Jump to content

Quand Blanco se prend la double lame.


Glorin

Recommended Posts

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2012-2013/rct-bernard-laporte-sen-prend-a-serge-blanco_sto3853715/story.shtml

http://www.sudouest.fr/2013/07/23/blanco-il-s-est-trompe-1122161-8.php

Ils envoient du bois.

Je trouve la réponse de Laporte sans intérêt mis à part qu'il s'amuse à défoncer Blanco. Bref, du Laporte.

Boudjellal envoie aussi du gras mais certains passages sont quand même intéressants.

Par contre sur la formation des jeunes français, le mec envoie quand même un message hyper positif pour ses jeunes joueurs ...

Sans oublier qu'il avait quand même Maestri/Fickou dans son club. Soit 2 jeunes joueurs français plein de talent.

Seulement, cette personne n'assumera jamais le fait qu'il bande plus pour un Habana que pour un Martin. C'est tout. La formation, il s'en cague, il essaie de faire croire qu'il s'en préoccupe mais c'est du bidon.

Enfin bref, Blanco s'en prend plein la gueule. Je suis pas totalement mécontent mais décidément le duo Toulonnais ne laisse rien passer.

Link to comment

Concernant Laporte, C'est quand même assez savoureux de comparer les discours d'un même homme selon qu'il est sélectionneur ou entraineur. Ou selon que tu es dans le bon wagon ou non.

Jje trouve même l'ex-selectionneur particulierement ingrat avec Blanco... Et peu compréhensif avec son successeur actuel.

Mon moment préféré étant quand même sa demande à ce que tout le monde pensent d'abord à l'intéret général. Quel foutage de gueule.

Concernant Mourad, je le trouve particulierement de mauvaise foi avec la qualité de sa formation et ses leçons financieres et economiques.

Pour la formation, qu'il assume qu'il en ait rien à caguer et qu'il préfère de la star. Et qu'un journaliste lui liste à la gueule les jeunes qu'il a laissé partir ou mis en tribune quand il dit qu'ils sont mauvais.

Pour les leçons de gestion, que Mourad file à Blanco une partie des 6 millions d'euros d'aides publiques qu'il reçoit de la ville de Toulon... Et d'un coup, le bon et le mauvais gestionnaire ne seront peut-être plus les mêmes.

Edited by Gabi
Link to comment

Au delà de son poste de selectionneur , quand on sait ce qu'a fait laporte au gouvernement ainsi qu'on peut ce que l'on peut soupçonner de son implication dans certaines affaires de camping , casino ou autre etabissement nocturne ...tout ce qu'il peut raconter ne vaut pas grand chose

Link to comment
Concernant Laporte, C'est quand même assez savoureux de comparer les discours d'un même homme selon qu'il est sélectionneur ou entraineur. Ou selon que tu es dans le bon wagon ou non

Concernant tout le monde sans exception. Boudjellal a tout à fait raison. Biarritz fut un des premiers clubs à venir chercher les très grosses cylindrées hors Europe. Quand Kampf disait qu'il fallait que Bayonne ne cherche pas à remonter en élite, Blanco ne s'en était pas ému.

Link to comment
Concernant tout le monde sans exception. Boudjellal a tout à fait raison. Biarritz fut un des premiers clubs à venir chercher les très grosses cylindrées hors Europe. Quand Kampf disait qu'il fallait que Bayonne ne cherche pas à remonter en élite, Blanco ne s'en était pas ému.

A la rigueur, je m'en tape de qui a fait quoi en premier. Ce dont je suis sur c'est :

- Qu'il y a aujourd'hui une course à l'armement comme on en a jamais connu.

- Que cette course à l'armement va laisser un tas de cadavres derrière elle ( sportifs et/ou financiers ).

- Que la ligue est dans son rôle en essayant de limiter l'impact financier comme seul critère de réussite.

- Que le rugby pro est en pleine crise de croissance et qu'il faut donc trouver des solutions afin de pérenniser les comptes des clubs de T14.

Tout autour de nous, dramatiquement pour les clubs du PdG et d'Ecosse et d'Irlande, moins sérieusement pour les clubs Anglais, la bulle rugbystique a explosé et de nouvelles organisations fédérales ont été mises en place, il n'y a plus de clubs gallois, écossais ou irlandais en H cup. Et nous, nous serions capable de vivre au dessus de nos moyens éternellement..

Les subventions publiques pour les clubs pro sont limités et encadrés, mais aujourd'hui le grand jeu national est de détourner la loi ( remenber Montauban ), lors de la mise en place des JIFF, la première volonté de certains présidents de club était d'attaquer en justice le texte. Et c'est les mêmes qui vont donner des leçons avec morve et irrespect aux instances du rugby...

Pfuh que ce rugby pue.

  • Upvote 3
Link to comment
Biarritz fut un des premiers clubs à venir chercher les très grosses cylindrées hors Europe.

Juste pour me rafraichir la mémoire, peut-on me rappeler la liste de joueurs ?

sinon, pour la déconne, je suis allé retrouver l'équipe-type du BO à leur sommet (2006) :

Brusque

Gobelet-Bidabé-Traille-Bobo

Peyrelongue-Yachili

Harinordoquy-Dusautoir-Betsen

Olibeau-Thion

Lecouls-August-Balan

13 francais sur 15.

En 2005, il y avait même 14 français tiens (il y avait Bousses, Avril, Couzinet, Lievremont...)

Bref, durant leur domination, le recrutement du BO était l'opposé de celui du RCT actuel : ils recrutaient francais, peu ou pas capés et jeunes quand le RCT recrutent étrangers, multisélectionnés et experimentés.

A l'époque, le sélectionneur Laporte devait être trés content de la politique de recrutement de Blanco et d'ailleurs, ils puisaient allegrement dans cette équipe biarrote pour monter son EdF.

Laporte disait que certains postes (pilier par exemple) étaient sinistrés car on faisait pas confiance aux français, y'avait trop d'étrangers et patati et patata.

Le discours change quand on change de casquette.

Et PSA est moins bien loti avec le RCT que Laporte l'était avec le BO...

Edited by Gabi
  • Upvote 3
Link to comment

Je ne comprends pas ce "aujourd'hui", ce que tu me dis, je l'ai observé dès mes premiers pas dans le monde du rugby, amateur, puis pro.
La logique est simplement poussée, comme elle l'est dans les autres sports pros. Les dérives que tu exposes sont fort justes mais elles ne sont que les conséquences de décisions prises bien avant l'arrivée d'un Mourad, d'un Jacky, même d'un Penauille.
Tous les clubs ont toujours flirté avec la légalité dans les financements, l'usage du stade, les recrutements, et ceci bien avant la période pro. Et d'ailleurs, ce n'est pas simplement lié au sport pro, ça se fait dans d'autres domaines que le sport (trouvez moi une municipalité qui suit à la lettre le code des marchés publics, ou des hommes politiques, créations de cartels locaux pour maintenir les prix vers le haut...)
Enfin, je balaye tout d'une main... Mais ce n'est pas le rugby d'aujourd'hui qui pue, c'est ce qu'on en fait, et l'odeur est plus rance car les intérêts financiers, politiques, économiques continuent de croître bien que les limites soient observables, et ce depuis 10 ans, dans les marges économiques du monde du rugby.
La course aux armements... Oui et non. Elle se fait à l'échelle des échanges actuels. Il y a 10 ans, vous rappelez vous que l'USAP avait cherché 3 ou 4 grandes stars du Sud ? Biarritz pillait tout son hinterland et avait aussi ses grandes stars. C'était quoi ça à côté ? Je me souviens sur ce forum, dès 2005, à regretter les déséquilibres monstres d'effectif entre les "gros" avec 25 internationaux et les autres avec personne ou presque.
Est-ce que ça a changé ? Dans le fond, c'est pareil. On a juste changé de mesure.


Et d'ailleurs, par rapport à 1994, il n'y a pas tant d'hommes nouveaux. Beaucoup étaient déjà là et tiennent toujours.

Maintenant, est-ce que c'est bien ? Evidemment que non ! Mais moi, je suis juste un peu triste, ça ne te concerne pas, que les gens se plaignent aujourd'hui parce que Toulon... Alors que lorsque c'était Toulouse, Biarritz et Paris... là, le discours que j'avais, on le relayait pas. Et cela fait plus de dix ans qu'on sait que ce modèle tue certaines formes de rugby et fait plus de mal que de bien. L'Ecosse, elle n'est pas sinistrée depuis 2013. La disparition de Melrose, des clubs des Borders, c'est bien plus ancien. Le Pays de Galles est en crise depuis 10 ans, souvenez vous des Celtic Warriors. On parle de désaffection du Super 12,13,14,15 depuis 2005... On regrette aussi la fracture sociale en France du rugby et la disparition - ponctuelles ou définitives- de l'élite de grandes régions de rugby... Et ça date pas d'hier. Et ça date pas de Moumou.


Juste pour me rafraichir la mémoire, peut-on me rappeler la liste de joueurs ?

sinon, pour la déconne, je suis allé retrouver l'équipe-type du BO à leur sommet (2006) :
Brusque
Gobelet-Bidabé-Traille-Bobo
Peyrelongue-Yachili
Harinordoquy-Dusautoir-Betsen
Olibeau-Thion
Lecouls-August-Balan

13 francais sur 15.

En 2005, il y avait même 14 français tiens (il y avait Bousses, Avril, Couzinet, Lievremont...)

Bref, durant leur domination, le recrutement du BO était l'opposé de celui du RCT actuel : ils recrutaient francais, peu ou pas capés et jeunes quand le RCT recrutent étrangers, multisélectionnés et experimentés.

Bref, à l'époque, le sélectionneur Laporte devait être trés content de la politique de recrutement de Blanco et d'ailleurs, ils puisaient allegrement dans cette équipe biarrote pour monter son EdF.
Alors que PSA, il peut pas tirer grand chose du RCT.


Je parle de la signature de Joe Roff. On a pas attendu 2006 pour chercher du très lourd ailleurs de part et d'autres (j'ai évoqué aussi le cas catalan).

Maintenant, ta démarche est impertinente. Tu peux aussi me donner un effectif de 1934 tant qu'à faire. L'effectif du RCT est le résultat d'une logique née de 1995. Mourad serait arrivé en 1996, il n'aurait pas recruté Lomu, Vidiri, Horan, Grayson ou Pienaar mais Sella, Lamaison, Bernat Salles, Ougier...

Ensuite, il faut arrêter d'être hypocrite. Il est très difficile de recruter Français et Très haut de Gamme aujourd'hui. Les meilleurs sont sous contrats, sécurisés, très chers et on ne les laisse pas partir comme ça. Les meilleurs sont prolongés le plus tôt possible, avec une bonne assurance financière. Quand même, depuis 5 ans, les mouvements de Français concernent les joueurs moyens, les très jeunes ou les anciens, souvent non conservés, ou ayant perdus leur place. Faut donc évoquer le contexte actuel hein.

Edited by strangler
  • Upvote 1
Link to comment
Je parle de la signature de Joe Roff. On a pas attendu 2006 pour chercher du très lourd ailleurs de part et d'autres (j'ai évoqué aussi le cas catalan).

Avec Roff, le BO avait déjà 10 ans de retard sur le CO (Whetton), 4 sur le ST (Stensness) et Brive (Arbizu), les cas catalans dont tu parles, etc... J'en oublie.

Dire que le BO était un précurseur dans ce domaine en 2001, c'est lui donner beaucoup de pouvoirs.

Maintenant, ta démarche est impertinente. Tu peux aussi me donner un effectif de 1934 tant qu'à faire. L'effectif du RCT est le résultat d'une logique née de 1995. Mourad serait arrivé en 1996, il n'aurait pas recruté Lomu, Vidiri, Horan, Grayson ou Pienaar mais Sella, Lamaison, Bernat Salles, Ougier...

Mais tu te contredis : tu me dis qu'on n'a pas attendu 2006 pour chercher du très lourd ailleurs et justement, moi, je te dis que durant cette même periode, au sommet de son art (sportif et financier), le BO a continué à recruter peu d'étrangers, peu de stars (c'était tout benef pour l'EdF) à l'opposé de ce qu'ont fait à l'époque ou font maintenant d'autres clubs.

Link to comment
Je ne comprends pas ce "aujourd'hui", ce que tu me dis, je l'ai observé dès mes premiers pas dans le monde du rugby, amateur, puis pro.

La logique est simplement poussée, comme elle l'est dans les autres sports pros. Les dérives que tu exposes sont fort justes mais elles ne sont que les conséquences de décisions prises bien avant l'arrivée d'un Mourad, d'un Jacky, même d'un Penauille.

Tous les clubs ont toujours flirté avec la légalité dans les financements, l'usage du stade, les recrutements, et ceci bien avant la période pro. Et d'ailleurs, ce n'est pas simplement lié au sport pro, ça se fait dans d'autres domaines que le sport (trouvez moi une municipalité qui suit à la lettre le code des marchés publics, ou des hommes politiques, créations de cartels locaux pour maintenir les prix vers le haut...)

Enfin, je balaye tout d'une main... Mais ce n'est pas le rugby d'aujourd'hui qui pue, c'est ce qu'on en fait, et l'odeur est plus rance car les intérêts financiers, politiques, économiques continuent de croître bien que les limites soient observables, et ce depuis 10 ans, dans les marges économiques du monde du rugby.

La course aux armements... Oui et non. Elle se fait à l'échelle des échanges actuels. Il y a 10 ans, vous rappelez vous que l'USAP avait cherché 3 ou 4 grandes stars du Sud ? Biarritz pillait tout son hinterland et avait aussi ses grandes stars. C'était quoi ça à côté ? Je me souviens sur ce forum, dès 2005, à regretter les déséquilibres monstres d'effectif entre les "gros" avec 25 internationaux et les autres avec personne ou presque.

Est-ce que ça a changé ? Dans le fond, c'est pareil. On a juste changé de mesure.

Ben ouais, on a juste changé de mesure. Et le problême est bien là, on parle de subventions publiques en millions d'euros par club.

J'ai l'impression que la DNACG a pour instruction de fermer les yeux, un club de ProD2 s'est fait gauler cette année pour payé des joueurs au black, ben il est toujours en ProD2, saisissant non ?

J'ai toujours été scandalisé moi aussi de voir un banc composé à 95% d'internationaux, quand sur le pré il y en avait 100%.

Le truc, c'est que j'ai l'impression que la ligue et la fédé essayent de faire bouger les choses depuis quelques années ( salary cap, JIFF etc ) et alors qu'il pourrait y avoir un consensus sur ces thèmes qui me semblent primordial pour l'avenir du rugby, ils se font dézinguer systématiquement par Jacky ( pour les JIFF ) et Mourad pour tout.

Toute façon pour voir un spectacle je vais mater du Top14, pour le rugby c'est la ProD2. :whist:

Link to comment

Mr Skréla père s'est bien plaint au prés de nos dirigeants que l'on faisait pas assez jouer nos jeunes .

Oui oui , vous ne rêvez pas il l'a dit cette saison lors de notre 1/2 a Montpellier en hcup .

Link to comment

Je ne me contredis en rien, pendant longtemps, un ou deux noms ronflants plus des Français au sommet suffisaient. C'était beaucoup plus faisable qu'aujourd'hui :

- on était en phase de concentration des meilleurs donc il existait un vivier à puiser. La concentration est achevée.

- les contrats et surtout leur phase de négociation n'étaient pas aussi complexes et avancées. Je me souviens des grands recrutements ronflants brivistes des années 90, ils se faisaient fin de saison/intersaison et pas au mois d'octobre ! Il existait des pré-contrats mais c'était assez rare et pas aussi tôt (je me souviens de Galthié qui devait venir à Brive ou même Penaud à Castres en 1993) Ce qui était l'exception est devenu la norme, à savoir un blocage par le haut en utilisant de nombreux stratagèmes contractuels tolérés par la ligue.

- Je réfléchis en terme d'époque et d'opportunité en fonction de. Le contexte et l'héritage sont des facteurs majeurs pour moi. On en peut pas comparer toute proportion gardée. En 1998, recruter un international argentin, c'était faire des pailettes. En 2000, c'était Roff, en 2004, c'était le trio de stars catalanes (Robertson and co)... Maintenant, en 2013, c'est recruter du clinquant sudiste ou celte, beaucoup plus facile à attirer qu'un international français en puissance dont le contrat est déja renégocié deux ans avant son terme.

Mais tu te contredis : tu me dis qu'on n'a pas attendu 2006 pour chercher du très lourd ailleurs et justement, moi, je te dis que durant cette même periode, au sommet de son art (sportif et financier), le BO a continué à recruter peu d'étrangers, peu de stars (c'était tout benef pour l'EdF) à l'opposé de ce qu'ont fait à l'époque ou font maintenant d'autres clubs.
Link to comment
fanofnumber10

le BO et le RCT en proD2 ou Federale, et hop debarasse de Sergio, Bernie et Mourad

Link to comment
hyene putride
Juste pour me rafraichir la mémoire, peut-on me rappeler la liste de joueurs ?

sinon, pour la déconne, je suis allé retrouver l'équipe-type du BO à leur sommet (2006) :

Brusque

Gobelet-Bidabé-Traille-Bobo

Peyrelongue-Yachili

Harinordoquy-Dusautoir-Betsen

Olibeau-Thion

Lecouls-August-Balan

13 francais sur 15.

En 2005, il y avait même 14 français tiens (il y avait Bousses, Avril, Couzinet, Lievremont...)

Bref, durant leur domination, le recrutement du BO était l'opposé de celui du RCT actuel : ils recrutaient francais, peu ou pas capés et jeunes quand le RCT recrutent étrangers, multisélectionnés et experimentés.

A l'époque, le sélectionneur Laporte devait être trés content de la politique de recrutement de Blanco et d'ailleurs, ils puisaient allegrement dans cette équipe biarrote pour monter son EdF.

Laporte disait que certains postes (pilier par exemple) étaient sinistrés car on faisait pas confiance aux français, y'avait trop d'étrangers et patati et patata.

Le discours change quand on change de casquette.

Et PSA est moins bien loti avec le RCT que Laporte l'était avec le BO...

Merci pour ce petit point.

Link to comment

Tout dépend du nombre de bières que tu as bu.

Je sais que tu es capable de comprendre les nuances et l'importance du facteur "contexte" mais tu t'en contrebalances pour ne pas que ton argumentation parte en quenouille.

M'enfin, je le refais en plus simple :

On peut comparer deux époques à partir du moment où l'on prend en compte ce qui a changé. En Rugby, c'est avant tout l'évolution du professionnalisme, notamment les politiques de recrutement, le système des transferts, l'économie du rugby et sa financiarisation ainsi que l'intégration des marchés vers un marché mondial. On ne peut pas dire qu'en 2000, on fonctionnait comme en 2013.

C'est pourquoi l'impact d'un Joe Roff en 2000, ça a la valeur d'une triplette internationale sudiste en 2013. Pourquoi ? Parce que les réseaux fonctionnaient différemment (ils n'existaient presque pas, en fait), parce que le système des transferts était moins complexe, parce que l'élite française se réduisait et qu'il existait donc un évident vivier lequel puiser.

L'important est d'ailleurs l'image/la portée de ces transferts à leur époque. Le transfert de Joe Roff fit beaucoup plus parler que n'importe quel transfert de Toulon.

La triplette Catalane fut aussi particulièrement marquante.

Et dans les deux cas, bon nombres de critiques furent émises par les media, les clubs, les supporters... Même supporters des clubs concernés. J'ai pu le constater, ayant été sur le forum des usapistes à cette époque.

La logique Toulonnaise n'est pas différente de la logique biarrote en soi. Elle est beaucoup plus intégrée à la mondialisation du rugby. Mourad aurait fait comme Biarritz en 2000. Biarritz aurait fait comme le RCT s'ils en avaient eu les moyens et les compétences.

Et encore une fois, le rapport avec l'EDF, arrêtez s'il vous plaît. Aucun club n'a jamais recruté pour faire plaisir au XV de France. Cette politique n'a jamais existé, ce n'est qu'une posture actuelle hypocrite de celui qui a raté le train.

En gros, entre l'époque du "grand" BO et du "grand" RCT, tout est différent mais c'est pareil. :yes:
Edited by strangler
Link to comment
Mr Skréla père s'est bien plaint au prés de nos dirigeants que l'on faisait pas assez jouer nos jeunes . Oui oui , vous ne rêvez pas il l'a dit cette saison lors de notre 1/2 a Montpellier en hcup .

Il a pas fondamentalement tord non plus.

On pourrait faire plus jouer Buttin, Noa, Lapandry, voir apparaitre Jedrasiak etc....

Mais qui peut se permettre de prendre ce risque vu que perdre un match est un "drame"

Edited by djemerj
Link to comment
Et encore une fois, le rapport avec l'EDF, arrêtez s'il vous plaît. Aucun club n'a jamais recruté pour faire plaisir au XV de France. Cette politique n'a jamais existé, ce n'est qu'une posture actuelle hypocrite de celui qui a raté le train.

Pas d'accord, la ligue ( qui represente les clubs ) a bien compris que le rugby avait (encore) besoin de la vitrine EdF, d'où les rapprochements récents plus que visible entre la LNR et la FFR, chacun ayant des intérets qui, pour le moment, sont liés.

Ensuite, je ne crois pas qu'il y ai moins de jeunes talent en France ces dernières années qu'auparavant, les pépites qu'on sorti l'USAP puis Clermont sont bien là pour le prouver. Encore faut-il qu'il y ai une stratégie, une volonté d'intégration de la part des clubs.

Et si ces derniers sont frileux, ça ne me dérange pas qu'on les y oblige via les deux armes que peuvent être les JIFF et le Salary Cap.

Cela sera bénéfique à l'EdF certes mais aussi aux clubs.

Link to comment

En fait peut-être que mourad a raison. Ou pas.

Mais juste, s'il pouvait fermer sa gueule et avoir raison (ou pas) dans son coin, il en serai peut-etre plus agréable...

Link to comment
Guest txuri gorriak

Là où Strangler n'a pas tort c'est que c'est Blanco and Co qui ont initié le professionnalisme donc trop facile pour SB de venir se plaindre d'une dérive et des excès de celui ci.

Après, Mourad ment aussi lorsqu'il dit qu'il a crée un modèle éco qui marche. Il a crée un modéle éco qui marche avec 6 millions d'euros de subventions municipales plus Mayol gratuit. Aucun club, à part peut être Montpellier, ne bénéficie d'une telle manne d'argent public.

les municipales sont en 2014 wait and see

Pour le reste, le rugby français va économiquement dans le mur (3/4 des clubs du top 14 en difficulté)...............à moins que bein.....

Link to comment

Désolé Strangler de répondre par une pirouette mais j'ai tellement expliqué mes arguments, répondu à ton point de vue que j'ai la flemme de les reredire. Surtout qu'ils ont été regulierement censurés (car HS) donc il est possible que tu ne les ai jamais lu. :yes:

Là où je te rejoins, c'est que tout club a le même objectif : être le meilleur. Et se doit d'être égoiste et de penser prioritairement à son club (et non pas l'ensemble du rugby francais). Pas de philanthropie la dedans.

Mais je considère que la structure et les possibilités du recrutement actuel (jeunes Espoir, internationaux en devenir, francais, europééns, argentins, iliens, petites nations, sudistes, anonyme, internationaux, stars) existaient déjà au milieu des années 2000 (en moins spectaculaire bien sûr) c'est à dire à l'époque où le BO pouvait choisir son mode de recrutement.

Avant Mourad et Jacky, un club pouvait déjà choisir son type de recrutement. Et il y avait des différences entre club.

Et ben, pour moi, le recrutement du BO de l'époque (avec Blanco en sous-main) était clairement différent d'autres grands clubs français de l'époque ou de certains clubs actuels dont critique Blanco... Et avec des conséquences pour le rugby français et son avenir completement différentes aussi.

Il suffit juste de regarder les compos, les transferts entre les clubs, entre les époques.

Edited by Gabi
Link to comment

Je ne comprends toujours pas l'entêtement de strangler de nous expliquer que Toulon ne fait que pousser a l'extrême une logique entamée bien avant et je lui ai déjà dit. Aucune comparaison pour moi entre des équipes alignant une combinaison de joueurs allant de 18 a 30 ans cherchant tout a la fois a s'appuyer sur des joueurs expérimentés, d'autres en devenir et des jeunes et une autre qui n'aligne que des joueurs expérimentés ayant construit leur carrière ailleurs. Et arrêtons le fantasme de la "jeunesse" du RCT, ils sont de retour depuis suffisamment longtemps pour infléchir cette stratégie.

Mais cessons la polémique car de fait, le CO a battu Toulon comme le ST et Leinster sont plusieurs fois champions en top 14 et en HCup ces dernières années. Le vrai souci vient de l'avantage tiré de l'absence de sélectionnables en France ou ailleurs.

Pour ce qui est de Mourad, effectivement, il faudra m'expliquer comment on justifie une économie viable avec autant d'aides publiques et surtout m'expliquer comment on peut isoler la gestion de tel ou tel de celle de l'ensemble. Mourad est bien gentil mais un top 14 a 4, ça devient tout de suite bien moins attrayant et s'il nous explique que les autres profitent des stars de Toulon (indûment si on le suit), amusant qu'il ne concède pas qu'il profite largement des autres qui font tout simplement que la compétition peut exister.

  • Upvote 2
Link to comment

C'est quand même dingue le nombre de contre-vérités que Mourad enchaine dans son interview. Il en est même à se critiquer lui-même !

en vrac :

- "on va tous crever à cause de Blanco"

- "le vrai problème, c'est la formation" alors que son centre vient de cracher plusieurs joueurs de niveau international récemment qui ne l'ont pas intéressés.

- "il n'y a pas d'ascenseur social dans le rugby, on ne valorise pas les jeunes du coin" alors qu'il les a dégagé et leur a préféré des stars étrangères.

- "le rugby n'est pas assez populaire" alors qu'il fait péter les tarifs à Mayol.

- "le salary cap n'est dans l'intérêt que de quelques-uns" alors que justement, c'est pour sauver l'ensemble du système !

- "j'ai créé une économie" alors qu'elle ne tient que sur les subventions publiques.

- "tous les clubs du Top14 sont tenus par des milliardaires sauf Toulon". Même Boucsou ? :)

Quel foutage de gueule...

Link to comment
le zèbre aux courges
- "le vrai problème, c'est la formation" alors que son centre vient de cracher plusieurs joueurs de niveau international récemment qui ne l'ont pas intéressés.

L'important c'est de les avoir sorti. Après savoir où ils jouent on s'en tape. Si Toulon se moquait réellement de la formation, Fickou, Maestri, Orioli ne seraient pas là où ils en sont en ce moment.

  • Upvote 1
Link to comment

L'important c'est de les avoir sorti. Après savoir où ils jouent on s'en tape. Si Toulon se moquait réellement de la formation, Fickou, Maestri, Orioli ne seraient pas là où ils en sont en ce moment.

oui mais alors tu sors pas des conneries genre "la formation n'a pas le niveau" ou "on veut faire de l'ascenseur social"

Tu dis juste la verité : que ton club forme, est performant dans la formation mais qu'on en a rien à carrer et qu'on préfère de la star étrangère. Et voilà.

Faut assumer et pas balancer des contre-vérités, dire tout et son contraire, avoir des paroles à l'inverse de ses actes en permanence.

m'enfin, plus c'est gros, plus ca passe.

Link to comment
Là où Strangler n'a pas tort c'est que c'est Blanco and Co qui ont initié le professionnalisme donc trop facile pour SB de venir se plaindre d'une dérive et des excès de celui ci.

Après, Mourad ment aussi lorsqu'il dit qu'il a crée un modèle éco qui marche. Il a crée un modéle éco qui marche avec 6 millions d'euros de subventions municipales plus Mayol gratuit. Aucun club, à part peut être Montpellier, ne bénéficie d'une telle manne d'argent public.

les municipales sont en 2014 wait and see

Pour le reste, le rugby français va économiquement dans le mur (3/4 des clubs du top 14 en difficulté)...............à moins que bein.....

une chose que je peux déjà te garantir, c'est que Falco passera encore et haut la main. En 2008, il est passé au 1er tour avec 65%, inédit dans une grande métropole.

Mourad peut dormir tranquille

Link to comment

Je rejoins les propos de Strangler.

Je n'apprécie pas forcément ce rugby "moderne" mais Mourad fait avancer les choses, à son époque Maxou était lui aussi critiqué...et maintenant tout le monde reconnait qu'il a bcp apporté au rugby.

Dans la forme Mourad s'y prends mal mais dans le fond il a raison sur bcp de choses, puis rien que son combat pour faire dégager les Blanco et Camou j'approuve.

Après question finance il joue avec la règle, ça passe, tant mieux pour lui...Il a une politique que je n'approuve pas forcément, mais elle est entrain de porter ses fruits.

Jacky se fait discret car il doit fermer sa gueule pour construire son complexe, mais une fois qu'il aura son complexe, préparez vous à pleurer, il est pire que MB.

ps : en replaçant les Joe Roff, Herbert, Robertson à l'époque c'était l'équivalent de recruter aujourd'hui Giteau, Habana etc,

Edited by etienne
  • Upvote 2
Link to comment
grand schtroumpf 83
une chose que je peux déjà te garantir, c'est que Falco passera encore et haut la main. En 2008, il est passé au 1er tour avec 65%, inédit dans une grande métropole.

Mourad peut dormir tranquille

On peut ajouter que l'influence du RCT sur la politique toulonnaise est quasiment nulle.

Sinon, juste pour savoir quelqu'un a une source pour ces fameux 6 millions d'euros de subventions locales ou c'est juste un fantasme?

Edited by grand schtroumpf 83
Link to comment
Je ne comprends toujours pas l'entêtement de strangler de nous expliquer que Toulon ne fait que pousser a l'extrême une logique entamée bien avant et je lui ai déjà dit. Aucune comparaison pour moi entre des équipes alignant une combinaison de joueurs allant de 18 a 30 ans cherchant tout a la fois a s'appuyer sur des joueurs expérimentés, d'autres en devenir et des jeunes et une autre qui n'aligne que des joueurs expérimentés ayant construit leur carrière ailleurs. Et arrêtons le fantasme de la "jeunesse" du RCT, ils sont de retour depuis suffisamment longtemps pour infléchir cette stratégie.

Mais cessons la polémique car de fait, le CO a battu Toulon comme le ST et Leinster sont plusieurs fois champions en top 14 et en HCup ces dernières années. Le vrai souci vient de l'avantage tiré de l'absence de sélectionnables en France ou ailleurs.

Pour ce qui est de Mourad, effectivement, il faudra m'expliquer comment on justifie une économie viable avec autant d'aides publiques et surtout m'expliquer comment on peut isoler la gestion de tel ou tel de celle de l'ensemble. Mourad est bien gentil mais un top 14 a 4, ça devient tout de suite bien moins attrayant et s'il nous explique que les autres profitent des stars de Toulon (indûment si on le suit), amusant qu'il ne concède pas qu'il profite largement des autres qui font tout simplement que la compétition peut exister.

RIRAM, je te rejoins complètement sur ton 1er paragraphe :

- regarde bien ce qui se passe dans le foot. Les équipes qui sont partis "à tout va" dans cette politique "étrangère" se sont perdus. les galactiques du Real ,n'ont rien gagnés. Le Barca à la sauce hollandaise s'est vautré... à la différence du Barca "catalan". Les Chelsea, Arsenal, Inter etc ont bien du mal à rester en haut même si ça "gagne" occasionnellement. D'autres restent fidèles à une certaine démarche (MU, Barca, Bayern) et sont plus réguliers... et peut-être plus pérennes à la fin

- les clubs de rugby qui ont pris le même chemin ces dernières années ont fini par se planter (BO, SF, et maintenant l'USAP). Si tu prends des mercenaires ou si tu n'arrives pas à renouveler ton groupe, tu vas finir par exploser. Laporte est un opportuniste et un individualiste. Il n'a rien construit. Partout où il est passé, il s'est servi mais n'a pas laissé de structure solide. Je serais Toulonnais, je me méfierais et je savourerais bien ces années ! Au contraire, ceux qui ont pris l'autre voie (CO, ASM, nous) sont restés en haut de l'affiche. Continuons notre chemin. l'exemple du CO l'an passée, nos 2 titres juste avant et ceux de l'ASM et de l'USAP (avec un effectif clairement Catalan) sont bien des preuves que ça marche encore.

Link to comment

Le modèle de Toulon est ponctuel. Il n'y a pas d'ADN, c'est une greffe continue qui se terminera par un rejet à la première crise sérieuse.

Un modèle qui n'a pas encore ramené de brennus de plus...

Il est déjà dépassé pour moi, il durera le temps d'un cycle comme Brive, comme le SF version guazzini, comme le BO....C'est mon avis.

Pour moi, le modèle de demain est celui du racing. Le prochain défi et principal levier de développement du rugby des clubs de demain sera la question des infrastructures comme dans tout sport pro adulte. Et là quand on te paye un stade flambant neuf à 300 millions....qui peut lutter? Le SF peut-être avec son stade cadeau de delanoe à 200 millions + l'héritage Stade de France...

Montpellier a surclassé l'usap et compte depuis que Freche leur a payé un stade, l'UBB passera un cap quand les girondins leur auront laissé Lescure, idem avec le Lou et Gerland quand l'OL aura bougé...

Mais personne ne pourra lutter avec un stade flambant neuf et ultra moderne au coeur du 1er quartier d'affaires d'europe. Infrastructures+club du CAC40+Président milliardaire+histoire séculaire.... Le monstre de demain, c'est le racing.

Edited by Mahatma
  • Upvote 4
Link to comment
Le modèle de Toulon est ponctuel. Il n'y a pas d'ADN, c'est une greffe continue qui se terminera par un rejet à la première crise sérieuse.

Un modèle qui n'a pas encore ramené de brennus de plus...

Il est déjà dépassé pour moi, il durera le temps d'un cycle comme Brive, comme le SF version guazzini, comme le BO....C'est mon avis.

Pour moi, le modèle de demain est celui du racing. Le prochain défi et principal levier de développement du rugby des clubs de demain sera la question des infrastructures comme dans tout sport pro adulte. Et là quand on te paye un stade flambant neuf à 300 millions....qui peut lutter? Le SF peut-être avec son stade cadeau de delanoe à 200 millions + l'héritage Stade de France...

Montpellier a surclassé l'usap et compte depuis que Freche leur a payé un stade, l'UBB passera un cap quand les girondins leur auront laissé Lescure, idem avec le Lou et Gerland quand l'OL aura bougé...

Mais personne ne pourra lutter avec un stade flambant neuf et ultra moderne au coeur du 1er quartier d'affaires d'europe. Infrastructures+club du CAC40+Président milliardaire+histoire séculaire.... Le monstre de demain, c'est le racing.

je partage ton point de vue...

à un bémol : c'est Paris. Construire à Paris, c'est vraiment pas simple => pour l'instant, aucun projet sportif collectif n'a vraiment pris à long terme à Paris.

Link to comment
tolosaforever
Le modèle de Toulon est ponctuel. Il n'y a pas d'ADN, c'est une greffe continue qui se terminera par un rejet à la première crise sérieuse.

Un modèle qui n'a pas encore ramené de brennus de plus...

Il est déjà dépassé pour moi, il durera le temps d'un cycle comme Brive, comme le SF version guazzini, comme le BO....C'est mon avis.

Pour moi, le modèle de demain est celui du racing. Le prochain défi et principal levier de développement du rugby des clubs de demain sera la question des infrastructures comme dans tout sport pro adulte. Et là quand on te paye un stade flambant neuf à 300 millions....qui peut lutter? Le SF peut-être avec son stade cadeau de delanoe à 200 millions + l'héritage Stade de France...

Montpellier a surclassé l'usap et compte depuis que Freche leur a payé un stade, l'UBB passera un cap quand les girondins leur auront laissé Lescure, idem avec le Lou et Gerland quand l'OL aura bougé...

Mais personne ne pourra lutter avec un stade flambant neuf et ultra moderne au coeur du 1er quartier d'affaires d'europe. Infrastructures+club du CAC40+Président milliardaire+histoire séculaire.... Le monstre de demain, c'est le racing.

Je te rejoins complètement. Le racing est la future grosse écurie du top 14, et va s'inscrire sur la longévité. Leur projet pourrait se casser la gueule, car il y a également des coûts de maintenance, mais vu la localisation du stade, ils vont faire un carton !

Link to comment
On peut ajouter que l'influence du RCT sur la politique toulonnaise est quasiment nulle.

Sinon, juste pour savoir quelqu'un a une source pour ces fameux 6 millions d'euros de subventions locales ou c'est juste un fantasme?

Moi la source , c'est donc trés crédible .

Link to comment
On peut ajouter que l'influence du RCT sur la politique toulonnaise est quasiment nulle.

Sinon, juste pour savoir quelqu'un a une source pour ces fameux 6 millions d'euros de subventions locales ou c'est juste un fantasme?

Le maire de Toulon (Falco). Difficile d'avoir une meilleur source.

Link to comment
ps : en replaçant les Joe Roff, Herbert, Robertson à l'époque c'était l'équivalent de recruter aujourd'hui Giteau, Habana etc,

tu ne peux quand même pas nier que la densité de ce type de joueurs a légèrement explosé depuis la venue des 1ers cités

  • Upvote 1
Link to comment

Personnellement, je pense que ce qui peut énerver ce n'est pas tant le recrutement de certains clubs mais plutot leur communication.

Cette volonté de toujours vouloir se mettre sur le devant de la scène, de vouloir donner des leçons à tout le monde. Je crois que cela irrite beaucoup.

Il est facile au bout de 5 ans de dire qu'on a révolutionné le rugby français, mais reste à voir sur la durée car ces nouveaux mécènes qu'ont ils gagné?

Quand on regarde bien, on avait il y a qqs années le CO qui allait chercher Ibanez ou des joueurs des crusaders ils ne gagnaient rien.

Encore aujourd'hui qu'ont gagné le racing, toulon et le MHR depuis 5 ans? A eux 3 ils ont eu un titre majeur.

Certes on arguera qu'il faut du temps, mais ce temps le prennent ils?

Pour le MHR je dirai plutot oui meme si la gestion humaine a parfois quelques loupés (épisode Amorosino par exemple) et que j'ai un doute sur les capacités de manager de Galthié.

Pour le Racing oui ils ont un beau stade mais mal desservi et surtout pas une énorme base de supporter ça risque de sonner vide, et pareil ça fait 5 ans qu'ils sont censés être une équipe géniale sur le papier et dans les faits c'est bof bof.

Quant à Toulon, ben là je crois qu'il faudra vraiment juger dans 2 ans.

Link to comment
tire-bouchon
Le modèle de Toulon est ponctuel. Il n'y a pas d'ADN, c'est une greffe continue qui se terminera par un rejet à la première crise sérieuse.

Un modèle qui n'a pas encore ramené de brennus de plus...

Il est déjà dépassé pour moi, il durera le temps d'un cycle comme Brive, comme le SF version guazzini, comme le BO....C'est mon avis.

Pour moi, le modèle de demain est celui du racing. Le prochain défi et principal levier de développement du rugby des clubs de demain sera la question des infrastructures comme dans tout sport pro adulte. Et là quand on te paye un stade flambant neuf à 300 millions....qui peut lutter? Le SF peut-être avec son stade cadeau de delanoe à 200 millions + l'héritage Stade de France...

Montpellier a surclassé l'usap et compte depuis que Freche leur a payé un stade, l'UBB passera un cap quand les girondins leur auront laissé Lescure, idem avec le Lou et Gerland quand l'OL aura bougé...

Mais personne ne pourra lutter avec un stade flambant neuf et ultra moderne au coeur du 1er quartier d'affaires d'europe. Infrastructures+club du CAC40+Président milliardaire+histoire séculaire.... Le monstre de demain, c'est le racing.

Alors là mon pote c'est pas si sûr.

Lescure, la mairie de Bordeaux voudrait bien le refourguer à des promoteurs aux dents longues et ce pour renflouer les dépenses engendrées par le nouveau stade. Et vu la situation du stade, je te dis le prix du m2.

De plus Mamère le maire de Bègles n'a pas l'intention de laisser partir un club historique, d'autant plus qu'il a investi (seul) dans l'aménagement du stade Moga.

De toute façon Lescure n' intéresse l'Ubb que pour des délocalisations, et si le succès de ces matchs étaient avérés, le nouveau stade ne serait pas pour leur déplaire car l'Ubb met en vente des packs spéciaux délocalisation.

Reste la Communauté urbaine de bordeaux. Mais malheureusement elle n'a aucun pouvoir dans le domaine des équipements sportifs.

Donc à Bordeaux on s'attend que la partie stade, du Parc de Lescure, soit livré aux promoteurs et que la partie salle de sport et plein air à l'arrière du stade (autant de surface que le stade lui-même) reste à l'usage des clubs municipaux et des habitants du quartier.

Edited by tire-bouchon
Link to comment
Je n'apprécie pas forcément ce rugby "moderne" mais Mourad fait avancer les choses,
Je ne vois pas ce qu'il a fait avancer. Sur quel plan ? Qualité de la formation ? Éthique sportive ? Financière ?

à son époque Maxou était lui aussi critiqué...et maintenant tout le monde reconnait qu'il a bcp apporté au rugby.
Pas moi. Le barnum ridicule de Maxou ne m'a jamais intéressé et je ne vois nulle part ce que le rugby y a gagné. Je le considère comme un des fossoyeurs du rugby. Amusant peut-être, mais fossoyeur quand même.

Dans la forme Mourad s'y prends mal mais dans le fond il a raison sur bcp de choses, puis rien que son combat pour faire dégager les Blanco et Camou j'approuve.
Il n'y a aucun fond, puis qu'il dit tout et le contraire pour occuper en permanence le devant de la scène. Chacune de ses "vérités" est effacée par cinquante contre-vérités. Quand à son combat pour remplacer les pardessus râpés par le sien tout neuf...

Après question finance il joue avec la règle, ça passe, tant mieux pour lui...Il a une politique que je n'approuve pas forcément, mais elle est entrain de porter ses fruits.
Ériger la triche et la magouille en vertus. Pourquoi pas ? Si tu penses que c'est bien, pas de problème, mais alors, pourquoi vouloir virer les dirigeants actuels qui faisaient ça très bien ?

Jacky se fait discret car il doit fermer sa gueule pour construire son complexe, mais une fois qu'il aura son complexe, préparez vous à pleurer, il est pire que MB.
Possible, en effet.
  • Upvote 2
Link to comment
Alors là mon pote c'est pas si sûr.

Lescure, la mairie de Bordeaux voudrait bien le refourguer à des promoteurs aux dents longues et ce pour renflouer les dépenses engendrées par le nouveau stade. Et vu la situation du stade, je te dis le prix du m2.

De plus Mamère le maire de Bègles n'a pas l'intention de laisser partir un club historique, d'autant plus qu'il a investi (seul) dans l'aménagement du stade Moga.

De toute façon Lescure n' intéresse l'Ubb que pour des délocalisations, et si le succès de ces matchs étaient avérés, le nouveau stade ne serait pas pour leur déplaire car l'Ubb met en vente des packs spéciaux délocalisation.

Reste la Communauté urbaine de bordeaux. Mais malheureusement elle n'a aucun pouvoir dans le domaine des équipements sportifs.

Donc à Bordeaux on s'attend que la partie stade, du Parc de Lescure, soit livré aux promoteurs et que la partie salle de sport et plein air à l'arrière du stade (autant de surface que le stade lui-même) reste à l'usage des clubs municipaux et des habitants du quartier.

Lescure est classé donc impossible à raser pour le laisser aux promoteurs il me semble.

J'avais lu un article où la mairie ne sachant pas trop quoi en faire avec le nouveau stade avait un projet de réaménagement à 20000/25000 places pour l'UBB. Tout bénéf car il faut aussi rentabiliser le nouveau stade et ainsi les gros matchs seraient délocalisés vers ce dernier.

Reste bien évidemment le paramètre MOGA à bègles à régler....là oui c'est un sujet sensible.

Link to comment
Lescure est classé donc impossible à raser pour le laisser aux promoteurs il me semble.

J'avais lu un article où la mairie ne sachant pas trop quoi en faire avec le nouveau stade avait un projet de réaménagement à 20000/25000 places pour l'UBB. Tout bénéf car il faut aussi rentabiliser le nouveau stade et ainsi les gros matchs seraient délocalisés vers ce dernier.

Reste bien évidemment le paramètre MOGA à bègles à régler....là oui c'est un sujet sensible.

C'est en effet, pour le moment, l'UBB qui tient le bon bout. Quand à Mamère et le stade Moga, franchement, je n'y suis pas revenu depuis 3/4 ans, mais à l'époque les infrastructures du Stade n'était vraiment pas au niveau du superbe accueil que nous avions reçu.

Link to comment
tire-bouchon
Lescure est classé donc impossible à raser pour le laisser aux promoteurs il me semble.

J'avais lu un article où la mairie ne sachant pas trop quoi en faire avec le nouveau stade avait un projet de réaménagement à 20000/25000 places pour l'UBB. Tout bénéf car il faut aussi rentabiliser le nouveau stade et ainsi les gros matchs seraient délocalisés vers ce dernier.

Reste bien évidemment le paramètre MOGA à bègles à régler....là oui c'est un sujet sensible.

Lescure n'est pas classé. Il est seulement à l'inventaire des monuments historiques.

Les seuls choses qui devraient être récupérées sont les 4 vases monumentaux de Buthaud qui sont sont sur l'esplanade.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Buthaud

la Mairie de bordeaux désirerait un aménagement locatif du style de l'ancien stade d'Arsenal.

L'UBB veut délocaliser à Chaban mais quitter Bègles est quasiment impossible, la mairie de Bègles étant proprio de toutes les installations de l'UBB.

Je pense que tant que l'UBB n'aura pas stabilisé sa position en Top14, ils resteront à Moga et délocaliseront si possible dans le nouveau stade.

Link to comment
... Les équipes qui sont partis "à tout va" dans cette politique "étrangère" se sont perdus. les galactiques du Real ,n'ont rien gagnés....

Étrangère n'est pas ce qui m'interpelle le plus, l'ASM par exemple aligne un Nalaga qu'elle a formé et fait progresser, rien a voir avec Toulon qui se contentera d'aller chercher un Habana. Comme tous les débats que nous avons eu ici sur la pseudo formation du ST mais qui prend quand même le risque d'aller chercher des joueurs de 20 ans et parfois moins pour les faire avancer.

C'est là où je ne partage absolument pas l'avis de strangler entre une politique qui va chercher des talents certes mais pour certains en devenir, a confirmer et en se plantant ) l'occasion et une autre qui se contente de prendre des joueurs confirmés en fin de carrière.

Link to comment
Étrangère n'est pas ce qui m'interpelle le plus, l'ASM par exemple aligne un Nalaga qu'elle a formé et fait progresser, rien a voir avec Toulon qui se contentera d'aller chercher un Habana. Comme tous les débats que nous avons eu ici sur la pseudo formation du ST mais qui prend quand même le risque d'aller chercher des joueurs de 20 ans et parfois moins pour les faire avancer.

C'est là où je ne partage absolument pas l'avis de strangler entre une politique qui va chercher des talents certes mais pour certains en devenir, a confirmer et en se plantant ) l'occasion et une autre qui se contente de prendre des joueurs confirmés en fin de carrière.

Il est vrai que Moumou se fout un peu de la gueule du monde en disant qu'en France on ne forme pas et nos centres de formations sont de la merde. Il en a formé de très bon à Toulon, Fickou et Maestri en sont la partie visible de l'iceberg, d'autres exploseront mais une fois partis de Toulon. Entre un jeune qui a du potentiel et qui a besoin de temps de jeu et un joueur aguerri ex international, libéré de ses engagements nationaux et qui de surcroit est une star, il a vite choisi.

Pour moi, Moumou est un homme de spectacle et de communication (un peu comme max, mais sans Dalida); c'est une entreprise d'intermittents du spectacle, il faut des noms, des stars, du show, du tapage médiatique, du buzz et des résultats tout de suite. C'est la génération zapette, je me lasse vite et je zappe sans prendre le temps de voir. Il y a les rasoirs jetables, il a inventé le joueur de rugby jetable, ou le joueur à usage unique. Pour son club, il fait ce qu'il faut; c'est le président, il adopte une ligne de conduite et bouscule tout sur son passage. Il n'y a que lui qui compte, son club, sa renommée, ses gloires et peu importe s'il y a des dommages collatéraux et que les autres crèvent en essayant de courir derrière pour ne pas dire le rattraper. En même temps une entreprise de nos temps c'est ça...Pas de pitié pour les caries. Il est président du club, il fait ce que bon lui semble pour son entreprise, il est dans son droit, il n'y a rien à dire (même si les subventions...).

Soit tout le monde fait pareil et il y aura des cadavres, le 1er sera celui de l'EDF. Soit la LNR et la FFR tentent de calmer le jeu pour éviter le naufrage de l'edf mais les 2 n'ont pas le même intérêt. La LNR doit défendre les clubs et la FFR l'équipe nationale. Si on limite le nombre d'étrangers en Top14, l'edf en profitera mais les mécènes se désinvestiront du top14, les télés aussi et les droits télé seront revus à la baisse. On ne gagnera plus d'Hcup...Si on continue à la course à l'armement, on se fera battre par les écossais et les roumains faute de gladiateurs et on deviendra le championnat le + attractif avec une équipe nationale des moins fortes...Moumou met les instances du rugby dans la merde car personne n'a imaginé que les choses du professionnalisme iraient aussi vite. Il y avait une grosse brèche, Moumou l'a vu, s'y est engouffré et vogue le navire!!! C'est sur qu'avec nos dirigeants, le progrès c'est pas pour maintenant...

Pour moi, je crois que le ST est dans le juste avec une politique de formation de jeunes du cru ou d'ailleurs comme Camara et j'espère Guillamon, avec des étrangers pour le court terme afin d'éviter d'être déclassé par les nouveaux clubs riches...

Link to comment

1. L'aspect marketing, financier, la pub pour le rugby car voir jouer des Wilko, Giteau ou Lobbe tout les week ends c'est quand meme enorme. Le nombre de personnes qui suivent plus le rugby depuis l'arrivée de Wilko, Botha ou meme Kelleher au ST dans le championnat ça a du faire du X3 ou X4 facile, c'est le monde pro à un moment donné il faut accepter.

Il a choisit d'appliquer une politique pour son club, sur du court terme c'est certainement la meilleure des choses, l'objectif étant de faire connaitre le RCT pour attirer les gens, sponsors, joueurs etc, les titres c'est seulement après que ça vient. La chose intéressante sera de voir comment il va réussir à réaliser la transition (une fois qu'il aura gagner son bouclier) entre sa politique à court terme et une politique sur du long terme avec des jeunes.

Les salaires des joueurs augmentent mais les revenus des clubs aussi, sans parler des droits TV qui devraient etre augmentés en sachant négocier un minimum... C'est comme en foot les présidents qui taclent le PSG mais qui sont bien contents d'etre à guichet fermés lorsqu'ils recoivent le PSG.

2. Pour Maxou, c'est ton avis.

3. Aucun fond? Je ne trouve pas, je le redis le problème c'est plus la forme que l'on n'apprécie pas mais les journalistes adorent et tant mieux pour lui car il réussit son pari, il est entrain de faire du RCT une marque.

4. A quel moment je parle de triche? aucun

A quel moment je fais l'éloge de la triche? aucun non plus

Il joue avec la règle pour ses contrats, droits à l'image, contrats avec les partenaires mais ça tout le monde le fait, et le ST le faisait il y'a déjà 15 ans avec machin employé à la boutique du ST, un autre par FT ou je ne sais qui.

Au bout d'un moment il faut du sang neuf, les Camou, Blanco etc ils sont dépassés.

En fait le pb avec MB c'est qu'il est nouveau, débarque dans le rugby et l'on refuse de s'ouvrir, on préfère rester entre nous, c'est un avis personnel mais je ne suis pas persuadé que ça soit la bonne solution.

1. Je ne vois pas ce qu'il a fait avancer. Sur quel plan ? Qualité de la formation ? Éthique sportive ? Financière ?

2. Pas moi. Le barnum ridicule de Maxou ne m'a jamais intéressé et je ne vois nulle part ce que le rugby y a gagné. Je le considère comme un des fossoyeurs du rugby. Amusant peut-être, mais fossoyeur quand même.

3. Il n'y a aucun fond, puis qu'il dit tout et le contraire pour occuper en permanence le devant de la scène. Chacune de ses "vérités" est effacée par cinquante contre-vérités. Quand à son combat pour remplacer les pardessus râpés par le sien tout neuf...

4. Ériger la triche et la magouille en vertus. Pourquoi pas ? Si tu penses que c'est bien, pas de problème, mais alors, pourquoi vouloir virer les dirigeants actuels qui faisaient ça très bien ?
Link to comment
grand schtroumpf 83
Il est vrai que Moumou se fout un peu de la gueule du monde en disant qu'en France on ne forme pas et nos centres de formations sont de la merde. Il en a formé de très bon à Toulon, Fickou et Maestri en sont la partie visible de l'iceberg, d'autres exploseront mais une fois partis de Toulon. Entre un jeune qui a du potentiel et qui a besoin de temps de jeu et un joueur aguerri ex international, libéré de ses engagements nationaux et qui de surcroit est une star, il a vite choisi.

Fickou et Maestri sont surtout de très mauvis exemples vu que c'est eux qui se sont barrés alors que le club voulait les conserver. Autant pour Fickou, on peut pas savoir où ça l'aurait mené de rester à Toulon vu qu'il est parti à 18 ans, autant pour Maestri, c'est évident qu'il aurait eu sa place au RCT.

pour l'instant, le seul cas de "jeune" issu du RCT qui a été viré et a réussi par la suite, c'est Andreu.

Link to comment
grand schtroumpf 83
La chose intéressante sera de voir comment il va réussir à réaliser la transition (une fois qu'il aura gagner son bouclier) entre sa politique à court terme et une politique sur du long terme avec des jeunes.

Malheureusement, je suis pratiquement certain qu'il n'en a rien à péter de ce qui restera après lui. Sa devise, c'est un peu "après moi le déluge"

Cependant, il est évident qu'il sera plus facile de prendre la direction du RCT après son passage qu'avant.

Link to comment
La chose intéressante sera de voir comment il va réussir à réaliser la transition (une fois qu'il aura gagner son bouclier) entre sa politique à court terme et une politique sur du long terme avec des jeunes.

Mais arrêter de fantasmer sur la soi-disante transformation, transition, mutation qu'opérera Mourad une fois le brennus obtenu.

Au contraire, avec le brennus en poche, il se dira encore plus qu'il est dans la bonne direction et accelerera encore plus sa politique, donnera encore plus de lecons à tout le monde.

Vous trouvez que son style de gestion, de recrutement, de communication a changé aprés son titre européén ? Au contraire, il prend encore plus ses aises, caricature encore plus son recrutement et la gestion de ses jeunes, donne des leçons dans tous les sens en mettant en avant son titre européén pour montrer qu'il a raison et qu'il faut faire comme lui.

Il se barrera peut-être une fois les titres souhaités obtenus mais il ne changera jamais.

Fickou et Maestri sont surtout de très mauvis exemples vu que c'est eux qui se sont barrés alors que le club voulait les conserver. Autant pour Fickou, on peut pas savoir où ça l'aurait mené de rester à Toulon vu qu'il est parti à 18 ans, autant pour Maestri, c'est évident qu'il aurait eu sa place au RCT.

pour l'instant, le seul cas de "jeune" issu du RCT qui a été viré et a réussi par la suite, c'est Andreu.

Quand on ne s'aligne pas sur une proposition financière d'un autre club, c'est qu'on vire son jeune.

Edited by Gabi
Link to comment
Fickou et Maestri sont surtout de très mauvis exemples vu que c'est eux qui se sont barrés alors que le club voulait les conserver. Autant pour Fickou, on peut pas savoir où ça l'aurait mené de rester à Toulon vu qu'il est parti à 18 ans, autant pour Maestri, c'est évident qu'il aurait eu sa place au RCT.

pour l'instant, le seul cas de "jeune" issu du RCT qui a été viré et a réussi par la suite, c'est Andreu.

Mais oui :whistling: .

Quand on recrute Giteau, Mermoz, Bastareaud et qu'on a encore Messina en réserve, c'est sûr qu'on compte sur le jeune Fickou.

Héhéhé, c'est bien logique tout ça :shaun: .

Arrête de croire tout ce que dit Boudjellal. Il raconte ce qu'il veut et fait croire ce qu'il veut.

Honnêtement t'es pas lucide. Votre président s'en cague des jeunes. Lui, il veut du nom et rien d'autre. Et crois moi, Orioli s'en tire bien car il a failli se taper Du Plessis. Oufff ... Boudjellal pourra se vanter encore un an de faire jouer un jeune du centre de formation.

Link to comment

Surtout, expliquer que l'offre de Toulouse pour Maestri et Fickou était trop élevé pour s'aligner, c'est pas très crédible quand au meme moment, tu recrutes star sur star.

Quand tu rajoutes les autres départs (Andreu, Ivaldi) et la façon dont est traité les Martin ou Gunther et surement Orioli l'an prochain (en gros, leur rajouter des stars dans les pattes) + virer un jeune à fort potentiel apparement alors qu'il a que 20 ans, etc, etc... c'est évident que Mourad en a rien à caguer de la formation.

Ce que je lui reproche surtout, c'est pas de s'en foutre, c'est de ne pas assumer.

Tu ne peux pas avoir son comportement vis-à-vis des jeunes et au même moment, expliquer qu'il adorerait avoir pleins de jeunes, de faire de l'ascension sociale avec les jeunes du coin et patati et patata mais le probleme, c'est que la formation est trop naze et les formateurs trop incompétents alors malheureusement, il peut pas et ca lui fait mal au coeur.

Là, c'est foutage de gueule.

Link to comment
grand schtroumpf 83
Mais oui :whistling: .

Quand on recrute Giteau, Mermoz, Bastareaud et qu'on a encore Messina en réserve, c'est sûr qu'on compte sur le jeune Fickou.

Héhéhé, c'est bien logique tout ça :shaun: .

Arrête de croire tout ce que dit Boudjellal. Il raconte ce qu'il veut et fait croire ce qu'il veut.

Honnêtement t'es pas lucide. Votre président s'en cague des jeunes. Lui, il veut du nom et rien d'autre. Et crois moi, Orioli s'en tire bien car il a failli se taper Du Plessis. Oufff ... Boudjellal pourra se vanter encore un an de faire jouer un jeune du centre de formation.

Arrete tes conneries aussi, il avait 18 ans. C'était pas un mec de 25 ans à qui on faisait l’aumône de quelques titularisations parce qu'il est toulonnais.

Sinon, regarde un peu le temps de jeu et tu verras qu'Orioli n'est pas le seul jeune (il l'est plus tellement d'ailleurs) toulonnais à avoir pas mal joué sur la saison régulière. L'année prochaine, on reverra aussi les Gunther, Bruni, Chiocci (et Martin au début mais ça risque d'être plus délicat après le mois d'octobre)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...