Jump to content

Inquiétant


Guest perrot

Recommended Posts

Guest perrot

ce soir, on connait presque les 4 demi finalistes alors qu'il reste 5 journées.

Je crois que c'est la première fois de l'histoire du top 14.

Plus inquiétant encore :

24 pts entre le 1er et le 5ème alors que si on observe la premiership, entre le 1er et le 5ème, 10 pts (écart actuel entre le 2ème et le 3ème). 24 pts correspondent à l'écart entre le 1er et le 8ème !

Sur les dernières années, les 5 premiers actuels ont tjrs été en 1/2 finale.

Comment faire pour resserrer le niveau de l'élite ? réduire le nombre d'équipes ? Salary cap ?

Y-a-t-il un problème dans la préparation physique et psychologique des équipes s'illustrant par la déroute des clubs français en challenge européen, le phénomène des mêlées simulées et "pick and go" ?

Je pose la question en toute modestie et sans arrogance aucune.

Très sincèrement, le top 14 (en dehors du brennus qui reste LE trophée pour nous tous) est-il vraiment intéressant ?

Il ne récompense plus la meilleure équipe sur la saison mais simplement celle de la bande des 5 qui sait le mieux gérer 2 matchs.

Personnellement, je suis pour la réduction à 12 équipes et le premier est champion. Les deux derniers descendent.

Sincérement, avec ce schéma, il y a peu de chances que le SF envoie ses espoirs à l'ASM !

En plus, cela dégage 4 dates dont l'une pourrait être utilisée pour un match entre le vainqueur de la HC et du super 14

Edited by perrot
Link to comment

moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Link to comment
ce soir, on connait presque les 4 demi finalistes alors qu'il reste 5 journées.

Je crois que c'est la première fois de l'histoire du top 14.

Plus inquiétant encore :

24 pts entre le 1er et le 5ème alors que si on observe la premiership, entre le 1er et le 5ème, 10 pts (écart actuel entre le 2ème et le 3ème). 24 pts correspondent à l'écart entre le 1er et le 8ème !

Sur les dernières années, les 5 premiers actuels ont tjrs été en 1/2 finale.

Comment faire pour resserrer le niveau de l'élite ? réduire le nombre d'équipes ? Salary cap ?

Y-a-t-il un problème dans la préparation physique et psychologique des équipes s'illustrant par la déroute des clubs français en challenge européen, le phénomène des mêlées simulées et "pick and go" ?

Je pose la question en toute modestie et sans arrogance aucune.

Très sincèrement, le top 14 (en dehors du brennus qui reste LE trophée pour nous tous) est-il vraiment intéressant ?

Il ne récompense plus la meilleure équipe sur la saison mais simplement celle de la bande des 5 qui sait le mieux gérer 2 matchs.

Personnellement, je suis pour la réduction à 12 équipes et le premier est champion. Les deux derniers descendent.

Sincérement, avec ce schéma, il y a peu de chances que le SF envoie ses espoirs à l'ASM !

En plus, cela dégage 4 dates dont l'une pourrait être utilisée pour un match entre le vainqueur de la HC et du super 14

... ou que le St fasse l'impasse au SDF :smile:

Link to comment
Guest BDV

Tu peux changer de formule à l'infini, Toulouse arrive à sa 15ème demie d'affilée; Béziers aurait gagné autant de titres dans les 70-80'... Le propre de la compétition n'est pas "d'égaliser les chances", c'est de confronter les équipes. Ensuite, à saison donnée, les règles sont connues de tous et les mêmes pour tous.

Ce n'est pas si mal le top14 (enfin, quand il n'est plus saucissonné par les autres compéts... Comme quoi, matches internationaux mobilisant les "gros" ou pas, ces "gros" s'y retrouvent quand même)

et puis si Castres, Brive, l'ASM souvent n'y arrivent pas plus ce n'est pas pour des raisons "exogènes"ni de manque de moyens; Toulon, le Racing peut-être, Montpellier bientôt, concurrenceront ceux que l'on croit indéboulonnables aujourd'hui?

Edited by BDV
Link to comment
mdr l'exemple, le SF a fait l'impasse une fois en 10 ans, quand d'autres... :sleep: :smile:

tut tut tut, et l'impasse en H Cup, tu crois qu'on l'a pas vue ? :sleep:

Link to comment
Guest chomelaregle
mdr l'exemple, le SF a fait l'impasse une fois en 10 ans, quand d'autres... :shaun::smile:

tut tut tut, et l'impasse en H Cup, tu crois qu'on l'a pas vue ? :sleep:

:sleep: pas mal :sleep:

Link to comment
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

Link to comment
the farfadou
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

C'est un système qui se fait dans un championnat fermé sans relégation pour les derniers avec toujours les mêmes clubs. J'espère que le rugby n'en arrivera jamais là!!

Link to comment

je constate que le niveau du top14 s'élève chaque année ... et dur pour les derniers de rejoindre les 1ers ..

Link to comment

je suis d'avis de rester à la poule unique +1/2+finale et de passer à 12 si le calendrier international ne change pas.

ce systeme permet de faire tourner le groupe sans risquer de perdre le championnat lors d'un déplacement a castres par exemple à quelques semaines d'une finale européenne. cela permet de voir des jeunes (belie, bezy, mazieres...) et des remplacants que l'on ne verrait plus que tres peu, voir jamais si chaque rencontre était capitale, et je serai toujours d'avis que le champion doit être désigné lors d'une confrontation directe récompensant les 2 équipes les plus fortes en fin de saison. avec ce systeme je suis certain qu'il y aura toujours moins d'arnaques que sans phases finales où chaque rencontre sera sujette à polémiques car déterminante dans la course aux titres. y a qu'a voir au foot, on passerait chaque w-end a discuter d'une décicion arbitrale, dèjà qu'on se prend assez la tête avec ça....

de plus, le jour où on jouera un championnat sans phases finales en maintenant des doublons avec l'EDF, ce sera sans moi. sans compter qu'un championnat sans phases finales n'est pas synonyme de suspens, bien au contraire. au foot, lyon ecrase tout depuis des années et on s'emmerde, à l'etranger seules 3 ou 4 equipes de chaque pays jouent le titre, au hand montpellier est champion 10 fois sur les 12 dernieres années...

enfin je pourrais comprendre que les supporters des clubs petits ou moyens souhaitent un salary cap pour mieux répartir les internationaux et esperer mieux mais que cela émane d'un supporter toulousain, ça me dépasse.....perrot, toi qui t'enflamme pour noves et la 5eme finale européenne, tu penses t'enflammer de nouveau à l'avenir sans kelleher, clerc, jauzion ou heymans? tirons gaiement une balle dans le pied de chaque joueur, ça ira plus vite....

ce système de plafond salariale qui profite si bien aux english absents de la finale cette année sera dévastateur pour la compétitivité des clubs français au niveau européen, eux qui doivent déjà composer avec une fiscalité bien moins conciliante. notre salary cap, on l'a déjà c'est celui-là. et concernant le championnat anglais, vous oubliez de mentionner qu'ils ont débuté leur compèt' durant la CDM sans les internationaux. leicester et les wasps en ont subi les conséquences, le classement serait autre.

moi ce championnat me passionne tel qu'il est, j'aime le ST et je veux voir de grands joueurs au wallon pour voir du grand rugby. et plus il y en a, mieux je me porte....le reste....

Edited by Mahatma
Link to comment
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

En fait c'est le joueur qui' s'inscrit a la draft, donc il accepte les regles mais tu peux être drafté et ne pas accepté ta nouvelle equipe (ex: Eric Lindros qui a été drafté par les Nordiques de Quebec et qui a été echangé au Flyers de Philadelphia). La draft c'est une autre culture, Cristobal Huet a été echangé contre un deuxieme tour de ronde (terme Quebecois) alors qu'il voulait rester à Montrealmais il n'avait pas le choix. Dernier point quand un joueur est drafté; il n'est pas automatiquement sélectionné dans l'equipe, il peut même ne jamais joué avec son equipe ex le basketteur Weis qui a été drafté par les New York Knicks mais n'a fait aucun match avec la franchise.Il me semble que quand un equipe te draft, aucune équipe de peut entrer en contact avec le joueur pendant 4 ans ! C'est pour cela que quelques Francais ont été drafté par des franchises NBA mais n'ont fait aucun match.

Imaginez un jour dans le merdol, Jauzion enchangé contre Rougerie et 2 tours de draft ..... :smile:

Link to comment
Guest perrot
ce soir, on connait presque les 4 demi finalistes alors qu'il reste 5 journées.

Je crois que c'est la première fois de l'histoire du top 14.

Plus inquiétant encore :

24 pts entre le 1er et le 5ème alors que si on observe la premiership, entre le 1er et le 5ème, 10 pts (écart actuel entre le 2ème et le 3ème). 24 pts correspondent à l'écart entre le 1er et le 8ème !

Sur les dernières années, les 5 premiers actuels ont tjrs été en 1/2 finale.

Comment faire pour resserrer le niveau de l'élite ? réduire le nombre d'équipes ? Salary cap ?

Y-a-t-il un problème dans la préparation physique et psychologique des équipes s'illustrant par la déroute des clubs français en challenge européen, le phénomène des mêlées simulées et "pick and go" ?

Je pose la question en toute modestie et sans arrogance aucune.

Très sincèrement, le top 14 (en dehors du brennus qui reste LE trophée pour nous tous) est-il vraiment intéressant ?

Il ne récompense plus la meilleure équipe sur la saison mais simplement celle de la bande des 5 qui sait le mieux gérer 2 matchs.

Personnellement, je suis pour la réduction à 12 équipes et le premier est champion. Les deux derniers descendent.

Sincérement, avec ce schéma, il y a peu de chances que le SF envoie ses espoirs à l'ASM !

En plus, cela dégage 4 dates dont l'une pourrait être utilisée pour un match entre le vainqueur de la HC et du super 14

... ou que le St fasse l'impasse au SDF :smile:

tu as toujours pas digéré !!! tu n'as pas donné ton avis frère maxence ?

Link to comment

je pense aussi que le passage à 12 clubs nous permettra d'augmenter le niveau du championnat surtout si les clubs qui montent comme toulon et racoing sont des clubs de grandes villes avec tout le potentiel economique qui va avec, de plus il n'y aura plus de doublons et on ne verra plus les parodies de match (comme SF-ST)...

Je suis d'accord aussi sur le niveau qui augmente, avant il y avait toujours les quatre memes, cette année il y a perpignan en plus.

Edited by Nickoloh
Link to comment
Guest perrot
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

En fait c'est le joueur qui' s'inscrit a la draft, donc il accepte les regles mais tu peux être drafté et ne pas accepté ta nouvelle equipe (ex: Eric Lindros qui a été drafté par les Nordiques de Quebec et qui a été echangé au Flyers de Philadelphia). La draft c'est une autre culture, Cristobal Huet a été echangé contre un deuxieme tour de ronde (terme Quebecois) alors qu'il voulait rester à Montrealmais il n'avait pas le choix. Dernier point quand un joueur est drafté; il n'est pas automatiquement sélectionné dans l'equipe, il peut même ne jamais joué avec son equipe ex le basketteur Weis qui a été drafté par les New York Knicks mais n'a fait aucun match avec la franchise.Il me semble que quand un equipe te draft, aucune équipe de peut entrer en contact avec le joueur pendant 4 ans ! C'est pour cela que quelques Francais ont été drafté par des franchises NBA mais n'ont fait aucun match.

Imaginez un jour dans le merdol, Jauzion enchangé contre Rougerie et 2 tours de draft ..... :smile:

la différence aussi c'est que les équipes ne sont pas liées avec les franchises.

ce n'est pas possible puisque les équipes espoirs sont liées aux clubs pro.

pour moi vraiment, il n'y a qu'une solution : réduire à 12 et modifier les phases finales : les deux premiers reçoivent ou le premier gagne.

L'une et l'autre solution me convient.

pour répondre à mahatma, commences-tu un polar par la fin ? est-il possible d'être passionné simplement par la manière avec laquelle l'écrivain nous y conduit ? Sans doute question de goût personnel.

quant au niveau qui monte, sans aucun doute, pour l'ASM et le ST ce qui explique sans doute l'écart, Montauban et Montpellier peut-être soit 4 équipes sur 16.

quant aux autres équipes, je n'en suis vraiment pas certain.

Edited by perrot
Link to comment

Je pense pour ma part que le top 14 est bonne formule alliant laspect endurance du championnat et du suspense lors de phases finales toujours tres serrees...

la solution serait plus de ne pas organiser de tournoi des 6 nations les années de coupe du monde ce qui libererait une bonne quantités de dates.... :smile:

Link to comment
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

En fait c'est le joueur qui' s'inscrit a la draft, donc il accepte les regles mais tu peux être drafté et ne pas accepté ta nouvelle equipe (ex: Eric Lindros qui a été drafté par les Nordiques de Quebec et qui a été echangé au Flyers de Philadelphia). La draft c'est une autre culture, Cristobal Huet a été echangé contre un deuxieme tour de ronde (terme Quebecois) alors qu'il voulait rester à Montrealmais il n'avait pas le choix. Dernier point quand un joueur est drafté; il n'est pas automatiquement sélectionné dans l'equipe, il peut même ne jamais joué avec son equipe ex le basketteur Weis qui a été drafté par les New York Knicks mais n'a fait aucun match avec la franchise.Il me semble que quand un equipe te draft, aucune équipe de peut entrer en contact avec le joueur pendant 4 ans ! C'est pour cela que quelques Francais ont été drafté par des franchises NBA mais n'ont fait aucun match.

Imaginez un jour dans le merdol, Jauzion enchangé contre Rougerie et 2 tours de draft ..... :smile:

la différence aussi c'est que les équipes ne sont pas liées avec les franchises.

ce n'est pas possible puisque les équipes espoirs sont liées aux clubs pro.

pour moi vraiment, il n'y a qu'une solution : réduire à 12 et modifier les phases finales :

1. les deux premiers reçoivent

2. le premier gagne.

L'une et l'autre solution me convient.

pour répondre à mahatma, commences-tu un polar par la fin ? est-il possible d'être passionné simplement par la manière avec laquelle l'écrivain nous y conduit ? Sans doute question de goût personnel.

Les franchises NHL NBA et MLB ont des clubs ecole quand même, pour les Canadiens c'est les bulldogs d'hamilton. mais le reservoir est dans les universités. Et le choc culturel est là. Nous ce sont les clubs qui forment les jeunes pas les universités.

Link to comment
pour répondre à mahatma, commences-tu un polar par la fin ? est-il possible d'être passionné simplement par la manière avec laquelle l'écrivain nous y conduit ? Sans doute question de goût personnel.

lors de la lecture d'un livre je suis spectateur neutre et je souhaite être surpris. mais quand le ST joue, je ne le suis pas et je ne souhaite qu'une seule fin possible.

pour moi vraiment, il n'y a qu'une solution : réduire à 12 et modifier les phases finales :

1. les deux premiers reçoivent

là je suis completement d'accord avec toi, et je pense que s'il n'y avait pas un problème d'infrastructures, ce serait déjà le cas. mais voilà, chaque club ne dispose pas d'un stade de 30000/40000 places minimum à quelques minutes du centre-ville....

Link to comment

Je suis pour un top 16...

- 2 poules de 8 avec aller et retour (soit 14 matchs)

- puis 4 poules de 3 avec aller et retour (soit 4 matchs)... les 4 équipes non qualifiées jouent un mini tournoi (le dernier descend, l'avant-dernier joue un match de barrage avec le 2ème de la pro D2)

- les premiers de chaque poule s'affrontent en demi, puis la finale (2 matchs), les autres équipes (8... si je sais compter) s'affrontent dans des quarts, une demi, et une finale pour des places en hcup

On passe donc de 26 ou 28 matchs à 20 ou 21. Fini les doublons !

Link to comment
Guest perrot
pour répondre à mahatma, commences-tu un polar par la fin ? est-il possible d'être passionné simplement par la manière avec laquelle l'écrivain nous y conduit ? Sans doute question de goût personnel.

lors de la lecture d'un livre je suis spectateur neutre et je souhaite être surpris. mais quand le ST joue, je ne le suis pas et je ne souhaite qu'une seule fin possible.

mais là je ne parle pas du ST mais du championnat lui-même. On commence le livre en sachant la fin.

pour moi vraiment, il n'y a qu'une solution : réduire à 12 et modifier les phases finales :

1. les deux premiers reçoivent

là je suis completement d'accord avec toi, et je pense que s'il n'y avait pas un problème d'infrastructures, ce serait déjà le cas. mais voilà, chaque club ne dispose pas d'un stade de 30000/40000 places minimum à quelques minutes du centre-ville....

hummm ... le BO peut jouer à anoeta, l'USAP à montpellier ou barcelone, etc...

je ne crois pas à cet argument mais plutôt à notre incapacité à faire simple et être équitable

Link to comment
Les franchises NHL NBA et MLB ont des clubs ecole quand même, pour les Canadiens c'est les bulldogs d'hamilton. mais le reservoir est dans les universités. Et le choc culturel est là. Nous ce sont les clubs qui forment les jeunes pas les universités.

Oui mais les clubs ecoles (comme les bulldogs d'Hamilton que tu cites) sont formes de jeunes ayant ete draftes. Cela permet aux jeunes que tu as recupere pendant le draft, de s'aguerrir en ligue americaine avant d'integrer l'equipe premiere en NHL comme chez nous pour les espoirs avant de jouer en une. Mais en Amerique du nord, tu ne peux pas former des joueurs depuis les poussins jusqu'a ce qu'ils passent pros chez toi. Comme tu le dis, ca passe par l'universite qui est totalement separee des clubs professionnels.

Donc si tu as un club de jeunes pour former des joueurs (avant universite je parle), tu te les feras piquer plus tard par d'autres clubs lors du draft. C'est pour cela qu'il y a presque moins de quebecois qui jouent a Montreal que dans d'autres equipes americaines de la NHL. Dommage pour eux quand tu vois le reservoir naturel qu'ils ont en hockey...

Edited by Zapata9
Link to comment

Une question me turlupine depuis quelques temps au sujet du calendrier, s'il était revu pas seulement dans sa quantité mais dans son rythme en jouant en semaine mais entrecoupé de période de repos.

Genre 2 sem. avec matchs en semaine, on en fait alors 6, suivi par exemple de 2 matchs de HCup les deux week-end suivants puis deux/trois semaines de repos. En enchaînant sur ce type de rythme, 4 "sessions" (top 12), on dispute la saison et les phases préliminaires de HCup en 6 mois. Reste les phases finales et alors peut-être de réelle périodes internationales (pendant laquelle les non sélectionnés pourraient disputer une autre compétition). Après, re préparation (pour recoller après l'EDF ...), phases finales en Mai voir Juin pour la HCup (il y aura alors moins d'absents sur les tournées d'été ...).

Je me demande si les organismes pourraient mieux supporter des matchs en semaine s'ils étaient entrecoupés de période de repos. Actuellement les joueurs n'arrêtent pas: récupération préparation, match ... x 26 au moins + europe et demerdez vous avec l'EDF. Dans cette hypothèse, on ne se préparerait plus pour un match mais pour une série, c'est certainement l'itw de Kelleher comparant Sud, suite de sprints, au Nord, marathon, qui a du m'y faire penser.

Dans tous les cas, je peux remballer car le jour ou IRB, fédérations et Ligues professionnelles se mettront tous autour d'une table pour revoir l'ensemble du calendrier en pensant à la santé des joueurs n'est pas prêt d'arriver.

Edited by rimram31
Link to comment
Soixante-siX
Je suis pour un top 16...

- 2 poules de 8 avec aller et retour (soit 14 matchs)

- puis 4 poules de 3 avec aller et retour (soit 4 matchs)... les 4 équipes non qualifiées jouent un mini tournoi (le dernier descend, l'avant-dernier joue un match de barrage avec le 2ème de la pro D2)

- les premiers de chaque poule s'affrontent en demi, puis la finale (2 matchs), les autres équipes (8... si je sais compter) s'affrontent dans des quarts, une demi, et une finale pour des places en hcup

On passe donc de 26 ou 28 matchs à 20 ou 21. Fini les doublons !

:smile: Tu n'aurais pas encore moins lisible comme formule? :sleep:

Link to comment
strangler

Je l'ai déjà dit. Une coupe d'Europe jouée par des équipes françaises liées à des franchises/régions plutôt que club (non Fouroux ne s'est pas emparé de moi). C'est une solution.

L'autre, c'est le top 16 et une limitation des internationaux comme des étrangers.

Et le championnat de France pourrait ressembler à quelque chose.

Pourrait, bien sûr.

Link to comment
boubagump (FCG)

Il n'a pas très correct de dire du bien du championnat anglais mais sa formule me semble intéressante : 12 équipes et seule la dernière descend en PROD2.

Cela devrait permettre de voir un peu plus de spectacle....

Il faudrait aussi revoir le format du PROD2 : 14 équipes et 1 descente/montée de fédérale 1.

Link to comment
Il n'a pas très correct de dire du bien du championnat anglais mais sa formule me semble intéressante : 12 équipes et seule la dernière descend en PROD2.

Cela devrait permettre de voir un peu plus de spectacle....

Il faudrait aussi revoir le format du PROD2 : 14 équipes et 1 descente/montée de fédérale 1.

Je ne sais pas si on peut vraiment appliquer le modèle anglais a notre championnat maintenant (dans le futur qui sait?).

Parce que la différence entre la 1er et la 2eme division la bas est abyssale.

Northampton qui est descendu l'an passé c'est baladé en d2 cette année (que des victoires) et Leeds qui l'a remplacé en premiership n'a jamais existé de la saison. Et l'an prochain, Leeds devrait remonter (même si Exeter a l'air d'avoir de l'argent).

Link to comment
Guest chomelaregle

contrairement au club de top14 descendu en prod2 qui ne remonte jamais l'année suivante et ne sont même pas dans le peloton de tete en proD2.

Link to comment
Mais en quoi ne ressemble-t-il à rien actuellement?

Je suis d'accord avec toi, la formule me paraît très bien, mais ça bloque vraiment sur le nombre de dates.

Il faudrait faire des efforts sur un peu toutes les compétitions.

Top 12, H-Cup un peu raccourcie et tournées ou Tournoi en fonction de la coupe du monde.

Link to comment
Je l'ai déjà dit. Une coupe d'Europe jouée par des équipes françaises liées à des franchises/régions plutôt que club (non Fouroux ne s'est pas emparé de moi). C'est une solution.

L'autre, c'est le top 16 et une limitation des internationaux comme des étrangers.

Et le championnat de France pourrait ressembler à quelque chose.

Pourrait, bien sûr.

:sorcerer:

l'intérêt du rugby français est donc de sauver brive et d'autres de leur torpeur actuelle?

niveler le niveau par le bas est donc ta solution? un championnat communiste? et oui avec cette solution nos clubs n'existeront plus en H cup et il faudra alors créer des régions/provinces pour ne pas être ridicule.....non mais je rêve... souhaiter un ST plus assez fort pour jouer l'europe, c'est de la provocation? :sorcerer:

si vous avez des resultats mauvais ou moyens, trouvez d'autres solutions que de viser ceux qui gagnent, qui jouent du bon et beau rugby et qui régalent leurs publics.

pour ma part, je juge le championnat très intéressant tel qu'il est. quand derichebourg et ses € auront ramené brive aux portes des demis (le carnet de chèques a bien servi dernièrement chez vous), je parie que tu seras moins pressé de limiter le nombre de joueurs talentueux dans ton équipe.

c'est quoi cette vague de communisme dans ce forum? on a avec le ST et l'ASM les 2 équipes qui doivent jouer le plus beau rugby en europe + le SF, le BO, l'USAP qui redeviendront tôt ou tard compétitifs en Hcup + des équipes comme toulon, le racing, brive, bayonne voir le CO et le CSBJ qui pourraient à leur tour exister sur les 2 compèt' dans un avenir proche et vous souhaitez revenir à l'ancien temps où il n'y avait pas plus de suspens qu'aujourd'hui et où on se faisait même royalement ch.... jusqu'au printemps et 2/3 matchs pour les plus chanceux? :sorcerer:

quant au système de poules puis play-off et play-down complexes et prises de tête qui saoulaient déjà les supporters, cela va finir par dégouter les non-initiés de ce sport déjà bien compliqué. et si le rugby de club n'attire pas plus de monde et donc plus d'intérêt pour disposer de plus de moyens (TV, public, sponsors) pour se développer, il va se scléroser comme ce fut le cas du championnat de basket qui a disparu du petit écran.

certains d'entre vous penseront alors peut-être qu'avec 1 international autorisé par club dans un championnat à 40 avec 4 poules de 10 et 3 tours de plays off et plays down, on sauvera le suspens....au secours.... :clover:

Edited by Mahatma
Link to comment
Je suis pour un top 16...

- 2 poules de 8 avec aller et retour (soit 14 matchs)

- puis 4 poules de 3 avec aller et retour (soit 4 matchs)... les 4 équipes non qualifiées jouent un mini tournoi (le dernier descend, l'avant-dernier joue un match de barrage avec le 2ème de la pro D2)

- les premiers de chaque poule s'affrontent en demi, puis la finale (2 matchs), les autres équipes (8... si je sais compter) s'affrontent dans des quarts, une demi, et une finale pour des places en hcup

On passe donc de 26 ou 28 matchs à 20 ou 21. Fini les doublons !

:sorcerer: Tu n'aurais pas encore moins lisible comme formule? :sorcerer:

Je reconnais que ce n'est pas simple, mais ce système a plusieurs avantages:

- il réduit le nombre de matchs (le plus important... la santé des joueurs)

- il préserve les clubs et évite l'élitisme anglais

- il n'y pas de temps mort pour aucun club... tous ont un challenge (titre, hcup, maintien)

Link to comment
Guest perrot
Je l'ai déjà dit. Une coupe d'Europe jouée par des équipes françaises liées à des franchises/régions plutôt que club (non Fouroux ne s'est pas emparé de moi). C'est une solution.

L'autre, c'est le top 16 et une limitation des internationaux comme des étrangers.

Et le championnat de France pourrait ressembler à quelque chose.

Pourrait, bien sûr.

:sorcerer:

l'intérêt du rugby français est donc de sauver brive et d'autres de leur torpeur actuelle?

niveler le niveau par le bas est donc ta solution? un championnat communiste? et oui avec cette solution nos clubs n'existeront plus en H cup et il faudra alors créer des régions/provinces pour ne pas être ridicule.....non mais je rêve... souhaiter un ST plus assez fort pour jouer l'europe, c'est de la provocation? :sorcerer:

si vous avez des resultats mauvais ou moyens, trouvez d'autres solutions que de viser ceux qui gagnent, qui jouent du bon et beau rugby et qui régalent leurs publics.

pour ma part, je juge le championnat très intéressant tel qu'il est. quand derichebourg et ses € auront ramené brive aux portes des demis (le carnet de chèques a bien servi dernièrement chez vous), je parie que tu seras moins pressé de limiter le nombre de joueurs talentueux dans ton équipe.

c'est quoi cette vague de communisme dans ce forum? on a avec le ST et l'ASM les 2 équipes qui doivent jouer le plus beau rugby en europe + le SF, le BO, l'USAP qui redeviendront tôt ou tard compétitifs en Hcup + des équipes comme toulon, le racing, brive, bayonne voir le CO et le CSBJ qui pourraient à leur tour exister sur les 2 compèt' dans un avenir proche et vous souhaitez revenir à l'ancien temps où il n'y avait pas plus de suspens qu'aujourd'hui et où on se faisait même royalement ch.... jusqu'au printemps et 2/3 matchs pour les plus chanceux? :sorcerer:

quant au système de poules puis play-off et play-down complexes et prises de tête qui saoulaient déjà les supporters, cela va finir par dégouter les non-initiés de ce sport déjà bien compliqué. et si le rugby de club n'attire pas plus de monde et donc plus d'intérêt pour disposer de plus de moyens (TV, public, sponsors) pour se développer, il va se scléroser comme ce fut le cas du championnat de basket qui a disparu du petit écran.

certains d'entre vous penseront alors peut-être qu'avec 1 international autorisé par club dans un championnat à 40 avec 4 poules de 10 et 3 tours de plays off et plays down, on sauvera le suspens....au secours.... :clover:

je comprends pas ta réaction mahatma et le rapport avec le communisme. de même sur les arguments liés à la TV comme sauveuse du rugby qui sinon mourrait de sa belle mort. on en a parlé des centaines de fois sur ce forum. je ne suis ni communiste ni adepte de cette idéologie "capitaliste" qui considère que le développement par l'argent est la seule issue à tout :clover:

par contre, tu as raison sur les systèmes de poule et autres prises de tête typiquement rugbystique.

en tt cas, l'engouement pour la finale de HC démontre qu'aujourd'hui un match contre le Munster fait autant voire plus rêver qu'un match contre brive (excuse moi strangler !) et que sincérement, un match entre le Munster ou le ST et le vainqueur du super 14 fera autant voire plus recettes qu'un match contre le BO.

Moralité : les anglais une fois de plus nous montrent le chemin de la modernité. une poule de 12. Les deux premiers reçoivent. Le niveau est plus homogène. Il ne vous aura certainement pas échappé que :

- les Saracens sont actuellement 8ème et auraient pu battre le Munster avec un peu plus de réussite

- tous les clubs français se sont fait étrillés en challenge européen (4 équipes anglaises en 1/2).

Link to comment
boubagump (FCG)
Il n'a pas très correct de dire du bien du championnat anglais mais sa formule me semble intéressante : 12 équipes et seule la dernière descend en PROD2.

Cela devrait permettre de voir un peu plus de spectacle....

Il faudrait aussi revoir le format du PROD2 : 14 équipes et 1 descente/montée de fédérale 1.

Je ne sais pas si on peut vraiment appliquer le modèle anglais a notre championnat maintenant (dans le futur qui sait?).

Parce que la différence entre la 1er et la 2eme division la bas est abyssale.

Northampton qui est descendu l'an passé c'est baladé en d2 cette année (que des victoires) et Leeds qui l'a remplacé en premiership n'a jamais existé de la saison. Et l'an prochain, Leeds devrait remonter (même si Exeter a l'air d'avoir de l'argent).

Le club qui descend beneficie d'une forte aide financière qui lui permet de garder de très bons joueurs mais aussi de garder le personnel administratif et technique. Pas ou peu de suppressions d'emplois.

Link to comment
- il n'y pas de temps mort pour aucun club... tous ont un challenge (titre, hcup, maintien)

C'est aussi le cas actuellement. Ce qui est reproché au championnat actuel c'est que d'une année sur l'autre ce sont plus ou moins les même qui joue le titre, la place en h cup et le maintien.

Link to comment

Si aussi, mais je voulais juste signaler que sur l'aspect "tous les clubs ont une motivation" c'est déjà le cas, alors que tu semblais en faire un point fort de ta proposition.

Edited by Roms
Link to comment
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

+1

Si non on peut passer aussi à un top 40 :

Une (la) poule de 10 qui donne 5 qualifiés dont les 4 premiers reçoivent

et 3 poules de 10 qualifiant les 3 premiers qui montent

on joue des 1/4 à domicile et des 1/2 en neutre

3 qui montent et 3 ds l'autre sens

les 3 seconds et le 7eme pour un barrage à une place .

18 matchs de poule + 3 de phases finales = 21

Si non on peut aussi jouer sur un seul match aller type super 14

un top 17 à 7 qualifiés les 4 premiers reçoivent

soit 17 journées + H cup 9 ou 10 j = 26 ou 27

un pro D2 à 13 en aller retour là donnant un champion pour les 1/4

soit 26 j

et 3 journées de phases finales

Et je campe encore sur ma position pour l'international

plus de tournoi plus de tournées à mémé

que les 10 ou 12 meilleurs mondiaux se rencontrent sur une période rassemblée

9 ou 11 journées coupées par 2 ou 3 repos ( décalages horraires etc ...)

retour l'année suivante et coupe du monde la 3eme année

Link to comment
Guest perrot
moi je trouve que le système de la draft pour la NBA est vraiment pas mal : le dernier choisi ses recrues en premier, et ainsi de suite...

Un système transposé et adapté bien sûr pourrait peut-etre permettre d'équilibrer le championnat...

Et le joueur n'a pas le droit de choisir, lui?

C'est contraire à la libre circulation des personnes ce truc, non?

Moi je n'aimerais qu'après mon école on m'envoie n'importe où sans avoir le choix.

+1

Si non on peut passer aussi à un top 40 :

Une (la) poule de 10 qui donne 5 qualifiés dont les 4 premiers reçoivent

et 3 poules de 10 qualifiant les 3 premiers qui montent

on joue des 1/4 à domicile et des 1/2 en neutre

3 qui montent et 3 ds l'autre sens

les 3 seconds et le 7eme pour un barrage à une place .

18 matchs de poule + 3 de phases finales = 21

Si non on peut aussi jouer sur un seul match aller type super 14

un top 17 à 7 qualifiés les 4 premiers reçoivent

soit 17 journées + H cup 9 ou 10 j = 26 ou 27

un pro D2 à 13 en aller retour là donnant un champion pour les 1/4

soit 26 j

et 3 journées de phases finales

Et je campe encore sur ma position pour l'international

plus de tournoi plus de tournées à mémé

que les 10 ou 12 meilleurs mondiaux se rencontrent sur une période rassemblée

9 ou 11 journées coupées par 2 ou 3 repos ( décalages horraires etc ...)

retour l'année suivante et coupe du monde la 3eme année

comment vous faites pour être aussi compliqué :sorcerer: :sorcerer: :clover: ?

le :sorcerer: ?

Link to comment
je comprends pas ta réaction mahatma et le rapport avec le communisme. de même sur les arguments liés à la TV comme sauveuse du rugby qui sinon mourrait de sa belle mort. on en a parlé des centaines de fois sur ce forum. je ne suis ni communiste ni adepte de cette idéologie "capitaliste" qui considère que le développement par l'argent est la seule issue à tout :sorcerer:

par contre, tu as raison sur les systèmes de poule et autres prises de tête typiquement rugbystique.

en tt cas, l'engouement pour la finale de HC démontre qu'aujourd'hui un match contre le Munster fait autant voire plus rêver qu'un match contre brive (excuse moi strangler !) et que sincérement, un match entre le Munster ou le ST et le vainqueur du super 14 fera autant voire plus recettes qu'un match contre le BO.

Moralité : les anglais une fois de plus nous montrent le chemin de la modernité. une poule de 12. Les deux premiers reçoivent. Le niveau est plus homogène. Il ne vous aura certainement pas échappé que :

- les Saracens sont actuellement 8ème et auraient pu battre le Munster avec un peu plus de réussite

- tous les clubs français se sont fait étrillés en challenge européen (4 équipes anglaises en 1/2).

quand je parle de communisme, il me se semble que c'est clairement ce que prônent certains ici. plus de partage (d'argent, de joueurs) pour des équipes aux performances similaires. seulement le communisme ne fonctionnera que lorsque le monde entier sera communiste (bref jamais) car le capitalisme n'obéissant à aucune règles et ne se posant aucune question éthique produira toujours plus d'€€€€. l'histoire nous l'a assez prouvé non? le communisme est mort.

quant à la TV, elle est indispensable a l'essor du rugby que tu le veuilles ou non. si aujourd'hui tu prends du plaisir à regarder le ST tu peux dire merci à C+ comme tous les autres clubs d'ailleurs. sans C+ comme partenaire, moins d'exposition médiatique, moins de partenaires financiers et moins d'argent tout simplement. tu crois que c'est avec les recettes spectateurs que tu te payes des joueurs talentueux comme kelleher, dusautoir,sowerby,.....s'ils ne sont pas payés à leur juste valeur, ils iront jouer à l'etranger, tout le reste n'est que bla bla, regarde l'exode des joueurs du sud. l'amour du maillot connait ses limites en ces temps de professionnalisme.

qu'on ne soit pas convaincu par le capitalisme, j'ai pas de mal à le comprendre c'est aussi mon cas, mais qu'on ne se rend pas compte que c'est le SEUL systeme qui a cours aujourd'hui me dépasse. refuser en bloc cela, c'est rester sur la touche....survivre, c'est être pragmatique.

l'argent sera toujours le nerf de la guerre depuis que l'homme est homme et c'est pas près de changer.

Edited by Mahatma
Link to comment

C'est plutôt de socialisme dont ils parlent, parce que communisme voudrait dire que les équipes appartiennent au peuple, via l'état... Il y aurait ainsi l'équipe de la police, de l'armée, de l'industrie aéronautique... etc... Imaginez un match Dynamo de Biarritz contre le Stade Populaire... MDR!

Les solutions évoquées plus haut sont effectivement viables si elles sont appliquées partout.

Le problème, c'est que si on va à contre-courant du système international dominant, alors, oui, les meilleurs s'en vont.

Link to comment

Avec 2 poules de 8, on pourrait avoir une poule plus relevé que l'autre, donc rien que pour ça non, alors qu'avec la formule actuelle tout le monde a sa chance.

Si on trouve qu'il y'a trop de matchs, il faudrait alors passer à un TOP 12...

La grosse merde c'est surtout les matchs de l'EDF...

Link to comment

Pourquoi il y aurait un déséquilibre entre les deux poules ? Tu peux créer un système avec tête de série ou chapeau.

Link to comment

Ben même en faisant ça, y'aura toujours quoi qu'il arrive une poule plus relevé que l'autre.

Puis c'est un peu "injuste" car on ne rencontre pas les mêmes adversaires, alors qu'avec la poule unique y'a pas ce problème là.

Link to comment

la poule unique est une formule qui me plait mais il faudrait que les 2 premiers est un avantage sur les autres

reception des demi a domicile par exemple ou sinon comme en angleterre le premier est sur d aller en finale ce qui serait logique et oui pourquoi par encore reduire l'elite

moins de match plus de recup cela serait pas trop mal

Link to comment

- Suppression des phases finales de Top 14 : 26 dates (au lieu de 28)

- H Cup : soit 16 équipes avec 1/8, 1/4, 1/2 aller-retour et finale ; soit 20 équipes avec 4 poules de 5 (2 matchs maison et 2 matchs extérieurs), 1/4, 1/2 et finale : 7 dates (au lieu de 9)

- EDF : limitation à 2 matchs par tournée (+ éventuellement France A contre des équipes de seconde zone) : 9 dates (au lieu de 10 ou 11)

Soit au total 42 matchs possibles/an pour un joueur et pas de doublons. Ca laisse donc 10 week-ends de libre, 8 ou 9 (soit 9 ou 10 semaines) à l'intersaison et 1 ou 2 à Noël (soit 2 ou 3 semaines).

Link to comment
strangler
l'intérêt du rugby français est donc de sauver brive et d'autres de leur torpeur actuelle?

Mais mon pauvre Mahatma, je ne suis pas comme toi qui passes son club avant les intérêts du Rugby français.

Quant au communisme, ou socialisme... Laisse les doctrines politique à la politique, surtout quand on sait pas de quoi on parle. Ce genre de transposition, c'est pour le Midrôle.

Maintenant :

=> Je suis contre le top 12. Le Rugby français a énormément souffert du passage de 24 à 14 clubs en 10 ans. Il faut arrêter de comparer avec les Anglais. Leur championnat a 20 ans, le notre en a 115. On ne saurait sous estimer le poids de la tradition car c'est cette tradition qui définit encore de nombreuses vérités... Ou des problèmes actuels. Réduire encore l'élite, ce n'est pas seulement condamner Brive ou des clubs exposés à la menace d'une relégation si réduction. C'est condamner des régions entières de rugby à la non représentation dans l'élite nationale. Je rappelle déjà que c'est le cas en Coupe d'Europe.

L'absence d'un club fanion, c'est un problème purement rugbystique d'une part, mais aussi social voire plus encore tant un club dans l'élite peut être source de profit pour la ville (surtout si elle est de taille moyenne). Donc d'un côté, la région vidée peut connaître une baisse de la pratique, et donc, forcément un double effet pervers : baisse de la qualité, exode accéléré des jeunes. De l'autre côté, on perd donc des ressources aussi financières, humaines, politiques et sociales (un exemple : l'implantation de Derichebourg à Brive crée des dizaines d'emplois sur plusieurs sites, mine de rien, il y a donc une certaine synergie grâce au Rugby).

Ce top 12 n'a aucun intérêt qu'une économie de date. La qualité ? Une élite resserrée ? Soyons sérieux. Excepté la professionalisation, toutes proportions gardées, trouvez vous que le niveau du championnat de France est plus élevé en 2008 qu'en 1995 ? On peut certes targuer qu'avoir passé à la trappe Rumilly ou Saint Paul les Dax a économisé quelques branlées... Et le jeu ? Personnellement, je ne suis pas impressionné. Au contraire même. Et comparativement, face à nos voisins, je rigole. Alors je vois pas en quoi un resserrement changerait drastiquement la donne. Cet argument a fait long feu lors du passage de 16 à 14.

Aussi, la volonté fédérale était, à terme, de donner à l'Ovalie une ampleur plus nationale avec la promotions de clubs dans les régions extérieures à l'Ovalie. La réduction de l'élite tuerait définitivement la possibilité de voir un jour dans l'élite un autre club du Nord que Paris. (les cyniques du Sud pourrait dire "tant mieux"...)

=> Je suis contre le top 14. Il faut savoir qu'initialement, j'étais pour. Mais il n'est pas conciliable avec les autres compétitions. Le nombre de dates est inacceptable, abusif et... Inutile sauf pour Canal + et le trésorier de la LNR. Passe t'il avant l'Equipe de France, avant la Coupe d'Europe ? Quoi qu'il en soit, c'est selon moi là où les réformes sont le plus simple à faire, mettre en oeuvre et... Efficace !

=> Et mon top 16 a plusieurs mérites :

- Calendaire. Il résoud sereinement le problème du calendrier

- Sportif. Avec une place de relégable par poule et quatre places qualificatives, même les 5-7e peuvent jouer pour se qualifier et pas seulement pour descendre. Ce qui entraîne un état d'esprit positif. De plus, on retrouve de véritables phases finales. Et il faut avoir une mauvaise foi immense pour oser dire que celà ne manque pas aux supporters français. Le rugby a besoin de ce folklore.

- Promotionnel. L'élite est élargie et non diluée. Avec un nombre de match plus restreint, on peut espérer (et légiférer pour de toutes façons) l'arrêt des Über-Squad genre ST, SF et leurs 35 internationaux. C'est ce qui fait le plus de mal dans le rugby français actuellement. A mon sens, le succès du championnat Anglais, ce n'est pas le nombre d'équipe, mais un meilleur équilibre des squads. Risquerait on nos chances en coupe d'Europe ? Les Anglais et Irlandais ont gagné sans avoir des squads aussi énormes.

Il y a évidemment des écueils, le plus important est le faible nombre de matchs à domicile. Mais il me semble évident que celà permettrait peut être d'assurer des affluences plus importantes. Au pire, on peut également assurer des phases finales en match aller retour. Ce qui augmenterait le nombre de matchs à domicile à 9.

Parler du manque de lisibilité, je n'y crois pas. 2*8, les derniers relégués, les 4 premiers en 1/4, c'est simple comme bonjour. Des poules déséquilibrées ? Si on répartit les 8 meilleures équipes, il n'y aura aucun déséquilibre sportif. Les déséquilibres sur le "papier" n'ont que peu de sens (sur le Papier, Brive devrait être devant Montauban, voire Bourgoin par exemple). Le soucis de ne pas se rencontrer tout le temps ? Le championnat a vécu pendant 110 ans comme ça et il n'en est pas mort ! Au contraire ! Et voir plus de petites équipes ? Si on s'attaque sérieusement au problème (oui, c'est un problème) de la rétention des internationaux, alors il n'y aura pas plus de petites équipes. Au contraire.

Maintenant, mon idée est pieuse. Je rejoindrai Mahatma seulement sur ce point : l'argent est roi et le restera. Donc on préfèrera crever le rugbyman et le rugby tant qu'il y aura de l'argent à presser. Si ça arrange la FFR, la LNR et les supporters, et bien que celà soit !

Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Tu peux changer de formule à l'infini, Toulouse arrive à sa 15ème demie d'affilée; Béziers aurait gagné autant de titres dans les 70-80'... Le propre de la compétition n'est pas "d'égaliser les chances", c'est de confronter les équipes. Ensuite, à saison donnée, les règles sont connues de tous et les mêmes pour tous.

Je suis d'accord avec ça. Le sport a sa glorieuse incertitude, mais en définitive c'est le meilleur qui gagne, et au rugby plus encore qu'au football. Un championnat qui ferait Auch champion ne me satisferait pas cette année. Les plus forts arrivent toujours au plus haut, ça reste plus cohérent que le contraire.

Il ne faut pas oublier non plus qu'il y a un mouvement, limité certes, mais réel. L'ASM a pris en deux ans la place de Bourgoin. Et le BO commence à se gaufrer alors qu'on voit tous que Montauban gagne en régularité. Ce n'est pas parce que vous avez vingt fois plus d'informations grâce à Internet que le temps passe vingt fois plus vite.

Les formules actuelles me satisfont et j'ajouterai même, bien que ce ne soit pas populaire ici (mais c'est normal, le Toulousain veut du mouvement dans le championnat sauf pour lui), que nous avons aussi notre système de régulation comparable à une draft sur le modèle américain.

=> Là-bas, le meilleur est pénalisé par l'interdiction de recruter les meilleurs juniors.

=> Ici, le meilleur est pénalisé par la sélection de ses joueurs alors que le championnat continue.

Hé oui, j'y reviens, les doublons, je trouve ça très bien. Je dirais même que la solution idéale pour le calendrier serait d'établir que toute la tournée d'automne et tout le Tournoi ont lieu pendant les journées de Top 14. Ca plomberait un peu les meilleurs que Perrot s'inquiète de toujours voir tout en haut, et ça donnerait de meilleures opportunités aux petits de souffler, tout en créant un appel d'air en faveur des jeunes joueurs qu'il faudrait bien lancer dans le bain. Et avec une disponibilité maximale aux clubs en H-Cup, aucun risque de plomber nos chances dans cette compétition. Que des avantages, plus la justice sociale de ce que Lagisquet appelait à raison l'impôt sur la fortune.

Mais ça, je suis sûr, ce n'est pas le genre d'incertitude dont vous rêvez ! :sorcerer:

Edited by Le Corbeau de l'USAP
Link to comment
Hé oui, j'y reviens, les doublons, je trouve ça très bien. Je dirais même que la solution idéale pour le calendrier serait d'établir que toute la tournée d'automne et tout le Tournoi ont lieu pendant les journées de Top 14. Ca plomberait un peu les meilleurs que Perrot s'inquiète de toujours voir tout en haut, et ça donnerait de meilleures opportunités aux petits de souffler, tout en créant un appel d'air en faveur des jeunes joueurs qu'il faudrait bien lancer dans le bain. Et avec une disponibilité maximale aux clubs en H-Cup, aucun risque de plomber nos chances dans cette compétition. Que des avantages, plus la justice sociale de ce que Lagisquet appelait à raison l'impôt sur la fortune.

Mais ça, je suis sûr, ce n'est pas le genre d'incertitude dont vous rêvez ! :sorcerer:

Ca c'est du pipeau. Est-ce que les gros clubs ont souffert des doublons cette année ? Pas du tout car ce sont avant tout des collectifs forts et c'est pas l'absence de 4 ou 5 joueurs qui va enrayer la mécanique. Et je dirais même au contraire que les doublons pénalisent encore plus les petits car les gros, au lieu de se contenter de 32-33 joueurs, vont justement aller chercher ces 4 ou 5 joueurs supplémentaires pour cette période, ce qui fait qu'on arrive à des effectifs largement doublés, avec des bons joueurs qui du coup font faire davantage banquette que s'ils étaient dans des clubs moins prestigieux.

Edited by jauzy19
Link to comment
Le Corbeau de l'USAP
Ca c'est du pipeau. Est-ce que les gros clubs ont souffert des doublons cette année ? Pas du tout car ce sont avant tout des collectifs forts et c'est pas l'absence de 4 ou 5 joueurs qui va enrayer la mécanique. Et je dirais même au contraire que les doublons pénalisent encore plus les petits car les gros, au lieu de se contenter de 32-33 joueurs, vont justement aller chercher ces 4 ou 5 joueurs supplémentaires pour cette période, ce qui fait qu'on arrive à des effectifs largement doublés, avec des bons joueurs qui du coup font faire davantage banquette que s'ils étaient dans des clubs moins prestigieux.

Ah, je vois avec félicité que dorénavant les doublons ne pénalisent plus le ST, pourtant que n'avait-on entendu il y a quelques mois ? :sorcerer:

Effectifs largement doublés ? Peut-être mais pas avec des pros. Toulouse continue à gagner mais avec Bélie en 10, Mermoz au centre et Médard à l'aile. Je trouve que c'est un progrès pour tout le monde et surtout pour le rugby hexagonal.

Link to comment

Mermoz et Médard sont pros.

Bélie a joué 1 match en tout et pour tout, et ce n'était pas pendant le tournoi (il s'était blessé avec les -21 pendant le tournoi).

Bien que les doublons pourraient etre une solution théorique pour rééquilibrer le championnant, on voit en pratique que ce n'est plus le cas pour les clubs qui ont des effectifs pléthoriques et peu de blessés.

Je vois plein de propositions, chacune avec des avantages et des inconvénients.

Mais honnetement, meme si certaines sont très attirantes, croyez vous un seul instant que les dirigeants (donc les décideurs) renoncent à leur profits ?

Comme dit plus haut, la loi capitaliste est plus forte que jamais, et tant pis pour la santé. :sorcerer:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...