiter, Ross, Webster

Link to comment
L'équipe d'Ecosse : Southwell - Paterson, Di Rollo, Henderson, S. Lamont - (o) Parks, (m) Blair - Hogg, Taylor, White (cap.) - Murray, Kellock - Douglas, D. Hall, Kerr

Rempaçants : Lawson, Smith, MacLeod, Petrie, Cusiter, Ross, Webster

C'est quand meme une belle équipe sur le papier!

Derriere c'est pas trop mal, et devant ya du lourd. Par contre je reste étonné par la non titularisation de Smith en pillar! :sleeping:

Link to comment

Simple, comme Bulloch, il a pris sa retraite internationale.

Avec un jeu sérieux, je ne vois pas comment l'Ecosse pourra nous battre... L'année dernière, on avait aligné la pire équipe de France de ces 10 dernières années. Là, on a quand même du solide.

En plus, Laporte choisira la cohérence... Donc une première ligne 100% SF, une deuxième ligne qui se connaît bien. Ce sera un atout. Stade Toulousain du 9 au 13 un atout également !

Donc on devrait mieux démarrer le tournoi que d'habitude...

Link to comment

Les Irlandais :

15. Geordan Murphy (Leicester) 34

14. Shane Horgan (Lansdowne / Leinster) 40

13. Brian O'Driscoll © (Blackrock College / Leinster) 59

12. Gordon D'Arcy (Lansdowne / Leinster) 15

11. Tommy Bowe (Belfast Harlequins / Ulster) 6

10. Ronan O'Gara (Cork Constitution / Munster) 55

9. Peter Stringer (Shannon / Munster) 61

1. Marcus Horan (Shannon / Munster) 33

2. Jerry Flannery (Shannon / Munster) 1

3. John Hayes (Bruff/ Munster) 57

4. Malcolm O'Kelly (St. Mary's College / Leinster) 75

5. Paul O'Connell (Young Munster / Munster) 29

6. Simon Easterby (Llanelli Scarlets) 44

7. David Wallace (Garryowen / Munster) 22

8. Denis Leamy (Cork Constitution / Munster) 6

Replacements:

16. Rory Best (Belfast Harlequins / Ulster) 2

17. Simon Best (Belfast Harlequins / Ulster) 10

18. Donncha O'Callaghan (Cork Constitution / Munster) 19

19. Johnny O'Connor (Wasps) 10

20. Eoin Reddan (Wasps) 0

21. David Humphreys (Dungannon / Ulster) 72

22. Andrew Trimble (Ballymena / Ulster) 2

Link to comment
Simple, comme Bulloch, il a pris sa retraite internationale.

A bon???? :sleeping:

Et regarde qui est remplacant!!! :sleeping::sleeping::sleeping:

La neige ta refroidis le cerveau ce weekend? :P:P

Link to comment

:sleeping:

P'tain, je comprends pas... Avec Bulloch, ils avaient annoncé leur retraite ensemble après la tournée des Lions. Il a du changer d'avis.

:sleeping:

Enfin, les Ecossais ne se font pas trop d'illusions. Pour eux, si l'on joue à un bon niveau, leur paire de centre risque d'exploser en plein vol car elle est très loin de valoir la paire Fritz-Jauzion.

Heureusement qu'ils ont un bon pack...

Edited by strangler
Link to comment
Enfin, les Ecossais ne se font pas trop d'illusions. Pour eux, si l'on joue à un bon niveau, leur paire de centre risque d'exploser en plein vol car elle est très loin de valoir la paire Fritz-Jauzion.

Heureusement qu'ils ont un bon pack...

Moué!!! Je pense qu'on est meilleur aussi, mais je me méfie de ce match!!!

Les ecossais je les sent sur une pente ascendante, et je les crois capable d'un exploit pour peu qu'on arrive un peu trop sur de nous a Murayfield!!!

Mais a mon avis ce qui reisque de leur fair défaut, c'est le soutient du public!! En ce momment ya plus grand monde dans les stades écossais, et c'est bien domage!!!

Ils leur faudrait un maxou a la fédé écossaise! :sleeping:

Link to comment

Justement, la cohesion de l'équipe (14 joueurs répartis en 3 équipes !!!! Du jamais vu !) devrait empêcher un mauvais départ.

Evidemment tout est possible, surtout avec nous... Mais vaut mieux prendre l'Ecosse en premier que l'Angleterre à l'extérieur...

Link to comment

Question pour ceux qui visitent les sites anglophones:

les supporters écossais ne disent rien qu'on prenne des joueurs dans 3 clubs ?? ça fait beaucoup par club quand même.

Je demande ça parce que nous, nous aurions râler (comme on l'a déjà fait) :sleeping:

Link to comment

L'équipe

Brusque (Biarritz) - Dominici (Stade Français), Fritz (Stade Toulousain), Jauzion (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain) - (o) Michalak (Stade Toulousain), (m) Elissalde (Stade Toulousain) - Martin (Stade Français), Bonnaire (Bourgoin), Nyanga (Stade Toulousain) - Thion (Biarritz), Pelous (Stade Toulousain, cap.) - De Villiers (Stade Français), Szarzewski (Stade Français), Marconnet (Stade Français)

Remplaçants: Bruno (Sale/ENG), Milloud (Bourgoin), Nallet (Castres), Th. Lièvremont (Biarritz), Yachvili (Biarritz), Boyet (Bourgoin), Valbon (Brive)

pas vraiment de surprise...de villiers peut etre...

Link to comment

En complément, lu sur le site off:

C'est un carton plein qui a été réalisé par les joueurs toulousains à l'occasion d'Ecosse-France, pour l'ouverture du Tournoi des VI Nations dimanche à Murrayfield. Ils étaient sept dans le groupe des 22 et autant dans le XV de départ retenu par le sélectionneur national. Chez les avants, Fabien Pelous, capitaine, retrouve naturellement un poste de titulaire après avoir manqué pour suspension le dernier match de la tournée automnale. Sauf coup dur cette semaine, ce sera la 103ème sélection pour Fabien. Yannick Nyanga n'en est pas encore là, loin s'en faut, mais commence à être aligné avec une belle régularité: ce sera sa 15ème sélection.

Chez les arrières , les paires Elissalde-Michalak et Fritz-Jauzion, respectivement à la charnière et au centre, sont reconduites. Cédric Heymans complète le contingent des appelés toulousains, pour une ligne de trois quarts à fort accent toulousain.

Link to comment

L'équipe d'Angleterre : Lewsey - Cueto, Noon, Tindall, Cohen - (o) Hodgson, (m) Ellis - Moody, Corry (cap.), Worsley - Grewcock, Borthwick - Stevens, Thompson, Sheridan

Remplaçants : Mears, White, Shaw, Dallaglio, Dawson, Goode, Voyce

Link to comment

L'equipe de l'angleterre est ridicule. Robinson n'aime pas les arrieres avec dexteritie il prefer des blindees comme Tindall, Noon et Cohen. Et comment peut il joue Moody, qui a presque pas joue depuis longtemps. Il etait comme une poule sans tete contre Sale. Dallaglio a pas bien joue toute la saison meme les fans de Wasps dit qu'il merite pas jouer pour l'angleterre. En plus son egoisme est tres mal pour la liason de l'equipe. Martin Corry a commencer a soigne les blessures mentale de l'equipe de l'angleterre et ils ont commencer d'etre plus performante. Toute ca va etre gacher par Dallaglio.

Nous avons le plus pire entraineur du monde qui prefere des vieux anes aux des jeunes d'abilitie.

Link to comment

C'est vrai qu'il semble faire pire que Laporte.

Nell, qu'aurais tu pensé de Abbot/Smith au centre ?

I like the "headless chicken" bit ! :sleeping:

Link to comment

Oh, et une perle de Laporte...

« Cela dépend du contexte. Sylvain est plus en forme qu’au mois de novembre et Olivier a marqué le pas physiquement au début mois de janvier », a justifié Bernard Laporte, avant d’ajouter : « Cela se joue à rien mais Sylvain est en pleine en bourre actuellement. »

Je sais pas où il a fûmé cette "bourre". Heureusement qu'on a pas le commentaire sur De Villiers...

Link to comment

Strangler

Je pense que Abbott serra tres bon. Smith ne joue pas tres, tres bien a ce moment. depuis la morte de son pere il n'a pas le niveau qu'il avait l'annee passee mais il commence a revenir. Smith a son meilleur niveau va etre bon. En plus Northampton ont un tres bon jeune qui s'appelle Jon Clarke. Dan Hipkiss de Leicester n'est pas mal aussi, un peu juste mais Tindall et Noon ont une manque d'imagination totale et sont incapable de passer le ballon aux ailes. Cueto et tres bon mais il a peu d'opportunitie de recevoir le ballon.

Malheureusement l'equipe de Pays de Galles est un peu faible a cause de blessures et cet ridicule equipe d'angleterre va peut etre gagner et puis Andy Robinson peut dire qu'il a raison et continue avec cette selection nul.

En angleterre on pense qui si l'angleterre A va jouer contre l'angleterre, Angleterre A va gagner.

Angleterre A squad

England A squad

Stuart Abbott (London Wasps)

Andy Beattie (Bath Rugby)

Chris Bell (Leeds Tykes)

Duncan Bell (Bath Rugby)

Matt Cairns (Saracens)

Jon Clarke (Northampton Saints)

Louis Deacon (Leicester Tigers)

Shane Drahm (Worcester Warriors)

Perry Freshwater (Perpignan)

Nick Kennedy (London Irish)

Michael Lipman (Bath Rugby)

Magnus Lund (Sale Sharks)

Tom Palmer (Leeds Tykes)

Tim Payne (London Wasps)

Shaun Perry (Bristol Rugby)

Tom Rees (London Wasps)

Paul Sackey (London Wasps)

Ben Skirving (Saracens)

Ollie Smith (Leicester Tigers)

Stuart Turner (Sale Sharks)

Andy Titterrell (Sale Sharks)

Tom Varndell (Leicester Tigers)

Sam Vesty (Leicester Tigers)

Hugh Vyvyan (Saracens)

Dave Walder (Newcastle Falcons)

Richard Wigglesworth (Sale Sharks)

Nick Wood (Gloucester)

Link to comment

Nell tu penses vraiment que le gentil Noonie n'a pas sa place dans l'équipe de la Rose? :sleeping: Moi je l'aime bien Jamie et je la trouve pas mal du tout la ligne Lewsey-Cueto-Noon-*****-Cohen :sleeping:

Link to comment

leilei

Je trouve que Jamie Noon est adorable comme etre humain mais comme jouer international il n'est pas de tres haute niveau. Il n'est pas mal mais il faut quelqu'un avec un peu plus de flair.

En plus Tindall et Noon sont tous les deux les memes types de jouers et leur joue ensemble n'est pas une bonne idee. Ni l'un ni l'autre passe le ballon bien et le jeu avec les deux est tres facile a lire pour l'adverse.

Link to comment

Moi je le trouve bon Di Rollo, par contre Blair - Parks - Henderson, c'est du gruyère en défense. Ca va jouer vite derrière Michalak et Jauzion, et avec Fritz c'est le trio parfait pour pulvériser cette défense. Par contre sur les ailes et derrière les Ecossais ne craignent pas grand'chose meme si l'intenable Domi et Heymans les cannes sont de sacrés clients.

Les Anglais.... mouarf ouarf ouarf, c'est la panzer division, le cerveau en moins. Ils sont sauvés s'il pleut et que l'arbitre porte des lunettes. Sinon à part péter dans le tas, provoquer et faire de l'antijeu, on va s'ennuyer ferme.

Link to comment

L'équipe du pays de Galles contre l'Angleterre:

G. Thomas (cap.) - M. Jones, Luscombe, Watkins, S. Williams - (o) S. Jones, (m) Peel - M. Williams, Owen, Charvis - Sidoli, Gough - A. Jones, R. Thomas, D. Jones

Remplaçants: Davies, Jenkins, Delve, Popham, Cooper, Sweeney, Byrne

Link to comment

Heureusement que Daffyd Jones est blessé, sinon, il aurait fallu séparer Duncan et Daffyd par leurs deuxième lettre...

Quoi ?

:smile:

Sinon, Nell, je comprends. Je ne savais pas que Smith n'était pas bien. Pour Hipkiss, comme vous dîtes chez vous "he doesn't lack of pace", il est pas mal en effet.

Noon/Tindall est en effet une paire de centre totalement désolante. Qu'un des deux joue, c'est une chose, c'est bon d'avoir (enfin, en Angleterre en tous cas) un "crashbanger" :wacko:, mais comme tu le dis très bien, celà va pénaliser vos ailes et Josh.

Ceci dit, avec Ben Cohen, ce n'est pas mal non plus.

:lol:

Verra t'on un jour Stuart-Smith/Hodgson/Sinbad/Abbot/Smith/Lewsey/Balshite ?

:lol:

Je pense que ça transformerait le XV de la rose, non ?

Link to comment
Guest SucréSalé

Pourquoi est-ce qu'ils nous sucent comme ça? C'est trop louche...Méfiance. :lol:

The Sunday Times

LE Gand Slam, The Independant

2006 SIX NATIONS FIXED ODDS BETTING PREVIEW

Saint-André favours France and England

Un peu déprimant vu des antipodes, c'est comme si le Tournoi n'avait pas d'intérêt :wacko:France and England the Six Nations favourites

Pour qu'on se voit trop beaux peut-être? :smile:

Castaignède's

Column, The Guardian

France Aiming To Create A Winning Roll

J'aime assez celui-là:

Six Nations 2006

Team-by-team guide

Sunday January 29, 2006

Wales

Strength

The way the Welsh play the game. As England think and think and think about how they want to expand their game, Wales do it instinctively - not, admittedly, at regional level, where the shortage of players good enough for professional rugby is exposed. But on the grand stage, Wales are at ease with adventure - and are still buoyed by the experience of winning the grand slam last season.

Weakness

No Gavin Henson (suspended), Tom Shanklin (injured) or Sonny Parker (retired) in the centre. If the midfield is going to be the sweet spot of the championship, Wales can ill afford to be without their three best centres. There are injuries up front too - to Chris Horsman, Brent Cockbain and Jonathan Thomas. In Wales, buoyancy can swiftly turn to floundering.

Key player

Stephen Jones. Still hugely underrated in many parts, but he is such a shrewd reader of the game, such a willing tackler, such an influence on all around him. If he and the other Franco-Welshman, Gareth Thomas, stay fit, Wales could yet hit the rhythm of last season.

France

Strength

France are on a countdown to the World Cup they will host in 2007. They are nationally driven to succeed, while the three big clubs, Toulouse, Stade Francais and Biarritz, are taking specific areas of the game, such as the scrummage and passing out of contact, to new heights. Certainly to new levels of investment. There are no limits to France's potential.

Weakness

Sometimes the delicate interweaving of fluency, relaxation, tenacity and discipline gets a little frayed. France can still go a whole game - against Scotland last year - without ever gelling. Against Wales they were sublime and then ragged in the same game. Their hormonal cocktail is never less than interesting, sometimes on the wonky side of well balanced.

Key player

Yannick Jauzion. Can play any type of game: driving up the middle, making an outside break, passing short, long, hard, soft, and kicking with subtlety or siege-gun length. The Six Nations could be ruled by centre play and Jauzion is at the position's cultural heart.

Ireland

Strength Just when it seemed that behind Dad's Army was a generation of thin air, out of it suddenly come Ulster's Andrew Trimble and Munster's Barry Murphy. And all Ireland can take heart from the way the Leinster backs are performing.

Weakness

All attempts to expand Ireland's repertoire still seem to exact a toll. Turn up the thought processes and you tend to turn down the fire. Never can Lansdowne Road have been more muted from start to finish as during the autumn Test against New Zealand. Everything depends on what the returning Paul O'Connell and Brian O'Driscoll bring to their stations fore and aft.

Key player

Brian O'Driscoll. An all too obvious choice, but instead of easing his way back into rugby gently with Leinster, the centre has relaunched himself as a missile with a tip every bit as pointed as the spear tackle that wrecked his shoulder in New Zealand. If he remains in this mood the team around him could be inspired, with brains and hearts operating at max revs.

England

Strength More muscle up front than a convention of Bulgarian hammer-throwers. The return of Lawrence Dallaglio simply increases the mass of sinew. Andrew Sheridan could become the Freddie Flintoff of rugby. The loss of Phil Vickery is a bit of a worry, but power is not a problem for England.

Weakness

Strength is all very well as long as you do not play muscle-bound. England still look anything but elastic. Their efforts to embrace a less wooden style have failed to induce anything but doubt and a splutter in the engine of the juggernaut. Who will play in the centre and at what angles will they run? Will they dare put Josh Lewsey in the heart of the attacking midfield?

Key player

Charlie Hodgson. He is finally number one in his own right, Jonny Wilkinson or no Jonny Wilkinson. There are still a few concerns over his place-kicking, but if he can be persuaded to put that little mechanical exercise in its own separate toolbox then he might blossom as the choreographer of a more imaginative routine. His head-tohead with Stephen Jones on Saturday will be fascinating.

Scotland

Strength

No pressure. The pickings for Scotland recently have been lean, especially under last coach Matt Williams. The players of 2006 have nothing to live up to, but under new coach Frank Hadden there is very much a sense of a fresh start. And there is an eagerness to set the record straight on the field, a willingness to reengage with that quintessentially Scottish high-tempo, rucking and rolling style.

Weakness

Speed. There is no lack of invention or artistry, but they never seem to be able to put the finishing touch to their preparatory work. Their tempo is high, but they lack the extra thrust that takes them beyond the scrambled defence and over the line.

Key Player

Jason White Reappointed captain, White will be at the heart of the game in the back row and in the decision-making. He is one of the biggest of the big-hit tacklers, one of the best of the ball-carriers, and, if he can keep himself and his team going for longer periods than they have managed for several years, Scotland could be the success story of the year.

Italy

Strength

The Italy pack will be as horribly obdurate as ever. They may well have the best driving maul in the Six Nations - they certainly use it more than anyone else. They are big and mobile and, if Sergio Parisse is given space, destructive on individual charges.

Weakness

The rest of their game. Italy do not play rugby with any sense of fevered imagination - no long-pass madness, no darting zaniness. Behind the scrum, they will run their rehearsed lines, which rehearsed defences will absorb, and they will then kick the ball away just when a little improvisation is required. Maybe new coach Pierre Berbizier will have found the key that starts the Ferrari. Doubtful.

Key player

Sergio Parisse. Big handful from Argentina. Loves contact and running and bosh and bash. Also has good distribution, but may prefer to pass inside to his fellow forwards, Mauro Bergamasco and Marco Bortolami, than risk delivery to the backs.

C'est sympa aussi ça: Italian coach promises Ireland a tough game

Injury-hit Italy name squad for Six Nations openers

Italy name Six Nations squad minus Troncon

Forwards: Mauro Bergamasco (Stade Francais), Marco Bortolami (Padova), Martin Castrogiovanni (Ghial Calvisano), Carlo Antonio Del Fava (Bourgoin), Santiago Dellape (Agen), Carlo Festuccia (SKG Gran Parma), Andrea Lo Cicero (L’Aquila), Carlos Nieto (Viadana), Fabio Ongaro (Treviso), Sergio Parisse (Stade Francais), Salvatore Perugini (Ghial Calvisano), Aaron Persico (Agen), Alessandro Zanni (Ghial Calvisano)

Backs: Mirco Bergamasco (Stade Francais), Gonzalo Canale (Clermont-Auvergne), Pablo Canavosio (Ghial Calvisano), Paul Griffen (Ghial Calvisano), Ludovico Nitoglia (Ghial Calvisano), Ramiro Pez (Perpignan), Simon Picone (Treviso), Matteo Pratichetti (Ghial Calvisano), Josh Sole (Viadana), Cristian Stoica (Montpellier), Rima Wakarua (Parma).

Et ça aussi surtout qu'elles ont conquis le Grd Chelem les deux années précédentes et qu'il parait que ça "frustre" les Anglaises alors... : whist

Women's Six Nations starts

Link to comment

Strangler

Stuart Smith etait promettre mais il n'est pas au niveau a ce moment. Le meilleur demi de melee en angleterre est un secret. Il joue pour Tigers et il s'appelle Scott Bemand. Malheureusement il a casse le cheville en "pre-season" et il n'a pas joue pour l'equipe premier cette saison. Il a joue pour les espoirs le semaine derniere et il etait bien. Au fin de la derniere saison il etait beaucoup mieux que Harry Ellis et Austin Healey. Il enleve le ballon tres vite de la melee et il a une passe de reve, comme umaga il peut jeter le ballon d'un cote de la terrain a l'autre en une maniere tres precise. Il peut bien plaquer en plus. Andy Robinson est tres aveugle et Scott n'etait pas selectioner pour aller au Canada avec l'Angleterre en ete.

S'il continue de jouer si bien apres sa blessure je pense qu'il va etre le demi de melle pour le coupe du monde.

Pour les autres Balshite est beaucoup blesse et il semble qu'il va pas jouer international encore une fois.

Sinbad je pense bien pour le banc, tres bonne en attaque mais un peut faible en defence a cause de sa taille tres petit.

Hodgson, Abbott, Lewsey sont tous bons et Cueto aussi. Smith a son ancien niveau va bien (il apparu qu'il commence a enlever son jeu petit par petit. Il est bon en defence, mais en attaque le confiance lui manque un peu)

Ollie Smith a decider qu'il admire Remy Martin il apporte des cheveux exactement comme ca. Sur le forum unoffical de Leicester quelqu'un a dit si son jeu brille comme ses cheveux tres blondes il va etre star encore une fois :smile:

Link to comment

Le problème Michalak

Les sélectionneurs ont levé hier soir la seule incertitude qu'ils avaient laissée sur la composition du XV de France qui débutera le Tournoi, dimanche à Murrayfield. Pour la première fois dans cette compétition, sera alignée une première ligne de club : un trio parisien avait déjà été retenu, avec Fabrice Landreau au talonnage, mais c'était pour le test de l'automne 2000 à Marseille, contre la Nouvelle-Zélande.UNE PREMIÈRE LIGNE PARISIENNE

Aux fauteuils d'orchestre, le Stade Français est à nouveau la France et Bernard Laporte a justifié la titularisation de Marconnet, remplaçant en novembre, par le net regain de forme du Parisien ; pour Milloud, il a invoqué une maladie en début de mois dont il aurait difficilement récupéré. L'entraîneur tricolore a expliqué que les deux piliers gauches tenaient un rôle aussi important, ajoutant que l'intervention du remplaçant en deuxième mi-temps était même prépondérante dans la stratégie actuelle.

Une fois l'équipe annoncée, une incertitude majeure demeure cependant, à propos de Frédéric Michalak. L'ouvreur toulousain ne s'entraîne pas, comme c'est aussi le cas dans son club, à cause de son problème récurrent d'adducteur. Hier, pendant que l'équipe de France effectuait une mise en place sur le terrain couvert, Michalak faisait du winch en salle. Il souhaitait revenir aujourd'hui sur le terrain mais l'entraîneur préfère le laisser au repos : « Nous ne sommes pas à un jour près », affirme Laporte. Les répétitions se poursuivront donc avec Boyet à l'ouverture.

A priori, la participation de Michalak à Ecosse-France n'est pas compromise et Jo Maso s'est montré catégorique hier soir : « Il est très performant dans ces conditions avec Toulouse, je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas autant avec nous. S'il y avait le moindre doute, nous renoncerions à utiliser Michalak car nous avons toujours préféré un second à 100 % de ses moyens qu'un titulaire diminué ».

CE N'EST PAS LE PIED

Il n'empêche que le problème de Michalak, exactement une contracture du psoas illiaque, est préoccupant à moyen terme. Le meilleur traitement est le repos et c'est pourquoi le Stade Toulousain avait mis son ouvreur sur le banc à Pau, espérant ne pas avoir à l'utiliser. Mais la décision ne s'étant pas faite, le staff « rouge et noir » a jugé nécessaire de faire appel à ses remplaçants de luxe pour les vingt dernières minutes. Michalak a senti alors, une fois encore, se réveiller cette douleur qui ne l'empêche pas d'accomplir des prouesses offensives mais qui explique ses difficultés dans le jeu au pied, qui l'incite parfois à utiliser le gauche.

Il n'est pas à 100 % de ses moyens mais il joue. Jusques à quand ?

ladepeche.fr

j'ai bien peur qu'on ait la moitié d'un michalak jusqu'à la fin de l'année....il a près de 40 sélections, on sait ce qu'il vaut au niveau international. Laporte aurait pu le laisser se soigner pour les matchs contre l'écosse et l'italie et tester boyet. s'il foire, faudra pas s'étonner.

Link to comment
Le problème Michalak

Les sélectionneurs ont levé hier soir la seule incertitude qu'ils avaient laissée sur la composition du XV de France qui débutera le Tournoi, dimanche à Murrayfield. Pour la première fois dans cette compétition, sera alignée une première ligne de club : un trio parisien avait déjà été retenu, avec Fabrice Landreau au talonnage, mais c'était pour le test de l'automne 2000 à Marseille, contre la Nouvelle-Zélande.UNE PREMIÈRE LIGNE PARISIENNE

Aux fauteuils d'orchestre, le Stade Français est à nouveau la France et Bernard Laporte a justifié la titularisation de Marconnet, remplaçant en novembre, par le net regain de forme du Parisien ; pour Milloud, il a invoqué une maladie en début de mois dont il aurait difficilement récupéré. L'entraîneur tricolore a expliqué que les deux piliers gauches tenaient un rôle aussi important, ajoutant que l'intervention du remplaçant en deuxième mi-temps était même prépondérante dans la stratégie actuelle.

Une fois l'équipe annoncée, une incertitude majeure demeure cependant, à propos de Frédéric Michalak. L'ouvreur toulousain ne s'entraîne pas, comme c'est aussi le cas dans son club, à cause de son problème récurrent d'adducteur. Hier, pendant que l'équipe de France effectuait une mise en place sur le terrain couvert, Michalak faisait du winch en salle. Il souhaitait revenir aujourd'hui sur le terrain mais l'entraîneur préfère le laisser au repos : « Nous ne sommes pas à un jour près », affirme Laporte. Les répétitions se poursuivront donc avec Boyet à l'ouverture.

A priori, la participation de Michalak à Ecosse-France n'est pas compromise et Jo Maso s'est montré catégorique hier soir : « Il est très performant dans ces conditions avec Toulouse, je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas autant avec nous. S'il y avait le moindre doute, nous renoncerions à utiliser Michalak car nous avons toujours préféré un second à 100 % de ses moyens qu'un titulaire diminué ».

CE N'EST PAS LE PIED

Il n'empêche que le problème de Michalak, exactement une contracture du psoas illiaque, est préoccupant à moyen terme. Le meilleur traitement est le repos et c'est pourquoi le Stade Toulousain avait mis son ouvreur sur le banc à Pau, espérant ne pas avoir à l'utiliser. Mais la décision ne s'étant pas faite, le staff « rouge et noir » a jugé nécessaire de faire appel à ses remplaçants de luxe pour les vingt dernières minutes. Michalak a senti alors, une fois encore, se réveiller cette douleur qui ne l'empêche pas d'accomplir des prouesses offensives mais qui explique ses difficultés dans le jeu au pied, qui l'incite parfois à utiliser le gauche.

Il n'est pas à 100 % de ses moyens mais il joue. Jusques à quand ?

ladepeche.fr

j'ai bien peur qu'on ait la moitié d'un michalak jusqu'à la fin de l'année....il a près de 40 sélections, on sait ce qu'il vaut au niveau international. Laporte aurait pu le laisser se soigner pour les matchs contre l'écosse et l'italie et tester boyet. s'il foire, faudra pas s'étonner.

Qu'il rate son match n'est pas bien grave, mais qu'il agrave sa blessure si.

Trop de joueurs jouent sous infiltration ou pas correctement guéris, c'est pas bon du tout ça :smile:

Link to comment

Nell :Je vois, j'avais vu Stuart Smith, pas mal pour un jeune. Mais s'il est en perte de vitesse...

En fait, je plaisantais un peu dans cette équipe. Je fais le contraire d'Andy Robinson... Tout ça pour me dire "les Anglais ont moins de joueurs de flair, de vitesse/technicité, mais vous en avez quand même ! Et certains sont très bons... Alors pourquoi systématiquement, un Anglais préfèrera une équipe lourde, lente et puissante et non le contraire ?"

Culturellement, c'est une chose que je ne comprends pas. Puis même d'un point de vue rugby, il n'y a aucune nécessité de choisir forcément une équipe de 105kg de moyenne. La preuve, vous n'êtes pas d'accord ! La grande majorité des Anglais est déçue de cette équipe monolithique.

Ceci dit, je pense qu'à terme, Abbot/Smith, Hipkiss/Smith sera la paire de centre de 2007. Ou alors on peut dire que Robinson est vraiment une buse !

Link to comment

Stangler

Je sais que tu plaisante, :smile: mais il y a de la veritie si on voir la choix de Andy Robinson. En Angleterre il y a des jeunes avec le "french flair" avec l'intelligence. Les fans adorent le jeu ouvert meme qu'il appriecient le jeu costaud aussi. C'est les entraineurs qui arrete la joie de vivre, la libertie des jeunes (j'ai du mal pour expique en francais, pardon)

Si on voit jouer pour example les espoirs de Leicester on voit un jeu magique. Les jeunes de l'angleterre sont beaucoup plus libres que les vieux (crash bang) C'est vrai que la defence des espoirs n'est pas si forte qu'en premiere mais si tu demande des fans de Leicester qui sont les matchs les plus attirents ils vont dire - Les Espoirs.

J'espere que les entraineurs de l'angleterre commencer a jouer les jouers avec un peu de flair mais j'ai pas beaucoup d'espoir :wacko:

Link to comment

En même temps, je crois que Tindall n'était pas un monstre de puissance à ses débuts... je me trompe ? On se rend compte de l'admiration qu'ont les Anglais pour un jeu en mouvement, on le voit en effet chez les jeunes.

Mais je me demande si dans la carrière professionnel, les talents ne se sentent pas obliger de se muscler et donc de s'alourdir et de stéréotyper leur jeu pour être sélectionné... Tu vois ce que je veux dire ?

On parle de Simpson Daniel depuis trois ans, mais il n'a jamais convaincu un sélectionneur. Par contre, Noon est là depuis moins de temps et il est titulaire depuis un an.

Tu vois ce que je veux dire ?

Link to comment

Strangler

C'est vrai qui les anglaises mets plus d'importance sur la musculation. Le petit Ollie qui a un abilitie extra est maintenant comme l'homme du Michelen de Clermont. C'est pas un surpirise qu'il ne peut pas courir comme l'anne passe.

Mike Tindall s'est fiance au petite fille de la reine de l'angleterre Zara Phillips que est champione de l'europe pour les concours hippiques. La reine de l'angleterre est une femme tres juste mais il y en a ce qui pense qu'il faut elle flatter. Andy Robinson est comme ca.

Link to comment

Tu penses que Tindall a été sélectionné en partie pour sa liaison avec Phillips ?

Et beh...

En tous cas, je pense que malheureusement, être professionnel chez les Anglais implique un sérieux et une rigueur qui nuit à la créativité.

Le French flair, c'est ni plus, ni moins, une capacité à briser un schéma tactique pré-établi. Johnny Wilkinson, il y a trois ans, l'avait dit dans une interview sur le Midi Olympique. Et je pense qu'il a raison.

Cependant, on peut toujours penser que certains seront capables de faire celà... Qui sait ? Peut être Smith aura moins de vivacité mais gardera une certaine capacité à rechercher l'intervalle plutôt que le défi, la surprise plutôt que la combinaison !

Link to comment

Strangler

Ce qui est bizarre est ce Tindall soi meme a dit qu'il ne joue pas bien a ce moment mais il est toujours selectionne. Mais je suis sur qu'il n'a pas rien a faire avec la reine :wacko:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...